RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz
Tandis qu’à La Rochelle, les Solfériniens se déguisent en socialistes modernes...

Etats d’âme d’un Frontiste-frondeur de gauche

Jean ORTIZ

Le révolutionnaire a-t-il droit au désespoir ? Au découragement passager : oui. Mais il doit vite se ressaisir...

Le Front de gauche n’a pas décollé, mais tout le monde continue à « faire comme si », sans trop d’illusion, mais en feignant d’en avoir.

Nous sommes des centaines de milliers à y avoir cru, à y croire encore. Beaucoup, démoralisés, restent sur le bas côté du chemin. Quel gâchis ! Quelle autre alternative pourtant que de rassembler le peuple pour en finir à terme avec le capitalisme prédateur ? Comment soulever la chape de plomb du bipartisme, empêcher qu’elle ne devienne définitive ? Le bipartisme est plus qu’un mécanisme institutionnel. C’est l’un des outils qui permet aux classes dominantes d’exercer leur domination. Voilà pourquoi ils se sont tous déchaînés, les uns de droite, les autres de gauche-alibi transgénique, contre le Front de gauche. Il ne faut surtout pas qu’émerge en France une force qui mette en cause les fondements d’un système verrouillé par eux. Existe-t-il un « plan B » alternatif au Front de gauche ? Je ne le crois pas. Alors, nous sommes donc en quelque sorte, ensemble, condamnés (positivement) à faire vivre, enraciner, élargir, réorienter s’il le faut, un Front de gauche qui soit une multiplication populaire et non un (...) Lire la suite »

Israël perd huit milliards de dollars et des partis arabes rejoignent le boycott

Middle East Monitor
Mustafa Barghouti, le secrétaire général du mouvement Initiative nationale palestinienne, a estimé qu'Israël a subi des pertes de l'ordre de huit milliards de dollars en raison de la campagne de boycott contre les colonies illégales, ce qui équivaut à 20 pour cent de leur PIB. En ce qui concerne les derniers efforts palestiniens visant à intensifier le boycott des colonies, Barghouti a révélé qu'un accord a été conclu avec 13 partis démocratiques arabes pour former des comités de boycott dans le monde arabe. Dans une déclaration à Quds Net News Agency jeudi il a dit : « l'Union européenne n'a pas émis de décision de boycott d'Israël, mais ce qui se passe est un boycott de toute relation ou d'accord avec les colonies de Cisjordanie et de Jérusalem-Est. » En outre : « Cette initiative s'étend dans le monde entier et pas seulement dans les pays européens, de nombreuses zones dans le monde sont également prêts à boycotter les colonies. » L'accord avec les partis arabes de participer à la campagne de boycott (...) Lire la suite »

Cisjordanie : le « calme » qui couve une tempête

Kharroubi HABIB
La population palestinienne en Cisjordanie n'a pas le sort qui est celui des Ghazaouis vivant depuis plus de cinquante jours sous les bombardements terrifiants et atrocement barbares de l'aviation sioniste. Il n'en demeure pas moins que depuis le départ de l'agression israélienne les Cisjordaniens subissent une occupation qui se donne libre cours dans la persécution et la répression. Dans leur territoire, l'Etat sioniste a massivement renforcé son dispositif sécuritaire répressif et transgresse sans ménagement la parcelle d'autorité reconnue à l'Autorité palestinienne par les accords israélo-palestiniens. Il en résulte que la moindre agitation qui se manifeste en Cisjordanie exprimant la solidarité de ses habitants avec leurs frères martyrs de Ghaza en est impitoyablement réprimée par la soldatesque et la police israélienne qui tirent froidement sur la population pour des motifs infondés. Depuis le début de l'agression contre Ghaza, la Cisjordanie est ainsi le théâtre d'un déchaînement répressif (...) Lire la suite »
Série : Les 70 ans de Bretton Woods, de la Banque mondiale et du FMI (partie 7)

