RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
21 

Une Verte couleur sang : la cheffe des écolos trouve la guerre très jolie.

On pouvait imaginer, rêver, qu'à défaut de sauver les escargots, les militants d'Europe Ecologie Les Verts auraient une petite faiblesse pour le pacifisme ? Comme jadis leurs amis grünen en Allemagne. Rien du tout. Les Verts tricolore sont nationalistes et bombardeurs. L'écriture inclusive à, chez, eux, remplacé la colombe et la branche d'olivier.

En regardant les télés d’information (sic) instantanée, les TV Nescafé, on peut s’attendre à tout : l’affirmation sans preuve, l’imposition de cataplasmes enduits de pensée unique, l’injure, l’insulte, la négation de l’histoire. Il y a quelques jours l’un de ces écrans nous a montré un politicienne nommée Marine Tondelier. Pour une fois que cette Marine n’est ni un porte avion ni une Le Pen, on peut s’attendre à du nouveau. Déception, l’ineptie et l’arrogance sont bien au rendez-vous. Cette dame dirige le parti Europe Ecologie les Verts (EELV), je suppose les militants sourds et aveugles car, parler à ce point pour ne rien dire ne peut être que le résultat de longues et difficiles études.

Forcément objectif, observons un point positif : cohérente en matière d’écologie, Marine Tondelier fait suffisamment de vent pour alimenter son propre moulin à paroles. Ainsi, en dépit d’une prise de notes et de tête, je suis incapable de vous restituer le contenu de sa langue verte. Sauf sa conclusion. Quand le robot de service, après lui avoir fait avouer qu’elle n’entend pas aller aux prochaines « Européennes » avec Mélenchon, lui pose une question sur l’Ukraine, la végétarienne ne laisse pas la machine humaine terminer sa phrase et coupe : « Des avions ! Des avions ! Il faut tout de suite envoyer des avions à Zélinsky ! ».

Voilà donc le cas clinique d’ une femme, mère de famille, qui mange des plantes, déteste le mot chasse accolé à un fusil mais l’adore s’il associé à avion. Ah ! un bel avion de chasse ! Que c’est joli avec de beaux garçons au guidon qui ne font de mal à personne. La bécassine herbue aurait pu marquer un temps d’arrêt, glisser une hésitation, une réflexion ? Lancer pour rire le mot « paix » ? Que dalle. Si la porte du studio ne l’avait pas freinée, elle serait déjà en tenue de bataille à Kiev.

Faut dire que cette guerrière a connu une enfance douloureuse. Un père médecin, une mère dentiste, un grand père gros paysan Picard, une grand-mère pharmacienne, il faut assumer cette précoce prolétarisation. Pourtant ce monde des gueux qu’elle entend maintenant représenter. Sûr que ce n’est pas au boulot qu’elle a rencontré le travail, et ceux qui transpirent. La militante a passé toute sa vie, ou presque, à faire des acrobaties électorales dans son « territoire » des Hauts-de-France, avec un départ un tremplin à 1,63% des voix. Pas grave, le moulin à paroles à la bouche ouvrière, sait convaincre une population qui adore les bombardiers. D’ailleurs elle s’y connait donc en politique étrangère. Naguère, n’a-t-elle pas fait une manif à Alep pour soutenir les « petits gars » d’al-Qaïda qui, dixit Fabius, d’al- Qaïda faisaient ici « du bon boulot ».

Marine devrait se méfier de l’histoire. Se rappeler par exemple que les racines de l’écologie, même vertes, ne sont pas pur esprit. René Dumont, pacifiste, excellent et admirable candidat écolo à la présidentielle de 1974, a aussi été un gentil fonctionnaire de l’Etat de Pétain à Vichy. Pour vous dire que souvent, les « Verts », même s’ils sont dans le fruit, devraient se méfier de leurs propres élans. Regardez le meilleur d’entre eux, l’inimitable Cohn Bendit : il a su passer du col Mao au Rotary et se laissant glisser sur le toboggan de l’ultra libéralisme made in USA. Retour aux sources puisqu’en Mai 68 il avait déjà bien défendu l’Amérique. Donc, Marine, n’étant pas un nouvel observateur – mais un très vieux-, je me permets de vous dire qu’un missile sur la tête ça ne se soigne pas à la teinture d’arnica. Pour avoir vu, depuis dessous, trop d’explosions de ces outils démocratiques, je peux vous jurer qu’on ne peut en parler quand la seule chose que l’on sache vraiment faire c’est du bruit avec sa bouche.

URL de cet article 38765
  

La République contre son École
Muriel FITOUSSI, Eddy KHALDI
Certains, après la sortie de « Main basse sur l’école publique », (1) n’ont pas voulu croire, au moins dans un premier temps, dans la radicalité des postulats et parti-pris idéologiques qui avaient présidé, comme nous le dénoncions alors, aux mesures initiées par Xavier Darcos. Puis la « fusée des réformes » a décollé, et les yeux de nombreux citoyens, au-delà même de la communauté éducative, ont été décillés. Les atteintes graves au service public d’éducation se sont succédées à un rythme infernal, de la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Nos sociétés sont des taudis intellectuels. Nos croyances sur le monde et sur les autres ont été créées par le même système qui nous a entraînés dans des guerres répétées qui ont tué des millions de personnes. On ne peut pas construire une civilisation uniquement à partir de l’ignorance et du mensonge." - Julian Assange

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.