Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Venezuela. Contre Chavez ... : gênée la présidence allemande de l’ UE, pour rédiger son communiqué sur RCTV ?








Collectif Venezuela 13 Avril, 28 mai 2007.


Après la résolution de la droite du Parlement européen, -inscrite à 
l’ordre du jour par les libéraux et le PPE et l’UEN avec la gracieuse
coopération du groupe ITS de Jean-Marie Le Pen et fille-, après la prise
de position de la Commission européenne qui lors du débat au Parlement
européen, face à un hémicycle déserté, avait bien dû déclarer que le non
renouvellement de la licence de RCTV était une compétence souveraine du
gouvernement du Venezuela, comme de tout autre pays, tout en y allant
quand même de son petit refrain sur la démocratie et le pluralisme, on
attendait plus que la déclaration de la présidence allemande de l’UE.

La voici ci dessous. On voit bien que c’est une déclaration gênée.

Gênée la présidence allemande, sans doute, car elle sait parfaitement bien,
concernant RCTV, qu’il s’agit d’une banale décision administrative que le
gouvernement vénézuéien adopte de plein droit et après avoir fait preuve
de montagnes de patience
et de magnanimité à l’égard des télé-poubelles
commerciales du Venezuela, putshistes de surcroît qui n’auraient pas fait
aussi long feu chez nous. C’est pourquoi la présidence allemande, en
absence d’argument de droit, se réfère plutôt à une promesse que lui
aurait faite le gouvernement du Venezuela, de lancer un appel d’offre pour
l’attribution de la nouvelle licence. Mais comment penser à un appel
d’offre puisqu’il s’agit d’une nouvelle chaîne publique...
Sans doute la présidence allemande pense-t-elle à un appel d’offre aussi
transparent que les contrats pour la sécurité des institutions
européennes, avec ses millions d’euros de commissions secrètes...
Cela fait penser à bientôt feu Président de la banque mondiale, Paul
Wolfowitz, qui plaidait enore, il y a peu, pour une campagne corruption
zéro dans les pays en développement...

Gênée sans doute la présidence allemande, aux entournures, car elle
demande au gouvernement du Venezuela ce qu’elle n’a jamais demandé aux
états membres de l’Union européenne. Le cas le plus récent, d’une longue
liste, c’est son silence et celui de la Commission européenne en Mars
2007, lorsque le gouvernement d’Asturias (PSOE) a fermé Tele-Asturias. Oui
vous avez bien lu fermé (et non pas un simple non-renouvellement de
concession comme c’est le cas pour RCTV).

Gênée sans doute, on peut la comprendre, de parler sur le Venezuela, alors
qu’elle est muette sur les dizaines de journalistes assassinés en
2006-2007 en Amérique latine, dont pas un seul au Venezuela, et qu’elle
est muette et complice lorsque des milliers de fosses communes sont
trouvées en Colombie, remplies de corps d’hommes, de femmes et d’enfants
découpés par les groupes paramilitaires opérant pour le compte de
politiciens appartenant à l’entourage direct du président Alvaro Uribe,
ami et allié de l’Union européenne et de Washington.

Gênée sans doute la présidence allemande de l’UE, on le serait pour moins,
car elle se souvient comme nous, que lors d’un précédent communiqué, tout
aussi officiel que celui-ci, daté du 12 avril 2002 et signé par le très
pacifique et démocratique José Aznar, la présidence de l’UE avait entériné
le coup d’état meurtrier du Venezuela, après que l’ambassadeur espagnol à 
Caracas ait rendu visite à son président dictateur Pedro el Breve, en
compagnie de l’ambassadeur américain, et sans même avoir la pudeur
d’attendre que l’imposteur ait lui-même prêté officiellement serment.

Pas assez gênée quand même la présidence allemande pour se priver du petit
paragraphe numéro 2 de sa déclaration, avec sa dose de remontrance
paternaliste et colonialiste sur les droits de l’homme et la démocratie.
Nous aimerions bien, pourtant, nous européens, pouvoir comme les
vénézueliens, révoquer par référendum les politiciens qui ne tiennent pas
leur promesses ou qui sont corrompus. Nous aimerions aussi que le traité
de constitution européenne suive une procédure aussi démocratique que
celle qu’a suivi la nouvelle constitution du Venzuela, etc, etc...

Pas gênée, quand même la présidence allemande, et surtout, pas craintive
de tomber dans le ridicule....

Il est permis de conclure que cette nouvelle attaque groupée contre le
gouvernement du Venezuela, menée par l’establishment américain, par la
droite européenne, et par des ONG’s comme RSF, est une réponse aux
décisions des gouvernements progressistes latino-américains de faire des
pas concrets vers leur émancipation économique et à enrayer le pillage de
leur continent, notamment en se dotant d’une banque du Sud afin de se
libérer du joug de la banque mondiale et du FMI.

Paul-Emile Dupret
Collectif Venezuela 13 Avril


Annexe :

- Déclaration de la présidence au nom de l’Union européenne au sujet du
non-renouvellement de la licence d’émission du canal vénézuélien RCTV

L’Union européenne a noté avec inquiétude la décision du gouvernement de
la République bolivarienne du Venezuela de laisser expirer la licence
d’émission de Radio Caracas Télévision (RCTV) le 27 mai sans appel
d’offres ouvert pour la licence qui lui succède. L’Union européenne
considère important de rappeler les promesses faites par les autorités
vénézuéliennes à l’égard d’un concours ouvert et d’un appel d’offres pour
cette licence.

L’Union européenne et la République bolivarienne du Venezuela sont
pareillement attachées aux valeurs démocratiques. La liberté de parole et
la liberté de presse sont des éléments essentiels de la démocratie. A cet
effet, l’Union européenne attend de la République bolivarienne du
Venezuela qu’elle protège ces libertés et soutienne le pluralisme dans la
diffusion des informations.
http://www.eu2007.de/fr




RCTV : au Parlement européen, la droite et Reporters Sans Frontières se liguent contre le Venezuela, par Bernard Cassen et Christophe Ventura.

Venezuela : Chávez, les putschistes, la télé et le peuple, par Maxime Vivas.

La guerre de désinformation de Reporters Sans Frontières contre le Venezuela, par Salim Lamrani.






- Photo AFP : 3 décembre 2006, Hugo Chávez a de nouveau été réélu à la Présidence de la République Bolivarienne.


URL de cet article 5094
   
Même Thème
Code Chavez - CIA contre Venezuela
Eva GOLINGER
Code Chavez présente des documents secrets de la CIA et d’autres organismes des Etats-Unis, obtenus par l’avocate Eva Golinger. Son investigation passionnante révèle le mode opératoire de la CIA pour déstabiliser et renverser un pouvoir trop indépendant. Là où le Chili d’Allende avait été assassiné, le Venezuela de Chavez a réussi à résister. Pourtant, Bush, par l’odeur du pétrole alléché, met le paquet : coup d’Etat militaire en 2002, coup d’Etat économique et sabotage en 2003, campagne (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je suis pour la vérité, peu importe qui le dit.
Je suis pour la justice, peu importe en faveur ou au détriment de qui.

Malcolm X


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.