Leadership des États-Unis sur la Banque mondiale

Eric TOUSSAINT
L’idée selon laquelle la Banque mondiale serait devenue une énorme bureaucratie progressivement affranchie de l’influence des États ne correspond pas à la réalité. Cette conception erronée est notamment exprimée par l’environnementaliste nord-américain Bruce Rich dans son livre pénétrant sur la Banque mondiale |1|. En réalité, l’institution est fermement sous contrôle du gouvernement des États-Unis. Celui-ci négocie avec les gouvernements d’autres grandes puissances capitalistes la politique à suivre, sous son leadership, au sein de la Banque mondiale. Régulièrement, il ne prend pas la peine de réaliser les efforts nécessaires pour arriver à un consensus avec ses principaux partenaires (depuis la fin des années 1950, il s’agit du Japon, de l’Allemagne, de la Grande-Bretagne et de la France) et il impose ses vues directement à la Banque. En certaines occasions, le gouvernement des États-Unis est entré dans une relation tendue avec le président de la Banque et/ou avec sa direction au sens large. Il faut (...) Lire la suite »

Les alliés des États-Unis financent et soutiennent le groupe djihadiste de l’EIIL/ISIS !

Solidarité internationale

Quand est évoquée la question du financement, des soutiens des djihadistes de l’EIIL/ISIS (État islamique d’Irak et du Levant), la réponse semble « complexe », « obscure », rétive aux explications « simples ». Or, même s’il subsiste des zones d’ombre, des noms reviennent systématiquement : ceux des alliés des USA à savoir Arabie Saoudite, Turquie, Koweït.

Cela fait des mois que l’ex-premier ministre irakien Nouri al-Maliki accuse directement l’Arabie Saoudite et le Qatar du financement des fondamentalistes islamistes de l’EIIL. Des dénonciations qui ont rencontré les démentis des autorités saoudiennes, le mépris des puissances occidentales. Il faut pourtant prêter une oreille au « faucon » John McCain, en février 2014, à la Conférence de sécurité de Munich : « nous remercions Dieu pour les Saoudiens, le prince Bandar et nos amis qataris ». En mai 2013, John McCain s’était rendu en Syrie pour rencontrer ces « combattants de la liberté », posant sur une photo où on retrouvait, outre le général Idris de l’Armée syrienne libre, des guerriers des factions islamistes d’ « Al Nosra » tandis que l’EIIL revendique depuis cette photo comme preuve de sa légitimité, plusieurs de ces combattants présents ayant depuis rejoint le groupe. La politique états-unienne n’a pas été uniforme depuis le début de la guerre civile en Syrie, des dissensions se sont fait jour sur les (...) Lire la suite »

Qui a gagné la guerre à Gaza ? (Middle East Eye)

Samah Sabawi

Le peuple palestinien qui a montré une patience, une endurance et un sens du sacrifice exceptionnels dans sa lutte pour la liberté a gagné la guerre à Gaza.

Partout on discute interminablement pour savoir qui a gagné la guerre de Gaza. Les termes du cessez-le feu montrent qu'aucun des deux camps n'a obtenu ce qu'il voulait. Quels ont donc été les gains et les pertes, et qui est le vainqueur, pour autant qu'il y en ait un ? Le Hamas a atteint ses objectifs de dissuasion ; il a fait preuve d'une capacité de résistance et d'une force incroyables en dépit de son armement primitif. Il a réussi à forcer Israël à alléger le blocus en laissant passer les marchandises, l'aide humanitaire, et le matériel de reconstruction, en rétrécissant la zone de sécurité pour permettre aux fermiers palestiniens d'accéder à leurs terres, et en étendant la zone de pèche à 9.6 km des côtes. L'Egypte semble avoir accepté d'ouvrir le poste-frontière de Rafah à condition que le président de l'Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, le gère. Mais le principal gain du Hamas à tous égards, est l'augmentation du soutien et de l'admiration des Palestiniens, quelle que soit leur appartenance, (...) Lire la suite »

