RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

18 

Moi yé m’appellé Manouel Vaills

Ce bijou dure 1 minute 14 et qu’importe s’il date de juillet 2016. A Montpellier, en présence de Carole Delga, Valls a entendu le peuple.

Cette vidéo me fait mourir de rire (3 mn33).

Hélas, « Manuel Valls va intégrer BFMTV et RMC
L’ancien premier ministre sera l’invité une fois par semaine de la matinale d’Apolline de Malherbe sur RMC et fera face à Alain Duhamel sur BFMTV »
. (le Figaro 7/7/2021).

Valls vs Duhamel, ça va saigner !

Théophraste R. Amnésique : il était à quel parti, Manuel, avant de partir à Barcelone ?

URL de cette brève 6767
https://www.legrandsoir.info/moi-ye-m-appelle-manouel-vaills.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
13/07/2021 à 19:37 par CAZA

Bonsoir

Marie toi mon vieux marie toi
Ce que c’est que l’amour ( de l’argent )

C’est " Le Monde juif info "" ( j’ai trouvé ça pour illustrer la girouette ) qui considère le Manu comme un ancien traître
Cette publication se tire en même temps une balle dans le pieds car tout ce qui dit le Manouel d’antan sur la colonisation de la Palestine est vrai . ( Héhé ) Une feuille sioniste qui parle vrai c’est trop beau et ça se doit être souligné .

https://www.lemondejuif.info/2014/05/video-embarrassante-valls-etait-a...

#181733 
13/07/2021 à 19:49 par Geb

Pour la "Malherbe" avec un peu de "Round Up" ça devrait s’arranger. (- :

