RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

36 

Portrait d’une héroïne qui ne sait pas qu’elle l’est.

Depuis novembre 2018, pour mater la rue, pour éborgner, amputer, défigurer, briser les os, les policiers disposent de LBD, matraques, Tasers, « gazeuses », lanceurs de grenades Cougar, grenades lacrymogènes à main ou tirées (CM6, PLMP, MP7), grenades GLI F4, grenades de désencerclement, pistolets automatiques, et fusils.

François Sureau, ami de Macron et corédacteur en 2016 des statuts de La République En Marche, est aujourd’hui horrifié par ce qu’il a vu aux mains des « forces de l’ordre » : des fusils d’assaut capables de tirer « 750 coups minutes par rafale ».

En face, Farida, une infirmière (50 ans, 1 mètre 55), lança des cailloux à ces Robocops, barbares géants caparaçonnés et sur-armés.

Les hommes de Neandertal l’ont traînée par les cheveux. Du genou, ils lui ont écrasé le visage sur le gravier pour qu’elle saigne.

En vérité, je vous le dis, pour ce qu’elle a fait et pour ce qu’elle a subi, Farida mérite d’entrer dans l’Histoire des luttes des opprimés contre les oppresseurs.

Ah, que vienne le temps des T-shirts avec la photo qui illustre cet article !
Ah, que viennent les pancartes noires aux lettres blanches : « Je suis Farida »  !

Théophraste R. Admirateur du tag soixante-huitard « Sous les pavés, la plage ».

PS. En 2019, les manifestants ont essuyé 10.785 tirs de LBD et 3.244 de grenades (source IGPN).

URL de cette brève 6550
https://www.legrandsoir.info/portrait-d-une-heroine-qui-ne-sait-pas-qu-elle-l-est.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
21/06/2020 à 07:14 par Roselyne Arthaud

Le pire : un commentaire d’une abonnée Médiapart montre que c’est une femme qui tient Rachida, sur la photo agrandie on voit nettement une longue tresse sur la policière.
Oui pour le t-shirt et aussi avec la photo où, superbe, elle fait 2 bras d’honneur.

#171076 
21/06/2020 à 09:05 par Mazig

Cette pauvre femme est condamnée d’avance. Elle a commis le pire des délits en France , celui de s’appeler FARIDA. Les gens portant des noms ou des prénoms de la même origine ont toujours eu le "privilège" de subir les sanctions les plus lourdes pour donner l’exemple. Il en sera de même pour cette infirmière militante , sauf si une vraie mobilisation se manifeste pour la soutenir .

#171077 
21/06/2020 à 10:31 par pierreauguste

Je suis Farida.

#171080 
21/06/2020 à 10:55 par guillaume rampon

Je proteste au nom des hommes de Neandertal. C’est gens étaient bien trop civilisés pour être comparer à des policiers.

#171081 
21/06/2020 à 10:55 par Manant

Non, Mazig, c’est parce qu’ils sont à l’avant garde d’un combat pour regénérer ce pays afin qu’il renoue avec la devise qui orne les frontons de ses institutions.

#171082 
21/06/2020 à 10:56 par pierreauguste

Je suis Farida............................

#171083 
21/06/2020 à 11:23 par Autrement

Infirmière, vingt ans de service.
Convoquée le 25 septembre prochain devant le #tribunal correctionnel de Paris pour être entendue sur 3 chefs d’inculpation : violence à l’encontre des personnes dépositaires de l’autorité publique, outrage et rébellion.

Pour 1 million, 2 millions, 3 millions...dans les rues, le 25 septembre 2020, jour de la comparution de Farida !
On étouffe dans ce pays, on ne peut plus respirer !
Que ce soit le jour du jugement dernier, - et c’est Farida qui juge -, pour Macron, ses ministres, sa police, ses procureurs et ses souteneurs !

