RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Campagne internationale de solidarité avec le Venezuela

Suite à la signature par le président des Etats-Unis d'un décret exécutif déclarant « l’urgence nationale » pour faire face à la situation au Venezuela qui constituerait « une menace inhabituelle et extraordinaire pour la sécurité nationale et la politique extérieure des Etats-Unis », le gouvernement vénézuélien a lancé un appel à la solidarité internationale afin qu'elle se joigne à la campagne. L'objectif de cette campagne est de rappeler au gouvernement des Etats-Unis que non seulement les gouvernements de la région ont dénoncé cette ingérence (voir le communiqué officiel de du 14 mars l'UNASUR : ESP - FR) mais aussi que partout dans le monde les peuples, militants progressistes, collectifs, partis, syndicats, associations, etc. soutiennent le Venezuela contre cette escalade qui s'inscrit dans le cadre d'une stratégie de déstabilisation permanente. Le Venezuela a reçu des manifestations de solidarité de citoyens et de personnalités provenant des quatre coins du monde... L'objectif est de réunir 10 (...) Lire la suite »
11 

Je suis Airbus * (Sinistra In Rete)

ilsimplicissimus
Dommage que ce ne soit pas un attentat de l'Isis : la déception pour ce motif manqué de peur et d'alarme, qui pleuvrait comme une manne sur les nombreux comptes à rendre annoncés en Europe, se perçoit à l’œil nu, elle entre dans les humeurs et vous frappe à l'estomac. Au point que les médias et en particulier la RAI marginalisent dans une certaine mesure l'évidence d'un incident dans la chute de l'Airbus de German Wings et basent leurs commentaires sur l'arrière-pensée de l'attentat, mettant fortement l'accent sur le filon de la "sécurité". S'il n'y a pas de motif concret d'alarme, si les événements de Tunis n'ont pas rapporté assez en termes de distraction, si les cellules djihadistes composées d'Albanais peuvent susciter quelque doute et créer une certaine confusion géographique, on peut exploiter tout triste événement en le lisant à la lumière du "comme si" c'était un attentat potentiel. Du reste, c'est ce qui se passe en Europe : le fait que Hollande, Merkel et Rajoy (pourquoi pas aussi Renzi, (...) Lire la suite »

Le New York Times publie un appel à bombarder l’Iran (Consortium News)

Robert PARRY

Après avoir imité le Washington Post en publiant un éditorial préconisant le bombardement sans provocation de l’Iran, le New York Times poursuit sa dérive pour devenir guère plus qu’une feuille de propagande néocon.

Si deux grands journaux, par exemple en Russie, avaient publié des éditoriaux prônant ouvertement le bombardement sans provocation d'un pays, par exemple, Israël, les médias et le gouvernement américains se seraient embrasés pour dénoncer « l'agression », « la criminalité », « la folie », et « un comportement indigne du XXIe siècle. » Mais quand les journaux sont américains - le New York Times et le Washington Post - et que le pays cible est l'Iran, personne dans le gouvernement et les médias américains ne sourcille. Ces articles incendiaires - des incitations au meurtre et à la violation du droit international - sont considérées comme de simples discussions normales au pays de l' « exceptionnalisme ». Ce jeudi, le New York Times a publié un éditorial qui a exhorté le bombardement de l'Iran comme une alternative à un accord diplomatique qui ralentirait fortement le programme nucléaire iranien et garantirait son usage à des fins pacifiques. Il y a deux semaines, le Washington Post a publié un article (...) Lire la suite »
Propos racistes, homophobes, antisémites, misogynes et haineux

Revue de presse

Bernard GENSANE

Chaque semaine, Bernard Gensane assure une revue de presse sur Radio Mon Païs à Toulouse (sur 90.1 pour les régionaux ou par Internet : http://www.radiomonpais.fr/) et sur Radio Campus à Lille (106.6) : http://www.campuslille.com/).