#181735 
14/07/2021 à 06:12 par Annwn

(Commentaire un peu long : mille excuses d’avance)
Comment mettre fin à ce système qui starifie les coquin(e)s, et leur permet d’accéder à des postes de pouvoir, voire même au pouvoir suprême de l’Etat ?
Faire une nouvelle révolution ? Non.
Par les révoltes et les massacres, on n’arrive jamais à quoi que ce soit. Très peu de temps après, c’est encore pire. Après chaque révolution, ce sont les mêmes désordres, les mêmes malhonnêtetés, les mêmes gaspillages, les mêmes injustice. Les victimes et les bourreaux ont changé de camp, mais il y a toujours des victimes et des bourreaux. Alors où est le progrès ?
Faut-il alors destituer le président ? Non plus.
Rappelons que Macron, qui n’est d’ailleurs qu’un simple exécutant comme tous les chefs d’Etats occidentaux, a été élu « démocratiquement » par une majorité de français.
Ceci est le principe de la démocratie, régime politique dans lequel le pouvoir est sensé être exercé par le peuple, par l’ensemble des citoyens.
Mais là où le bât blesse, c’est qu’en réalité la démocratie n’existe pas, n’a jamais existé et n’existera jamais.
Mais la grande habileté de nos dirigeants est de faire croire au peuple qu’il se gouverne lui-même. Et le peuple se laisse persuader d’autant plus volontiers qu’il en est flatté et que d’ailleurs il est incapable de réfléchir assez pour voir ce qu’il y a là d’impossible.
C’est pour créer cette illusion qu’on a inventé le « suffrage universel » qui est l’opinion de la majorité supposée faire la loi. Mais ce dont on ne s’aperçoit pas, c’est que l’opinion est quelque chose que l’on peut très facilement diriger et modifier (sondages, attentats, pandémies, etc.). C’est pour cela qu’on a pu dire que l’opinion, c’est l’erreur du plus grand nombre ; « L’avis de la majorité ne peut être que l’expression de l’incompétence », dit également René Guénon.
En conséquence, le libre arbitre, que nous avons cru si longtemps être le dernier mot du progrès, est, au contraire, une cause de désordre et de discorde si on le donne à ceux qui ne savent pas s’en servir.
Et si l’ignorant a pu se soumettre à des préceptes imposés arbitrairement, c’est parce que, sentant sa faiblesse, il a eu confiance dans ceux qu’il a accepté pour maîtres, dans ceux à qui il a laissé le soin de penser pour lui. Mais celui qui se sent fort veut savoir le pourquoi des actes qu’on lui impose.
Donc, la solution n’est pas de destituer Macron, puisque le problème est systémique et non humain : mettre quelqu’un d’autre à la place de Macron ne changera rien, cela ira peut-être même en empirant : voyez l’évolution des présidents de la 5ème république et, en parallèle, celle de la situation économique, sociale et morale de la France.
Le régime politique actuel, qui consiste en un choix fait par une majorité d’individus de plus en plus ignorants et abêtis, permet de mettre à la tête de l’État des individus qui, d’une manière assez évidente aujourd’hui, ne servent plus que des intêret privés, généralement les puissances d’argent . Faisons remarquer que nos président sont de plus en plus jeunes. Aussi, rappelons qu’il n’y a rien n’est plus étranger à la sagesse que la jeunesse ; elle est le bras séculier de tous les despotes, la matière première de tout militantisme extrême. Dans notre société démocratique et humaniste on encense la jeunesse, alors qu’elle est avant tout grégaire. C’est pour quoi les tyrans on tant besoin d’elle (Young Leaders, Macron, Zuckerberg, Greta, etc.).
La phrase qui dit : le peuple n’a que les dirigeants qu’il mérite, est la vérité.
En définitive, la démocratie ne peut s’instaurer que là où la pure intellectualité n’existe plus.
C’est pourquoi le pouvoir politique (et religieux d’ailleurs) s’est toujours fondé volontiers sur l’ignorance du peuple et s’accroît d’autant que les esprits sont faibles, les gens incultes.
La solution réside assurément dans la fin définitive de ce régime qu’est la démocratie, et donc dans l’arrêt complet de « l’alimentation » de ce système, c’est-à-dire dans l’abstention, ainsi qu’un nombre grandissant de citoyens l’ont déjà compris : il n’y a qu’à constater le nombre des abstentionnistes aux dernières élections régionales.
Toute élévation du type humain demande un régime aristocratique. Non pas celui que l’histoire nous montre, issu du pouvoir de la force ou du hasard de l’hérédité centralisée en une seule main, et qui peut être despotique ou imbécile, mais dans celui d’une « Aristocratie de l’Esprit ».
La démocratie avilit en abaissant les bons, c’est une tyrannie qui s’exerce par un mouvement de traction morale, de bas en haut ; elle fait descendre, elle empêche les meilleurs de s’élever, elle abat les têtes qui dépassent le niveau des médiocres, empêchant ainsi l’éclosion des types supérieurs, elle supprime le respect et rend les petits insolents. C’est pour quoi la conception « égalitaire » si chère au monde moderne, c’est-à-dire la négation de toute hiérarchie, est intimement liée à la démocratie ; le fond même de l’idée « démocratique » c’est qu’un individu quelconque en vaut un autre, parce qu’ils sont égaux numériquement, et bien qu’ils ne puissent jamais l’être que numériquement.
Et de l’égalité nous passons à l’uniformité, si désirée actuellement par ceux qui, paradoxalement, nous rappellent perpétuellement les « heures les plus sombres de l’histoire ». Et de l’uniformité nous arrivons à « l’homme-robot » si fantasmé par les « maitres du monde », et, finalement, nous aboutissons au transhumanisme dont certains prozélites du système oligarchique actuel font la promotion, tel le dégénérés Laurent Alexandre.
Voilà vers quoi nous allons si nous ne changeons pas notre manière de voir.
Le temps est venu de se redresser, de se mettre debout, non plus pour le « choc des épées », mais pour les luttes fécondes de la pensée.
Debout ! pour la lutte contre une invasion plus redoutable que celle de l’étranger, la lutte contre le matérialisme, le sensualisme, le laxisme, l’ignorance, l’immoralisme, et toutes leurs conséquences : l’abus des jouissances, la ruine de tout idéal contre tout ce qui, lentement, nous déprime, nous énerve, nous affaiblit, nous prépare à l’abaissement, à la chute.
Debout ! travaillez et luttez pour le salut intellectuel de notre pays et le relèvement de l’humanité !
Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/lebienetlemal.html