#171086 
21/06/2020 à 11:29 par Georges SPORRI

Je rappelle des faits (donc : pas "les faits") / Un groupe de sportifs très bien coordonnés renverse une bagnole de handicapés / A droite des sportifs un homme se tient au garde à vous face aux keufs qui sont à 20 mètres et ne font rien. L’homme porte un casque avec un bandeau vert fluo horizontal / Par la suite, lorsque la bagnole est érigée comme mini barricade face à eux, les keufs tirent à tirs tendus au dessus de la bagnole / Les grenades lacrymogènes atterrissent 40 ou 60 mètres plus loin dans la manifestation des soignants/ Cerise sur le gâteau : Le vandalisme de la bagnole de handicapé est super bien filmé sous divers angles mais en masquant que les keufs laissent faire et ne sont qu’à 20 mètres.

#171088 
21/06/2020 à 11:59 par Assimbonanga

Vidéo Du Média TV : Macron le mythomane. L’avocate Caroline Mecary évoque le cas de Farida à un moment de la vidéo.
Vidéo Là-bas si j’y suis, Farida témoigne : Farida, infirmière criminelle, 1m55
Elle a besoin du soutien de l’opinion publique. Il faut que nous soyons derrière elle, avec elle !

#171089 
21/06/2020 à 12:18 par legrandsoir

LE JEUNE HOMME QUI N’AVAIT RIEN FAIT :
Il a 17 ans, il est coursé par la BAC un jour de manif. Il n’avait rien fait. Pas jeté un caillou, pas fait un doigt d’honneur, pas brandi une pancarte, pas tagué une vitrine, pas crié « CRS /SS » ou « Fils de putes » ou « ACAB » ou « Tout le monde déteste la police » ou « La police déteste tout le monde » ou « Police partout, justice nulle part » comme nous l’aurions fait (Pas vous ? Ah ? Bon).
Il n’avait rien fait, rien dit. Mais il se trouvait dans un groupe de fuyards. Un voyou assermenté de la BAC le jette à terre, petit coup de matraque « involontaire » sur la bouche. Il le tutoie, il le menotte.
Le jeune ne résiste pas, mais il commet LA faute, LA bévue, L’infraction. Il est embarqué au commissariat, les parents sont convoqués. Le jeune et les parents (eux : profil bas, calmes, conciliants, bien peignés, habits du dimanche) sont entendus par un OPJ qui appelle le procureur de la République, lequel, informé de la nature de l’infraction et de l’honorabilité des parents, décide la relaxe immédiate.
L’OPJ, le jeune, ses parents sont soulagés. Mais l’agent de la BAC pousse un cri de rage dans le couloir. Ce salopard avait requis un « outrage à personne dépositaire de l’autorité publique » parce que le jeune, qu’il tutoya, L’AVAIT TUTOYE EN RETOUR. Le jeune qui n’avait rien fait jusqu’alors.
Le jeune, c’est un de mes fils. Vous voulez savoir ce qu’il pense des keufs ?
Maxime Vivas

#171090 
21/06/2020 à 12:55 par Palamède Singouin

@Manant et @Mazig

Disons que s’appeler Farida dans la France actuelle c’est une circonstance aggravante.

Et ne pas oublier que ce sont avant tout les politiques que se sont employés à réveiller "La bête qui sommeille" (lire le roman éponyme de Don Tracy). Non seulement Le Pen et Sarkozy, mais aussi Chirac, Valls et Mitterrand.

#171091 
21/06/2020 à 14:10 par JC

Cercle vicieux.

Les flics, en particulier certaines unités comme la BAC, ont la tête plongée en permanence dans un seau de m... (au sens figuré cette fois) qu’est la partie la plus sombre de l’humanité, se révélant de multiples causes. Ça fait d’eux des gens désespérés et impitoyables. En retour, leurs victimes deviennent elles-mêmes désillusionnées et font augmenter la m..., justifiant l’attitude des agents, etc etc.