Les Etats-Unis sont furieux d’apprendre qui est derrière les "mystérieuses" frappes en Libye. (Zero Hedge)

Tyler DURDEN
Ces dernière semaines, nous avons été confrontés à un nouveau mystère : une entité 'inconnue' s’est livrée à des frappes dans une Libye qui vit une crise politique d’une telle ampleur que les titres comme ceux-ci sont devenus la normes : • DES MILICIENS ONT MIS LE FEU A LA MAISON DU MP LIBYEN THENI : AL ARABIYA • LES VOISINS DE LA LIBYE SE METTENT D’ACCORD POUR NE PAS INTERVENIR DANS LES AFFAIRES LIBYENNES ET APPELLENT AU DIALOGUE NATIONAL Les frappes ont surpris tous les médias, y compris Reuters qui, pendant le week-end, rapportait que « Des avions de guerre non identifiés ont attaqué, samedi, les positions d’une faction armée dans Tripoli, la capitale de la Libye, selon des habitants et des médias locaux. La chaîne locale al-Nabaa a rapporté que les avions avaient attaqué quatre positions de la milice Opération Dawn, un regroupement des forces de tendance islamiste de Misrata qui essaie de déloger les brigades de Zintan, qui se trouvent, elles aussi, dans l’ouest de la Libye. » Cette information a (...) Lire la suite »

On nous entraine vers la guerre

Serge CHARBONNEAU
Aujourd'hui notre belliqueux et militariste gouvernement Harper parle de l'impérialisme russe [1] ! Il existe combien de bases militaires russes hors de leurs frontières ? Très peu en comparaison à cette réelle armada américaine répartie sur toute la planète. En 2009, Chalmers Johnson, professeur américain de l'Université de Californie et ancien consultant de la CIA (1967-1973) [2] comptait 865 bases militaires US présentent dans 46 Pays [3] avec 190 000 soldats US et près de 100 000 civils liés à l'entretien de ces bases. Si on veut parler de danger impérialiste, il faut rester dans la réalité. Qui donc a envahi l'Irak et l'Afghanistan ? Qui donc a bombardé pendant huit mois la Libye pour parvenir à assassiner son président et une bonne partie de sa famille ainsi que la plupart de ses partisans ? Qui donc a renversé Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire ? Qui donc a recruté, entrainé, financé et armé [4] ces fous du « allah wakbar » afin de parvenir à tuer le président Syrien ? Notre gouvernement Harper (...) Lire la suite »
14 

Meshaal parle de la résistance, des négociations et de la politique régionale. (Middle East Monitor)

Ahmad Al-Masri

L’ennemi sioniste a fait deux erreurs. La première, c’est d’avoir conduit les négociations, menées sous le patronage de l’Egypte, dans une impasse et d’avoir fait avorter toutes les occasions de parvenir à un accord politique et par conséquent il portera la responsabilité de cet échec. La seconde erreur est d’avoir violé le cessez-le-feu plusieurs heures avant qu’il ne prenne fin et d’avoir menti, une fois de plus, à la communauté international et à l’administration américaine.

La veille du meeting entre l’Emir du Qatar, Tamim bin Hamad Al-Thani, et le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, à Doha, Khaled Meshaal a donné cet interview exclusif à l’agence de presse Anadolu. Le chef du Hamas, le Mouvement de Résistance Islamique, a dit que la résistance ne retournerait pas à la table des négociations avec Israël sans avoir « l’assurance qu’Israël serait contraint de satisfaire les demandes palestiniennes, notamment la levée du blocus de Gaza. » Pendant l’interview, Meshaal a redit que la résistance ne renoncerait pas à ses exigences : "Nous ne reviendrons pas sur les demandes palestiniennes, dont la première est la levée du siège de Gaza." Il a aussi insisté sur la volonté du mouvement de se battre "jusqu’au bout pour défendre la vie et la terre des Palestiniens," avant d’ajouter que "le peuple palestinien se battait depuis 100 ans et qu’il pouvait encore se battre un mois, un an et même des années." Meshaal a nié que le Hamas avait violé le cessez-le-feu comme le (...) Lire la suite »