#181745 
14/07/2021 à 10:15 par irae

Et puis il fera comme la jolie roseline (qui a salarié son fils sur nos deniers pendant des années et commandé d’inutiles vaccins à prix d’or...etc) il jurera ses grands dieux que la politique lui, plus ja-mais et se ruera sur le 1er poste qu’on lui proposera.
Ce qu’il y a de bien avec ces gens-là c’est qu’en plus d’être vides ils sont transparents.

#181746 
14/07/2021 à 11:46 par Mazig

Valls est un minable , un sans gêne , un arriviste qui représente ce qui dégoute une majorité de français de la politique . J’ai la certitude absolue que , dans les années 40 , il aurait , sans la moindre hésitation rejoint Pétain et le camp de la collaboration en contre partie d’un petit poste. Qu’il aille déblatérer sur BFM ou Cnews , ces spécialistes du vomis médiatique que seuls les attardés et les écervelés continuent à regarder , mais il ne dupera personne.

#181755 
15/07/2021 à 07:30 par ozerfil

@ Irae,

« Vides, transparents » mais malfaisants !

Frappés par le rejet et le ridicule... et d’autant plus dangereux qu’ils sont aigris !!

Voir Macron, dont le Parti a été laminé aux Régionales, qui prend des mesures de plus en plus autoritaires alors qu’il devrait logiquement, en démocrate, plutôt tendre vers la quête un consensus...

#181777 
15/07/2021 à 07:58 par ozerfil

Théophraste,

Mille Pardons, j’ai oublié de répondre à votre question : Manuel VALLS (de las Etiquetas) était socialiste !
Comme je suis ecclésiastique...

Il a d’ailleurs appelé à voter pour la candidate de la Droite aux Régionales en Ile-de-France : on peut tout lui reprocher mais, au moins, LUI a fait tomber le masque !!

Pour ceux qui, il s’entend, n’avaient toujours pas compris que, socialement, avec de subtiles nuances pour se différencier (il faut bien...), vite oubliées/effacées une fois au Pouvoir, PS égale UMP (UMPS) égale LR égale EELV égale LREM (la plus belle concrétisation de cette collusion !), avec FN/RN pour faire-valoir/assurance tous risques et LFI comme... drapeau rouge.
"Sociétalement", tout ce beau monde se comprend...

#181778 
15/07/2021 à 09:56 par Assimbonanga

Anwenn, très intéressant ! Mais Dieu que votre pente est dangereuse , je cite  : « En conséquence, le libre arbitre, que nous avons cru si longtemps être le dernier mot du progrès, est, au contraire, une cause de désordre et de discorde si on le donne à ceux qui ne savent pas s’en servir. »

En revanche, je préfère cette observation « C’est pourquoi le pouvoir politique (et religieux d’ailleurs) s’est toujours fondé volontiers sur l’ignorance du peuple et s’accroît d’autant que les esprits sont faibles, les gens incultes. » C’est pourquoi il est indispensable de garantir une instruction publique gratuite et de qualité, émancipatrice par la Connaissance.

Démocratie n’est qu’un mot. Lorsqu’il est vidé de son sens ce n’est plus de la démocratie mais de l’usurpation de vocabulaire. Ce n’est pas la démocratie le problème, c’est le l’usurpation et le mensonge employés par les pays riches et dominants à commencer les USA et leurs suiveurs. La France est devenue ce pays suiveur des USA. Les French Young leaders en sont les têtes avancées.

