RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
35 

Lettre ouverte à mes camarades de la direction du PCF

En réaction à la publication : "Conseil national du PCF : Nos objectifs politiques pour les législatives (Olivier Dartigolles)". http://www.humanite.fr/fil_rouge?page=6

Participation au gouvernement

Camarades, le législatives n’ont pas eu lieu. Elles ne sont donc pas encore gagnées. Et vous envisagez bel et bien de participer au futur gouvernement ! Je n’y croyais pas. C’est François qui vous l’a demandé ? Pour l’arranger ? Les Verts, eux, ont au moins attendu son succès pour en débattre.

Vous êtes honteux. Regardez-vous : ce qui est en caractères gras dans l’article susdit, donc que ce qui vous préoccupe, c’est moins l’augmentation immédiate du SMIC que la participation de communistes au gouvernement qui sera formé après (!) les législatives.

Pour moi, la seule position juste est la suivante : Lorsque NOUS seront majoritaires nous formerons NOTRE gouvernement.

Tenter d’entraîner dans une nouvelle émasculation (l’expérience des années Mitterand, puis Jospin ne vous est donc pas suffisante ?) la seule partie résolue du peuple français, celle que vous avez rassemblée lors les ardents meetings de la présidentielle, serait une trahison véritable et réitérée de la cause révolutionnaire. Si c’est cela le Front de Gauche, je quitterai derechef le parti que j’ai rallié depuis peu, après plus de 30 ans d’abstention.

Pour conclure : à cause de la démoralisation que vous installez déjà par votre projet de discussion, et de la répulsion à venir si vous recommenciez à vous accrocher à la droite (sans aucun recours puisque vous seriez des responsables associés au régime des crans à la ceinture), les années Sarkozy que vous évoquez si justement au début de votre article, camarade, paraîtront rétrospectivement douces en regard du fascisme nouvelle mouture que la classe capitaliste nous concocte.

Un mot me revient, je pensais mutatis mutandis que vous le feriez vôtre spontanément, il visait Kérensky je crois : "Le soutenir comme la corde soutient le pendu" ; mais lorsque vous serez majoritaires (ce pour quoi vous devez vous battre), vous formerez notre gouvernement, et laisserez les libéraux de tout poil débattre dans leur parti de leur éventuelle participation à ce gouvernement.

Mauris Dwaabala

URL de cet article 16720
  

Julian Assange parle
Karen SHARPE
200 citations qui reprennent les mots d’Assange, privé de la parole depuis si longtemps maintenant. A travers différentes thématiques, on comprend l’homme et les raisons qui ont poussé les États-Unis à le poursuivre sans raison. APPEL POUR JULIAN ASSANGE De Julian Assange vous avez beaucoup entendu parler. Souvent en mal. Mais lui-même, l’avez-vous entendu ? Savez-vous ce qu’il a vraiment dit et fait, pourquoi il a fondé Wikileaks, ce qu’il pense de la guerre, d’Internet, du journalisme et de bien (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le capitalisme mondial commence à ressembler à la fin d’une partie de Monopoly.

Caitlin Johnstone

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
22 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.