Les « Etats faillis »

Manlio DINUCCI
Tandis que depuis la Libye en flammes des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, poussés par le désespoir, tentent chaque jour la traversée de la Méditerranée, et beaucoup y perdent la vie, le président Napolitano avertit « Attention aux foyers qui nous entourent », à commencer par « l’instabilité persistante et la fragilité de la situation en Libye ». Il oublie, et avec lui la quasi totalité des gouvernants et politiques, que c’est justement l’Italie qui a joué un rôle déterminant pour allumer en 2011 le « foyer » de cette guerre dont l’hécatombe de migrants est une des conséquences. Sur la rive sud de la Méditerranée, face à l’Italie, se trouvait un Etat qui – d’après même la Banque mondiale en 2010 – avait « de hauts niveaux de croissance économique », avec une augmentation annuelle du pil de 7,5%, et enregistrait « des indicateurs de développement humain élevés » parmi lesquels l’accès universel à l’instruction primaire et secondaire et, pour 46%, à celle de niveau universitaire. Malgré les disparités, le (...) Lire la suite »
Comment Hitler et Mussolini séduisirent leurs électeurs

Les imposteurs : Soral, FN … & Cie. Le fascisme avance toujours masqué.

Antoine MANESSIS

Cet article date du 7 février 2014 mais, dans un siècle, il sera toujours aussi neuf et édifiant.
On y voit comment, bien avant que Marine Le Pen s’y essaie avec encore un peu de timidité, les nazis allemands et les fascistes italiens dupaient le peuple par des programmes « inspirés par un amalgame entre des revendications populaires et un pillage de programmes progressistes ».

Attendons-nous à voir le FN (qui connaît ses classiques) aller toujours plus loin dans la démagogie attrape-gogos sous le regard extasié des médias sidérés par son « évolution » et dans le silence d’une certaine classe politique qui joue avec le feu.
LGS

Depuis sa naissance en Italie, puis partout et toujours, le fascisme avance masqué, profitant de la confusion, s’engouffrant dans les renoncements, les faiblesses et les divisions des progressistes. Le fascisme prospère dans la confusion et la démagogie, le fascisme italien et nazi Prenons quelques exemples : Programme des Faisceaux italiens de combat, 1919 (extraits) : Le suffrage universel à scrutin de listes régionales avec une représentation proportionnelle et le droit de vote pour les femmes. La promulgation d’une loi d’État qui donne à tous les travailleurs une journée légale de 8 heures de travail. Un salaire minimum. La participation des représentants des travailleurs au fonctionnement technique des entreprises. Retraite pour les vieux travailleurs à 55 ans. Le Remplacement de l’armée permanente par une milice nationale avec de courtes périodes d’instruction et dans un but purement défensif. Nationalisation de toutes les fabriques d’armes et de munitions. Politique extérieure (...) Lire la suite »
47 
Deux ou trois choses que les médias sous le charme oublient de nous dire

Qui est Emmanuel Macron ?

Vincent MORET

Qui est cet ancien directeur de la banque Rothschild & Cie nommé ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique le 26 août 2014 dans le gouvernement Valls 2 en remplacement d’un trublion qui prétendait préférer les industriels aux financiers ?

