RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

13 

Quand un pseudo philosophe voyage dans le temps.

On avait BHL dont la pensée survole les océans pour s’inspirer d’un philosophe nommé Botul et inventé par le Canard enchaîné.

On a son alter ego, Raphaël Enthoven, qui fait un procès rétroactif à Jean-Luc Mélenchon et Maxime Vivas.

Il a reproché par tweet au premier d’avoir préfacé « Le livre d’un négationniste du génocide ouïghour, Maxime Vivas » (1).

Il parlait d’un livre de citations paru en... 2011. A l’époque, seuls les géographes savaient où était le Xinjiang et le ministre sarkozien Kouchner venait juste d’apprendre que les habitants sont des « Ouïghours » et pas des « Yoghourts » (2).

Le 4 avril 2022, sur Europe 1 dans l’émission Culture médias, Enthoven a avoué, (sur le ton satisfait de celui qui se vante d’un glorieux fait d’armes) quelle fut sa basse besogne entre 2003 et 2004 : « Mon travail à l’époque était de dire du mal de Jean-Luc Mélenchon... On m’avait demandé ça au Parti socialiste, c’était explicitement mon cahier des charges, ce dont je m’acquittais avec grand plaisir, avec sincérité » (3).

Théophraste R. Jauressien un jour, jauressien toujours.

Note 1

(1) https://www.trendsmap.com/twitter/tweet/1377486336295309313
Le livre, co-écrit, s’intitule « 200 citations pour comprendre le monde passé, présent et à venir » (Editions la Brochure). Il n’a pas pris une ride. A signaler qu’un des auteurs, Viktor Dedaj, administrateur du Grand Soir, vient de faire une conférence aux amphis de LFI sur Julian Assange. Salle comble. Pas un mot à Enthoven, SVP.

(2) https://www.youtube.com/watch?v=_JpqyodLsT8

(3) https://www.europe1.fr/politique/mon-travail-etait-de-dire-du-mal-de-j...

URL de cette brève 7267
https://www.legrandsoir.info/quand-un-pseudo-philosophe-voyage-dans-le-temps.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
30/08/2023 à 05:18 par babelouest

Rappel : si difficulté à se procurer cette brochure, j’en ai encore plusieurs ! Envoi gratuit si adresse postale communiquée....

#204109 
30/08/2023 à 08:17 par keg

Ah bon, on paye des mecs (dans certains partis) pour dire du mal des copains, mais dans quel but ? Ne serait-ce pas plus économique que de pas agir de la sorte, d’autant que cela nous "coûte la peau des fesses" comme dirait un copain (qui commence, enfin, à être connu et même reconnu)... , d’autant que c’est nous qui casquons !
Si vous avez un bouquin à préfacer, vous pouvez me le filer, mes préfaces sont gratos.... surtout si vous parlez de sujets qui me passionnent (genre actuellement : BRICS et bien d’autres, visibles sur mon blog : https://wp.me/p4Im0Q-61r S’un-briquer de toute pièce dans l’échiquier mondial moderne, en somme un « new Deal » 2024 et ses suites à venir

#204115 
30/08/2023 à 23:10 par JPM

Grand Soir j aime bien globalement vos positions...mais que faites vous avec un Jean Luc Mélenchon qui a soutenu la guerre en Libye...et la position de l OTAN en Ukraine.

#204132 
31/08/2023 à 11:27 par François Jacques

Voici quelques détails trouvés sur la librairie en ligne Mollat. Ce livre a paru en 2011, pendant l’ascention politico-médiatique de Mélenchon, ce qui explique certainement cela et sa préface. En serait-il de même en 2023, depuis que celui-ci nous a montré son positionnwmwnt de pseudo-révolutionnaire, petit pépère des peuples en faillite ?

Livre paru le : 29/07/2011 - 72 pages

Thématique : Sciences politiques

Éditeur(s) : Association la brochure

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Dedaj - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Vivas - Préfacier : Mélenchon

#204135 
02/09/2023 à 09:14 par Auguste Vannier

Toutes les occasions saisies pour taper sur Mélenchon, la hargne du pouvoir politico-médiatique à son encontre, à l’encontre des députés LFI, indiquent bien que pour les droites et les "gauches" conservatrices, c’est là que se situe le danger.
Et pour d’autres, dont je fais partie, un espoir raisonnable (sachant que le déchaînement sera terrible, et qu’il y faudra aussi l’engagement des citoyens pour s’occuper de leurs affaires, sans se reposer sur la délégation-démission habituelle...) .

#204171 
02/09/2023 à 15:56 par Jean Paul B.

Pour illustrer ce que vous demande JPM, je mets en lien ci-dessous la position de JL Mélenchon à propos de l’intervention franco-britannique (Sarkozy et Cameron sous tutelle de St-Obama) en Libye en 2011 pour assassiner Kadhafi pour le compte des USA.
https://www.marxiste.org/international/afrique/libye/1017-jean-luc-mel...

