Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

15 

« Le traître est détesté de celui même qu’il sert » (Tacite)

Il a trahi ses électeurs (qui le croyaient de gauche), sa parole et sa signature, son camarade Hamon, son parti. Il a fait campagne contre le vainqueur des Primaires, contre le PS et pour « En Marche ».

Il s’apprêtait à entrer chez Macron, pour le trahir un jour, de l’intérieur, quand celui-ci l’a rabroué : « Je n’ai pas ouvert une maison d’hôtes… s’il veut l’investiture il doit en formuler la demande comme les autres… pas de passe-droits… ». Et pour finir : « il ne remplit pas les conditions ».

Le judas d’acier de la forteresse macronienne a claqué sous son nez aux yeux de tous.

L’ancien Premier ministre, naguère arrogant et cassant, l’accoucheur au forceps de la loi Macron-El Khomri à coups de 49-3, de matraques et de grenades lacrymogènes, a pu vérifier qu’il n’y a pas loin du Capitole à la roche Tarpéienne.

L’incroyable brutalité des affronts répétitifs qu’il a subis ont ému jusqu’à ses détracteurs. A tel point que son ancien ministre de l’économie, pour ne pas ternir sa propre image, a dû concéder de ne pas présenter un candidat contre lui.

A Evry, dont il est maire, les électeurs lui avaient déjà infligé un camouflet en ne suivant pas ses consignes de vote pour Macron et en accordant 34,69 % des voix à Mélenchon au premier tour des présidentielles, contre 26, 93 % à Macron.

Allez, Evryens et vous tous de la première circonscription de l’Essonne, il vous revient de porter l’estocade le 11 juin.

Théophraste R. (Chef du peloton de tir sur les ambulances).

URL de cette brève 5432
https://www.legrandsoir.info/le-traitre-est-deteste-de-celui-meme-qu-il-sert-tacite.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
12/05/2017 à 14:56 par pierreauguste

Gros cinéma pour ne pas effrayer les potentiels électeurs de droite aux législatives non !!!! La spécialité de Macron.Combines pour flouer 24 % et 60% de zozos aux présidentielles et quelques voix déci delà pour faire la politique du medef.....Rien de bien nouveau dans la puanteur du pouvoir. Observons donc les "journalistes" qui parfument ces odeurs nauséabondes pour eviter qu’on ne respire ce cloaque. Leurs balais de chiottes sont tenus à l’envers et ils admonestent les foules contre la FI. Les voix de maître Gattaz et consorts sont bien en place. L’odeur et les allées du pouvoir les attirent.....

#135786 
12/05/2017 à 20:46 par Irae

Le caudillito je l’ai vu arriver maire d’Evry avec des sabots tellements gros qu’après la réunion à laquelle j’avais assisté lors desquelles il se présentait à ses administrés j’avais prophétisé sans le connaître ni son parcours (wikipédia balbutiait encore) : "lui il veut être président de la république".
Quant au courage de celui qui dégaine le 49.3 plus vite que son ombre. Au soir du non au référendum de 2005 on nous avait annoncé une allocution de sa seigneurie. Avec une joie non dissimulée et un peu méchante j’avoue, après avoir accompli mon devoir en participant au dépouillement je me rends joyeuse à la grande salle de la mairie.
Je l’attends toujours son allocution. Courageux mais pas téméraire, parmi tant d’autres qualités.

#135801 
13/05/2017 à 02:40 par Scalpel

Il est des individus dont on ne peut que revendiquer sa joie de les voir mordre la poussière.
Cet ersatz de Sarkozy, suppôt du CRIF, n’a jamais rassemblé plus de 5% de son propre camp... aujourd’hui nanti de...6 % de votes.
Mais sous quelle étiquette ce proscrit du P$ et indésirable de €uroMillion va-t-il se présenter ?
A ce stade ee n’est plus une candidature, mais un chemin de croix.
Puisse-t-il se la prendre cette ultime déculottée, "merde quand même".
Amis d’Evry, offrez à El blanco un pain au chocolat.

#135805 
13/05/2017 à 02:41 par Scalpel

Il est des individus dont on ne peut que revendiquer sa joie de les voir mordre la poussière.
Cet ersatz de Sarkozy, suppôt du CRIF, n’a jamais rassemblé plus de 5% de son propre camp... aujourd’hui nanti de...6 % de votes.
Mais sous quelle étiquette ce proscrit du P$ et indésirable de €uroMillion va-t-il se présenter ?
A ce stade ee n’est plus une candidature, mais un chemin de croix.
Puisse-t-il se la prendre cette ultime déculottée, "merde quand même".
Amis d’Evry, offrez à El blanco un pain au chocolat. Sans chocolat.

