Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Un beau scandale lié très probablement à la libération des otages de AREVA

Mine d’uranium au Niger : AREVA gagne en appel contre la famille d’un ex-salarié décédé d’un cancer

Le géant du nucléaire AREVA a gagné en appel contre la famille d’un ancien salarié d’une de ses mines d’uranium au Niger, mort d’un cancer du poumon, qui l’avait fait condamner l’an dernier pour faute inexcusable, rapporte l’AFP.

La Cour d’Appel de Paris a estimé que AREVA, titulaire de la concession du gisement minier, ne pouvait être tenu responsable en tant qu’employeur, mais que seule la société nigérienne COMINAK, qui exploite le site et avec laquelle le salarié avait signé son contrat de travail, pouvait éventuellement être attaquée, explique l’agence de presse qui a pu consulter la décision de justice.

La Cour a considéré que COMINAK ne peut pas être considéré juridiquement comme une filiale d’AREVA, car l’entreprise française n’en détient que 34%.

Interrogée par l’AFP, Peggy Venel, la fille de la victime, a déclaré que « l’arrêt de la Cour d’Appel ne la surprend pas. C’est un groupe inattaquable, même la meilleure volonté du monde ne suffit pas pour faire face aux géants du nucléaire ».

Son père, Serge Venel est mort en 2009, à 59 ans, après avoir travaillé pendant 6 ans, au début des années 1980, dans une mine d’uranium à Akokan (nord-ouest du Niger), présentée par AREVA comme la plus grande mine souterraine d’uranium au monde. Son cancer a été causé par l’inhalation de poussières d’uranium et de cobalt, selon un certificat médical, et a été reconnu maladie professionnelle par la Sécurité Sociale.

Un beau scandale !

Un beau SCANDALE de plus dans le domaine de la Santé Publique, une belle hypocrisie puisque AREVA est titulaire de la concession du gisement minier et signe avec le président du NIGER les contrats d’exploitation !

C’est, une nouvelle fois, une histoire « cousue de fil blanc ».

La maladie a été reconnue par la Sécurité Sociale mais AREVA n’a rien à voir avec cela…pour sûr ARTHUR !

Comme dit la fille de Monsieur Serge Venel, AREVA gagne toujours ses procès…à croire que la justice est aveugle voire plus grave…COMPLICE !

Et puis, ce mercredi 30 octobre 2013, des otages d’AREVA et de Vinci viennent d’être libérés…grâce, paraît-il, au Président du Niger…et à quelques 20 millions d’euros donnés (très probablement par AREVA !) aux ravisseurs (malgré le mensonge de Hollande et de Fabius qui nient), alors…on préfère sacrifier un petit employé de COMINAK/AREVA pour les « intérêts supérieurs » de l’État français !

Non, le COLONIALISME n’est pas mort !

Thierry LAMIREAU

Réalisateur du film « URANIUM EN LIMOUSIN »

lesoufflecestmavie.unblog.fr

RETOUR SUR INFO : http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/01/14/nucleaire-comment-areva...

»» http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/30/mine-duranium-au-niger-...
URL de cet article 23177
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI
Le « populisme du FN » un dangereux contresens, d’Annie Collovald et Guerre aux chômeurs ou guerre au chômage, d’Emmanuel Pierru
DIVERS
Récemment apparues, les éditions du Croquant, issues d’une dissidence des héritiers de Pierre Bourdieu, publient des ouvrages riches, au coeur des problèmes sociaux actuels et offrant un regard juste et pertinent. Deux d’entre eux ont particulièrement retenu notre attention : Le « populisme du FN » un dangereux contresens A travers cet ouvrage, Annie Collovald a voulu déconstruire et remettre en cause le terme de « populisme » qui sert aujourd’hui d’explication au succès électoral du Front national. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Les Etat-Unis eux-mêmes, par leur tendance croissante à agir de manière unilatérale et sans respect pour les préoccupations d’autrui, sont devenus un état voyou."

Robert MacNamara
secrétaire à la défense étatsunien de 1961 à 1968
paru dans l’International Herald Tribune, 26 juin 2000.


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
10 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.