RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
75 % du temps de parole pour Sarkozy et Hollande

Médias : propagande pour le bipartisme

Le verdict de la livrée mensuelle du CSA pour le mois de janvier est clair : les médias TV et Radio favorisent largement le bi-partisme et le Front de Gauche est pénalisé.

François Hollande et Nicolas Sarkozy (et leurs soutiens) cumulent environ 75 % du temps de parole des candidats sur les TV et radio ! Les critères retenus par le CSA (résultats des élections, sondages, campagne sur le terrain) pour juger de la période de l’équité ne justifient pourtant en rien cette hégémonie.

A gauche cette in-équité fausse d’autant plus la campagne qu’elle survient après l’omniprésence médiatique du Parti socialiste dans la période de ses primaires. Incontestablement la candidature de François Hollande a ainsi profité d’une entrée en campagne anormale vis-à -vis des autres candidats.

Ce mois de janvier aggrave donc ce processus.

Le Front de Gauche est largement pénalisé après avoir été « réduit » en 2011 à un temps d’antenne inférieur à 3 % . Le Front de Gauche a disposé en janvier de la moitié du temps de parole qui devrait lui être attribué. Pire, il est réduit à la marginalité sur la plupart des principaux médias. Citons par exemple France Inter (2,7% du temps pour le Front de Gauche), France Info (2,9%), Europe 1 (1,8%) TF1 (3,7%), France 3 (3,82 % des émissions d’information), M6 (moins de 1% tandis que le FN atteint 60% !), BFM-TV (3%) !

Le Front de Gauche dénonce cette dérive. Aucun prétexte ne justifie que les chaines et radios ne respectent pas l’équité du temps d’antenne. De nombreuses personnalités susceptibles d’ intervenir dans les médias au nom du Front de gauche sont disponibles pour s’exprimer sur la politique, le programme ou la campagne de Jean-Luc Mélenchon. Celui-ci ne peut matériellement répondre à toutes les invitations.

Nous allons donc demander officiellement au CSA d’intervenir en sens vis-à -vis des médias. Nous allons procéder de la même manière envers les médias qui nous désavantagent particulièrement.

Ca suffit : la campagne électorale sur les chaines TV et radio ne peut pas continuer à être faussée par de la propagande camouflée pour le bipartisme !

Sophia CHIKIROU
Responsable Pôle Media-Presse
Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche
www.placeaupeuple2012.fr

URL de cet article 15782
  

Même Thème
"L’Industrie du mensonge - Relations publiques, lobbying & démocratie"
Sheldon Rampton, John Stauber
En examinant le monde des lobbyistes, ce livre dévoile l’ampleur des manipulations pour transformer l’« opinion publique » et conforter les intérêts des grands groupes industriels. Des espions aux journalistes opportunistes, en passant par des scientifiques peu regardants et de faux manifestants, l’industrie des relations publiques utilise tous les canaux possibles pour que seule puisse être diffusée l’information qui arrange ses clients - gouvernements et multinationales, producteurs d’énergie (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Avant, il y avait la tomate. Puis, ils ont fabriqué la tomate de merde. Et au lieu d’appeler la tomate de merde “tomate de merde”, ils l’ont appelée “tomate”, tandis que la tomate, celle qui avait un goût de tomate et qui était cultivée en tant que telle, est devenue “tomate bio”. À partir de là, c’était foutu. »

Inconnu

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
122 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.