Voici le texte de la plus récente, consacrée au FN :

Une revue de presse un peu particulière aujourd’hui, entièrement consacrée à un article du Lab d’Europe 1 qui s’est collé aux pas des candidats les plus extrémistes du parti de Le Pen, pour constater que, globalement, le vomi, les immondices et l'incompétence n’étaient pas des handicaps dans la France d’aujourd’hui. Beaucoup de candidats – même si les ténors du parti ont répété à l'envi qu'ils ne représentaient qu'une part infime des candidats – se sont fait remarquer pour des propos racistes, homophobes, antisémites, misogynes et haineux. Ces propos ont été découverts après les dépôts de candidature. Ces candidats pourraient être sanctionnés par le FN après les départementales. On verra. En tout cas, 54% des “ dérapeurs ” se sont qualifiés pour le second tour. Cette revue a été enregistrée avant le second tour des élections. Jacques Coutela était candidat dans l’Yonne, plus précisément dans le Tonnerrois. Il s’était fait suspendre du FN en 2011 après avoir posté, sur son blog, un billet où il défendait le tueur (...) Lire la suite »
Contre l’obsession des particularismes culturels

L’universalisme, une arme pour la gauche

Vivek CHIBBER

(En guise de réponse (anticipée) à l'article de Jean-Jacques CADET : L’usage du marxisme dans les sociétés postcoloniales. Qu’en est-il d’Haiti ?)

En propulsant nombre de pays sur la voie du développement industriel, la décolonisation a engendré un prolétariat immense. Mais à cet essor correspond paradoxalement un émiettement des luttes. Certains intellectuels radicaux estiment que les notions de classe ou de capitalisme, sorties des forges occidentales, sont inadaptées à d’autres contextes. Et que les peuples du Sud doivent d’abord se réapproprier leur histoire et leur culture. Dans un ouvrage qui suscite une importante controverse aux Etats-Unis, le sociologue Vivek Chibber leur réplique.

Après un hiver que l’on croyait sans fin, on assiste au retour d’une résistance mondiale contre le capitalisme, ou du moins contre sa variante néolibérale. Cela faisait plus de quarante ans qu’un mouvement de ce type n’avait pas surgi à l’échelle de la planète. Au cours des dernières décennies, le monde a certes connu des secousses sporadiques, de brefs épisodes de contestation qui ont perturbé ici ou là l’inexorable propagation de la loi du marché ; rien de comparable, toutefois, avec ce dont nous avons été les témoins en Europe, au Proche-Orient et sur le continent américain à partir de 2010. Cette réémergence a également mis au jour les ravages produits par le reflux des trente dernières années : les ressources dont disposent les travailleurs n’ont jamais été si faibles ; les organisations de gauche — syndicats, partis — ont été vidées de leur substance, quand elles ne se sont pas rendues complices du règne de l’austérité. La faiblesse de la gauche n’est pas uniquement d’ordre politique ou organisationnel : (...) Lire la suite »

Loin des médias, Caracas est si proche.

Thierry DERONNE
Un livre baptisé avec des semences de pois « quinchoncho » et de « mañoco » plutôt qu’avec des pétales de fleurs, présenté par trois femmes et un homme. Terre, Femmes et Hommes Libres, paru à la maison d’édition La Estrella Roja, traite des relations de genre à l’intérieur d’un mouvement social, le Front National Paysan Ezequiel Zamora (FNCEZ). Au fil des pages, Liz Guaramato raconte la lutte contre un système qui les opprime doublement : comme paysannes et comme femmes. Orión Hernández, éditeur du livre, souligne que cette publication inaugure la série « Sororités » de la collection Construire les Communes, dont l’objectif est de rendre visible l’organisation des femmes dans la lutte contre le capitalisme et le patriarcat. « Ils nous voulaient à la maison, en train de repriser, obéissante, accouchant dans la douleur/ Attendant la dernière heure, et disant : oui, père ; oui, mari ; oui, Dieu » énonce une partie du poème qu’Aura Bastidas a récité samedi à la Librairie du Sud, dans le cadre de la Foire (...) Lire la suite »

Le Nègre a fait son devoir : le journaliste d’opposition, Andrey Babitski, découvre la liberté d’expression occidentale. (The Unz Review)

Anatoly Karlin
Andrey Babitski était le journaliste russe démocratique par excellence. Correspondant, depuis 1989, de Radio Liberty / Radio Free Europe (RFERL) financée par le gouvernement américain, son étoile a commencé à briller au début de la deuxième guerre de Tchétchénie en 1999, quand il a accompagné au combat les combattants rebelles à Grozny. Il a adopté une ligne anti-russe radicale. Il a écrit, par exemple, ce qui suit sur un prisonnier de guerre russe exécuté sommairement : "Il faut dire que les Tchétchènes ne coupent pas la gorge des soldats [russes] parce que ce sont des sadiques sanguinaires, mais parce que de cette manière ils peuvent rendre la guerre plus émotionnelle et plus visible à l'opinion publique, montrer qu'il y a vraiment une guerre et que la guerre est cruelle et terrifiante". Il a été arrêté par l'armée russe lorsqu’il a voulu quitter Grozny en Janvier 2000. La Secrétaire d'Etat américaine, Madeleine Albright, a personnellement lancé un appel pour sa libération, lors d’une visite à Moscou. (...) Lire la suite »

Canada : Grand frère Stephen vous surveille !

