RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Sarkosy vite !

« L’Etat doit tout faire pour que nos énergies ne soient plus bridées, que vos projets soient soutenus, pour que votre liberté d’action puisse entièrement s’exprimer ».
Car « chacun à sa place, concourt à la prospérité de tous. Personne n’a le monopole de l’intérêt général. Vous en êtes aussi les dépositaires ».

Baissez le poing bande d’abrutis, c’est pas un discours du sous-commandant Marcos que vous venez de lire, c’est un discours de Jean-Pierre Raffarin.
Mais non ce n’est pas la France du bas du caniveau qui est le dépositaire de l’intérêt général, pauvres cons c’est Ernest Antoine Seillière.
Ce que vous venez de lire, c’est Raffarin qui dit à Ernest Antoine Seillière « je soutiens ton excellent travail d’intérêt général ».
Eh ! les gauchistes, il va falloir faire des efforts parcequ’à force de rien comprendre à rien de la vraie vie des vrais gens de la vraie France vous commencez sérieusement à passer pour des cons.
Bon alors petit un : je vais vous parler de votre antifascisme niais. Je vous cite Sarkosy ça vous fera les pieds : « Cinq millions de nos compatriotes s’expriment pour l’extrême droite. Une grande partie de ceux qui ont voté FN venaient d’un vote républicain de droite ou de gauche, beaucoup de droite. On les a déçus ».
Non, voter FN ne fait pas partie des incivilités. Voter FN fait partie des conneries qu’on peut faire sans mériter une bonne engueulade. Ce qui est grave c’est de disperser ses votes dans des partis socialistes. Voter FN est normal quand la république est décevante. Et puis arrêtez de vous ridiculiser avec votre mégaphone pour défendre les acquis sociaux de votre boulot de merde ou de votre chômage d’assisté. « Ce ne sont pas les hommes politiques qui créent des emplois, ce sont les entreprises » c’est encore du Sarkosy.
Putain fais un effort, c’est pas dur de penser comme Sarkosy :
- Les SDF qui meurent c’est la faute du froid.
- Les retraites c’est la faute du vieillissement du travailleur.
- La guerre c’est la faute aux belliqueux islamistes ou à la puissance américaine.
- La misère c’est la faute à l’aspiration à la richesse.
- La marée noire c’est la faute au pétrole qui se dilue pas bien dans l’eau de mer.
Tout ceci n’incombe pas à l’Etat, tout le reste est de la faute aux Gitans, aux jeunes des banlieues, aux Gitans, aux Arabes et aux jeunes des banlieues.

Voilà pourquoi Sarkosy travaille beaucoup et fait 63 % ¨dans les sondages. Bernard Kouchner trouve ça bien qu’un ministre qui travaille beaucoup fasse de bons scores dans les sondages même si Delanoé pense qu’une bonne répression s’appuie sur une bonne prévention.
Alors arrête de brailler tout les quatre ans, tu feras comme tout le monde, tu votera Sarkosy.
Ben oui, un second tour Le Pen / Sarkosy, tu votes pour qui gros malin ?


Comment le Monde vient à Sarkozy : petit exercice de sarkoflatterie ordinaire, par Antonio Molfese.

Sarkozy ou la pornographie médiatique, par Danielle Bleitrach.

Kosy fan tutte



Documents joints
JPEG 3.4 ko
URL de cet article 491
  

Propagande impériale & guerre financière contre le terrorisme
Ibrahim WARDE
« Après chaque attentat, des experts autoproclamés dénoncent les réseaux de financement du terrorisme. Les enquêtes ont beau démontrer que ces attentats nécessitent en réalité très peu de fonds, pour les idéologues endurcis qui forment les bataillons des "guerriers de la finance", l’absence de preuve ne signifie rien : il faut multiplier les attaques contre l’argent caché des terroristes. Or les frappes financières, si elles sont le plus souvent sans effets réels sur leurs cibles officielles, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« L’ennemi n’est pas celui qui te fait face, l’épée à la main, ça c’est l’adversaire. L’ennemi c’est celui qui est derrière toi, un couteau dans le dos ».

Thomas Sankara

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.