Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Parution : IMPÉRIALISME ET QUESTION NATIONALE (Le modèle canadien)

Chaque classe sociale a ses propres intérêts à défendre, son propre point de vue et sa propre praxis à propos de la question nationale.

L’Acte de l’Amérique du Nord Britannique, qui tient lieu de constitution canadienne depuis 1867, a scellé l’alliance de la bourgeoisie canadienne d’origine britannique et de la bourgeoisie canadienne d’origine française et elle a mis un terme à l’oppression nationale de la nation québécoise.

Dès lors, les tâches nationales démocratiques bourgeoises ont été satisfaites au Canada et au Québec et la bourgeoise québécoise a obtenu le droit à l’autodétermination jusqu’à et y compris la sécession. Le fait qu’elle ait attendu plus d’un siècle avant de s’en pérvaloir par référendum n’invalide nullement ce jugement.

La classe ouvrière et une majorité du peuple québécois n’ont pas été contaminés par la propagande nationaliste et ils refusent de s’engager derrière la moyenne bourgeoise d’affaires et la petite-bourgeoisie cléricale et bureaucratique sur les sentiers du chauvinisme national. C’est ce qui explique les défaites répétées de l’option souverainiste.

En cette période de graves crises économiques, sociales, politiques et militaires inter-impérialistes mondiales, les revendications d’arrières garde de la bourgeoise nationaliste n’intéressent plus ni le prolétariat, ni la jeunesse, ni la majorité du peuple québécois, ni la grande bourgeoisie monopoliste canadiene comprenant sa section québécoise francophone.

C’est la raison de la fragmentation et de la débandade présente du mouvement nationaliste.

Référence : http://www.palestine-solidarite.org/invitation_lecture.htm#11

Volume à couverture cartonnée couleur : 21 cm X 18 cm. 92 pages.

ISBN : 978-2-9813297-0-7

POUR COMMANDER : http://www.robertbibeau.ca/commadevolume.html

URL de cet article 16953
   
Roberto Saviano. Gomorra. Dans l’empire de la camorra. Gallimard, 2007.
Bernard GENSANE
Il n’est pas inutile, dans le contexte de la crise du capitalisme qui affecte les peuples aujourd’hui, de revenir sur le livre de Roberto Saviano. Napolitain lui-même, Saviano, dont on sait qu’il fait désormais l’objet d’un contrat de mort, a trouvé dans son ouvrage la bonne distance pour parler de la mafia napolitaine. Il l’observe quasiment de l’intérieur pour décrire ses méfaits (je ne reviendrai pas ici sur la violence inouïe des moeurs mafieuses, des impensables tortures corporelles, véritable (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il n’y a pas de moyen plus violent de coercition des employeurs et des gouvernements contre les salariés que le chômage. Aucune répression physique, aucune troupe qui matraque, qui lance des grenades lacrymogènes ou ce que vous voulez. Rien n’est aussi puissant comme moyen contre la volonté tout simplement d’affirmer une dignité, d’affirmer la possibilité d’être considéré comme un être humain. C’est ça la réalité des choses.

Henri Krazucki
ancien secrétaire général de la CGT
Extrait sonore du documentaire de Gilles Balbastre "Le chômage a une histoire",


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.