Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


le français, le FN et les autres…

Il parait que le français moyen est prêt à voter Le Pen ! Soit, mais s’est-il rendu compte que le FN n’est jamais là pour le défendre, ni dans les médias, ni dans la rue ! Lors des manifs pour les retraites par exemple, pas un néo-nazi à l’horizon, ni de tracts d’ailleurs, seule la voix de Marine qui demandait au gouvernement de remettre au travail la populace : on ne badine pas avec les intérêts du capital !

Lors de ce vaste mouvement populaire, si certains ne sont pas descendus dans la rue, c’est qu’ils comptaient sur les autres. Certes, il est resté un gout d’inachevé, notamment lorsque les raffineurs occupaient les dépôts, et qu’il était sans doute possible de passer la vitesse supérieure. C’est vrai qu’une grève générale ne se décrète pas, mais certains ont sans doute eu peur que le mouvement ne leur échappe et compromette leurs projets antérieurs.

Le français ne fait plus confiance à la classe politique, dépecé par la droite, abandonné par la gauche, le français n’ose plus défendre ses droits et le FN en profite pour détourner sa rage et son désespoir sur l’étranger, sur l’immigré. Alors le français se dit « Le Pen, c’est bien, on a jamais essayé, ça peut pas être pire que » … ah les inconscients ! L’ouvrier ne rêve-t-il plus que de milices et de frontières ?


Je pense sincèrement
que le français moyen, proche du smic et abruti de fatigue la journée, rentre chez lui et pare au plus pressé, les enfants, les courses … télé le soir, au lit et rebelote le lendemain. Les prêts bancaires, conso, voiture, maison … tout le monde est tenu par la peau des c….. Mais alors que reste t-il comme investissement à mettre au service du collectif ? Le club de sport, l’amicale du coin, …etc. bref les loisirs. Ceux-ci permettent par un investissement personnel plus ou moins conséquent d’obtenir des satisfactions immédiates et d’avoir l’impression d’exister. Puis après le weekend, ou les vacances, c’est reparti, l’abrutissement refait son travail de sape….

Nous vivons dans une société façonnée depuis 30 ans par les « élites » économiques, financières, médiatiques et politiques de notre pays dont la spéculation, la complaisance, le copinage, l’affairisme et le sexe en sont la base. La propagande sans cesse rabâchée depuis 30 ans a fini par faire accepter, du moins en apparence, à la population la médiocrité de sa vie par rapport à celle des « élites ». Heureusement qu’il y a des riches pour nous faire travailler, nous n’avons plus les moyens d’entretenir les pauvres, les caisses sont vides…la lobotomisation des esprits avant la domestication définitive du peuple français est sur de bonnes rails !

Si une force à gauche du PS et de ses alliés faisait un bon score en 2012, on peut espérer que le Français moyen, pas si abruti que çà finalement, sauf s’il est raciste, et là on n’y peut rien, voit dans cette force une possibilité de s’identifier. Cela explique pourquoi je voterai la gauche que l’on appelle extrême. Je pense que c’est le seul moyen de redonner l’espoir au précaire, au salarié mal payé et exploité, au petit artisan, au petit commerçant, au paysan … bref aux modestes.

Le français va gentiment attendre les élections avec un scrutin à plus de 30% d’abstentionnistes (les plus pauvres), et en attendant il va accepter une fois de plus les attaques sociales sur sa vie et celle de ses enfants, en espérant que cela aille mieux après les élections. En fait il vaudrait mieux ne pas penser, et faire comme mes collègues de travail ou mes voisins de palier : ne pas s’occuper de politique ;le problème c’est que dans tous les cas la politique s’occupe de nous…fermer les yeux et accepter la soumission, ce n’est pas pour moi.


Ecrit par Yan HAMAR pour Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2012/02/18/le-francais-le-fn-et-les-autres/

URL de cet article 15899
   
Communication aux lecteurs
Un bus pour Assange - 25 janvier - Paris/Londres

Journée de soutien à Julian Assange devant la prison de Belmarsh.

Le billet comprend l’aller-retour Paris-Londres Bus+Ferry

Infos/réservations : https://www.facebook.com/events/652271058646370/

Même Thème
Le « populisme du FN » un dangereux contresens, d’Annie Collovald et Guerre aux chômeurs ou guerre au chômage, d’Emmanuel Pierru
DIVERS
Récemment apparues, les éditions du Croquant, issues d’une dissidence des héritiers de Pierre Bourdieu, publient des ouvrages riches, au coeur des problèmes sociaux actuels et offrant un regard juste et pertinent. Deux d’entre eux ont particulièrement retenu notre attention : Le « populisme du FN » un dangereux contresens A travers cet ouvrage, Annie Collovald a voulu déconstruire et remettre en cause le terme de « populisme » qui sert aujourd’hui d’explication au succès électoral du Front national. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les prolétaires n’ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Karl Marx


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
54 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.