RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

86 

LFI : purge, vengeance ou anticipation ?

En vérité, la mésaventure de Corbières, Garrido, Simonnet and Co n’est pas imputable à Jean-Luc Mélenchon, mais à Emmanuel Macron qui, en dissolvant l’Assemblée nationale leur a arraché le bouclier à l’abri duquel ils travaillaient, sans trop se cacher, mais sans être prêts, à l’éclatement de LFI.

Depuis des années, ils multipliaient les occasions de tacler LFI et son fondateur (violent, brutal, clivant). Ils s’engouffrèrent dans les campagnes de la droite sur la qualification du Hamas par LFI et sur son antisémitisme supposé. Sur les médisances de Roussel et de Glucksmann, on ne les entendit pas. Ils furent muets devant les insultes proférées contre Mélenchon (pourri, ta gueule). A contrario, ils ne nous laissèrent pas oublier leS violenceS conjugaleS de Quatennens (au pluriel dans la bouche de Cl. Autain) : une gifle donnée en 2022, avouée, payée.

Pendant la campagne des européennes, la plupart avaient tous les jours piscine.

Quatennens, dans l’intérêt du Nouveau Front populaire, et pour désarmer ses ennemis et des faux amis de LFI, renonce à être candidat aux législatives de juin/juillet 2024. La gauche sera amputée d’une intelligence, d’une voix, d’une droiture exceptionnelles. Quant aux agressions sexuelles, viols, imputables à des figures de la droite (dont certains députés, un ministre), elles n’occupent pas trop (ou pas du tout) ceux qui ont eu la peau de Quatennens après deux ans d’efforts opiniâtres.

On va voir comment ils se tairont sur les propos de Johanna Sylva, l’ex-compagne de Ruffin, qui révèle dans un livre l’épreuve que fut leur concubinage pendant cinq ans (« Que François se soit comporté avec moi comme il l’a fait est aussi un problème politique »).

On a su que ces conjurés (dont plusieurs ne seraient rien sans Mélenchon, LFI et la NUPES) tenaient des réunions secrètes avec des PCF, PS et EELV, avec la bénédiction d’un richissime sponsor éventuel (1).

Ils n’avaient pas prévu que la décision de Macron donnerait l’occasion à LFI de dire en quelque sorte : Puisque on peut redistribuer les cartes, on ne veut plus de ces bâtons machinchoses qui vous glissent entre les doigts et trahiront une éventuelle majorité future. On va présenter des éléments sûrs et fidèles.

Ce n’est donc pas une « purge » une « épuration » par un leader « caractériel », une « vengeance », mais une décision politique après une « analyse concrète de la situation concrète » (Lénine) dans une hypothèse de victoire.

C’est peut-être aussi une œuvre salutaire en matière de morale politique.

Théophraste R. Auteur futur de l’essai : « Différence entre dissident et traître ».

Note (1).
https://www.lexpress.fr/politique/olivier-legrain-le-millionnaire-dans...
"Olivier Legrain, le millionnaire dans l’ombre de François Ruffin et de la gauche
Politique. Ses dîners secrets avec les frondeurs de LFI et quelques huiles socialistes, écolos ou communistes, ses dons, son réseau… L’ancien industriel devenu psy veut sauver la gauche avant 2027. Enquête".

"Un quartier parisien anonyme. Une rue d’un calme alcyonien. Un restaurant comme un autre, pas vraiment cossu ni marmiteux non plus. Une arrière-salle fermée d’un rideau épais, loin des regards curieux et des oreilles qui traînent. Une table, dix convives. Les "frondeurs" insoumis François Ruffin, Clémentine Autain et Alexis Corbière, les socialistes Boris Vallaud et Johanna Rolland, les écologistes Eric Piolle et Cyrielle Chatelain, et les communistes Elsa Faucillon et Sébastien Jumel. Entre deux coups de fourchette, la bande litote "du chemin de la gauche vers 2027". Tous ont fait vœu de silence au sujet de ces agapes secrètes qui se tiennent depuis un peu moins d’un an. Assis au bout, il y a l’hôte de ces dîners où chacun paie sa part de l’addition. Olivier Legrain, amphitryon longiligne et grisonnant, souriant et 71 ans...".

Comme l’ écrit un titre d’un article de Marianne : "Ils allaient nous trahir"  : https://www.marianne.net/politique/ils-allaient-nous-trahir-france-ins...

URL de cette brève 7488
https://www.legrandsoir.info/lfi-purge-vengeance-ou-anticipation.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
16/06/2024 à 11:55 par xiao pignouf

Si je suis d’accord avec ce billet, notamment sur cette mise à l’écart d’éléments facteurs de division, et sur leurs réunions secrètes de petits comploteurs auxquelles ils ont pris part avec la naïveté de croire que ça passerait inaperçu, je ne partage pas la même analyse sur Quatennens.

Selon moi, pour retrouver toute sa blancheur Persil, il aurait dû démissionner de son poste dès les débuts de l’affaire afin de couper court à toutes les protestations résiduelles pour le remettre en jeu dans deux semaines. En se maintenant, et en dépit du fait que devant la justice il ait été blanchi, il a donné trop prise à des médias qui n’allaient certainement pas lâché cet os-là dans un contexte où la FI était la première donneuse de leçon en la matière.

Aujourd’hui, il paie cet entêtement.

Les torts d’Adrien Quatennens

#209965 
16/06/2024 à 12:07 par robess73

Bravo Théo .je partage totalement.malheureusement ils ont gardé Ruffin .autain .les pires

#209966 
16/06/2024 à 12:35 legrandsoir

Ruffin n’est pas à LFI mais à Picardie debout et ils se targue de se présenter tout seul.
Autain est membre d’Ensemble. C’est la pire parmi les candidats à un putsch. Une vipère.

#209967 
16/06/2024 à 13:51 par Julie

Moi, elle me fait plutôt penser à une oie. (Autin)

#209972 
16/06/2024 à 13:58 par burlesque

Le tweet de Ruffin (vu près de 12M de fois là où ses tweets font en moyenne 300k vues) où il affirme que la démocratie mérite mieux que LFI (paradoxalement pas un mot de sa part sur les investitures de Hollande et Aurélien Rousseau) est un coup de poignard dans le dos.
Rajoutons à ça ses liens obscurs avec Legrain, millionnaire ancien PDG de Materis et proche de la famille Wendel, et on a là le prototype d’un traître en puissance.
Malheureusement Ruffin est très populaire chez les militants de gauche lambda (qui décidément aiment se faire cocus) et si cette purge était nécessaire, le timing était TRÈS mauvais.

#209973 
16/06/2024 à 13:58 par Palamède Singouin

Autain, dont la candidature à l’investiture du PCF pour la présidentielle 2007 avait été évoquée, a frappé à toutes les portes de la gauche du NPA à EELV. Elle pue l’arrivisme et la trahison à des kilomètres. Une sorte d’Aurore Bergé de "gauche" (version Neuilly-Auteuil-Passy) qui se croirait Rosa Luxemburg. Pourquoi LFI s’est elle affublée d’un pareil boulet ? Mystère..

#209974 
16/06/2024 à 14:11 par françois gerard

Je suis très triste du départ de Quatennens, mais je pense qu’il aurait pu se présenter en candidat libre en demandant au front populaire de présenter une candidate écolo, et ainsi de régler devant les électeurs sa légitimité . Oui autain est une vipère, J’aimais bien Raquel Garrido, mais si ce que tu dis sur eux est vérifié, alors, qu’ils disparaissent . J’irai voter pour le front populaire car la candidate est une femme LFI que je trouve correcte. Par contre si j’aurai du voter pour un PS tendance hollande, alors c’est un bulletin LO. Putain, on va en sortir de ce cauchemar

#209975 
16/06/2024 à 14:33 par Romain

Vous mettez Ruffin dans le même sac ???

#209977 
16/06/2024 à 14:50 par ivan

Merci Théo pour les mots justes en faveur d’Adrien.
Je ne m’imisce pas dans son divorce dont je n’ai rien à en connaître, mais il a fait une erreur politique en ne niant pas une gifle sans témoins montée en épingle un an plus tard pour des raisons qui n’avaient rien à voir avec la lutte contre les violences conjugales.
La "féministe" qui se présentait contre Adrien ne retire pas sa candidature, la lumière devient bien crue.

#209978 
16/06/2024 à 15:13 par patoche

J’ai entendu au lendemain de la dissolution, Ruffin répondre en live à une chienne de garde sur sa position concernant l’éventualité d’une candidature de Quatennens…comme si c’était un sujet majeur dans cette période pré-fasciste.
La réponse fut celle que je redoutais…
Il faut garder en mémoire sa position anti-LFI sur Gaza…
https://www.arte.tv/fr/videos/117270-001-A/mathilde-panot-vs-francois-....

A noter que Castelnau dans sa dernière vidéo, se range du côté de Mélenchon, alors qu’il ne manque pas d’habitude une occasion de vilipender LFI.
https://youtu.be/lp5-4T3Mad4?si=3C9Uw-PO2Q_HvI4U

#209980 
16/06/2024 à 15:26 par Jean-Pierre Boudine

Les critiques des "purgés" étaient publiques et déjà anciennes. Elles portaient essentiellement sur UNE SEULE question, la démocratie au sein du mouvement : le fait que les milliers de militants de la FI (peut-être trente mille dans les bonnes périodes) n’ont AUCUN droit, vu qu’ils ne sont même pas adhérents, qu’il n’y a ni cartes, ni statuts, ni congrès que la "direction" (sic) est nommée par le Tribun est les autres responsables sont nommés par des nommés. C’est à dire que l’on a, non pas une dégénérescence bureaucratique, mais une organisation bureaucratique par construction.
Au contraire, les critiques portant sur les purgés sortent depuis hier. Tout à coup, les figures du mouvement, souvent (c’est le cas d’Hendrick Davi à l’assemblée de circo où j’étais jeudi dernier) très soutenus par leurs électeurs (cas, aussi de Danièle Simonet, fidèle parmi les fidèles, personnalité droite comme un I) sont devenus des pelés, des galeux, des paresseux, des parasites...
La question fondamentale c’est de savoir si la démocratie est une bonne chose, ou si une dictature tribunicienne est préférable. Après trois échecs (2012, 2017, 2022) la question mérite peut-être d’être posée ?

#209981 
16/06/2024 à 15:36 par Zéro...

