Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

14 

Ne pas avaler

Aldous Huxley a dit : « Il y a trois sortes d’intelligence : l’intelligence humaine, l’intelligence animale et l’intelligence militaire ». J’ajoute : « et l’intelligence journalistique » dont Cyril Hanouna sur C8 et Jean-Pierre Pernault sur TF1 font un usage abusif .

Ah, et cette déferlante de médiacrates pour nous faire goûter, sans recracher, la substantifique moelle de la pensée macronienne délivrée dans une école un 12 avril, jour où est fêté saint-Jules, du latin « Julius », dérivé de « Jovilios », descendant de... Jupiter !

En argot, Jules signifie aussi amant, mari, proxénète et même pot de chambre, mais cet ustensile est obsolète depuis l’invention des WC.

Théophraste R. (Distributeur du panneau « Veuillez laisser la télé aussi propre en la cassant que vous avez aimé la trouver en l’achetant »).

URL de cette brève 5786
https://www.legrandsoir.info/ne-pas-avaler.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
12/04/2018 à 09:07 par Christian D

Pour "ne pas avaler" le mieux est peut-être de s’abstenir de trop "tirer sur l’organe producteur du mauvais jus" (un peu çà va, trop c’est dangereux - si je puis me permettre). Non au jus frelaté, au liquide imbibé de néolibéralisme pro-finance avec la charité religieuse comme sparadrap !

#147391 
12/04/2018 à 09:25 par calame julia

Christian D, a tout compris. Des start-up à installer la France dans le marché des innovateurs
qui sont dans "c’est notre projet" et la charité des évêques pour les autres...
Quand la régression s’en vient nous la raconter...

#147393 
12/04/2018 à 10:03 par Assimbonanga

Le monde s’est abimé. Jamais on n’aurait imaginé des flics dans les amphi à la fac. Et undoyen de fac de mèche avec l’extrême-droite ! Et jusque-là, toute la presse se serait précipitée sur NDDL et normalement France Inter l’aurait mis en sujet central, heure par heure.
La presse s’est éteinte. Elle a capitulé. Le régime a lancé une guerre. Quand les zadistes vont-ils être désignés par les qualificatifs de "les rebelles", les "terroristes" ? Déjà, les retraités du camping des cheveux blancs sont devenus à l’antenne des black blocks !!!

#147399 
12/04/2018 à 10:30 par Assimbonanga

« Ces messieurs et leurs affidés (ce mot, nous dit le dictionnaire, désigne des personnes « dévoués à quelqu’un dans l’exécution de desseins coupables ») ont développé une sémantique originale pour masquer leurs forfaits. En gros, il s’agit de dire le contraire de la réalité avec le plus parfait aplomb. La gendarmerie va ainsi parler de « déconstruction » pour qualifier les actes incontestables de démolition ou de destruction qu’elle commet sur la Zad. Chez les gens normaux, déconstruction signifie défaire une construction pièce à pièce pour éventuellement la refaire ailleurs. Dans la novlangue, déconstruction consiste à saccager un habitat à coup de pelleteuse ou de bulldozer.Le mensonge va aussi prendre des allures de plaisanterie sinistre. M. Gérard Collomb déclare ainsi : « Nous voulons dans ce pays éviter toute violence. C’est ce que nous faisons à Notre-Dame-des-Landes ». Le résultat est effectivement saisissant. S’il n’y a pas de violence à Notre-Dame-des-Landes, on ne sait pas à quoi il faut s’attendre quand l’association de malfaiteurs décidera d’utiliser la violence. » Hervé Kempf sur Reporterre

#147401 
12/04/2018 à 10:54 par Assimbonanga

Désormais, "l’image" de Macron devient nette. Alliance avec les évêques, les chasseurs, les réac’ de province (JP Pernoud), qui s’ajoute à ses liens avec la banque, avec Bernard Arnaud (club des super riches), choix de ministres de droite (Lemaire, Darmanin), de bouffons médiatiques (Hulot, Bern) et de mémères moralisatrices (Chiappas). C’est clientélisme et populisme à fond les galetouses. Sans oublier "le droit à l’erreur" pour les magouilles de chefs d’entreprise mais la destruction pour les cabanes en bois, très menançantes pour la sécurité, comme chacun sait.
L’homme a conquis le pouvoir grâce à la presse des neuf milliardaires, il aime ce pouvoir, il aime se pavaner dans des lieux prestigieux comme Versailles, la pyramide du Louvre et faire montre de sa puissance. S’il ne met pas un stop à la folie guerrière de Trump, je ne donne pas 10 ans à toute vie sur terre pour s’éteindre. Adieu les amis, sans rancune pour les petites prises de tête sur des titres dégradants pour Ahed Tamimi...