C'est un ancien élève du lycée La Providence, un établissement catholique d'Amiens fondé par la congrégation des jésuites. Il est marié à celle qui fut son professeur de français (ça, les médias nous le serineront en opportune diversion déguisée en insolence croustillante). Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, énarque, il adhère au PS à l'âge de 24 ans. Proche des États-Unis, il devient membre en 2012 (en même temps que Fleur Pellerin) des « Young Leaders de la French-American Foundation » et a rejoint ainsi François Hollande, Pierre Moscovici, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, Aquilino Morelle et… Arnaud Montebourg. Voir absolument dans Le Grand Soir : http://www.legrandsoir.info/les-socialistes-americains.html C'est Jean-Pierre Jouyet qui a présenté Emmanuel Macron au président de la République. Jean-Pierre Jouyet est un autre énarque (même promotion que François Hollande), passé chez Sarkozy où il fut secrétaire d'État chargé des affaires européennes auprès de Bernard Kouchner, (...) Lire la suite »
10 

Vivre maintenant

Mazin QUMSIYEH
Je n'ai pas beaucoup écrit récemment et ce courrier électronique est peut-être personnel et dur. Nos journées commencent tôt et se terminent très tard. Nos nuits sont aussi parfois interrompues par les appels d'amis de Gaza ou d'autres qui ont besoin de soutien. Au cours des dernières 48 heures, plus de 100 Palestiniens, civils, ont été tués par les forces d'occupation israéliennes. Beaucoup d’entre eux à Rafah. Parfois je me sens coupable d'être plus touché par la mort de ceux que je connais que par la mort de ceux que je ne connais pas. Par exemple, j'ai pleuré après avoir raccroché le téléphone avec Islam, un ami à Rafah, qui a quatre enfants qui n'arrivaient pas à dormir et dont la maison était secouée, les vitres se brisant tandis que les missiles pleuvaient sur les maisons à proximité. J'ai pleuré parce que je le connais, lui, ainsi que son fils handicapé, et son dilemme entre tenter de porter son fils et s'enfuir, ou pas… Puis j'ai pleuré encore en pensant aux nombreux innocents qui ont été tués ou (...) Lire la suite »

Voilà qu’on "strike" sans autorisation US !

Philippe GRASSET

• Attaque aérienne “mystérieuse” contre des groupes islamistes en Libye. • Révélation : les coupables sont les EAU et l’Egypte... • Cela, sans autorisation ni connaissance des EU !

Imaginez-vous que quelqu’un, quelque nation, quelque armée, quelque dictateur élu démocratiquement, quelque oligarque en chocolat, quelque potentat pétrolier arabe, quelque POTUS (President of the United States) jouant au golf, de par le vaste monde, puisse envisager d’attaquer l’une ou l’autre cible, chez lui ou ailleurs, surtout ailleurs en fait et le plus illégalement du monde, sans connaissance de ce projet ni autorisation accordée par les EU ? Imaginez-vous cela ? Non, certes... Et pourtant, la chose a été faite, le forfait accompli, ce week-end, contre la Libye. Les “officiels étasuniens” are fuming (pas besoin de traduction, hein ?*), nous dit ZeroHedge.com ce 25 août 2014. L’affaire est extrêmement compliquée quant à son déroulement, auquel nous n’accorderons pas une très grande importance. Les attaques-pirates, illégales, sans tenir le moindre compte de la souveraineté, c’est notre lot quotidien sur la planète américaniste et hollywoodienne. ZeroHedge.com s’essaie à cette explication, en se (...) Lire la suite »

Ukraine : la fin de la partie se dessine (Indian Punchline)

MK BHADRAKUMAR
Quand j'ai écrit dimanche dernier que la Russie et l'Europe échangeaient des regards, franchement je ne pensais pas qu'ils se mettraient si vite à flirter. Maisla rencontre à Minsk mardi prochain des présidents de Russie et d'Ukraine, Vladimir Poutine et Petro Poroshenko, avec la Haute Représentante de l’Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton, signifie qu'une dynamique en faveur de la recherche d'une solution au conflit en Ukraine est à l'oeuvre. Il y a une semaine, les ministres des Affaires Etrangères d'Allemagne, de France, de Russie et d'Ukraine se sont rencontrés à Berlin où "tous les aspects de la crise en Ukraine" ont été discutés et où les hauts diplomates sont presque "parvenus à une interprétation commune de ce qu'il y avait sur le papier," comme l'a résumé pour les médias le ministre russe des Affaires Etrangères, Sergey Lavrov. Il est clair que cela a été rendu possible par les consultations en tête à tête qui n'ont jamais cessé entre la (...) Lire la suite »
Parlons (Inter) Net
Robot pour être honnête