Rien à redire à leur mise à l’écart s’il a eu tentative de comploter CONTRE LFI par les personnes citées !

Si c’était pour avoir remis en cause JLM, je trouverais ça moins normal - il semblerait bien que non...
Surtout que j’estime également qu’il nuit à LFI ; pour moi, l’idéal serait qu’il se mette en retrait du mouvement - pas question de le renverser...

Toute critique est à considérer si elle est constructive !! Ne dit-on pas "qui aime bien châtie bien " ?

Pour Adrien Quatennens, les féministes lui imposent non pas une double peine mais une peine permanente en le harcelant sans répit...
Une fois la Justice passée et la peine accomplie, tout individu est en règle avec la Société, ou pas ?!!
On ne parle pas d’un meurtre ou d’une malversation délibérée mais d’un geste malheureux, tout à fait regrettable et condamnable - il l’a d’ailleurs été ! - mais survenu dans des circonstances houleuses dans le couple - il y aurait même eu échange de coups...
AQ a eu l’immense lucidité et clairvoyance de se retirer de cette candidature mais il faudrait que son ostracisation cesse - pas pour des raison politiques mais simplement humaines !!
JLM en sortirait grandi en s’en inspirant...

François Ruffin est direct et emporté - Macron en sait quelque chose...!! - ; il doit parfois le regretter...

#209983 
16/06/2024 à 15:42 par Zéro...

Rien à redire à leur mise à l’écart s’il a eu tentative de comploter CONTRE LFI par les personnes citées !

Si c’était pour avoir remis en cause JLM, je trouverais ça moins normal - il semblerait bien que non...
Surtout que j’estime également qu’il nuit à LFI ; pour moi, l’idéal serait qu’il se mette en retrait du mouvement - pas question de le renverser ni de l’expulser...

Toute critique est à considérer si elle est constructive !! Et ne dit-on pas "qui aime bien châtie bien " ?

Pour Adrien Quatennens, les féministes lui imposent non pas une double peine mais une peine permanente en le harcelant sans répit : faut-il qu’il se suicide pour les satisfaire...?!!
Une fois la Justice passée et sa peine accomplie, tout individu est-il en règle avec la Société ou pas ?!!
On ne parle pas d’une tentative de meurtre ou d’une malversation délibérée mais d’un geste malheureux, tout à fait regrettable et condamnable - il l’a d’ailleurs été ! -, mais survenu dans des circonstances houleuses dans le couple - il y aurait même eu échange de coups...

AQ a eu l’immense lucidité et clairvoyance de se retirer de cette candidature mais il faudrait que son ostracisation cesse - pas pour des raison politiques mais simplement humaines !!
JLM en sortirait grandi en s’en inspirant...

François Ruffin est direct et emporté - Macron en sait quelque chose...!! - ; il doit parfois le regretter...

#209984 
16/06/2024 à 15:52 par Zéro...

Lorsque je lis la description faite par Théophraste de certains comportements pour le moins ambivalents, je me dis qu’il serait bien que leurs auteurs aient le courage de quitter ou cesser de côtoyer LFI et d’aller se vendre ailleurs...

En y restant contre leurs convictions, ce qui oblige à les recadrer, ils ne font que salir LFI en donnant du grain à moudre - comme on peut le voir... - à ses détracteurs médiatiques !!

C’est une question d’honnêteté intellectuelle...

#209985 
16/06/2024 à 17:37 par Julie

Moi ce que je regrette c’est qu’il n’y ait pas plus de représentants, non pas d’une soit-disant dissidence LFIenne, mais du peuple en lutte : syndicalistes et autres camarades en lutte, que ce soit pour les hôpitaux et la sécu, ou contre la suppression et/ou la privatisation des services publics, services de proximité, transports en commun, tribunaux, contre la gigantesque arnaque aux déchets dans un nombre croissant de départements, contre celle aux médicaments des BlackRock et Cie, l’absence de démocratie dans les campagnes où l’on n’a le choix aux municipales qu’entre une seule liste et la même liste, et de moins en moins de contact avec les élus, grâce aux regroupements de communes et aux Communautés de Communes (deux institutions différentes et cumulatrices d’anti démocratie), "élus" qui ne se donnent même plus la peine d’informer les électeurs de leurs projets, ou seulement après coup, quand leurs saloperies sont accomplies, etc, etc, etc.

J’avoue que j’ai espéré, l’espace de quelques heures qu’un changement allait survenir, mais je n’y crois déjà plus : je me vois acculée à voter pour ceux à qui nous devons la destruction brique par brique de notre démocratie, car n’en déplaise à certains lecteurs du GS, on en a eu une si imparfaite fût elle, ou disons un peu.

J’irai voter quand même ! Probablement pour LO (dont le sectarisme m’a toujours un peu incommodée, mais moins que les arnaques des partis dits de gouvernement) car je ne vois, pour l’instant, pas d’autre candidat acceptable dans ma circonscription, et parce que j’estime important de faire savoir que nous rêvons d’un autre monde, un monde de paix et de solidarité, pas de celui auquel nous a voués le PS et ses complices.

#209987 
16/06/2024 à 17:54 par Palamède Singouin

@Jean-Pierre Boudine

La démocratie à l’intérieur d’un même parti politique, vous la voyez comment ? Comme au PS avec ses "courants" qui n’ont jamais été que des écuries de présidentiables transformées en courants d’air grâce aux subtiles "synthèses" d’un expert en la matière, François Hollande ?
Avec pour résultat des succès électoraux, certes, mais à l’arrivée la promotion de Valls et de Macron pour contenter les uns et les autres. Et de pseudo "frondeurs" jamais assez nombreux pour remettre de l’ordre dans la boutique.

#209989 
16/06/2024 à 19:06 par ivan

Les cinq premières années de François Ruffin en tant que député furent savoureuses, mais quand je le vois devenir la coqueluche des médias des milliardaires, je commence sérieusement à me méfier.
Heureusement que ça tape toujours sur le Mélenchon, c’est rassurant.

#209991 
16/06/2024 à 19:41 par do
#209992 
16/06/2024 à 19:48 par jo nice

Une opinion tranchée... Theo est sans doute plus au courant que moi de ce qui se passe en interne. J’avoue être dubitatif. purger les traitres c’est normal. Mais c’est quand même les cadres les plus anciens,les proche de Melenchon et les seules qui avait assez de légitimité pour contester l’orga.ils sont aussi légitime que JLM,ils etaient au fdg,c’est corbiére qui à inventé le signe phi et leur critique sur le manque de démocratie interne est pas absurde.

Je sais pas quoi en penser et je pense pas être le seul dans ce cas.

#209993 
16/06/2024 à 20:37 par vigie rouge

Condamné pour violences conjugales sur son ex-compagne, Jérôme #Peyrat, ancien conseiller d’Emmanuel Macron, est candidat aux législatives dans la 4ème circonscription de la Dordogne. (France Bleu).
Oui, mais ça ne dérange ni la droite, ni la gôche anti-Merluche. Because il n’est pas le LFI qui pouvait être le candidat idéal à la présidentielle, comme Quatennens.
Quatennens gênait Ruffin et Autain-aux-dents-longues.
Quatennens est condamné à vie.

#209994 
16/06/2024 à 20:39 par jos

Il faut casser les jambes et les bras à JL Mélenchon car il est antisioniste. Même LFI ne le défend pas c’est un comble.
Ainsi le pourri d’Hollande se présente, pas un seul murmure dans les rangs du Front Populaire 5FP°. Hollande sera élu et il prétendra diriger le FP comme si rien ne c’était passé
Quatennens empêché de se présenter par les injonctions de folles que reste t-il du FP que des gens sans aucun sens politique, des médiocres et des arrivistes. Bref des gens prêts a toutes les compromissions.
Tout ceci n’est pas rassurant en conséquence je n’irai pas voter pour des gens qui vont me trahir, trois fois cela suffit

#209995 
16/06/2024 à 20:59 par Jérôme Dufaur

Billet surprenant...

Car pour pouvoir affirmer ce qui y est affirmé, il faudrait s’appuyer sur des sources internes solides, de première main.

Sur quoi Théophraste se fonde pour affirmer ce qu’il affirme ?

J’écris cela alors que le sort d’aucun "professionnel de la politique" (mots que j’utilise faute de mieux) cité dans ce billet m’importe vraiment. Pour avoir connu en personne l’un d’entre eux, voir ce genre de personnage se plaindre de sa non-investiture au nom de l’éthique me consterne : à défaut d’éthique, il faudrait avoir une étiquette (si possible chevillée au corps). Mais dans notre drôle d’époque, c’est certainement trop demander.

Cela dit, quitte à me répéter, pour qualifier quelqu’un de traitre (et ainsi justifier les décisions prises), il faut du solide.

#209997 
17/06/2024 à 05:39 par Théophraste R.

@Jérôme Dufaur
Mes sources ? En voici une :
https://www.lexpress.fr/politique/olivier-legrain-le-millionnaire-dans...
"Olivier Legrain, le millionnaire dans l’ombre de François Ruffin et de la gauche
Politique. Ses dîners secrets avec les frondeurs de LFI et quelques huiles socialistes, écolos ou communistes, ses dons, son réseau… L’ancien industriel devenu psy veut sauver la gauche avant 2027. Enquête".

"Un quartier parisien anonyme. Une rue d’un calme alcyonien. Un restaurant comme un autre, pas vraiment cossu ni marmiteux non plus. Une arrière-salle fermée d’un rideau épais, loin des regards curieux et des oreilles qui traînent. Une table, dix convives. Les "frondeurs" insoumis François Ruffin, Clémentine Autain et Alexis Corbière, les socialistes Boris Vallaud et Johanna Rolland, les écologistes Eric Piolle et Cyrielle Chatelain, et les communistes Elsa Faucillon et Sébastien Jumel. Entre deux coups de fourchette, la bande litote "du chemin de la gauche vers 2027". Tous ont fait vœu de silence au sujet de ces agapes secrètes qui se tiennent depuis un peu moins d’un an. Assis au bout, il y a l’hôte de ces dîners où chacun paie sa part de l’addition. Olivier Legrain, amphitryon longiligne et grisonnant, souriant et 71 ans...".

Comme l’ écrit un titre d’un article de Marianne : "Ils allaient nous trahir" : https://www.marianne.net/politique/ils-allaient-nous-trahir-france-ins...