En plus dans un contexte de manifestation, c’est l’esprit de foule ou de meutes qui s’expriment, on s’ensauvage et joue un peu sa survie, et on s’expose d’autant plus à faire ou subir des choses regrettables et traumatisantes, contre-productives en fait. C’est le jeu, non ?

En revanche les flics n’ont pas d’autonomie sur le terrain, ils sont le plus souvent tout autant désolés que vous de ne pas recevoir l’ordre d’interpeler ceux qu’on va utiliser pour salir un mouvement et le rendre impopulaire. Il faudrait avoir une éthique extraordinaire pour ne pas céder à la tentation de faire passer ses adversaires politiques pour des nuisibles, ordures, pourris. S’ils se permettent de le faire, c’est qu’ils savent bien que les actes de violence sont complètement inoffensifs et stériles, donc inutile de les empêcher, au contraire.

#171093 
21/06/2020 à 16:41 par Serge F.

@Maxime Vivas
Je pense que le pire est tout de même le crime commis contre Maria, 19 ans :

https://www.facebook.com/lemedialive/videos/2779319608767751/

Je n’ai jamais vu plus écoeurant en matière de bavure policière et d’injustice. Son cas est passé dans "Envoyé spécial" récemment sans susciter beaucoup d’indignation. Il aurait pourtant dû provoquer un soulèvement de la population française, mais non rien. S’il y a bien un cas où Macron aurait dû se déplacer à son chevet, s’il y a bien un cas où une victime aurait dû recevoir une grosse indemnisation (qui ne compensera jamais le crime), c’est bien celui-là. Mais non, rien de rien. C’est à désespérer de l’espère humaine.

#171095 
21/06/2020 à 18:07 par Serge F.

Pas la peine d’évoquer Néandertal, il devait être un doux comparativement à Sapiens (c’est peut-être d’ailleurs à cause de cela qu’il a disparu). Lisez donc ce message du Président-fondateur de l’Institut Sapiens, Olivier Babeau :

En lisant les propositions de la « convention citoyenne » on reste ahuris par tant de bêtises, de simplismes, d’inconséquence. C’est l’expression à l’état chimiquement pur de la pensée économique au 1er degré. Elles transformeraient la France en Venezuela en deux mois.

https://twitter.com/OlivierBabeau/status/1274251032059613185

"Venezuelaaaaaaaa !", c’est le président des Sapiens qui l’a dit.

Rappelons-nous les propos d’un autre Sapiens, Nicolas Baverez :

Toutes les leçons doivent être tirées de la tragédie du Venezuela, qui n’est pas seulement victime de la « malédiction » des matières premières, mais surtout d’une folle idéologie. La démocratie, la paix civile et le développement économique sont fragiles. Ils doivent être adossés à des institutions fortes. Ils dépendent d’abord de la raison des citoyens. Hugo Chavez nous a rappelé que les démagogues peuvent en quelques années ruiner les pays les plus riches, ramener des sociétés développées à l’état de nature et ravaler les hommes à la condition de bêtes féroces.

http://www.nicolasbaverez.com/2017/02/09/venezuela-faillite-socialisme...

Ce Sapiens parle de démocratie, sans doute une démocratie sur mesure pour ne pas gêner ceux qui se goinfre :

https://twitter.com/Benoit_C_/status/1273934341781979136

Bienvenue dans la Ferme des animaux !

#171097 
21/06/2020 à 19:12 par calame julia

Rébellion ! rébellion ?! dans un espace ouvert cad la rue ?

Depuis quand doit-on le respect à un mec qui te tabasse ?

#171100 
21/06/2020 à 19:17 par Serge F.