Les Etats-Unis ont mis au point une technologie qui permet de créer des robots journalistes, nous annonce Natacha Tatu (Nouvel Obs, 22 août 2014) sous un titre émerveillé : « Et maintenant, des robots journalistes ! »
Comme si c’était nouveau !

Et elle se pâme : « Les premiers tests sont stupéfiants. Impossible de deviner que le texte a été écrit par un robot ».
Evidemment, voyons, évidemment !

Est-il vraiment impossible de distinguer un journaliste d’un robot journaliste, les deux faisant ce qu’on leur dit de faire (programmés pour) ? Non ! Il existe une méthode infaillible : celui qui ne se marie pas avec un (e) ministre où ne dîne pas avec les patrons de l’UMP et du MEDEF est le robot.

Théophraste R. (journaliste indébranchable).







 
VIDEOS

 
voir la liste des vidéos proposées sur :
Le Grand Soir Tube
Voir aussi
*Révolutions d’hier, révolutions d’aujourd’hui
Aucune comparaison ne peut se faire entre les révolutions post- grandes guerres et celles qui se prétendent l’être aujourd’hui. Les plus belles révolutions ont eu lieu au-delà de la 2ème guerre (...)
Bachir Ben Nadji
*Jimmy’s Hall : une petite musique à contre-temps.
La critique aux ordres du régime libéral ne remplit pas seulement son rôle en portant aux nues les navets hollywoodiens et les films du politiquement correct le plus académique (éternels films sur (...)
Rosa LLORENS
*Roger Waters du Pink Floyd : "Pourquoi la perversité morale de la position des États-Unis à Gaza est stupéfiante"
Il est de cette trempe d’artistes, peu nombreux, qui ne craignent pas de troquer leur habit de lumière contre celui d’artistes maudits, Roger Waters, le bassiste de légende du cultissimes Pink Floyd, (...)
oumma.com
*Les familles des Brigades al-Qassam gardent vivant l’idéal de la résistance (Al Akhbar)
Quand on rend visite aux familles des martyrs palestiniens de Gaza, en particulier celles des leaders de la résistance assassinés par l'état sioniste, on s'aperçoit que, malgré le grand (...)
Hani Ibrahim
*La résistance palestinienne... quel exemple !
Après s’être emparé de l’excuse du rapt et de l’assassinat de 3 jeunes colons pour intervenir de manière totalement abjecte et démesurée à Gaza en enfreignant à multiples reprises le droit international, (...)
Daniel VANHOVE
*Stades, désinvolture et péril en la demeure
Nos stades sont devenus de véritables arènes où se libèrent toutes les frustrations sociales et où explose non pas la joie mais la colère de jeunes délaissés à qui les adultes ont oublié d’inculquer (...)
Salim METREF
*Etre un Mensch ou un collabo du plan Dalet ?
En Hommage à Hajo Meyer C’est un bien beau mot yiddish que Mensch ! Dans la communauté juive, il désigne un être humain de valeur, quelqu’un de bien, une personne d’honneur. J’ai la chance d’en (...)
Rudi Barnet
*Guerres par procuration !
Qui se rappelle du sulfureux lieutenant français, Bob Denard, mort en 2007, qui, dans les années 1970, avait sévi en Afrique et a été le premier à donner au mercenariat une aspect militaire – certes (...)
Karim MOHSEN
*La musique politique à deux temps
Dans un système politique tout se rassemble et tout se ressemble. Certains ont des vices apparents qui cachent leurs qualités. D'autres ont des vices cachés par leurs vertus éclatantes. Les lois (...)
Omar CHAALAL
*Cet Holocauste qui refuse la manipulation