#147403 
12/04/2018 à 15:20 par pierreauguste

Oui c’est sur il y a bien plus dangereux que les prises de tête sur la jeune palestinienne........ Je ne crois pas que dans 10 ans tout sera terminé sur cette terre ,car je pense que c’est déjà terminé. Cela ne servirait à rien de lister la longue litanie des horreurs perpétrées avec une très grande accélération depuis peu.Elles sont là...Irréversibles.C’est sûr, la presse se régale à genoux ,mais la Macronie fait de même et de façon bien plus dangereuse avec Trump,un grand malade mental que, y a peu encore, certains ici même considéraient comme un" zombie" préférable à l’horrible femme de l’ex sucé" étasunien". "L’abîme se repeuple" comme disait Jaime Semprun

#147413 
12/04/2018 à 17:45 par Salvador

J’ai récemment découvert un super film relatif à la critique des médias après avoir fouiné dans les ressources d’ACRIMED !
Il s’agit de Network, main basse sur la télévision, qui date tout de même de 1976.
Emprise du capital, course effrénée à l’audience par le divertissement...

Un court extrait :

« Alors écoutez-moi, écoutez-moi bien. La télévision n’est pas la vérité. La télévision ce n’est ni plus ni moins que Luna
Park. La télévision c’est du cirque, c’est un carnaval, une troupe d’acrobates ambulants, de conteurs, danseurs, chanteurs,
jongleurs, monstres de foire et dompteurs de fauves et businessmen du sport. Nous avons pour job de tuer la morosité. »
-Howard Beale, présentateur du JT

Un lien (c’est en VF et y’a pas mal de pub) : https://filmstreaming.to/films/network-main-basse-tv-1976/

#147417 
12/04/2018 à 18:57 par calame julia

Le gamin nous prend tous pour des billes. Faire une interview dans une classe ?!
Alors les petits Français retraités, alors les syndicats des ouvriers, alors les illéttrées
qui travaillent pendant que je cause... alors les DeRien de la SNCF et ses voyageurs !
vous le voyez le maître d’école qui vous parle ... qui a pris des cours de rapprochement
de sourcils parce qu’il n’a aucune autorité ?!
Le pire des pires présidents de la cinquième...

#147423 
12/04/2018 à 19:09 par Assimbonanga

ZAD. Dans un communiqué, la Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels « dénonce le porte de brassard "presse" par d’autres que par des journalistes. » Selon plusieurs témoignages de journalistes présents lors de l’évacuation de la Zad, « plusieurs membres des forces de l’ordre portaient sur eux un brassard identifié "presse" ».
Quant aux vrais journalistes, ils reçoivent des pluies de grenades sur la tête : pas les bienvenus.

#147424 
12/04/2018 à 22:20 par calame julia

Je répète : il nous prend tous pour des billes... dans la cour de récréation de l’école de l’Orne.

#147429 
13/04/2018 à 11:29 par Assimbonanga

Les représentations du monde de l’individu Emmanuel Macron sont très simplettes. Voilà un conditionnement précoce qui donne d’étranges résultats. Pour un mec qui se croit supérieurement intelligent, il s’enferme dans un impensé scolaire de... CE2 ?
Depuis tout jeune, tout lui "réussit". C’est du moins l’apparence des choses. Il plaît à sa prof, il parvient à imposer socialement cette particularité par un mariage, dans la bonne société bourgeoise de surcroît. A la banque Rotschild, il continue de séduire, ça lui réussit. Il s’encarte aux Young leaders de la French American Foundation. Auprès de Hollande, ça continue, c’est super. Il lui prend idée d’être candidat président de la rép. Ça lui réussit, il séduit pour cela Bernard Arnaud et ses riches amis qui possèdent des journaux, le groupe Bilderberg... Ça lui réussit. Il fait adopter des mesures qu’on peut retrouver sur les prospectus électoraux de Marine Le Pen : inespéré. Il flatte les fachos (couça coiça qui ramènent du Comorien), fait taper sur les réfugiés clandestins, se met dans la poche les agricult (salon de l’agriculture) et, dans la foulée, les chasseurs. Le crif, les évêques. Ça marche pour lui.
Et c’est peut-être à ce moment-là que le crapaud à force de gonfler risque de se faire péter. N’est-ce pas un peu inconsidéré d’envoyer les troupes sur le bocage réveillant ainsi la pulsion guerrière qui sommeille en tout homme depuis la préhistoire, même chez le pacifique zadiste adorateur de triton crété ?