#210000 
17/06/2024 à 07:02 par Zéro...

@ Jérôme Dufaur,

Sans doute ne fréquentez-vous pas assez LGS pour savoir que Théophraste ne se lance jamais dans des accusations en l’air, ce n’est ni son genre ni celui de ce site, et il vous répond de façon tranquille et définitive en citant sa source...

Ce n’est pas parce qu’on ne sait pas quelque chose que c’est faux !

Il est vrai que nous sommes dans un monde de mensonges appelés fake news, mais il n’y a pas que des gens qui travestissent la vérité.

#210003 
17/06/2024 à 08:38 par Francine lo

Quel circus, et ce n’est vraiment pas le moment de rejouer les luttes intestines.

Plutôt que des divergences fondamentales sur la politique, le social, l’économique et les relations extérieures, j’attribuerai tout cela à trop de conflits d’égos au sein de LFI, sans parler du front populaire nouvelle vague ou de la feu Nupes Je ne vais pas passer en revue chaque personnalité forte qui faisait groupe autour de JLM. Mais si vous voulez parler de légèreté vis à vis des électeurs par exemple, et même de traitrise, pourquoi la souveraineté de notre pays a disparu de l’horizon de la gauche, alors que JLM avait savamment su regagner la confiance des votants NON de 2005, lorsqu’il s’est lancé dans l’aventure présidentielle ? Dans ces plus de cinquante pour cent au référendum, beaucoup ont cru en LFI première mouture. Depuis 2017 il y a de quoi être méfiant avec les promesses, engagements et priorités des leaders de gauche, en allant du rouge foncé au rose, et surtout en poussant vers le mauve et le bleu d’Hollande.

Tout cela augure plus d’une grosse berezina pour la gauche ou d’une nouvelle trahison façon PS.

#210012 
17/06/2024 à 08:43 par Prof élégant

Quand Raquel Garrido a lancé à l’affreux Stanislas Rigault (Génération z) : "Va sucer la bite à ton chef", elle s’est montrée un tantinet vulgaire et peu attachée à notre belle langue (il fallait dire "la bite DE ton chef).

#210013 
17/06/2024 à 11:23 par Jérôme Dufaur

Pour être plus précis, en parlant de sources, je me référais à des éléments de première main, venant de la commission d’investiture de LFI (je suppose que l’instance s’appelle "commission d’investiture").

Car, faute d’élément de ce type, l’affirmation selon laquelle la non-investiture vise à se séparer de traitres n’est ni plus ni moins fondée que l’affirmation selon laquelle la non-investiture vise à affaiblir des opposants internes.

Quoiqu’il en soit (même s’il serait important de savoir ce qu’il en est), je ne cesse d’être surpris par la naïveté dont des dirigeants politique de premier plan font preuve.

Certes, une telle naïveté n’est pas une première ni une spécificité franco-française (cf. Evo Morales n’ayant pas vu venir le coup d’Etat, Salvador Allende s’inquiétant du sort de Pinochet le matin du 11 septembre 1973, etc.)

En l’espèce, il était certain que ces non-investitures seraient utilisées par les adversaires pour mener une nouvelle et énième campagne de bashing.

Il vaut mieux prévenir que guérir.

Pourquoi ne pas avoir produit une explication de texte en bonne et due forme pour accompagner ces décisions de non-investitures ? Dans le cas où l’on a de bonnes raisons de ne pas investir quelqu’un, on doit être en capacité d’exposer clairement ces bonnes raisons, non ?

Bref. Personnellement, comme je l’ai déjà écrit, je ne verserai pas une larme pour ces non-investis.

Le problème est que la polémique (goutte d’eau dans un océan d’irresponsabilité, vu la situation critique actuelle) générée par cette investiture a des effets délétères sur les citoyens qui (ne l’oublions jamais) se limitent souvent à une vue superficielle des faits politiques.

#210023 
17/06/2024 à 11:47 par burlesque

Pour compléter Théophraste.

https://www.lexpress.fr/politique/nouveau-front-populaire-lhistoire-se...

Et pour ceux qui n’ont pas d’abonnement une lecture est proposée ici :

https://youtube.com/watch?v=bVk4A7hDHME&embeds_widget_referrer=htt...

#210025 
17/06/2024 à 11:49 par Assimbonanga

Dans ma circo, la candidate du front populaire offerte à ma voix est l’ancienne suppléante de Dussopt. Ô rage, ô Désespoir, n’ai-je donc tant posté que pour cette infamie ? J’imagine déjà la photo de groupe de la rentrée parlementaire avec la bedaine de Hollande trônant au milieu. Et pourquoi pas Hollande chef du groupe parlementaire ? Cauchemar et vision d’horreur. Faire barrage a ses limites. Il reste la possibilité du bulletin nul. Après tout c’est Macron qui a fait tout ce battage pour Bardella avec la complicité active de tous les médias de France. Quel marécage !
Seul le geste noble de Quattenens met un peu de baume au cœur des idéalistes.

#210026 
17/06/2024 à 12:05 par jos

Sur tous les médias Mélenchon est l’ennemi n°1 qu’il faut abattre car si le NFP (Nouveau Front dit Populaire) gagnait cette élection, il serait le premier ministre logique du fait que LFI aurait le plus grand nombre de députés. Notons que beaucoup de gens qui critiquent Mélenchon n’ont aucune HONTE pour le génocide d’Israël à Gaza et pour soutenir la bande de nazis à Kiev qui s’enrichissent et envoient de pauvres hommes au hachoir à viande sur le front.

Personne ne le défend, le NFP laisse distiller le venin de cette propagande perfide. Cela augure très mal de l’après élection où le RN sortira vraisemblablement le vainqueur. Cette victoire engendrera des douleurs et des larmes et bien des déceptions. Cette élection est un piège "à cons"

Notre pays est en crise politique, sociale, économique et morale avec un Wokisme fascisant.
En conséquence, Il faut renverser la table : quitter l’OTAN, l’UE, ... quitter l’Occident et changer d’alliance aller vers les Brics ;

#210028 
17/06/2024 à 12:07 par Georges Rodi

J’ai découvert Ruffin sur le tard, en venant sur le site du GS.
J’y ai trouvé cet article de 2012 dont il est l’auteur
https://www.legrandsoir.info/leur-grande-trouille-journal-intime-de-me...
Totalement en phase avec les politiques de Trump/Biden et Ursula... Il y a de quoi être pensif.

Je reste très satisfait du commentaire qui l’accompagne.

#210029 
17/06/2024 à 13:09 par julie

A Assim,
Plutôt qu’un bulletin nul, mets en un pour un groupuscule réellement d’extrême gauche s’il s’en présente un sur ta circonscription : c’est au moins aussi utile, ça ne nuira pas à la France Insoumise ni à son programme originel, et ils n’ont encore rien trahi, eux.

#210030 
17/06/2024 à 14:03 par Caouec

Mitterrand ou De Gaulle avaient subi l’épreuve de la traversée du désert avec des tombereaux de calomnies qui vont avec ; ils en étaient revenus en phase avec un peuple en attente qui les a alors portés. C’est un peu ce qu’endure Quattenens ; le temps que les choses décantent, il reviendra car le pays mérite ce gars.
Les frondeurs débarqués sont justement remplacés par des acteurs de terrain : une médecin urgentiste qui a tenu et tient toujours la tranchée durant le covid et face à la crise de l’hôpital, une syndicaliste CGT, un militant engagé auprès des quartiers... LFI est au rendez- vous pour le coup...
Quant à mettre à l’écart Mélenchon : il s’est retiré et ne brigue aucun mandat ni responsabilité politique ! Que demander de plus ? Le faire taire ? Lui ôter le magistère de la pensée et de la parole ? Autant le cloîtrer dans un couvent et lui imposer voeu de silence... sérieux !!! Les Saint-Just de canapé qui ont fait tomber le couperet sur Quattenens et veulent le faire pour Mélenchon : ça fait froid dans le dos et avec la montée du RN, vous êtes dans l’air du -sale- temps !

#210032 
17/06/2024 à 14:59 par p(at)ochtron

@patoche

je peine à comprendre l’intérêt de nous infliger arte, quatremer(de) et consorts sous prétexte de ruffin/panot, vous savez très bien que ces escrocs sont payés pour desinformer, embrouiiller, foutre la merde, donc propager cette infection, merci...

concernant votre autre video, vu du droit, je conteste : castelnau très souvent au contraire, par exemple lors du cirque perquisitions a apporté son soutien à JLM (par contre il est un peu limite niveau sociétal, frisant le discours rniste...)

#210034 
17/06/2024 à 15:14 par jules

Malaise, moi, concernant les sources de Theo.

Comment peut-on faire confiance à un torchon comme L’Express ??!! J’ai pas lu l’article, pas envie d’accepter ce qui m’est ordonné d’accepter pour avoir le droit de le lire, juste eu le temps de voir le nom du scribouillard l’ayant commis, un olivier perou, dont j’apprends qu’il est "spécialiste de la gauche," à l’intérieur du dit torchon, et qu’il était auparavant de la journaille du... Point !

Du coup je ne sais trop que penser, a priori je suis avec JLM etcontre les petits Brutus mais j’attends d’en savoir plus (je l’ai pas trouvé excellent ds sz dernière prise de parole, ni convaincant, ce qui change, et que va-t-il encore faire chez ces tocards de F3/france enterre ? à part les légitimer, comprends pas)

#210035 
17/06/2024 à 16:04 par Josy

Mélenchon est attaqué parce qu’il ne nuit nullement à la nébuleuse front populaire : on attaque celui qui maintient l’union et a constitué la force du mouvement .
Son travail et son talent ne comptent pas pour rien dans le succès de LFI ;
Les petites concessions dans les luttes internes pour se pousser et pousser les autres , surtout comme pour Quaternens s’ils ont de la carrure et de l’intelligence, sa capacité à renoncer en font une personnalité de premier ordre. Il est précieux pour l’élan d’un mouvement par son influence et sa participation .
Se plier à une discipline concernant le programme est indispensable si l’on veut gagner , les désaccords ne peuvent que s’envenimer si l’on en fait des conflits personnels publics.

