Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le système médiatique français couvre les bombardiers israéliens

Quelqu’un voit-il une différence notable entre les deux articles ci-dessous ?

Syrie : les rebelles ont utilisé du gaz sarin, selon Carla del Ponte
AFP, 06 mai 2013, 09h45

Les rebelles syriens ont fait usage du gaz sarin, a affirmé Carla del Ponte, membre de la Commission d’enquête de l’ONU sur les violations des droits de l’homme en Syrie. "Selon les témoignages que nous avons recueillis, les rebelles ont utilisé des armes chimiques, faisant usage de gaz sarin", a déclaré Mme del Ponte, dans une interview à la radio suisse italienne dans la nuit de dimanche à lundi.

et

Les rebelles syriens auraient utilisé du gaz sarin
Chloé Woitier , Le Figaro, 06 mai 2013, 09h59

La commission d’enquête de l’ONU sur les violences en Syrie a des « suspicions fortes et concrètes » de l’utilisation d’armes chimiques de la part des insurgés, mais doit encore « approfondir » ses recherches. Les rebelles syriens auraient utilisé du gaz sarin, un agent neurotoxique extrêmement puissant et interdit par le droit international. L’information provient non pas du régime de Bachar el-Assad, mais de Clara Del Ponte, membre de la commission d’enquête indépendante de l’ONU sur les violences en Syrie….

….Et blablabla et blablabla…

Mme Clara Del Ponte qui use de l’indicatif et une pousse crayon du Figaro qui cogite un conditionnel pour laisser le soin aux Israéliens de faire le boulot que les enturbannés de service n’ont pas réussi à faire, équipés pourtant par la première puissance criminelle de la planète et de l’histoire.

Le Figaro s’enfonce en titrant, pour mieux préciser de quel côté penche lourdement son parti pris et celui su système médiatico-politique qui pèse sur l’opinion française :

L’ONU s’embrouille sur l’usage de gaz sarin par les rebelles syriens

En Syrie, grand flou sur les armes chimiques
Le Figaro, 06 mai 2013, 18h31

« Les Occidentaux hésiteraient à fournir des armes aux insurgés », pleurnichent les éditorialistes sionistes qui font main basse sur l’information un peu partout dans le monde.

Non seulement les Occidentaux fournissent des armes (via leurs harkis en gandoura), mais en plus ils interviennent directement dans le conflit syrien pour lequel ils constituent les principaux acteurs. Tout le monde sait bien que la Syrie subit que agression extérieure caractérisée. On exhibe de temps à autre quelques larbins indigènes pour les besoin de la propagande, mais ceux agissent sur le terrain ce sont bel et bien les légions internationales islamistes supplétives encadrées par les « services spéciaux » américains, européens et israéliens, à partir des colonies occidentales voisines (Turquie, Jordanie, Irak, Liban et Israël).

C’est parce que les harkis échouent que les Israéliens tentent de faire monter les enchères espérant casser plus vite encore l’axe Téhéran-Damas-Hezbollah. C’est cela le véritable objectif de toute cette opération placée sous un label "printanier" avec pour objectif stratégique supplémentaire : chasser définitivement les Russes de Méditerranée en les obligeant à évacuer la seul base dont ils disposent en Syrie.

La honte suprême est évidemment celle de notre gouvernement qui croit encore utile (ou prudent - pour qui ?) de se la fermer quand il est temps de l’ouvrir et de dénoncer l’agression ignoble que subit la Syrie. Et cela naturellement n’a rien à voir avec quelque soutien que ce soit à un régime ou à un gouvernement : cela ne regarde que le peuple syrien, souverain en ses murs.

Tout le reste c’est baratin pour demeurés et décervelés.

06 mai 2013

URL de cet article 20506
   
L’écologie réelle
Guillaume SUING
Des premières aires naturelles protégées (zapovedniki) en 1918 jusqu’au plus grand plan d’agroforesterie au monde en 1948, avant que Nikita Khrouchtchev ne s’aligne sur le modèle intensif américain dans les années soixante, c’est toute une écologie soviétique qui fut jadis raillée par les premiers zélateurs occidentaux de l’agriculture « chimique ». Cette « préhistoire dogmatique », pourtant riche d’enseignements pour l’époque actuelle, est aujourd’hui totalement passée sous silence, y compris dans le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"le monde ne se meurt pas, il est en train d’être assassiné et les assassins ont un nom et une adresse"

Utah Philips


Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.