#147447 
13/04/2018 à 14:07 par Assimbonanga

« 200 caméras de la gendarmerie sur le terrain », annonce fièrement Gérard Collomb sur LCI.
Tranquillement, le ministre de l’intérieur assume le fait d’avoir écarté des journalistes professionnels pour
montrer au public des images "contrôlées" de l’évacuation des Zadistes de Notre-Dame-des-Landes.
« Ce que nous voulions, c’est qu’il puisse y avoir de la part des
spectateurs un jugement qui soit objectif », déclare notamment le
premier flic de France pour justifier cette atteinte à la liberté de la presse.
Sur place nos confrères ont vu ces "collègues" filmer des équipes de
journalistes professionnels. Equipés de leurs tenues de sécurité, comme
tous les autres CRS, certains de ces gendarmes arboraient des dossards
de presse. Ne reculant devant aucun moyen, les gendarmes ont
également utilisé des drones qui ont fourni des vues aériennes, mises
gracieusement à la disposition des médias.
Lors de leur arrivée sur les lieux, nos confrères (les vrais) ont été parqués
en bord de route puis évacués de la zone, sous escorte, avec interdiction
de filmer. Certains sont parvenus à regagner la ZAD par des chemins de
traverse, ils ont été contrôlés, menacés, interdits d’accès.
Le SNJ France Télévisions condamne très fermement cette dérive qui
consiste à fournir, sous prétexte de sécurité, des images "clés en main"
et totalement aseptisées des opérations "sensibles" du gouvernement.
Le SNJ France Télévisions regrette qu’en diffusant les images de la gendarmerie, la direction de France
Télévisions cautionne indirectement cette censure imposée à nos équipes sur le terrain.
L’Elysée a fait le choix d’une information contrôlée, au mépris de la profession de journaliste, au mépris des
citoyens qui ont droit à une information libre et indépendante.
Au moment où le gouvernement lance un projet de loi contre les "fake news", il serait nettement
contradictoire qu’il en fabrique lui-même.
Paris, le 11 avril 2018

#147454 
13/04/2018 à 15:34 par Autrement

la substantifique moelle de la pensée macronienne délivrée dans une école un 12 avril...


Transmis par un copain responsable d’AC ! (qui l’a trouvé sur bellaciao) : "Le dernier et peut-être le seul chef d’état à s’être exprimé, comme Macron, dans une salle de classe d’ école primaire c’est, je vous le donne en mille, Philippe Pétain chef de l’état français le 13 octobre1941 à Périgny dans l’Allier. Et lorsqu’on assiste au déploiement de force et au saccage de la ZAD de Notre Dame des Landes ce n’est pas si surprenant que ça. Ce gouvernement n’a que la répression et la matraque à opposer à toutes celles et ceux qui rêvent d’un autre monde. Encore merci aux "braves gens" qui ont élu Macron pour faire barrage aux fachos. A quand le réveil ?— "
Signature : " Assis sous un arbre, [Jésus] parabolait : « Heureux les pauvres d’esprit, ceux qui ne cherchent pas à comprendre, ils travailleront dur, ils recevront des coups de pied au cul et ils feront des heures supplémentaires qui leur seront comptées plus tard dans le royaume de mon père ». " Jacques Prévert (Paroles - Souvenirs de famille ou l’ange garde-chiourme)"

#147458 
13/04/2018 à 20:22 par irae

Y avait longtemps que je n’avais pas entendu un mediacrate absolu. Et pourtant ce soir nolleau le pendant bon teint de son zeimmour, du très haut de sa science mediacratique nous le dit, nous l’assène, nous le martèle le prési reste zen et imperturbable. A 1 ou 2 interventions sur des chaînes privées à grande diffusion, coup sur coup et dans la précipitation près c’était vrai. Raté éric, raté. Rhaaaalala que ces médiacrates sont mauvais analystes, à moins que...

#147470 
RSS RSS Commentaires
   
Communication aux lecteurs
17/11 Annonce de Christine Assange

17/11 : Christine Assange annonce via son compte twitter @AssangeMrs qu’elle n’est plus impliquée dans la campagne pour faire libérer son fils, et ne fera pas de commentaires. Elle précise qu’elle va bien et remercie tout le monde pour leur soutien.

AGENDA
samedi 17 novembre 2018
samedi 17 novembre 2018
samedi 17 novembre 2018
samedi 17 novembre 2018
dimanche 18 novembre 2018
mardi 27 novembre 2018
samedi 1er décembre 2018
samedi 1er décembre 2018
samedi 1er décembre 2018
samedi 15 décembre 2018


Vous avez une minute ?

1914-1918 La Grande Guerre des Classes
Jacques R. PAUWELS
Dans l’Europe de 1914, le droit de vote universel n’existait pas. Partout, la noblesse et les grands industriels se partageaient le pouvoir. Mais cette élite, restreinte, craignait les masses populaires et le spectre d’une révolution. L’Europe devait sortir « purifiée » de la guerre, et « grandie » par l’extension territoriale. Et si la Première Guerre mondiale était avant tout la suite meurtrière de la lutte entre ceux d’en haut et ceux d’en bas initiée dès 1789 ? C’est la thèse magistrale du nouveau (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Quand je vois les Fake journalistes s’en prendre aux Fake News, je me dis que c’est comme si une moitié de leur cerveau s’en prenait à l’autre. »

V. Dedaj


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.