#210037 
17/06/2024 à 18:32 par zonzon

Personnellement, devant ce rassemblement hétéroclite, vite fait, bien fait, (circonstances obligent, certes), je me suis dit que ces embrassades tous azimuths sentaient le roussi et, ce, d’autant plus, qu’après le rejet proclamé par le NOUVEAU FRONT POPULAIRE de Le Pen, est très vite apparu le rejet de Jean-Luc Mélenchon, vu comme un danger, pour certains et même pour beaucoup, aussi redoutable Le Pen !

Ma sidération, devant un acharnement aussi injuste contre JLM, était telle que je songeais à m’abstenir pour la première fois de ma vie !

Quelque chose de malodorant m’échappait...

Les mal nommées purges (Garrido, Corbière) ne m’étonnaient pas et il y a belle lurette que Garrido, en particulier, se répandait en critiques contre JLM sur les medias mainstraem, Mon dégoût était tel que je lui ai laissé un message, de totale et définitive désapprobation, L’éviction du couple Corbière-Garrido me semblait logique, pour Simonnet, je m’étonnai mais trouvai inutile de chercher une explication par simple lassitude...

Ruffin avait irrémédiablement cessé de m’intéresser par son attitude concernant ADAMA. Autain n’était pas ma tasse de thé. Je m’interrogeais donc sur le maintien de Ruffin et d’Autain, votre article m’éclaire, ils n’étaient pas sur un siège éjectable, actionnable par la FI, dont ils ne faisaient pas partie !

Le bashing anti-JLM est lié à sa défense de Gaza martyrisée, à son refus de qualifier de terroriste l’attaque du 7 octobre, lui préférant la qualificationn de "crimes de guerre" C’est précisément ma façon de considérer le 7 octobre !

Je me fie à la vision d’Agnès Levallois https://www.youtube.com/watch?v=auQrnHZmnIA&t=32s

#210039 
17/06/2024 à 18:33 par xiao pignouf

Assim,

Honnêtement, j’éviterais d’écouter en matière de vote les conseils de personnes qu’on ne connaît pas et dont on ignore les motivations réelles. Va savoir, si ça se trouve, il y a plein de sous-marins du RN qui traînent sur le GS se faisant passer pour des gauchistes voire des insoumis déçus dans le but de pousser les autres à voter ceci ou cela ou à s’abstenir.

#210040 
17/06/2024 à 19:12 par bostephbesac

Julie (13 h 09), je pense notamment au PRCF, voire même LO . Accessoirement, pourquoi pas Solidarité et Progrès (CHEMINADE), qui présentera 6 candidats sur le plan national . Tous ces (micro) partis sont anti-guerre.

#210042 
17/06/2024 à 19:41 par CAZA

Bonjour Assim
Dussopt avait été exclu du PS . Sa suppléante n’a rien à voir avec sa trahison .

https://www.francebleu.fr/infos/politique/legislatives-2024-l-ancienne...

#210043 
17/06/2024 à 20:01 par legrandsoir

@ Jules

Malaise, moi, concernant les sources de Theo. Comment peut-on faire confiance à un torchon comme L’Express ??!!

Vous tenez les informations contraire (qui expliquent votre malaise) de quel média (plus fiable) ?

#210044 
17/06/2024 à 20:59 par lairderien

Tout simplement merci à Théophraste, qui valide dans cette tribune mon opinion générale sur les individus dont il parle.

#210049 
18/06/2024 à 01:07 par Julie

A Bosteph,

Sur ma circon, il n’y a que LO en dehors de la droite (PS inclus). J’ai lu qq part que LO a investi des candidats dans toutes les circonscriptions.

Je ne crois pas que LO soit un sous-marin du RN comme l’insinue Xiao, mais je m’interroge quand même sur les moyens dont dispose "l’orga" pour parvenir à une telle couverture. Si tous les groupuscules et partis d’extrême gauche, ou traités comme tels, s’unissaient comme avait tenté de le lancer le NPA lors de sa création, au lieu de chercher chacun à tirer la couverture à soi (ou à son chef), on pourrait peut-être arriver à former un vrai front de gauche, sans le PS et ses traitrises... Non, je rêve là !

#210056 
18/06/2024 à 06:27 par xiao pignouf

Julie, attention, je n’ai pas dit ça, relisez-moi. Je n’insinue pas que la LO serait un sous-marin du RN, je parlais des intervenants en commentaires. Bon, j’admets que ce n’est pas très fin de dire ça, mais je considère que chacun, au-delà des opinions qu’on peut donner, doit choisir en son âme et conscience et non être influencé(e) de l’extérieur, en particulier de gens dont on ne connaît que le pseudo, que ce soit vous ou moi.

#210057 
18/06/2024 à 08:11 par xiao pignouf

Je conseille aussi le visionnage de cette vidéo. C’est à la fois une analyse de l’article en question et une mise à plat des raisons profondes de cette « purge ».

Pour la faire court, Garrido et Corbières, depuis le PG, ont toujours été médiatisés et investis de responsabilités plus par leur proximité avec JLM que par leur réelle implication. En gros, leur maintien sous les spotlights était plus dû à du copinage qu’à un vrai travail politique. En 2022, l’élection d’un grand nombre de député(e)s insoumis(e)s plus travailleurs et inventifs les ont relégués au second plan et c’est là qu’ils ont commencé d’abord à se plaindre de ceci ou cela puis à comploter à la manière de deux petits Iznogoud carrément pour la fin de l’hégémonie insoumise à gauche.

Ruffin, qui m’apparaît de plus en plus comme le nigaud de service, et Autain, ne doivent leur maintien qu’au fait qu’il ne sont pas affiliés à la FI. Cela dit, l’illustration choisie pour ce billet met le doigt sur cette « bande des Quatre ».

#210060 
18/06/2024 à 10:35 par Suzanne

Tous vos commentaires sont intéressants, merci à vous tous ! En fait vous avez tous raison (méfiance vis-à-vis de Ruffin, inversement méfiance vis-à-vis des sources qui salissent Ruffin, etc. Moi aussi j’éprouve tout cela ).
SAUF QUE, là, on n’a pas le temps, et en plus on a le grand bonheur (premier degré) d’avoir des élections législatives, donc locales, complexes et difficiles à frauder.
Donc chacun retrousse ses manches, devient stratège et fait au mieux, mais d’abord classe ses priorités, car on n’a que très très peu de pouvoir, en tant qu’électeur. Les miennes sont 1) faire gagner le NFP (on s’en fout des tambouilles, on règlera les comptes après) 2) à défaut, mettre des bâtons dans les roues de Macron 3) lutter contre le RN and co (exemple du "and co" = Ciotti).
Tout cela implique, pour moi, des impossibilités : impossibilité de s’abstenir ou de voter blanc, parce que là, clairement, c’est voter Macron. Impossibilité de voter "à l’extérieur", c’est-à-dire LO et le reste. Je les aime beaucoup, mais en ce moment ce n’est pas la question, et montrer, soi-disant, qu’on a envie de ça et de ça, ça ne servira strictement à rien. Pas plus que n’ont servi les votes pour les souverainistes de gauche aux européennes (enfin, quand il y avait des bulletins disponibles dans les bureaux de vote, ce qui n’était pratiquement jamais le cas, bravo l’organisation des élections en France, et OUI, je sais, on pouvait imprimer etc. Il n’empêche que c’est un déni de démocratie). Impossibilité de faire la fine bouche pour les candidats du NFP, parce qu’on n’a pas le contrôle sur les investitures, et tant pis, même si c’était Hollande, je voterais pour lui, pour faire gagner le NFP, chaque circo compte (heureusement ce truc horrible m’est épargné). Et entre les priorités 2 et 3, je choisirai 2 sans état d’âme.
Pour Mélenchon et Quatennens, je garde espoir. Ils sont tous les deux hors de cette élection et c’est parfait, ils n’en seront que plus présents pour la présidentielle. En effet, tous ceux qui seront dans le gouvernement si le NFP gagne seront pratiquement sacrifiés à la cause, probablement, vu tout ce qu’ils vont se prendre dès qu’ils seront au pouvoir.

#210062 
18/06/2024 à 15:12 par Assimbonanga

Merci pour toutes les réponses à mon lamento. Ça fait plaisir parce que... ça fait plaisir. Na.
Comme j’ai justement reçu hier la niouz letteure de Fakir, j’ai répliqué par un gros geste impulsif symbolique : je me suis désinscrite. Ça ne m’a pas coûté : j’en étais déjà détachée, j’avais même du mal, depuis quelques temps, à survoler la page jusqu’en bas. Le style gentillou des Fakiriens commençait à me gaver. S’il n’y a que moi qui le fais, ça n’aura pas d’écho mais allez savoir : et si je n’étais pas la seule à me désabonner ? Un frémissement sur leurs statistiques pourrait leur faire ressentir la désapprobation.
Bon enfin, voilà, c’est quand même la fin d’un amour. Moment de recueillement.

#210074 
18/06/2024 à 16:54 par RV

Merci Suzanne (18/06/2024 à 10:35)
j’ajouterai que les composantes du CNR à la fin de la guerre étaient on ne peut plus opposées idéologiquement et ça ne les a pas empêchées de faire œuvre commune.
Ne pas prioriser le blocage de l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite est une responsabilité que je ne souhaite à personne de porter.
Le Nouveau front populaire est la seule réponse souhaitable face aux rapprochement des droites.

#210077 
18/06/2024 à 16:57 par Caouec

@Assimbonanga
J’ai fait de même, hier aussi, avec la newslettre de Fakir, avec un petit commentaire explicatif sur les regrettables positions prises par FR...

#210078 
18/06/2024 à 19:51 par Jules

Malaise, moi, concernant les sources de Theo. Comment peut-on faire confiance à un torchon comme L’Express ??!!

Vous tenez les informations contraire (qui expliquent votre malaise) de quel média (plus fiable) ?

Je ne détiens aucune information autre que Le Grand Soir me tenant éloigné de tout ce qui ressemble à un media français, par hygiène, du coup quand on me renvoie à L’Express, non merci, bien vrai, sans façon...(Marianne méme torchon)

Tout ce que je lis, regarde encore c’est AL24 news (tiens, y’avait MV tout à l’heure, qui a dit tout le bien qu’il fallait penser de RSF...), parfois un peu Blast ou Le Media avec précaution, ESpoir et Dignité tv aussi

#210079 
18/06/2024 à 22:54 par Auguste Vannier

Complètement d’accord avec @Suzanne.
Ce n’est pas le moment de faire la fine bouche : l’enjeu c’est d’abord d’éviter que les RN investissent les instances de pouvoir, car ils y distillent leur venin et surtout ils s’arrangent pour y rester. Le fascisme peut arriver au pouvoir par les urnes, mais il s’ y maintient par la force et la ruse.

