Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les sanctions : en voilà un bon plan !

Donc « l’Occident », fort mécontent de la Russie, lui impose des sanctions. Non mais ! Non seulement cette Russie se permet de soutenir la Syrie, qui sort victorieuse de l’agression fomentée contre elle, mais voilà que cette même Russie se mêle de râler contre la manœuvre ukrainienne ! Pourtant, les Étasuniens avaient pris l’habitude, tranquilles, de grignoter les pays composant l’ex-URSS pour les enrôler dans l’OTAN.

Et en plus la Crimée, russe depuis toujours, se hâte de rejoindre la mère patrie, et une grande partie de l’Ukraine souhaite, a minima, son autonomie, peut-être son indépendance...voire son rattachement à la Russie (là, ça va certainement être plus difficile !).

Donc, « l’Occident » sanctionne : ça va faire mal ! Alors voilà, quelques responsables russes ont leurs avoirs bancaires gelés, et ils ne pourront même plus obtenir de visa pour aller faire leurs emplettes à New-York ! Vont-ils survivre ? Peut-être même que l’Europe ne va plus acheter de gaz (encore que, le gaz, c’est bien utile ...) et que la France ne va pas livrer les deux vedettes Mistral (encore que, le commerce, c’est bien utile ...). Et ils réfléchissent à faire pire !

Remarquons que Vladimir Poutine se garde toujours de faire des déclarations tonitruantes, mais il prend des mesures dans l’air du temps. Simplement, la question se pose : faut-il vraiment garder les services bancaires américains pour les paiements par carte bleue en Russie ? L’instauration d’un propre système de paiement ne s’imposait-il pas ? Le parlement russe a tranché en mai. Exit les cartes Visa, exit les cartes Mastercard ! Avec la Chine et d’autres pays asiatiques, ça fait un volume suffisant pour rentabiliser l’affaire.

Justement, la Chine a reçu avec les honneurs le président russe fin mai. Des contrats ont été signés pour des centaines de milliards de dollars. En particulier pour la vente de gaz russe à la Chine. Les négociations traînaient depuis une dizaine d’années, et brusquement, tout se débloque ! Coup dur à l’Ouest !

Et puis, Airbus est embarrassé, parce que le titane, indispensable pour faire des avions, est acheté à la Russie. Allô Obama, t’en as du titane ? Euh, non, pas vraiment, faudrait qu’une bonne grosse météorite tombe chez nous !

Enfin, les producteurs de porc bretons sont plutôt réservés sur les sanctions, parce que la Russie est justement un gros acheteur ! Les Russes ont décrété un embargo sur le porc européen parce que ceux en provenance de Lituanie étaient infectés par la peste porcine !

Et je ne vous parle pas de la CICA (Conférence pour l’interaction et les mesures de confiance en Asie). Créée dans les années 90 après la chute de l’URSS, cette organisation n’avait jamais très bien fonctionné. Mais la session qui s’est tenue fin mai à Shanghai semble avoir sérieusement ressoudé les liens entre les pays membres !

Il n’y a pas de doute, le vent tourne !

D.R.

http://www.resistance-politique.fr/article-les-sanctions-en-voila-un-b...

URL de cet article 25888
   
LES CHEMINS DE LA VICTOIRE
Fidel CASTRO
« En ce qui me concerne, à cette étape de ma vie, je suis en mesure d’offrir un témoignage qui, si cela a une certaine valeur pour les générations nouvelles, est le fruit d’un travail acharné. » "• Fidel Castro Dans ce premier tome de son autobiographie, Fidel Castro révèle de façon inédite les coulisses de la révolution cubaine. Il fait part de sa défiance pour l’impérialisme des États-Unis qui asservissait les Cubains par l’entremise de Batista, et interdisait à l’île tout développement. Il raconte le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Le pire des analphabètes, c’est l’analphabète politique. Il n’écoute pas, ne parle pas, ne participe pas aux événements politiques. Il ne sait pas que le coût de la vie, le prix de haricots et du poisson, le prix de la farine, le loyer, le prix des souliers et des médicaments dépendent des décisions politiques. L’analphabète politique est si bête qu’il s’enorgueillit et gonfle la poitrine pour dire qu’il déteste la politique. Il ne sait pas, l’imbécile, que c’est son ignorance politique qui produit la prostituée, l’enfant de la rue, le voleur, le pire de tous les bandits et surtout le politicien malhonnête, menteur et corrompu, qui lèche les pieds des entreprises nationales et multinationales. »

Bertolt Brecht, poète et dramaturge allemand (1898/1956)


CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.