Sapiens s’est relevé pour voir au-dessus des herbes de la savane. Il a mis des bottes, un casque, un bouclier et a cassé la gueule à ses semblables pour que d’autres Sapiens puissent les écraser dans le silence au profit de quelques mâles dominants :

https://twitter.com/AiphanMarcel/status/1274746307664654336

#171102 
22/06/2020 à 17:59 par ozerfil

On se perd dans les "détails" (qui n’en sont pas mais cachent et préfigurent des choses autrement plus graves...), on déplore des évidences (comme ceux qui dénoncent la maltraitance des enfants, la violence contre les femmes, les violences policières ou contre les Forces de l’Ordre, le racisme, le néo-colonialisme, l’exploitation de l’Homme par l’Homme, la faim dans le Monde, la pollution de l’air et des océans, la déforestation, l’extermination animale, etc... : qui peut être "pour " et qui fait quoi "contre " - vraiment... - dans le comportement ?!!), on s’agite, on fait de belles formules éculées (sans efficacité...), etc...

On s’égare.
Parce que tout cela disparaîtrait de lui-même avec une politique adaptée...
Car ce ne sont les conséquences du consumérisme et du profit portés en Religion, au mépris de toute considération humaine !!

Et, pendant ce temps, le détestable, approximatif, ravageur, suffisant et finalement pitoyable E. Macron est donné à 25% au premier tour de la Présidentielle et vainqueur à 55% au second tour face à... M. Le Pen !!

JL Mélenchon ?
Il culmine à 11%... contre 22% à la dernière présidentielle... il y a trois ans : remarquable !!
Sans gouverner, juste avec des formules fracassantes complètement déconnectées de la réalité et de la vie des Français !!
Le sociétal avant le social, tomber dans le piège de Macron en fait, c’est extrêmement efficace...
Mais, à ce point d’aveuglement, est-ce encore "s’être fait avoir " ou de la connivence objective ?

C’est bien, comme ça, on prend les mêmes et on recommence.

Oui, je sais, les sondages... mais dans ces proportions, non, la manipulation n’existe plus : on est obligés d’y croire.
Il faut trouver d’autres explications !!

Bravo, donc, à JL Mélenchon et à la Gauche, non seulement incapables de déboulonner un de nos pires Présidents mais qui vont conduire à sa réélection "dans un fauteuil" - autant dire creuser notre tombe - à coups d’erreurs psychologiques  !
On devra encore "voter utile "... contre le fascisme... et pour notre fossoyeur !!

Et félicitations aussi aux Français pour leur remarquable lucidité !!

Trouvons les bons mots, élevons la réflexion et le débat ou nous, le Peuple, allons nous enfoncer inexorablement et définitivement...

#171116 
22/06/2020 à 20:38 par Xiao Pignouf

Farida est un prénom français, aussi français qu’Inès ou Angela.

Si on se place du point de vue de Farida justement, je ne crois pas qu’il soit gratifiant de toujours voir invoquer le fait qu’on souffrirait davantage de par son patronyme. Au bout du compte, quelle différence entre "sale arabe" et "sale gauchiste" ? Une bonne partie des flics haïssent autant les uns que les autres. Je ne suis pas d’accord avec les propos qui tendent à excuser leur brutalité sous le prétexte fallacieux qu’ils sont confrontés à des délinquants mais d’un autre côté, nos concitoyens d’origine maghrébine ou africaine n’ont pas le besoin (ni l’envie, j’en suis sûr) d’être pris en pitié dès qu’ils tombent sous les coups du régime. Moi, ça m’agacerait à la longue. Bref, qu’on lui laisse aussi la possibilité d’en prendre plein la gueule sans se lamenter un poil plus parce qu’elle se nomme Farida... Qu’on soit Farida, Geneviève ou Christophe, les souffrances endurées se valent.

J’ai essayé de dire ça sans paraître dédaigner les commentaires précédents et j’espère que mon propos ne sera pas mal interprété.

#171118 
23/06/2020 à 07:09 par Xiao Pignouf

@Ozerfil

Et félicitations aussi aux Français pour leur remarquable lucidité !!

En lisant votre commentaire, on est ébloui par la vôtre...

la manipulation n’existe plus : on est obligés d’y croire.