#210084 
19/06/2024 à 00:33 par barbe

Mr vannier je vous accorde tout ce que vous voulez mais de grâce arrêtez de nous faire peur et ouvrez les yeux. Le régime actuel est déjà totalitaire.
Vous avez oublié 2020 et 2021 ?

#210086 
19/06/2024 à 00:45 par Julie

A A. Vanier et à Suzanne,

ll me semble au moins aussi important de refuser le génocide des palestiniens, qui montre ce à quoi sont prêts à se livrer ceux pour qui vous nous incitez à voter, que de s’opposer au fascisme à l’ancienne promu par la famille Lepen ; aussi important de refuser, avec la même vigueur, que nos génocidaires et va-t-en-guerre nationaux encouragent et soutiennent chaque jour plus audacieusement les escalades provocatrices contre la Russie, jusqu’à mettre en balance l’existence même de l’Europe.

Est-ce qu’un génocide ou une guerre nucléaire vous paraissent plus désirables que les brutalités fascistes des années 30 (du siècle précédent) ? est-ce que le génocide des palestiniens, vous parait moins grave que celui des juifs ?

Est-ce que vous vous êtes intéressés aux déclarations des Glucksmann et autres prétendus socialistes à propos d’Israël, du Hamas et autres palestiniens, ou à propos de l’Ukraine et du renforcement de son armement et de son armée ? Est-ce que vous en avez bien saisi les conséquences ?

Tous les socialistes ne sont pas aussi pourris que Glucksmann, plaiderez-vous peut-être. Mais j’observe qu’ils tolèrent sans honte la pourriture des leurs et les soutiennent. Si tel n’était pas le cas on les aurait entendu protester et s’opposer à leur accréditation.

Le score de Glucksmann aux européennes me parait aussi effrayant que celui de Bardella, à ceci près qu’il est plus faible.

#210087 
19/06/2024 à 08:51 par Zéro...

@ Jos,

LFI est le parti le plus à même de bousculer voire renverser (par les urnes...) le Système... qui le sait bien !
Les autres partis ne sont que des approches différentes de ce Système - c’est ainsi que ses caciques ont instillé le venin comme quoi «  LFI est plus dangereuse que le RN  » ... sans préciser pour qui !!
Et, bien entendu, le bon peuple a compris qu’il était en danger - comme on le lui a suggéré...

Malgré ses qualités de tribun, sa culture, sa puissante capacité de réflexion et sa réelle contribution à l’émergence de LFI, JLM est (devenu...) « plus clivant » comme l’a justement dit Clémentine AUTAIN - elle ne peut pas toujours avoir tort !
Je trouve que JLM a beaucoup changé, passant de ferme et déterminé, mais posé et argumentant avec justesse, à plus nerveux et dans les affirmations "choc" prêtant facilement flanc à la critique...

« En conséquence, Il faut renverser la table : quitter l’OTAN, l’UE, ... quitter l’Occident et changer d’alliance aller vers les Brics. »

Bien que proposant une intéressante alternative à l’hégémonie des USA, je ne saurais affirmer que le BRICS est LA solution ; par contre, quitter l’UE dictatoriale et mortifère et l’OTAN belliqueux me semblent des choix qui s’imposent !!

Le très gros souci est que seuls des partis confidentiels prônent avec force et détermination la sortie de l’UE et de l’OTAN et que carrément aucun ne susurre de rejoindre le BRICS...

#210095 
19/06/2024 à 10:16 par xiao pignouf

barbe, vous faites comme si ça ne pouvait pas être pire.

Derrière la façade de respectabilité relative, la politesse, les mots choisis et le tempérament lisse de Marine Le Pen et Bardella se cachent des bataillons de personnes dont l’ADN a toujours été la brutalité et des jeunes faf qui n’attendent que l’ordre de l’appliquer. Sans parler de la police et de l’armée dont on comprendra bien vite qu’une fois le RN aux manettes, elle servira plus à mater la population récalcitrante qu’à défendre les frontières. Donner le pouvoir au RN, c’est prendre le risque de ne jamais le récupérer.

Alors, quand on est blanc, f de souche, retraité(e) aux émoluments suffisamment confortables, un peu embourgeoisé(e), propriétaire, habitant(e) de la France profonde ou pavillonnaire, que la vie ne nécessite plus autre chose que de vieillir en tondant son gazon ou en s’occupant de ses roses, de son potager ou de ses petits-enfants, le RN au pouvoir ne changera pas grand-chose ou ce qu’il changera ou perpétuera n’aura guère d’effet sur la vie quotidienne calme et tranquille de cette France qui vote à droite et plus encore.

L’électeur de droite, qu’il soit bourgeois, petit-bourgeois ou prolétaire est comparable à un poulet en batterie, sauf qu’au lieu de maïs, il est gavé quotidiennement de sentiment d’insécurité, de danger migratoire et de faits divers. L’ouvrier, qui en toute logique devrait voter à gauche pour l’augmentation du smic et la retraite à 60 ans, sacrifie alors tout ça au nom de ces angoisses fictives.

Le macronisme, ce n’est que l’antichambre du fascisme.

#210097 
19/06/2024 à 11:18 par Suzanne

Bonjour, Julie, puisque je suis citée, je vous réponds, très amicalement d’ailleurs, car je partage beaucoup de vos vues. L’idée derrière mon message, c’est qu’on ne peut pas grand-chose, en vérité, on a très peu de pouvoir, presque rien. Donc réfléchir, analyser, parler selon nos émotions, c’est très bien, mais ce n’est pas le moment. On fera ça après le 7 juillet, puisque de toute façon, les chances qu’on ait changé les choses en bien en France sont quasiment nulles, en tout cas avec des élections (avec des manifs et des grèves, ce serait une autre histoire). Ici, je fonctionne uniquement avec le "quasiment", qui veut dire que mon pouvoir est presque égal à 0, mais pas tout à fait.
Les élections législatives sont particulières, comme je l’ai dit. Chaque circo est un petit monde en soi, sur lequel on peut appliquer une stratégie, pour peu qu’on sache ce qu’on veut. En plus, les résultats peuvent difficilement être truqués, plus difficilement en tout cas que pour les grandes élections. C’est facile de vérifier les comptes après coup. C’est une des rares élections où on ne vous annonce pas les résultats de manière certaine à 20h. Qui n’a pas vécu la frustration et les soupçons de l’assesseur qui voit les résultats nationaux annoncés aux infos alors même qu’on est encore en train de récupérer les gens qui vont nous aider à compter les bulletins ? Avant même que le premier bulletin soit sorti de l’urne ?
Donc pour chaque petit monde que constituent les circos, voir ce qu’on peut faire : voter NFP au premier tour (et OUI, quel que soit le candidat, moi je m’en fous, je veux que le parti de Macron dégage à l’assemblée, et faire la fine bouche pour les candidats risque juste de faire rater ça). Pas voter à côté (LO) parce que ça détourne des voix dans une élection qui, pour une fois, a véritablement un enjeu. Désolée pour mes amis LO. Surtout, surtout, ne pas s’abstenir, ni au premier ni au second tour. Ensuite, si au second tour vous vous trouvez avec Macroniste contre RN, à vous de décider selon votre coeur, moi je n’hésiterai pas.
Au fond du fond, je ne crois pas qu’on va gagner, et je ne crois pas que ces élections vont changer quelque chose. Mais elles vont créer une instabilité qui va enfin, peut-être, réveiller les gens. C’est pour cette toute petite chance que je vote.

#210101 
19/06/2024 à 11:43 par Auguste Vannier

@barbe
Je n’ai pas l’impression de vouloir faire peur en rappelant une donnée historique suffisamment documentée. Je veux seulement alerter sur le fait qu’essayer le RN c’est être forcé de l’adopter.
Je suis d’accord avec vous sur le fait que nous y sommes déjà (en régime fasciste), même de plus en plus nettement , et cela avec un gouvernement issu du centre « gauche » et un Président ex Ministre « socialiste » de l’ennemi de la finance. Alors imaginez ce que ça pourrait être avec un pouvoir RN indubitablement issu de l’extrême droite historique, disposant de forces de l’ordre sympathisantes, bien équipées et entraînées pour réprimer les manifestations , avec une justice globalement aux ordres.
Il ne fera pas bon exprimer ses critiques , manifester son désaccord, surtout si l’on est coloré, musulman, et pauvre...
Je préfère essayer le Pacte de gouvernement proposé par le Nouveau Front Populaire. J’aurai probablement des déceptions, mais ce n’est pas nouveau avec les vicissitudes de la vie politique.

#210103 
19/06/2024 à 14:08 par InsoumisEcoeuré

Pas d’accord avec ce billet, pour une fois.

On ne peut pas juger des gens coupables de trahison "par anticipation" : soit on attend qu’ils nous trahissent et dans ce cas-là l’opprobre porte sur eux, soit on les vire avant qu’ils ne passent - éventuellement - à l’action (éventuellement, car je m’associe au commentaire qui fait la moue devant l’utilisation de l’Express comme source digne de considération) et dans ce cas-là on passe pour ce qu’est en train de devenir la France Insoumise : un regroupement de commissaires politiques qui pratiquent une purge au sein du parti.

Notez que je dis ça en étant en radical désaccord avec la stratégie de Corbière, Garrido et compagnie. Car que leur reproche-t-on, au-delà de la critique du "chef" ? D’avoir remis en cause la stratégie de la conflictualité en politique, c’est-à-dire d’avoir voulu jouer "l’apaisement" contre le positionnement de Mélenchon jugé trop "clivant". Je ne suis pas favorable à cette stratégie : je pense, comme Mouffe et Laclau, que la conflictualité est essentielle à la démocratie, que le clivage permet de créer de la conscience et que la radicalisation de la démocratie permet d’étendre l’hégémonie culturelle de notre camp dans la société. Je suis donc en désaccord avec l’idée qu’il faudrait "se calmer" (c’est-à-dire devenir plus consensuel) maintenant que nous avons fait 21% à l’élection présidentielle. Mais je reconnais le droit à Corbière, Garrido et les autres de dire ce qu’ils pensent au sein du mouvement. Après tout, on nous a bien répété pendant des années que le mouvement n’était pas un parti et que, adhérait qui voulait, sur la base d’un accord sur ... le programme, pas la stratégie ! Que les dissensions stratégiques s’expriment ne me semble pas être un problème, d’autant plus si ces critiques proviennent de militants fidèles et dévoués, d’autant plus si personne n’a vraiment décidé de cette stratégie via des procédures démocratiques internes et d’autant plus si elles ne remettent pas en question le programme que nous défendons collectivement.