On nous bassine avec les lider maximo mais en réalité c’est des french young leaders qu’il faut se défier.

Toute élévation du type humain demande un régime aristocratique. Ça alors ! Et ça passe crème sur le site du Grand Soir ? C’est hallucinant...

La démocratie avilit en abaissant les bons, c’est une tyrannie qui s’exerce par un mouvement de traction morale, de bas en haut ; elle fait descendre, elle empêche les meilleurs de s’élever, elle abat les têtes qui dépassent le niveau des médiocres, empêchant ainsi l’éclosion des types supérieurs, elle supprime le respect et rend les petits insolents. Ce n’est pas la première fois que vous nous envoyez ce passage, Anwenn ! A défaut de participer avec nous à une conversation évolutive, vous assénez un prêche en par-cœur, un évangile, une bonne parole calibrée...

« C’est pour quoi la conception « égalitaire » si chère au monde moderne, c’est-à-dire la négation de toute hiérarchie, est intimement liée à la démocratie ; le fond même de l’idée « démocratique » c’est qu’un individu quelconque en vaut un autre, parce qu’ils sont égaux numériquement, et bien qu’ils ne puissent jamais l’être que numériquement. » ERREUR TOTALE, Anwenn ! Il n’est question que d’Égalité en droits. Comprenez-vous ?

« Et de l’égalité nous passons à l’uniformité, si désirée actuellement par ceux qui, paradoxalement, nous rappellent perpétuellement les « heures les plus sombres de l’histoire ». Et de l’uniformité nous arrivons à « l’homme-robot » si fantasmé par les « maitres du monde », et, finalement, nous aboutissons au transhumanisme dont certains prozélites du système oligarchique actuel font la promotion, tel le dégénérés Laurent Alexandre. » Anwenn, vous basculez en pleine extrapolation. C’est du délire. Et resservi dans chacun de vos envois, à l’identique...

#181785 
15/07/2021 à 13:02 par ozerfil

@ Annwn,

L’Education et la Culture ont-elles été un Bien si on considère qu’elles ont été détournées et ont servi à faire rentrer dans des Normes et mondialiser la Pensée ?
Il y a eu un temps où elles ont permis une prise de conscience du fonctionnement du Monde et autorisé une émancipation de certaines idées et même l’émergence de certains pays : elles ont été contrôlées depuis...

Il aurait fallu que l’Education et la Culture soient accompagnées d’une nécessaire et garantie pluralité !!

Je réalise que mes études ont été une longue et tranquille voie bien tracée, propre, sans aspérités, en dehors de quelques professeurs qui passaient pour des illuminés (et communistes !) qui nous sortaient prudemment des clous, par allusions...
Toute ma pensée personnelle sur la Vie, le Monde, son Histoire, les rapports humains, m’est venue par moi-même, par petites touches glanées ici et là, souvent par hasard, qui m’ont ouvert les yeux.
A ce sujet, je remercie encore cette professeure d’Anglais qui m’a fait découvrir, au début des années Mitterrand, le "1984 " de G. Orwell : il a éclairé d’un jour nouveau ma vision du Monde et je vois avec effarement ses terribles prophéties se réaliser !!.
Etrangement, je n’y ai jamais vu l’URSS qu’il voulait dénoncer - ça a été sa seule erreur : croire que ce monde apocalyptique ne pourrait venir que du Communisme et que l’Occident était un inébralable Bastion de la Liberté...

Aujourd’hui, le Monde est dans l’ensemble - pas complètement - éduqué et cultivé : est-il pour autant plus lucide et plus libre ou ses citoyens véhiculent-ils inconsciemment la Pensée Unique qui leur est inculquée ?
Est-ce que ce ne sont pas dans les endroits les plus reculés, à l’écart de toutes Education et Culture, au sens où nous les entendons en Occident, qu’on trouve les gens les plus sages, proches de la Nature, aux valeurs simples mais riches et humaines ?!!
Que manque-t-il à ces peuplades primitives si ce n’est un encadrement médical moderne ?