#135806 
13/05/2017 à 06:45 par babelouest

LES SAUVEURS SE SAUVERONT
(Victor Hugo, Les Châtiments, Livre VII, titre – Hetzel, Bruxelles, 1853)

Cours, camarade politicien, cours, le monde qui te fit "grand" est derrière toi........

#135810 
13/05/2017 à 06:51 par ozerfil

C’est beau à voir les traîtres qui se font trahir !!

Mais Macron n’a quand même pas présenté de candidat contre Valls : il vaut mieux ne pas se faire trop d’ennemis et garder une issue de secours...

#135811 
13/05/2017 à 09:33 legrandsoir

Il est probable aussi que la brutalité des affronts répétitifs d’EM à Valls a entamé l’image du chérubin sympa qui "pense printemps". Toute la classe politico-médiatique en a été saisie.
Macron a dû faire un geste, qui n’a pas été spontané.

#135815 
13/05/2017 à 09:54 par J.J.

Je n’avais point l’honneur de connaître le citoyen Valls avant les primaires de 2011 autrement que de nom. Quand je l’ai entendu déballer son programme, je me suis demandé comment un tel individu pouvait se réclamer du "socialisme " et j’ai eu l’impression qu’il se foutait du monde.
J’étais encore très naïf à l’époque, malgré mon grand âge (je n’avais pas encore découvert "le Grand Soir"), mais sa présentation m’avait quand même laissé très songeur.
Je constate que ma première impression( mauvaise) était la bonne.
La Roche Tarpéienne, il y a déjà quelque temps que les divers événements d’actualité m’y font penser.

#135817 
13/05/2017 à 10:27 par legrandsoir

@Assimbonanga
Vous avez raison, il faut absolument lire le blog de Thierry Deronne pour approcher la vérité sur le Venezuela. Non seulement ce blog est bien écrit par quelqu’un qui vit sur place, mais il est remarquablement informé, d’une grande rigueur intellectuelle et morale.

#135821 
13/05/2017 à 10:31 par Théophraste R.

"Commentez sur le sujet", s’égosille LGS !
Et voilà que j’écris sur Valls et que les lecteurs nous parlent de Chavez, Castro, Deronne.
Comme quoi, par leurs vertus intrinsèques, les discussions peuvent passer du caniveau au sommet de montagnes purifiantes.
Bon, allez continuez, va.

#135822 
13/05/2017 à 16:09 par Assimbonanga

Euh... Oui... Merci LGS mais... j’ai parlé de Thierry Deronne sous un autre article ( Pontifiant et dilettante : Michel Onfray..) en réponse à un loustique suisse qui a gobé la propagande sur le Venezuela... Voilà !
Votre petit mot sympa s’est donc trompé de page. (Inutile de publier)

#135828 
13/05/2017 à 19:45 legrandsoir

Si, si, publions, on ne parlera jamais assez de Thierry Deronne.

#135833 
13/05/2017 à 19:15 par Nofutur

Et de qui voulez vous qu’on parle cher Theophraste : Du chippendale qui a été élu président...

#135830 
13/05/2017 à 19:22 par babelouest

Théophraste me rappelle un géant.....

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.

et en musique !

#135831 
13/05/2017 à 22:34 par depassage

Vous devriez savoir cher Théophraste qu’on n’est pas à l’école pour avoir peur d’être hors sujet. Manuels Valls a joué son rôle de valet inique. Et c’est terminé pour lui, il n’y a nul besoin de l’enfoncer encore plus, alors qu’il est à terre.

#135836 
RSS RSS Commentaires
   


Vous avez une minute ?

Le Printemps des Sayanim
Jacob COHEN
Interview de l’auteur. Pourquoi ce titre ? J’ai voulu que le terme « sayanim » apparaisse d’emblée et interpelle le lecteur. On se pose la question, et la définition se trouve juste dans les premières lignes de la 4e. La problématique est installée, sans faux-fuyants, et sans réserve. Idéalement, j’aimerais que ce terme entre dans le vocabulaire courant, dans les analyses, et dans les commentaires. Voulez-vous nous la rappeler ? Les sayanim - informateurs en hébreu - sont des juifs de la diaspora (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Partout où le hasard semble jouer à la surface, il est toujours sous l’empire de lois internes cachées, et il ne s’agit que de les découvrir.

Friedrich Engels


Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.