Enfin, je pourrais être d’accord avec toi, Théophraste, si la France Insoumise n’était pas elle-même en train de renier le principe fondateur sur lequel s’appuyait Mélenchon jusqu’en 2022 et qui était une ligne rouge absolue pour beaucoup de camarades qui se transforment ces derniers jours en petits singes de la sagesse : le refus d’une alliance avec le PS. Alors il paraîtrait que Corbière et Garrido allaient faire une alliance avec le PS, EELV et le PCF ? Ils n’auraient pas dû. Mais qu’en est-il du reste de la France Insoumise ? N’avons-nous pas nous-mêmes conclu des accords électoraux avec des gens qui n’attendent que la moindre occasion pour nous planter un couteau dans le dos ?! Alors maintenant ce n’est même plus le PS du non-frondeur Olivier Faure comme avec la Nupes en 2022 (couleuvre déjà difficile à avaler et qui, pour ma part, n’est pas passée par mon gosier), c’est carrément le libéral-atlantiste Glucksmann, le retour de l’infâme François Hollande, l’investiture de la France Insoumise (et pas d’EELV, cette fois) pour l’alcoolique macroniste Aurélien Taché ... et même le soutien au ministre de la Santé de Macron ! Non mais on rêve ! On prétend apporter des solutions à la montée de l’extrême-droite en gouvernant avec des gens qui sont responsables de cette situation ! Comment peux-tu parler de "morale politique" quand tu vois ça, Théophraste ?

Alors non, je ne suis pas d’accord ! Ni avec les méthodes qu’emploie la France Insoumise ces jours-ci, ni avec les accords électoraux qu’elle signe. On me répondra que "nous n’avons pas le choix", qu’on agit "dans l’urgence" face au danger fasciste et qu’il sera toujours temps "plus tard" de reconstruire la gauche sur d’autres bases. Mais c’est toujours le même argument ! Déjà en 2002, il avait fallu voter Chirac contre la "peste brune". Je n’étais pas en âge de voter mais je dirais : chapeau, ça nous a bien réussis ! Ils étaient à 16%, vingt ans de Sarkozy, Hollande et Macron plus tard, ils sont à 31 ! Ne changeons rien, continuons comme ça et la prochaine fois, ce n’est pas à 30 ou à 40% qu’ils seront mais à 50 ou 60. Et si la "gauche" n’a qu’une alliance politicarde avec ses fossoyeurs à nous proposer, ce n’est plus avec des bulletins de vote que ça se règlera mais avec des piques et des têtes accrochées au bout. Sortons les mouchoirs, parce qu’on n’est pas au bout de nos peines ...

PS : je sais qu’on a davantage tendance à commenter quand on n’est pas d’accord alors je voudrais tout de même vous remercier pour votre site, qui constitue une agréable source d’informations pour moi depuis de nombreuses années.

#210105 
19/06/2024 à 16:26 par Jean Paul B.

La tambouille LFI ne m’intéresse pas beaucoup. Par contre il serait intéressant de prendre chacune des propositions du Nouveau Front Populaire et de les passer au tamis du droit et des traités européens pour examiner si elles pourront être mises en oeuvre (en cas de majorité absolue bien sûr !) TOUT EN DEMEURANT dans l’UE et l’Euro. Le reste n’est que propos d’estrade (en clair du vent !).

#210112 
19/06/2024 à 16:38 par xiao pignouf

InsoumisÉcoeuré,

Corbière, Garrido et Ruffin s’apprêtaient à mettre à bas les années d’efforts qui ont conduit à une force politique de gauche à 22%, en s’alliant pour se faire avec un PS qui se croit toujours en embuscade quand il n’est qu’une proie.

Et comme les trois Judas se sont fait prendre de court par Macron et le Vieux n’a eu qu’à les cueillir. Le terme « purge » a été choisi à dessein par les médias (on les laisse faire mumuse avec leurs concepts) mais il est tout à fait révélateur que vous le repreniez. Ce n’est pas une « purge », c’est la mise à l’écart d’éléments prompts à trahir, qui parce qu’ils avaient trop goûté aux lumières des médias et ne supportaient pas d’être éclipsés par de nouveaux talents, étaient prêts à tout (sauf à bosser) pour tirer leur épingle du jeu.

Écoutez encore ce que Corbière a de gentil à dire sur sa collègue Mathilde Panot...

Ruffin a échappé de justesse à cet élagage en règle du seul fait qu’il ne soit pas Insoumis. Il va être occupé à rattraper le retard qu’il a sur le RN dans sa circo.

Et il serait un peu temps d’arrêter de pleurnicher ou de prétendre qu’on en a quoi que ce soit à foutre de ce PS mené par le pantin Glucksmann : la réalité, c’est que ce n’est pas le PS et encore moins Glucksmann qui a pris le contrôle de la FI, c’est le contraire. Le Vieux a tous les atouts en main et tient Glucksmann en laisse. Seulement, parfois, il est avantageux de faire croire au chien que c’est lui qui dirige sa promenade... Dernier exemple en date : Faure dit qu’il veut un vote pour désigner le premier ministre, Bompard (pas Mélenchon) lui répond que c’est le groupe majoritaire qui fera une proposition. Point. Barre. C’est ça qu’il faut regarder, pas l’apparence des tambouilles auxquelles personne ne comprend nib parce que personne n’est capable de voir au travers des murs et des portes fermées.

#210114 
19/06/2024 à 17:17 par taliondachille

... Et tout ça pour élire une assemblée qui devra exécuter les ordres de la commission européenne qui elle-même exécute les ordres de Washington.
Et si on allait à la pêche ?

#210118 
19/06/2024 à 18:01 par Julie

Bonjour Suzanne,

Moi je me dis que refuser nos voix à ceux qui organisent année après année (outre les horreurs qu’ils soutiennent hors de nos frontières et qui auront, c’est certain, de lourdes répercussions à l’intérieur pour les plus fragiles et les plus modestes d’entre nous) notre isolement et notre misère, en détruisant nos services publics, en fermant les uns après les autres tous les relais institutionnels de proximité, ne peut pas nuire à la défense des intérêts populaires : votons pour ceux qui les défendent (quelque soit leur parti ou groupuscule, je ne suis pas sectaire - à l’exclusion bien sur de la droite).

Ce sera toujours ça de moins pour ceux qui sont déjà en train de saper de l’intérieur le Nouveau Front Populaire sous prétexte d’apporter leur contribution à la lutte contre le RN, quand ils ne font que le favoriser (et ça, ça a commencé, je le rappelle, sous François Mitterrand - subtile stratégie comme on peut le constater aujourd’hui !).

Si quelques uns des petits candidats d’extrême gauche arrivent à passer la barre des 12,5%, voire à remplacer quelqu’une des crapules qu’on veut nous imposer comme représentants, quelques voix de moins pour les salauds, voire quelques salauds de moins dans l’hémicycle, n’augmenteront pas le nombre de voix du RN. Ce sera tout bénef pour la France du petit peuple.

Mieux vaut un gauchiste impuissant faute d’électeurs en nombre suffisant, qu’un élu malveillant (en médecine, la première règle à respecter c’est : ne pas nuire).

#210120 
19/06/2024 à 18:34 par Julie

et dans ce cas-là on passe pour ce qu’est en train de devenir la France Insoumise : un regroupement de commissaires politiques qui pratiquent une purge au sein du parti.

Moi, je n’ai toujours pas compris si les "dissidents" ont été exclus (purgés disent certains) de la FI ou si on s’est seulement permis de confier à d’autres la fonction qu’ils avaient occupée depuis de précédentes élections ? Question que j’ai déjà posée sur un autre fil de débat, mais personne ne m’a répondu...

Je ne comprends pas le procès en cours contre LFI !
Je ne suis pas membre de la FI, mais j’ai toujours défendu dans les sections syndicales dont j’ai fait partie, la rotations des mandats, et je ne l’ai pas regretté ni mes collègues non plus : ça permet à chacun de se former, à tous d’avoir le même niveau de connaissance du syndicat et de son fonctionnement, à aucun de devenir un chef inamovible sous prétexte qu’il n’y a que lui qui connait les rouages.
Ça facilite et favorise aussi considérablement les communications entre les délégués et ceux qui ne le sont plus ou pas encore, et présente plein d’autres avantages qu’il serait trop long de détailler ici.

Donc l’idée initialement émise par la FI de diversifier les candidatures et de les proposer à des camarades en lutte dans différents secteurs et associations, plutôt qu’aux pontes des partis et aux élus de métier, me convenait très bien, et ce que je déplore, c’est de ne pas retrouver ce choix, ou trop peu, dans les candidatures validées par le NFP.

#210123 
19/06/2024 à 21:56 par barbe

J en appelle à vos lumières.
T meyssan a écrit "Quelques heures après avoir diffusé leur liste de candidats, cinq anciens députés de « La France insoumise » (LFI) qui ne s’y trouvaient pas ont dénoncé la dictature du fondateur de leur parti. C’est leur manière de voir. On pourrait aussi constater qu’ils étaient les seuls opposants de gauche à Raphaël Glucksmann à refuser d’accepter son irrésistible ascension."
Est-ce vrai ? Ou bien est-ce une manœuvre ?
C est à mon avis capital d éclairer ce point.
Merci à tous.

#210125 
20/06/2024 à 00:26 par xiao pignouf

Julie,

Pour répondre à votre question, ni Corbière, ni Garrido, ni Simonnet n’ont été exclus de la FI. Ils n’ont juste pas été réinvestis dans leur mandature de députés et ne sont donc pas candidats à leur succession. Ils sont à ce que je sache toujours membres de la Fi, mais il est possible qu’ils la quittent de leur propre fait.

Le mot « purge » est une tentative médiatique pour faire de la FI un parti stalinien. Rien que de très banal.