Quoique...

Trouvons les bons mots, élevons la réflexion et le débat ou nous, le Peuple, allons nous enfoncer inexorablement et définitivement...

A vous l’honneur !

#171129 
23/06/2020 à 09:28 par ozerfil

Je rejoins Xiao Pignouf : attention de ne pas créer de toutes pièces d’autres problèmes alors qu’il y en a déjà tant !!

Ce n’est pas "Farida contre les racistes ", c’est le pot de terre contre le pot de fer, un ordre établi puissant et sans scrupules qui fait tout pour se maintenir en place, que rien ne bouge et n’a que faire de qui il a en face : il manifeste, proteste et revendique, c’est l’adversaire (voire l’ennemi) et c’est tout !
Le sort de Maria, qui n’a aucun signe distinctif, rapporté par Serge F., est là pour le rappeler...

A tort ou à raison, qu’on soit d’accord ou pas avec ses actes, qu’ils soient légitimes ou pas, Farida s’est mise en faute vis-à-vis de la Loi. Et même si, nous tous, ici, comprenons sa réaction et voyons bien qu’il est fait d’elle un exemple à condamner lourdement pour pas grand chose, c’est la triste réalité.

On se fait encore entraîner dans un débat sociétal aux dépens du social.
Et c’est le terrain de Macron, intouchable avec ses Ministres et autres issus de l’immigration ou d’autres ouvertement gays.
Le social, il aime nettement moins !

Qu’il y ait des racistes dans la Police, sans doute, mais cette considération n’est pas le moteur des débordements que nous voyons, tout au plus une petite satisfaction supplémentaire pour ceux qui libèrent leur haine de l’Autre, et j’en veux pour preuve les brutalités et sanctions qui tombaient contre les Gilets Jaunes sans aucune distinction particulière...

#171131 
23/06/2020 à 09:54 par Danael

Il y a de nombreux exemples historiques de répression exercée par ce type de gouvernement bourgeois qui autorise et ordonne des policières dont on sait qu’elles ont abouti déjà à donner la mort dans biens des circonstances , la police étant sous ordre et pressions politiques. Aujourd’hui nous avons assez d’exemples concrets sous nos yeux pour exiger au minimum, comme le font la FI et le PC un changement en profondeur de ces techniques mortelles d’intervention et une autre façon d’exercer la profession de gardien de la paix. Si ce gouvernement ne fait rien c’est parce qu’il n’a , on le sait, que la politique de la peur, de la répression systématique et de la division pour se maintenir au pouvoir. Une politique qui l’a mis pourtant au banc des accusés plusieurs fois , même dans sa famille UE. Je suis un peu d’accord avec Xiao Pignouf, mais il va falloir dépasser notre statut de peuple victime et se mettre à voter en masse pour les représentants politiques qui nous ont soutenu le plus sur le terrain et à l’Assemblée. Car voir qu’en 2022 ce serait possiblement encore Napoléon le petit qui sortirait gagnant parce qu’on s’offrirait le luxe d’une deuxième couche de victime par retrait total des urnes et impossibilité de regroupement sensé , ben c’est archi nul et vraiment suicidaire.

#171132 
23/06/2020 à 10:22 par Assimbonanga

J’aimerais... Je voudrais... Ozerfil, à ton avis, que devrait faire et dire Mélenchon à la place de ce qu’il a fait ou dit ? Merci

#171136 
23/06/2020 à 12:21 par Buffaud

Bravo ! A lire également sur ce thème : "Gazer mutiler soumettre" de Paul Rocher aux éditions La Fabrique

#171141 
23/06/2020 à 12:25 par latitude zero

Ozerfil

Plus les sondages sont éloignés des faits pour lesquels " ils sondent " plus ils sont bidons.
C’est la fabrique de l’opinion , une période qui dure d’autant plus qu’elle commence tôt ...
Début Mars 2017, soit seulement 2 mois avant le premier tour, JLM était crédité de 11,5 % à égalité avec Benoit Hamon .
Faire monter Hamont pour faire descendre JLM ( l’inverse fonctionne aussi !) , déstabiliser l’électorat découvrant LFI, faire pleurer les perdants d’avance. appeler à l’abstention.
Puis remonter progressivement dans les vrais chiffres pour ne pas perdre en crédibilité , parce qu’ils ne pourront plus cacher la réalité de ces chiffres ...
Ce qui fera dire au journal Le Monde que "finalement les sondages ont été plutôt justes" !