Internet a été un nouvelle brèche dans l’expression libre (et de délires aussi...) mais il est repris en mains en s’appuyant sur la notion de "fake news" - bien-pensance et pensée orthodoxe déguisées !
Peu à peu, loin de devenir un instrument de Libération, il va devenir un instrument supplémentaire d’aliénation !!

L’Enfer est pavé de bonnes intentions...

"Bonnes ", il faudrait voir !

#181790 
15/07/2021 à 13:48 par irae

Anwenn a oublié de lire l’art 6 de la ddhc, partie du socle constitutionnel. On est d’accord sur le fait que la constitution est bafouée depuis disons le thatcherisme-reaganisme triomphant des années 80 qui sous couvert de faire le bonheur de tous aura surtout fait celui des 20 % les plus riches et le malheur des autres.
En particulier sont traitres à la constitution en son préambule de 1946 art 9 tous les présidents privatiseurs.
Quant à la constitution art 2 chp I de la souveraineté dites-le au prési de la start up nachun et du pass sans e sanitaire. Entre autres.
Car pour ce qui est de l’abandon du principe de l’article 3 (souveraineté du peuple) le petit sarko nous a démontré à quel point lui-même, son parti et l’ensemble de ceux que nous rétribuons pour nous représenter s’en cognent.
Ainsi, ce n’est pas parce que les élus violent les principes de la démocratie qu’ils sont à rejeter. Cela dit cet état de fait peut être ajouté aux hypothèses du refus de vote.

#181791 
15/07/2021 à 14:05 par Maitre Kha (ai confiance)

@ Assimbonanga

Au moment ou les lecteurs et administrateurs du GS demandent moins de polémiques, de faux contre plus de vrai et de débats, il serait plus honnête de corriger certains petits défauts qui ne sont pas grammaticaux...Anwnn (que je ne connais pas) parle dans son com " d’aristocratie de l’esprit " et digresse à partir de ce concept (vision de l’esprit). Il prend soin plus bas de s’éloigner de "votre" vision et concept de l’aristocratie (basé sur l’historique népotique). Votre omission (volontaire ou pas) du supplétif "de l’esprit" déforme complètement son propos et ainsi la pensée même de René Guenon qui est un auteur à considérer (si l’émotivité sémantique ne place pas le mépris dans les yeux au point de ne rien comprendre)...Du coup, c’est votre commentaire qui je trouve, passe trop bien malgré la mise en erreur d’autrui... Très respectueusement vôtre... et sans vouloir le moins du monde polémiquer, car tous débats doit avoir pour fondements de l’honnêteté intellectuelle mais également de la sincérité pour ne pas distordre la première et en faire une polémique. Merci de m’avoir lue sans susceptibilité et corrigez moi si je fais erreur...

#181792 
15/07/2021 à 18:55 par Assimbonanga

@Maitre Kha, aie confiance ! J’ai remarqué qu’Anwenn envoie souvent le même texte, comme un hameçonnage, on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher... Elle ne se fatigue pas trop à converser. Elle déballe son matériel dictactique fait des mêmes phrases et laisse à disposition.
En tout cas, c’est ce que je ressens.

