Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le sondage que nous n’aurons jamais

Le Figaro.fr : « SNCF : grève injustifiée pour la majorité des Français » (1).

Capital.fr « L’an dernier, les patrons du CAC 40 ont gagné plus qu’en 2016 ». Leur rémunération a augmenté en moyenne de 13,9% en 2017.

On n’a pas de sondage (tiens, pourquoi ?) du genre : « La hausse des rémunérations des patrons du CAC 40 vous semble-t-elle justifiée ? ».

Théophraste R. (Futur auteur de l’article : « A qui appartiennent les Instituts de sondage, qui donc commande des sondages et pourquoi ? »).

(1) Le sondage nuance le titre enfumeur. En effet, le taux des désapprobations (56%) a baissé de 3 points en une semaine, celui des approbations passe de 41% à 44%. Les soutiens aux cheminots se trouvent à 65% chez les jeunes, à 59% chez les ouvriers, à 58% chez les employés des services publics. De sorte qu’une bonne information aurait dû signaler en titre l’évolution des opinions et le soutien spectaculaire des cheminots par la jeunesse.

URL de cette brève 5813
https://www.legrandsoir.info/le-sondage-que-nous-n-aurons-jamais.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
06/05/2018 à 16:35 par Georges SPORRI

A la fin d’un conflit l’opinion publique approuve le gagnant ... Alors il faut se démerder pour gagner !

#148249 
06/05/2018 à 17:58 par pauvre d'eux

Il faut que j’arrête de lire LGS, devant tant d’injustices j’ai envie d’être violent, très violent...

#148252 
07/05/2018 à 21:11 par François de Marseille

Je connais des gens suffisamment c.. formatés pour penser que c’est normal.

#148272 
RSS RSS Commentaires
   
Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary
Guy HOCQUENGHEM
Préface de Serge Halimi : Avant de mourir, à 41 ans, Guy Hocquenghem a tiré un coup de pistolet dans la messe des reniements. Il fut un des premiers à nous signifier que, derrière la reptation des « repentis » socialistes et gauchistes vers le sommet de la pyramide, il n’y avait pas méprise, mais accomplissement, qu’un exercice prolongé du pouvoir les avait révélés davantage qu’il les avait trahis. On sait désormais de quel prix - chômage, restructurations sauvages, argent fou, dithyrambe des patrons - (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"cette cloture a été placée pour votre protection. Ne vous en approchez pas, ne tentez pas de la traverser ou nous vous tirerons dessus".

panneau (en anglais) accroché sur une cloture de fils de fer barbelés qui entoure la ville d’Abu Hishma (Irak)


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.