#210128 
20/06/2024 à 09:41 par xiao pignouf

barbe,

Je vous conseille de regarder cette vidéo pour comprendre le pourquoi du comment. Meyssan ne fait que répéter ce qu’a dit l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours. Ne pas chercher à comprendre et se contenter d’une version défavorable à Mélenchon l’arrange certainement. Avec ces jeunes, on se rapproche beaucoup plus de la vérité.

Mélenchon et l’ensemble de la FI se sont toujours opposés à Glucksmann et à ses idées, notamment depuis la Palestine. Et à l’instar de Roussel, Glucksmann a toujours préféré taper sur la FI que sur Macron ou le RN. Quant au rapprochement entre le PS et la FI dans le cadre de la NFP, au tout début, le PS a voulu le faire sans la FI mais contraint par EELV qui a très bien compris que ce serait un échec, Faure a été obligé de s’y résoudre. Glucksmann a refusé catégoriquement. Mais une fois qu’il a compris que les mathématiques ne jouaient pas en sa faveur, lui aussi s’est plié à la logique qu’une union de la gauche ne pouvait se faire seulement entre des partis rabougris qui ensemble atteignent difficilement la moitié du score de la FI.

https://www.youtube.com/watch?v=70vJeUtDqU0&list=RDCMUCrzwP_TnWL_F...

#210134 
20/06/2024 à 09:41 par Julie

Merci Xiao pour cet éclaircissement, qui me semble très important.

#210135 
20/06/2024 à 10:20 par Walter Rizotto

@ barbe :
C’est du grand n’importe quoi.
Slts,
WR

#210138 
20/06/2024 à 10:57 par xiao pignouf

Jean-Paul B.

Vous avez parfaitement raison. Mais il en va de même pour le RN et ses projets en matière d’immigration.

Cela étant dit, et au-delà de mon aversion idéologique pour le parti héritier de Vichy et de la SS, à choisir entre un groupe politique qui me dit qu’il abrogera la réforme des retraites et rétablira la retraite à 60 ans, qu’il mettra le smic à 1600 euros, qu’il bloquera les prix, qu’il revalorisera les APL, qu’il régulera l’installation des médecins dans les déserts médicaux, qu’il taxera les plus riches... etc et un autre qui me répète que mon problème, ce sont les étrangers mais qui ne changera pratiquement rien des résultats de la politique macroniste, mon choix est vite fait. Je préfère croire que mon bonheur est à portée de main que croire qu’il adviendra une fois qu’on se sera débarrassés de prétendus « gêneurs ».

#210142 
20/06/2024 à 12:27 par le vrai juan

@zero
« En conséquence, Il faut renverser la table : quitter l’OTAN, l’UE, ... quitter l’Occident et changer d’alliance aller vers les Brics. »
c’est C Autain qui va faire tout çà ??? et aller vers les BRICS ??? je n’y crois pas du tout !!!!

#210146 
20/06/2024 à 12:50 par Suzanne

Bonjour de nouveau, Julie. Penser qu’un candidat LO fera plus de 12,5 % dans cette élection préparée à la va-vite et avec la massue des médias, c’est un voeu pieux. Un déni de réalité. Je le répète, je me sens très proche de LO, mais Poutou a, lui, compris l’enjeu, il a rejoint le NFP.

Votre vote ne fera qu’affaiblir encore la toute petite chance du NFP. Je respecte bien sûr ce choix, ça m’est arrivé de le faire aussi. Mais là, non, je refuse énergiquement de faire quoi que ce soit qui fasse le jeu de Macron. Je refuse énergiquement de porter l’échec du NFP.

#210147 
20/06/2024 à 13:28 par tchoo

Concernant la démocratie au sein de LFI : critiquer un des membres en allant se répandre dans les médias (qui n’en demandent pas tant) peut-être, à juste titre considérer comme une trahison au pire, au mieux comme une manifestation de la fragilité des personnages qui s’y adonnent.
Ainsi, on le voit, parler de purge, alors qu’ils ne sont pas virés du mouvement, mais simplement plus investit, et leur volonté de rester candidat par pur orgueil personnel et se fichant de la cause, donne raison à la commission d’investiture de LFI
et à toutes fins utiles, je signale que tous ceux qui sont inscrit dans les tablettes de LFI ont été invités à donner leur avis (motivé) sur les députés sortant, susceptibles ou pas d’être réinvestit.
Peut-être peut-on appeler cela de la démocratie directe

#210148 
20/06/2024 à 14:07 par Louise de Bretagne

Tous pourris- En se nommant comme tête de liste aux Européennes des ex-délinquants, des candidats virés de leur poste pour incompétences, des battus aux législatives et même un leader syndicaliste « défroqué » il ne faut pas s’étonner du manque d’intérêt des électeurs et l’envie pour certain de vouloir « casser la baraque ».
Edouard S. (Lattes)

#210150 
20/06/2024 à 16:19 par Tardieu Jean-Claude

Merci pour ces précisions sans lesquels on aurait pu se méprendre sur ce qui se passait à LFI, qui, soit dit en passant, n’a rien de bien captivant ou sachant qu’on n’avait rien à en attendre.

J’apprécie particulièrement que vous donniez la parole à des militants de courants divers, vous ne m’avez jamais censuré, et je vous avouerai que j’en suis agréablement surpris, c’est si rare, je tenais à vous le faire savoir. Vous pratiquez la démocratie ou plutôt le centralisme démocratique, car je pense que la majorité de vos lecteurs l’apprécient également, comme quoi le vivier d’un nouveau parti ouvrier existe bel et bien, avis à ceux qui seraient tentés par une telle initiative.

Par-dessus tout, cela ne donnera pas envie de militer dans un parti. Cela confortera aussi ceux qui pensaient qu’ils étaient tous pourris, à raison, et qu’il ne pourrait pas en être autrement, à tort cette fois, bien qu’à ma connaissance un tel parti n’existe pas de nos jours. Mais il ne faut pas désespérer, de là à être parfait, il ne faut pas trop en demander, les hommes sont perfectibles, cela n’a jamais existé et il a bien fallu faire avec, n’est-ce pas ? alors avec un peu de bonne foi et beaucoup de volonté ou détermination, on doit arriver à le concevoir pour peu qu’on ne perde jamais de vue l’essentiel...

Les débris ou satellites du PS ou du PCF n’ont pas vocation à remplir la fonction d’un parti ouvrier révolutionnaire ou un nouveau parti communiste, idem chez les trotskystes. Les relations que j’ai tentées de nouer avec des dirigeants de plusieurs groupes de militants issus de l’OCI, de la LCR et de LO ont toutes avortées, ils étaient tous plus fanatiques ou dogmatiques que leurs ex-dirigeants, j’en fus désolé, et depuis j’en suis resté là, dans mon trou en Inde...

#210154 
20/06/2024 à 19:05 par InsoumisEcoeuré

@Xiao Pignouf

Je ne suis pas convaincu par le fait que les "nouveaux talents" issus de Sciences Po soient de meilleurs camarades que ceux avec qui nous avons milité pendant quinze ans, ni qu’ils soient moins perméables aux "lumières des médias" mais j’imagine que l’avenir donnera raison à l’un d’entre nous ...

Je ne suis pas convaincu non plus qu’en offrant cent circonscriptions de plus au Parti Socialiste (pas gagnables, me direz-vous peut-être), la France Insoumise réussisse le tour de force de continuer à mener les socialistes par le bout du nez et à conserver son hégémonie à gauche, si tant est que ce soit un objectif. Par contre, une chose est sûre, si les citoyens n’arrivent pas à déceler les prétendues prouesses stratégiques de Mélenchon à travers les arcanes de cette tambouille électorale, ils pourraient bien s’en tenir aux apparences, qui sont encore ce qu’on a de plus tangible pour se faire un avis, et en conclure qu’une organisation de gauche prétend, une fois de plus, qu’on va réussir à vaincre la peste brune en se regroupant avec les cadavres socialistes qui la provoquent, bref qu’on les prend pour des crétins.

Quant aux propos de Corbière sur Panot, il semblerait que les sous-titres de la vidéo soient manipulatoires. Corbière affirme en effet qu’il n’a pas dit "poissonnière" mais "bulldozer" et qu’il ne parlait pas de Panot mais de Simonnet. Je comprendrais qu’on doute de sa version mais une écoute de la vidéo sans lecture des sous-titres ne permet pas d’être si catégorique ...

#210158 
21/06/2024 à 11:04 par Ida

@InsoumisEcoeuré : vous avez raison entre "poissonnière" et "bulldozer" on peut difficilement entendre. Après, il a peut-être dit "pionnière" et il parlait de Marie Curie ou il a dit "soupière" parce qu’il l’avait prêté à sa belle-doche ? Je plaisante.
Laissons à M. Corbières le bénéfice du doute. Mais dans la vidéo que Xiao a partagé, le journaliste demande à Corbières ce que Mathilde Panot lui a répondu quand il est allé la saluer et il dit "elle n’a pas répondu". Mais pardon, sur la vidéo on la voit lui parler rapidement. Donc c’est un mensonge. Du coup, pourquoi le croire quand il dit "bulldozer".
A mon humble avis, et encore une fois, je n’ai pas vu toutes les vidéos, ou toutes les interviews, je dirai simplement, on ne les a pas beaucoup vus dernièrement ni Corbières ni Garrido sur les réseaux sociaux soutenir les contestations des étudiants, aller aux manifestations, ou poster des images du génocide à Gaza. Pour un prof et une avocate, ma foi, cela me laisse songeuse (et je reste polie). Alors qu’ils continuent leurs petits dîners entre gens de "bonne société", on n’a plus besoin d’eux. Ils ont été dépassés par la nouvelle génération à LFI et ils ont les boules. Franchement quand je vois les vidéos de David, Clémence, Louis, Sébastien, Rachel, Antoine et Rima, y’a pas photo, ils essaient de faire bouger les choses et ils s’impliquent.

#210174 
21/06/2024 à 12:19 par Martine

Il aura pas fallu attendre trop longtemps pour en arriver la : revoilà la traîtrise , on peu aussi appeler à voter blanc ou nul .
Mathilde Panot (LFI) appelle à voter contre le RN en cas de duel avec la majorité
PARIS (Reuters) - La députée sortante La France insoumise (LFI), Mathilde Panot, a appelé vendredi à voter contre le Rassemblement national (RN) en cas de duel au second tour des élections législatives entre la formation d’extrême droite et la majorité sortante.

