RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
2006-03-04

Pas d’expulsion sans relogement

Non à l’expulsion des habitants du 2 rue des callais

Oui à l’aménagement de la gare Ermont-Eaubonne

Régularisation et relogement des habitants du 2 rue des Callais et du 375 rue du Gal Leclerc à Ermont

Pas d’expulsion sans relogement au 2 rue des Callais !

Les onze familles avec neufs enfants demeurant depuis plusieurs années au 2 rue des Callais à Ermont sont menacées d’expulsion à partir du 15 mars prochain. L’immeuble, en copropriété, est en cours de rachat par Val et Forêt, chargé de l’opération d’aménagement du quartier.

Depuis plusieurs mois, les propriétaires préférant vendre libre leurs logements à Val et Forêt (plus values de 20%), tente par tous les moyens d’obtenir l’expulsion des occupants.

Le gâchis de l’expulsion des habitants du 375 rue du Général Leclerc !

La Ville d’Ermont et la préfecture avaient engagé des négociations courant juin 2005 : la régularisation et le relogement des habitants étaient en cours. Pourtant, le 21 septembre 2005, la Préfecture a expulsé les derniers habitants : huit familles et quatre célibataires.

Aujourd’hui, ils vivent toujours précairement dans des hôtels, en CHRS (centre d’hébergement) ou hébergés par des tiers dans tout le département sans aucune garantie de leur relogement.

L’expulsion a un coût humain et social pour ces familles jetées à la rue et précarisées : enfants déscolarisés, impossibilité de faire la cuisine dans les hôtels, absence d’adresse fixe, difficultés pour trouver un travail.

L’expulsion a aussi un coût financier important pour la collectivité : mobilisation des forces de l’ordre, coût de l’hébergement pris en charge par la DASS qui refuse de prolonger les hébergements hôteliers à partir du 31 mars.. Les familles vont donc se retrouver à nouveau à la rue. L’immeuble, lui, est toujours vide et les travaux n’ont pas commencé.

Nous exigeons l’ouverture de négociations !

La Ville d’Ermont, Val et Forêt et la Préfecture avaient accepté de négocier le relogement et la régularisation des habitants du 375 rue du Général Leclerc.

Ces négociations doivent reprendre.

Les habitants ont besoin de votre soutien :

RASSEMBLEMENT DEVANT LA MAIRIE D’ERMONT

SAMEDI 4 MARS 2006 à 11h

Nous exigerons ensemble une table ronde avec le Préfet, M. Portelli, président de la communauté d’agglomération Val et Forêt et le comité de soutien pour réclamer :

- L’arrêt de la procédure d’expulsion des habitants du 2 rue des Callais,
- Le relogement en HLM des habitants du 2 rue des callais et des expulsés du 375 rue du Général Leclerc,
- La régularisation administrative des habitants sans titre de séjour,

Comité de soutien des habitants du 2 rue des Callais et du 375 rue du Général Leclerc : AFASPA comité de la Vallée de Montmorency, ATTAC Val d’Oise sud, Comité Actions Logement, Parti Communiste français 95...

URL de cet article 3356
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Auteur
We Feed The World (documentaire)
DIVERS
Synopsis Un film pour éveiller les consciences sur les absurdités et les gachis de la production, la distribution et la consommation des produits alimentaires. Chaque jour à Vienne, la quantité de pain inutilisée, et vouée à la destrction, pourrait nourrir la seconde plus grande ville d’Autriche, Graz... Environ 350 000 hectares de terres agricoles, essentiellement en Amérique latine, sont employés à la culture du soja destiné à la nourriture du cheptel des pays européens alors que près d’un quart de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Lorsque j’ai pris mes fonctions, j’étais déterminé à faire entrer les Etats-Unis dans le 21ème siècle, toujours comme le plus grand facteur de paix et de liberté, de démocratie, de sécurité et de prospérité."

Bill Clinton, 1996

"A travers le monde, chaque jour, un homme, une femme ou un enfant sera déplacé, torturé, assassiné ou "porté disparu", entre les mains de gouvernements ou de groupes politiques armés. Et la plupart du temps, les Etats-Unis en sont complices. "

Amnesty International, 1996

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.