C’est la première magouille de notre grande démocratiiiie , mais pas la seule ...

#171142 
23/06/2020 à 12:30 par ozerfil

Assimbonanga,

Je suis conscient que JL Mélenchon est attendu au tournant à chaque parole malheureuse et que des campagnes médiatiques sont alors aussitôt menées contre lui mais cela devrait le rendre justement plus prudent...

Ce que je lui reproche ?

- Se laisser entraîner dans des débats sociétaux en oubliant le social,
- ne pas toujours maîtriser ses propos, et,
- perdre de vue que c’est le changement de l’esprit de la société qui changera les mentalités, pas des condamnations ou soutiens au coup par coup de ceci ou cela qui sont parfois même improductifs...

Je voterai quand même pour lui  : "qui aime bien châtie bien " !!

#171143 
23/06/2020 à 12:33 par Buffaud

Pardon, je voudrais rajouter ceci : j’étais à proximité de la rue de l’université où ont eu lieu ces "incidents" mardi dernier. Je tiens à témoigner de ce que j’ai vu : les personnels hospitaliers regardaient mi amusés mi envieux les BB, les slogans étaient "Macron démission" et les chansons des GJ reprises par l’ensemble des manifestants. L’expression de violence est inévitable lorsque l’on pousse les gens à bout, ici ce sont les Good years, là les Air France, plus loin les pompiers, les étudiants, maintenant les soignants ...

#171144 
23/06/2020 à 13:14 par ozerfil

Xiao Pignouf,

On connait la valeur relative des sondages, ce que je veux dire, c’est que, malgré quelques points d’erreurs et un possible petit coup de "pédale du chef * ", arrivés à certains niveaux d’estimations, on est bien obligés d’y croire...
On ne parle pas de quelques points qui pourraient changer la donne mais de plus d’une dizaine de points, difficiles à rattraper ou mettre entièrement sur le compte d’un sondage traficoté !!

Par exemple, Asselineau est donné autour de 2%, même 100% de marge d’erreur ne lui fait pas passer le premier tour.
Dans de toutes autres proportions, on n’est malgré tout pas loin du même constat avec JL Mélenchon...

Au vu de sa politique, c’est Macron qui devrait être crédité de 11%... et JL Mélenchon de 25%, pas le contraire !
D’où mon appréciation sur la lucidité de nos compatriotes...
Non, 28% d’entre eux (premier parti de France !!) rêvent de Le Pen qui ne serait que le prolongement, en plus radical, de la politique actuelle avec une inévitable exacerbation des tensions de tous ordres dans le pays, en particulier sociales et communautaires.

Cela dit, un bémol : l’élection présidentielle est encore loin.

* choix du lieu du sondage, nombre de sondés, personnes sondées, période, etc... , voire plus... - les sondeurs savent comment s’y prendre pour donner la tendance...

#171146 
23/06/2020 à 16:23 par ozerfil

Latitude zéro,

Les gens sont tellement manipulables et influençables que ce que vous dites sur l’utilisation des sondages est possible : éliminer psychologiquement un candidat en lui accordant des intentions de vote basses ou très basses n’est pas à exclure.

Et, il est vrai que c’est si "loin" que ces projections sont bien hasardeuses !

Mais je suis malgré tout révulsé de voir Macron encore "donné" aujourd’hui à 25% avec la politique qu’il mène depuis trois ans...