“Jamais plus ça” – “Never again”, – dit-on pour l’Holocauste des juifs en Europe. « “Plus jamais ça” doit signifier PLUS JAMAIS CA POUR PERSONNE !”... », conclut la lettre ouverte publiée dans le New York (...)
Philippe GRASSET
*« La violence des riches – Chronique d’une immense casse sociale »
Voici une parole claire et percutante qui mérite d’être relayée. Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot sont sociologues et le constat qu’il dresse sur le modèle économique capitaliste et la société de (...)
Libre Plume
*La stratégie de la guerre
Nous croyons que nous sommes en paix car nos frontières ne sont pas menacées, en réalité la France est en guerre depuis de nombreuses années en accord avec ou en soutien de ses alliés, les pays (...)
Hervé BOURGOIS
*De babord à tribord, les dérives du PS
25/08/2014 / Une brève de Chien Gué La semaine dernière, nous apprenions que Jean-Luc Mélenchon se retirait de la présidence du Parti de Gauche, et donc de celle du Front de Gauche. Une semaine plus (...)
Chien Guevara
*Général israélien à Gaza : « Rendez-vous ou mourrez de faim » (Electronic Intifada)
Le général-major israélien Giora Eiland a demandé que toutes les fournitures de nourriture et d’eau soient coupées à près de 1,8 millions d’habitants palestiniens de Gaza - un crime de guerre majeur et (...)
Ali Abunimah
*Des Israéliens souhaitent la mort aux rescapés de l’Holocauste opposés à l’opération « bordure protectrice » (972mag)
Non, ce n’est pas The Onion (site parodique, genre Gorafi – NdT) Il y a quelques jours, 300 survivants de l’Holocauste ont publié une annonce dans le New York Times (version française ici - NdT) pour (...)
Ami Kaufman
14 
Derniers commentaires
Israël perd huit milliards de dollars et des partis arabes rejoignent le boycott
Robot pour être honnête
Robot pour être honnête
Dans le choeur des louanges au système, 15 voix d'anges ne chanteront pas.
Les imposteurs : Soral, FN … & Cie. Le fascisme avance toujours masqué.
Les imposteurs : Soral, FN … & Cie. Le fascisme avance toujours masqué.
Qui a gagné la guerre à Gaza ? (Middle East Eye)
Dans le choeur des louanges au système, 15 voix d'anges ne chanteront pas.
Jimmy's Hall : une petite musique à contre-temps.
Les imposteurs : Soral, FN … & Cie. Le fascisme avance toujours masqué.
Les imposteurs : Soral, FN … & Cie. Le fascisme avance toujours masqué.
Qui a gagné la guerre à Gaza ? (Middle East Eye)
Les alliés des États-Unis financent et soutiennent le groupe djihadiste de l’EIIL/ISIS !
Les alliés des États-Unis financent et soutiennent le groupe djihadiste de l’EIIL/ISIS !
Des Israéliens souhaitent la mort aux rescapés de l'Holocauste opposés à l'opération « bordure protectrice » (972mag)
327 survivants de l’Holocauste signent une lettre à charge contre Israël et appellent à son boycott total
Etre un Mensch ou un collabo du plan Dalet ?
Roger Waters du Pink Floyd : "Pourquoi la perversité morale de la position des États-Unis à Gaza est stupéfiante"
« La violence des riches – Chronique d’une immense casse sociale »
Les imposteurs : Soral, FN … & Cie. Le fascisme avance toujours masqué.
RSS RSS Commentaires

Pour les accros des réseaux sociaux


le 29 août 2014
vous étiez 13163 à contempler le Grand Soir.
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.