#181800 
15/07/2021 à 21:12 par pierreauguste

"donc dans l’arrêt complet de « l’alimentation » de ce système, c’est-à-dire dans l’abstention".
De façon très simpliste et même si je crois en l’abstention d’un point de vue idéologique ,cad dans des conditions particulières,mon abstention n’a servi à rien de plus qu’un petit salut à ma bonne conscience.Par contre ,et bien sûr je partage votre avis sur la marionnette mise en place à l’Élysée,boycotter leur société de biens factices ,et même par un petit nombre,,c’est plus sûrement l’effondrement de leur monde ,davantage que de déblatérer sur la mise au rencard de l’un ou l’autre en n’allant pas voter.Même si tout le monde n’a pas les mêmes possibilités que moi ,je produis mon pain,mon fromage,quasiment tous mes légumes et j’en passe ,et surtout je prends beaucoup de temps pour le faire, ça n’est pas ennuyeux et de plus je jubile de ne consommer qu’à un quart de ce qu’ils attendent de moi.Alors où que vous soyez et en fonction de vos possibilités,boycottez d’abord leur système et évitez d’employer le mot "aristocratie" comme un mieux,surtout s’il s’agit de l’esprit.Je préfère quant à moi le "common decency",le sens commun ,selon Orwell qui malheureusement s’évapore,lui aussi

#181804 
15/07/2021 à 21:30 par irae

Le très sympathique acteur interrogé sur blast imite également notre bien aimé président acclamé par ses sujets ce 14 juillet dans cette vidéo. A moi ça me fait chaud au coeur et remonte mes concitoyens dans mon estime :https://youtu.be/0yfOanh-Ilw

#181805 
16/07/2021 à 19:31 par PacoB

"Valls vs Duhamel, ça va saigner !"
Le grand père Valls aurait pu chercher longtemps. Pas de trace de "gène rouge" sur les murs du plateau de BFMTV.

#181825 
17/07/2021 à 11:33 par Assimbonanga

Merci iraë pour la vidéo, publiée en 2021. Est-ce que les faits se sont déroulés cette année ou s’agit-il d’images d’archives ? Est-ce que cette année il y avait possibilité d’accéder au défilé ? Est-ce que tout n’était pas barricadé pour "raisons sanitaires" ?
(J’avoue que je n’ai pas suivi le 14 juillet aux infos ni ailleurs. )

#181839 
18/07/2021 à 17:00 par Abdul

Cet individu va peut-être devoir rendre des comptes, si la justice fait son travail (hum...) :

la société Lafarge a arrosé l’EI, les terroristes de Daech, via son usine en Syrie en toute connaissance de cause, ben oui, l’argent a pas d’odeur. Le rigolo c’est qu’il s’avère que le gouvernement français était parfaitement au courant... Ainsi donc, depuis 2014, la France, son gouvernement, son 1er ministre, son président gélatineux, tout ce cirque a, du fait de son inertie, qui ne dit mot consent, se retrouve accusé de complicité de financement du terrorisme... C’est l’arroseur arrosé, celui qui balance du "islamo gauchiste" le voilà démasqué : c’est un djihado terroriste... Il faisait quoi déjà en 2014 et depuis l’espèce de franquiste refoulé ?

Coucou Manu, tu descends ?...

Sources : article du Parisien citant Libation du 14/07 18h29, et interview de Coquerel sur RT du 16/7 15h51

#181879 
18/07/2021 à 17:06 par Abdul

Erratum : au lieu de djihado terroriste lire djihado capitaliste

#181880 
RSS RSS Commentaires
   

"Pour sauver la planète, sortez du capitalisme" de Hervé Kempf
René HAMM
Le titre claque comme un slogan que l’on clamerait volontiers avec allégresse. Quel immense dommage que si peu de Vert(-e)s adhèrent à ce credo radical, préférant, à l’image de Dominique Voynet Daniel Cohn-Bendit ou Alain Lipietz, quelques commodes replâtrages ! Les déprédations gravissimes de l’environnement découlent d’un mode de production uniquement mû par « la maximisation du profit ». La crise économique actuelle, corollaire des turbulences qui ont frappé la bulle des hedge funds et des subprimes, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce qui nous fait avancer, ce sont nos sources. Ce sont des gens, sans doute, qui sont à l’intérieur de ces organisations, qui veulent du changement. Ce sont à la fois des figures héroïques qui prennent des risques bien plus grands que moi et qui poussent et montrent qu’ils veulent du changement d’une manière, en fait, extrêmement efficace.

Julian Assange - Wikileaks

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.