"A chaque fois, nous avons appelé à ne pas voter pour l’extrême droite, à ne pas donner une seule voix à l’extrême droite", a-t-elle dit sur BFMTV/RMC."Nous appellerons à voter contre le Rassemblement national (...) C’est ce que nous avons toujours fait."

Interrogée sur le même sujet, la députée sortante écologiste Sandrine Rousseau a également appelé vendredi sur TF1 à "faire barrage" au Rassemblement national.

"Au second tour, je ferai barrage. Je l’ai toujours fait (...) Quitte à voter pour la majorité présidentielle", a-t-elle déclaré.

#210175 
21/06/2024 à 12:48 par Zéro...

@ Le vrai Juan,

Où, juste parce que je partage son avis sur JLM "trop clivant ", avez-vous vu que je prêtais à Clémentine AUTAIN la volonté et la capacité de nous sortir de l’UE et l’OTAN et, mieux, de nous faire rentrer dans le BRICS ?

Il faut arrêter avec le culte de la personnalité : JLM a initié et lancé électoralement LFI, on lui en est reconnaissant, mais il a commis des erreurs qui l’ont rendu désagréable voire repoussant aux yeux des Français - avec l’aide des médias, je vous le concède, mais c’est un fait qu’il ne faut pas ignorer !!

Et puis ce n’est pas comme si JLM était l’arbre qui cache le désert : LFI a des jeunes tout à fait capables dont Manuel BOMPART me semble le plus en pointe...

Quant à C. AUTAIN, elle a un lourd et terrible passé personnel qui l’a sans doute aigrie et frustrée, ce qui donne des traits de personnalité dangereux ; elle ferait mieux de profiter sereinement de la vie au lieu de ruminer ses rancœurs...

Qu’elle se compare à une Elisabeth Borne, ayant certes réussi sa vie professionnelle, mais tellement peu gâtée par son physique qu’elle est une boule de haine ; le physique ne fait pas tout mais son ingratitude est un lourd fardeau que n’a pas C. AUTAIN, même s’il est sans doute, paradoxalement, la cause de son malheur...

#210176 
21/06/2024 à 16:32 par Julie

A Suzanne,

Si les candidats de votre circon défendent des positions qui vous paraissent acceptables, c’est peut-être parce qu’elles le sont et je n’ai aucun élément d’info qui me permette de critiquer votre choix.
Quant à moi il est hors de question que je contribue à mandater pour le mal qu’ils continuent à faire, des individus qui soutiennent de fait le génocide des palestiniens, sans même parler du reste de leurs choix politiques.

#210180 
21/06/2024 à 21:01 par Aquarius15

Quant à C. AUTAIN, elle a un lourd et terrible passé personnel qui l’a sans doute aigrie et frustrée, ce qui donne des traits de personnalité dangereux ; elle ferait mieux de profiter sereinement de la vie au lieu de ruminer ses rancœurs...

Qu’elle se compare à une Elisabeth Borne, ayant certes réussi sa vie professionnelle, mais tellement peu gâtée par son physique qu’elle est une boule de haine ; le physique ne fait pas tout mais son ingratitude est un lourd fardeau que n’a pas C. AUTAIN, même s’il est sans doute, paradoxalement, la cause de son malheur...

Sentiment partagé, pourtant elle me paraissait de bonne foi dans les années 2000. Suis-je moins naïf ou a-t-elle suivi une "mauvaise pente", sa dramatique histoire personnelle ayant facilité sa prédilection pour les problématiques sociétales ?
[Par pitié les féministes, malgré son commentaire sur le physique que je n’approuve pas totalement, ne tirez pas à boulets rouges sur Zéro, qui (LGS le sait) n’est pas mon double compte, même s’il est sans doute comme moi un homme cis-genre non déconstruit.]

Toutefois, si les allégations portées ici contre Ruffin sont avérées, ça ferait de lui un personnage plus dangereux qu’Autain, qui peut parfois approcher l’effet repoussoir d’une Sandrine Rousseau dans certaines de ses déclarations misandres.

#210186 
21/06/2024 à 22:17 par le vrai juan

Et puis ce n’est pas comme si JLM était l’arbre qui cache le désert : LFI a des jeunes tout à fait capables dont Manuel BOMPART me semble le plus en pointe...
M Bompart dit la même chose que C Autain , JLM , F Roussel , l Deffontaine du conflit en Ukraine : il faut armer l’OTAN , il ne faut pas que la Russie gagne , pour faire la paix ? , ça me paraît très contradictoire non ? pour faire la paix ; Manon Aubry dans une interview dans le journal l’humanité concernant le conflit en Ukraine dit des USA , de l’UE nos partenaires , j’ai dû relire cette partie de l’interview plusieurs fois pour croire ce que je lisais
JLM a un égo difficile parfois à supporté c’est certain
je ne veux en aucun cas faire le procès de qui que ce soit , ; je pense que JLM la LFI la direction du PCF euroatlantiste savent pertinemment que c’est la chute de l’URSS qui a fait basculer politiquement de nombreux pays de l ’Europe de l’EST dans les bras de l’OTAN et du capitalisme , y compris l’Europe de l’ouest , avec toutes les conséquences sur le plan idéologique , économique , social , ça ils ne veulent pas le reconnaître

#210187 
22/06/2024 à 10:35 par Danael

D’accord avec le point de Théo que le Canard réfractaire précise d’ailleurs assez bien dans ce vidéo :
https://youtu.be/Og7hFxLeZqw
Sale tartine à avaler, comme l’écrit Lordon avec réalisme dans son dernier article.
https://blog.mondediplo.net/sale-tartine#plus_d_infos

#210206 
22/06/2024 à 13:13 par patoche

La députée sortante La France insoumise (LFI), Mathilde Panot, a appelé vendredi à voter contre le Rassemblement national (RN) en cas de duel au second tour des élections législatives entre la formation d’extrême droite et la majorité sortante.

Ainsi Panot voterait pour un pouvoir qui insulte quotidiennement son camp, qui a cherché à l’embastiller, qui a envoyé les flics chez un cégétiste pour l’embarquer, qui a condamné un footballeur niçois à de la prison avec sursis... Qui a crevé des yeux, arraché des bras de manifestants ...

Edouard Louis, dans un magnifique entretien sur Blast, explique que la droite au pouvoir, sous Chirac ou Sarko... fut très dure avec les prolos mais s’est interdit d’employer la violence extrême..
Macron lui, n’a aucun scrupule à passer à la cruauté extrême et prend du plaisir dans la guerre menée contre les pauvres, du plaisir à faire souffrir.
https://www.youtube.com/watch?v=Wu9vCDr019Q

"Sous son magistère un promeneur portant un keffieh en chasuble est interpellé par une police devenue milice gouvernementale." (https://investigaction.net/la-guerre-civile-a-deja-commence/)

Mettons-nous à la place d’un sous-prolétaire électeur du rn, qui haït Macron et qui entend que LFI votera pour cette enflure au second tour contre un lepéniste. Il est définitivement perdu pour cette gauche castorisée.

#210222 
22/06/2024 à 17:22 par xiao pignouf

un sous-prolétaire électeur du rn, qui haït Macron

Un sous-prolétaire électeur du RN ne hait pas Macron. Il hait les Noirs, les Arabes, les musulmans, les femmes voilées... parce qu’on lui a répété ad nauseam qu’ils étaient la raison de son malheur. Si on avait expliqué à ce sous-prolétaire que c’était Macron son problème, il ne voterait pas pour un parti qui va poursuivre la même politique que lui.

En voici un exemple, lunaire. Dialogue :

Journaliste : Qu’est-ce que vous en pensez ? [Des gros scores du RN à Saint-Quentin]

Électrice RN : Bah, euh, moi, j’suis pour, hein ! Je suis dans un appartement, 745 euros de loyer, sur 1000 euros de retraite. On a du mal à boucler les fins de mois... Ça c’est sûr, moi j’veux du renouveau, j’veux que ça bouge quoi...

Journaliste : Vous vous sentez abandonnée ?

Électrice RN : Oh ben largement, y a plus rien ! Ni travail, ni rien du tout. Rien.

Journaliste : Qu’est-ce qui vous plaît dans le programme du Rassemblement National ?

Électrice RN : Euh, j’ai pas encore lu entièrement le programme, mais bon... y a pas mal de choses hein... qui me conviennent quoi...

Quand un électeur RN est infoutu de citer une seule ligne du programme RN, ça veut dire que pour lui il n’y en a qu’une, inavouable : « Les bougnoules et les négros, dehors ! »

#210231 
22/06/2024 à 23:37 par Danael

@Patoche

Na, na. Qui vous dit que la majorité sortante sera au deuxième tour ? Votez en conséquence pour qu’elle ne le soit pas. C’est ce que veut dire d’abord Mathilde Panot.

#210242 
24/06/2024 à 18:02 par Jean Paul B.

Xiao Pignouf vous dites avec une certaine naïveté (ne le prenez pas mal SVP, je ne me moque pas !) : "Je préfère croire que mon bonheur est à portée de main que croire qu’il adviendra une fois qu’on se sera débarrassés de prétendus « gêneurs »".
Contrairement à vous, j’ai toujours préféré savoir (par exemple la nocivité d’une instance supranationale, ici l’UE, qui annihile le choix des citoyens) que croire (promesses électorales proches du foutage de gueule, etc.), c’est ce qui m’évite d’avoir la gueule de bois les lendemains d’élection (cf. Mitterrand et l’Union de la Gauche en 1981 et dès 1983 appliquant la rigueur dictée par l’UE ou Jospin et la Gauche plurielle et privatiseuse de 1997 à 2002).

#210284 
RSS RSS Commentaires
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Interventions (1000 articles).
Noam CHOMSKY
à l’occasion de la sortie de "Interventions", Sonali Kolhatkar interview Noam Chomsky. Depuis 2002 le New York Times Syndicate distribue des articles du fameux universitaire Noam Chomsky, spécialiste des affaires étrangères. Le New York Times Syndicate fait partie de la même entreprise que le New York Times. Bien que beaucoup de lecteurs partout dans le monde peuvent lire des articles de Chomsky, le New York Times n’en a jamais publié un seul. Quelques journaux régionaux aux Etats-Unis (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Soit dit en passant, c’est une chose assez hideuse que le succès. Sa fausse ressemblance avec le mérite trompe les hommes.

Victor Hugo

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.