#204176 
02/09/2023 à 18:51 par Xiao Pignouf

Concernant la Libye, Mélenchon a juste déclaré être favorable à une zone d’exclusion aérienne sous mandat de l’ONU, et radicalement opposé à toute intervention conduite par les USA. Dire toute autre chose, c’est mentir. Mais ça, c’est quelque chose que Jean-Paul B. tout à son obsession monomaniaque pour Mélenchon ne cesse de faire depuis plusieurs années sur ce site.

#204178 
02/09/2023 à 23:23 legrandsoir

Je ne sais plus combien de fois sur LGS des lecteurs ont répété ce bobard sur Mélenchon et combien de fois nous l’avons démenti. Xiao Pignouf le dément encore, mais vous allez voir que ça ne suffira pas.
Peut-être que, pour la bonne tenue de cet espace de discussion, nous devrons mettre en spams les prochaines accusations contre Mélenchon partisan de la guerre en Lybie.

#204181 
02/09/2023 à 21:06 par belleaventure

Mais enfin, qui donc ici s’arrête à la préface d’un livre...?
Cher babelouest, votre proposition m’intéresse, mais comment vous contacter ?

#204180 
03/09/2023 à 00:23 par Ida

Cher Babelouest, idem j’aimerai bien recevoir un exemplaire. Dites-moi svp comment vous contacter. Merci beaucoup.

#204182 
03/09/2023 à 08:06 par babelouest

@ Bellevue
Allez sur mon site http://babalouest.eklablog.fr , il y a une rubrique Contact....

#204183 
03/09/2023 à 08:25 par Xiao Pignouf

Jean-Paul B,

La manière dont vous présentez constamment les choses à ce sujet est trompeuse. Votre discours tente de faire passer l’idée que Mélenchon aurait appelé à renverser Khadafi et à l’assassiner, que c’est Mélenchon qui aurait voulu la guerre, en le mettant au même niveau que Sarkozy. C’est simplement mensonger. Vous êtes l’équivalent dans les commentaires du GS de ces journalistes qui choisissent toujours parmi les photos de Mélenchon à leur disposition pour illustrer un article celle où il fait le rictus le plus moche.

Ça ne signifie pas qu’il ne s’est pas trompé dans l’analyse qu’il a faite de la situation en Libye. Mais vous savez quoi ? Mélenchon n’était pas à la tête de l’état avec à sa disposition les services de renseignement français pour l’éclairer. La gauche a toujours eu le réflexe pavlovien de soutenir tout ce qui pouvait ressembler à une révolution populaire, surtout dans des pays dont les dirigeants ont été médiatiquement transformés en monstres.

S’il ne s’est pas trompé sur le Vénézuela et Cuba, c’est parce qu’il est fin connaisseur de l’Amérique latine. Et il sait que ce positionnement n’a que peu d’influence sur son électorat de gauche qui soutient majoritairement les luttes anti-impérialistes du sous-continent américain.

Par contre, il a moins d’excuses personnelles pour s’être trompé sur l’Ukraine (je suis sûr qu’il le sait), mais on pourra lui trouver des circonstances atténuantes, comme par exemple ne pas vouloir bousiller médiatiquement sa campagne présidentielle et préserver un front uni avec une NUPES nouvellement créée pour les législatives.

#204184 
RSS RSS Commentaires
   

Philippe Bordas. Forcenés. Paris, Fayard 2008.
Bernard GENSANE
Ce très beau livre, qui montre à quel point le cyclisme relève du génie populaire et comment il a pu devenir une « province naturelle de la littérature française », me donne l’occasion d’évoquer des ouvrages qui m’ont, ces dernières années, aidé à réfléchir sur la pratique du vélo, sur le cyclisme professionnel et la place du sport dans notre société. Ce n’est pas l’argent qui pourrit le sport (l’argent, en soi, n’est rien), c’est le sport qui pourrit l’argent. La première étape du premier Tour de France en 1903 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Si le Président se présente devant le Peuple drapé dans la bannière étoilée, il gagnera... surtout si l’opposition donne l’impression de brandir le drapeau blanc de la défaite. Le peuple américain ne savait même pas où se trouvait l’île de la Grenade - ce n’avait aucune importance. La raison que nous avons avancée pour l’invasion - protéger les citoyens américains se trouvant sur l’île - était complètement bidon. Mais la réaction du peuple Américain a été comme prévue. Ils n’avaient pas la moindre idée de ce qui se passait, mais ils ont suivi aveuglement le Président et le Drapeau. Ils le font toujours ! ».

Irving Kristol, conseiller présidentiel, en 1986 devant l’American Enterprise Institute

Le 25 octobre 1983, alors que les États-Unis sont encore sous le choc de l’attentat de Beyrouth, Ronald Reagan ordonne l’invasion de la Grenade dans les Caraïbes où le gouvernement de Maurice Bishop a noué des liens avec Cuba. Les États-Unis, qui sont parvenus à faire croire à la communauté internationale que l’île est devenue une base soviétique abritant plus de 200 avions de combat, débarquent sans rencontrer de résistance militaire et installent un protectorat. La manoeuvre permet de redorer le blason de la Maison-Blanche.

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.