RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

MADAGASCAR - Le GTT International-Genève condamne les actes de provocation répétés de la France envers les Malagasy

Lettre ouverte à la communauté internationale

Nous condamnons les actes de provocation répétés de la France envers les Malagasy

Toutes les solutions de sortie de crise proposées jusqu’ici ont été sabotées par Rajoelina sur les conseils en coulisse de la France et ce, depuis le premier Sommet de Maputo en 2009.

En effet, une fois de plus, la France via son nouvel Ambassadeur à Madagascar, François Goldblatt, réagit de manière contradictoire face aux communiqués de la SADC (du 16 janvier 2013) et de l’Union Européenne (du 19 janvier 2013). Ces derniers, comme la Communauté Internationale, ont conditionné, à raison, le financement de la préparation des élections à l’application intégrale de la feuille de route.

Or, les propos tenus par le nouvel ambassadeur -lors de la présentation de sa lettre de créance- sonnent comme une provocation et mettent en pleine lumière le soutien de la France aux putschistes en :

- gardant le Président Ravalomanana en exil contrairement aux stipulations de l’article 20 de la feuille de route,

- mettant à disposition des putschistes un financement de 11,9 Millions d’euros pour organiser une mascarade d’élection qui ne sera ni libre ni transparente et encore moins acceptable pour les Malagasy.

Nous rappelons qu’en l’espace de quatre ans, le régime putschiste et criminel a mis Madagascar dans une situation chaotique indescriptible où règnent :

- une misère extrême où 77% des Malagasy vivent, ou plutôt survivent dans la pauvreté, selon le magazine Forbes ;

- une insécurité généralisée, de nuit comme de jour, où les malfaiteurs utilisent de plus en plus des armes de guerre,

- des violations graves et répétées des droits de l’homme avec les intimidations et assassinats d’opposants

- des pillages permanents des richesses nationales par des trafics à grande échelle en tout genre en particulier les bois de rose, espèce endémique à Madagascar.

Aussi, nous tenons solennellement à avertir la Communauté Internationale que le peuple Malagasy ne reconnaitra aucune élection tant que la feuille de route n’est pas appliquée dans son intégralité et notamment :

- le retour immédiat de tous les exilés politiques sans exception SURTOUT le Président Ravalomanana et ce, conformément aux stipulations de l’article 20 de la dite feuille de route,

- la réouverture effective de toutes les stations radio et audio-visuelles,

- la libération de tous les prisonniers politiques,

- le respect des droits civiques et politiques de tous les Malagasy sans exception.

Au vu de tous ces éléments,

- nous dénonçons avec vigueur les ingérences et les manoeuvres insidieuses de la France autour de cette sortie de crise,

- nous demandons formellement à ce que la France, étant donné ses intérêts économiques à Madagascar, soit exclue avec effet immédiat du processus de sortie de crise,

- nous demandons le soutien de l’Union Européenne et de la Communauté Internationale pour l’application des sanctions individuelles à l’encontre de tous les acteurs qui manoeuvrent délibérément contre la sortie de crise.

Genève, le 24 janvier 2013

GTT INTERNATIONAL - GENEVE
Collectif des Patriotes Malagasy
15, rue des Savoises
GENEVE - SUISSE

http://gtt-international.blogspot.com/

collectifgtt@gmail.com

URL de cet article 19094
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Contre-discours de mai de François Cusset
Bernard GENSANE
François Cusset. Contre-discours de mai. Ce qu’embaumeurs et fossoyeurs de 68 ne disent pas à ses héritiers. Actes Sud, 2008. Bizarrement, on a très peu célébré le cinquantenaire de Mai 58, la chute de la Quatrième République, le coup d’État feutré de De Gaulle, l’instauration d’une nouvelle République, donc d’un nouveau partage institutionnel du pouvoir, avec un renforcement du rôle de l’État, de sa prééminence, tout ce que les " gaullistes " libéraux d’aujourd’hui vomissent. J’ai lu peu (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La seule véritable passion qui mérite qu’on se laisse guider par elle est le non-conformisme.

Julian Assange

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.