#171149 
23/06/2020 à 18:30 par alain

28% des Français votent Le Pen ? Ah bon ? Allons allons calmez-vous. De un ne confondez pas sondés et Français. De deux si c’est 28% de sondés pour La Pen c’est avec une abstention de 50% et plus, ce qui revient à dire que les Pen stagnent autour de 14 % depuis trente ans et plus. C’est très peu si l’on songe au battage que font les téloches pour qu’ils montent. Avec un coup de main pareil même une chèvre ferait (bcp) mieux.

#171153 
23/06/2020 à 21:05 par ozerfil

Alain,

C’est le résultat d’un sondage, vu hier à la télé, sur les intentions de vote des Français pour 2022, je ne suis pour rien dans ce chiffre - je ne fais que le rapporter...

#171155 
24/06/2020 à 07:59 par Xiao Pignouf

@Ozerfil

La machine médiatique s’est juste mise en branle pour commencer à orienter le vote des Français. La mise en avant de certaines informations à caractère communautaire couplée à la publication de sondages bidon montrant la nette préférence de(s) Français pour la smala Le Pen concourent à préparer le terrain. Les médias « nourrissent » le peuple comme l’oiselle nourrit ses oisillons.

C’est précisément à cela qu’il faut résister.

#171158 
24/06/2020 à 09:38 par Assimbonanga

@Ozerfil. Dire "vu hier à la télé" ne suffit pas. Il faut préciser laquelle.
Nous vivons dans un système médiatique et les postulants politiques, tels Mélenchon à la présidence de la République, sont sommés d’avoir un avis sur tout, comme si c’étaient des oracles. Ça n’arrête jamais. Mélenchon n’est pas avare de paroles. Il ne se débrouille pas si mal et puis le fil de l’actualité laisse place au prochain sujet, c’est l’écume des jours. Un député est censé être compétent pour parler de tout et tout savoir or c’est impossible. Cela, François Ruffin le reconnaît régulièrement.
Mélenchon peut-il se permettre de s’effacer des télés et se réserver pour seulement quelques thèmes précis ? On peut se le demander car, quoi qu’il dise, la plupart des Français s’en fichent royalement, ne comprennent pas la subtilité ou ne veulent pas la comprendre. Bien des Français s’accrochent aux perches qu’on leur tend comme par exemple l’image désastreuse de sa réaction aux perquisitions...

On voit au Mexique comme c’est pas évident d’avoir du pouvoir même quand on prend le pouvoir. Si, par le plus grand des miracles, Mélenchon venait à être élu, ça ne serait surement pas le grand soir ! Mais, on voit qu’en 5 ans, on peut imprimer une marque. Il suffit de regarder la capacité de nuisance de Macron, Blanquer, Castaner et compagnie. La France Insoumise arriverait peut-être à reconquérir quelques bastions, la re-municipalisation de l’eau, l’éducation nationale à soigner, la gendarmerie à restaurer proprement. Et là, on imagine les cris d’orfraie que pousserait la droite ! Quant au ministère de l’agriculture, je me demande qui serait capable de s’y attaquer !!!

#171161 
24/06/2020 à 11:35 par pierreauguste

Ça n ’est effectivement pas la peine d’épiloguer,voir .... ,des pages durant :"la machine médiatique s’est mise en branle.....". Tout est dit,à nous de résister sans colporter,parce qu’ils ont aussi ,en plus, tout à faire pour démobiliser......

