Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Méningite B : Des vaccins cubains, scandaleusement boycottés, traversent les frontières

Encore aujourd’hui, malgré des années d’efficacité vérifiée, le vaccin cubain contre la méningite B continue d’être ignoré par des pays industrialisés, dont la littérature médicale déclare inexistante l’immunisation contre ce sérotype.

« Il y a de nombreuses barrières réglementaires, obstacles que les transnationales elles-mêmes imposent parfois », a expliqué à IPS la scientifique cubaine Concepción Campa, qui fut à la tête du groupe des chercheurs qui dans les années 80 ont découvert et développé le vaccin sauveur de millions d’enfants.

- MENGOC VA - BCest l’unique vaccin disponible dans le monde contre cette maladie causée par le meningococo B et a été inclus dès 1991 dans le schéma national d’immunisation infantile de Cuba. Depuis ce temps-là , la méningite n’est pas un problème de santé publique dans cette île.

« Il est aussi utilisé avec succès dans d’autres pays d’Amérique Latine, comme le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay, la Colombie et quelques uns d’Amérique Centrale. Le vaccin est indiscutablement plus accepté qu’à ses débuts, mais il n’entre toujours pas en Europe », a expliqué Me. Campa, présidente - directrice générale de l’Institut Finlay.

La moitié du personnel de Finlay sont des femmes. Leurs offres d’investigation, de développement et de production de vaccins et de sérums incluent aussi une protection contre la méningite A et C, le leptospiroses, la diphtérie, le tétanos, la fièvre typhoïde et la coqueluche.

IPS : J’ai cherché au hasard sur Internet et j’ai trouvé la littérature médicale européenne disant qu’il n’existe pas de vaccin contre la méningite de type B, alors que vous l’avez depuis le début des années 90. Comment est-ce possible ?

Concepción Campa : Ce vaccin doit concourir avec les (laboratoires) transnationaux qui ont des programmes très coûteux de commercialisation et sont élaborés avec beaucoup d’intelligence commerciale.

Nous avons parlé avec plusieurs compagnies, mais depuis le commencement elles nous ont mis en garde : « nous sommes une firme lucrative et notre raison principale est le taux de profit. Bien sûr, en plus nous travaillons pour la santé ».

Pour nous ce principe suppose un désavantage. Nous travaillons avant tout pour le bien de la santé humaine, pas pour réussir, et nous ne disposons pas des volumes d’argent qui manquent pour la commercialisation et l’information. L’antiméningocoques B a assez souffert sur ce point.

LIRE LA SUITE : http://www.elcorreo.eu.org/?Meningite-B-Des-vaccins-cubains

URL de cet article 11422
   
La rose assassinée
Loic RAMIREZ
Vieilles de plus de 50 ans, souvent qualifiées par les médias de narco-terroristes, les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC), restent avant tout une organisation politique avec des objectifs bien précis. La persistance de la voie armée comme expression ne peut se comprendre qu’à la lumière de l’Histoire du groupe insurgé. En 1985, s’appuyant sur un cessez-le-feu accordé avec le gouvernement, et avec le soutien du Parti Communiste Colombien, les FARC lancent un nouveau parti politique : (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Chaque prétendant à l’Empire claironne à l’extérieur qu’il veut conquérir le monde pour y apporter la paix, la sécurité et la liberté, et qu’il sacrifie ses enfants dans un but éminemment noble et humanitaire. C’est un mensonge, et un vieux mensonge, et pourtant des générations se succèdent et y croient !

Si les Etats-Unis ont la prétention de devenir un Empire, comme c’est la cas pour la plupart des nations, alors les réformes internes seront abandonnées, les droits des états seront abolis - pour nous imposer un gouvernement centralisé afin de renier nos libertés et lancer des expéditions à l’étranger.

Alors le Rêve Américain mourra - sur des champs de batailles à travers le monde - et une nation conçue dans la liberté détruira la liberté des Américains et imposera la tyrannie pour assujettir les nations.

George S. Boutwell - (1818-1905), Secrétaire du Trésor sous le Président Ulysses S. Grant, Governeur du Massachusetts, Sénateur and Représentant du Massachusetts


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.