#171164 
24/06/2020 à 16:41 par François de Marseille

@ Assimbonanga : ce qu’aurait pu faire/dire JLM pour ne pas perdre 50 ℅ de ses électeurs ? Je suis mieux placé que toi pour répondre car je ne crois plus en JLM. Pas franchement à cause de lui mais à cause du tournant qu’il a laissé prendre consciemment à son mouvement. J’ai vu la lutte contre les dominants de plus en plus diluée dans des débats racoleurs. J’ai vu la balance pro/anti ue pencher définitivement pour les pro et la simple hypothèse d’une sortie de l’ue définitivement enterrée. J’ai vu les promesses "plus jamais de tambouille pour des sièges" bien malmenée aux européennes (profil plus que douteux de la tête de liste) et voler totalement en éclats, aux municipales à Marseille, SA ville.
C’est l’etat des lieux, je pense, d’une bonne proportion des déçus

#171169 
25/06/2020 à 12:13 par Assimbonanga

C’est des élections européennes qu’il est question ? Penses-tu vraiment que les écologistes ont conquis la toison ? Que la France Insoumise a perdu ?
Que faut-il pour gagner l’élection présidentielle ?
- être honnête ?
- être sincère ?
- avoir un talent d’orateur ?
- ne pas dire une seule bêtise ?
- avoir un bon programme qui favorise les citoyens de base ?
- être pour la sortie de l’UE ?
- lutter contre les inégalités ?
- porter un programme fiscal révolutionnaire pour la redistribution des richesses ?
- vouloir réformer la police et l’agriculture ?
- s’en référer à Marx, Jaurès et Victor Hugo ?
- des alliances sans tambouilles ni compromission ?
- la constituante, la VIème république ?
Je crois plutôt qu’il faut de l’argent, beaucoup d’argent, l’aval de ceux qui ont de l’argent ou du patrimoine, du plus gros (Bernard Arnaud) au plus petit (l’agriculteur, le commerçant, artisan ou pme cossu). Un petit bonus chez l’évêque et les chasseurs. Tout ce qu’a Macron !
Alors, critiquer Mélenchon, oui, ça peut constituer un loisir puisque, de toute façon, par la voie des urnes, nous n’avons aucune chance. Et par la voie populaire, le soulèvement populaire n’atteindra pas la masse critique. Heureusement que Chavez a battu le fer quand il était chaud. En France, la tiédeur domine.

#171185 
25/06/2020 à 14:59 par François de Marseille

@ Assimbonanga..
La question est bien là. Cependant, en 2017, à la louche (j’ai plus les decimales en tête), le matraquage médiatique financé par les dominants (macron) a fait 25 ℅, l’honnêteté (JLM) a fait 20℅.
C’est donc pas impossible. Dur mais faisable.
Que fallait t-il faire pour comble le retard, se radicaliser ou arrondir les angles pour rassembler.
Personnellement, je ne me serais pas posé la question, car se la poser c’est déjà renier les fondement du mvt FI. Mais soit... Essayons de se la jouer stratégique, c’est pas joli joli mais c’est pour la bonne cause.
La réponse n’etait pas évidente en 2018, mais maintenant on voit le résultat de la stratégie "rassemblement"qui a été adoptée.
Rien n’est figé, l’avenir reste à écrire. J’etais pas favorable au début, mais il me semble évident que Ruffin est plus honnête dans sa démarche que JLM, qui reste un professionnel de la politique (et ça, ça reste pour moi un gros soucis).

#171190 
RSS RSS Commentaires
   

Abrégé du Capital de Karl Marx
Carlo CAFIERO
« Le capitalisme n’est et ne sera pas là de toute éternité. » Cet Abrégé, rédigé en 1878, nous livre l’essentiel de l’analyse contenue dans le Livre I du Capital de Karl Marx. Ce compendium de la critique du système capitaliste - « où ce ne sont pas les moyens de production qui sont au service du travailleur, mais bien le travailleur qui se trouve au service des moyens de production » - a été rédigé à destination d’un public populaire. Écrit dans un style simple et sans l’appareil scientifique qui rend (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Personnellement, je n’ai jamais très bien compris ce qu’est le féminisme. Je sais par contre que les gens me qualifient de féministe chaque fois que j’exprime une idée qui me différencie d’un paillasson ou d’une prostituée.

Rebecca West

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.