Benoit Marceau
Depuis les événements du 11 septembre, mais aussi plus récemment depuis l’attentat contre le journal français Charlie Hebdo, nous vivons, c’est le moins que l’on puisse dire, dans une ambiance très propice aux politiques sécuritaires. Dans ce contexte, bien des pays se joignent au grand bal de la limitation des libertés publiques initiée par le Patriotic act des Américains. Le Canada ne faisant pas exception, l’excuse des risques liés au terrorisme islamiste est mise de l’avant afin de faire peur à la population, car comme la France et les États-Unis, nous avons reçu récemment notre dose d’attentat[1]. Ainsi donc, notre très diligent Stephen Harper et son ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, nous ont concocté le 30 janvier dernier un projet de loi (C-51) afin de nous protéger des vilains islamistes ... et peut-être aussi un peu de nous-mêmes ! Mais justement, rappelons-nous (en préambule) de cette époque encore très peu lointaine. Celle de la crise des « accommodements raisonnables » (...) Lire la suite »

Nous sommes tous Jaurès ! Défendons la liberté d’expression !

Georges GASTAUD, Antoine MANESSIS
Usurpant le nom de Jean Jaurès (inspirateur entre autres de la loi laïque de 1905 qui garantit la liberté de conscience) un cercle idéologique proche de François Hollande prône des mesures restrictives de la liberté d’expression à l’encontre de tous ceux qui mettent en doute – à tort ou à raison, là n’est pas la question à ce stade de l’analyse – les « versions officielles » ou présentées comme telles de divers évènements ou phénomènes sociopolitiques (attentats de New-York, catastrophe aérienne en Ukraine, causes anthropiques du réchauffement climatique, liens entre telle loi giscardienne et l’envol de la dette française, etc.). Ainsi, les grands « défenseurs de la tolérance » qui, il y a peu, sommaient la population française, bambins de maternelle inclus, d’ « être Charlie » et de l’afficher UNANIMEMENT, appellent aujourd’hui à fliquer la Toile, l’école, les médias et les réseaux sociaux sous couvert de combattre le « négationnisme », une notion de plus en plus floue dont l’extension démesurée tend à banaliser le (...) Lire la suite »

«  Comment expliquer l’ascension du FN  ?  ». Mystère.

Hervé LE GALL

«  Comment expliquer l’ascension du FN  ?  ». Mystère.
(ou : les journées d’Herveï Legallovitch, sur l’Archipel du Goulag Médiatique Français)

Comme si toute la musique du monde se réduisait dorénavant à un unique morceau, de hard-rock bien gras. Je conserve mon abonnement à « orange » pour me délecter de leur page d’accueil. Je l’ai à l’esprit chaque fois qu’un « journaliste » pose une des questions rituelles à Jean-Luc Mélenchon : « M. Mélenchon, comment expliquez-vous le triomphe de Marine Le Pen parmi les couches populaires, pour lesquelles vous êtes inaudible ? ». Le riff, la rythmique du morceau sont donc assurés par les « actuorange » ; tandis que les italiques signalent les solos des guitaristes. J’éprouve une tendresse particulière pour Calvi et ses comparses, aussi ne les ai-je mentionnés qu’une ou deux fois, par peur de paraître impudique. Les faux-culs d’ « Arrêt sur images » me réjouissent beaucoup, également, et me permettent de résister à la mélancolie ... qui a fini, malgré tout, par avoir le dernier mot (voir ma Conclusion). Je remercie les zombies (au sens jarmuschien de Only Lovers Left Alive, cette errance bouleversante à travers un (...) Lire la suite »
Fissures. Le bloc occidental n’est plus ce qu’il était.

Il était une fois, le bloc occidental

Zouhir MEBARKI
Chaque jour, il s'effrite un peu plus. Des petits blocs se forment sur des dossiers différents mais toujours avec le même point commun. Le dernier dossier qui fait apparaître au grand jour les divergences occidentales est celui de la Syrie. John Kerry, le secrétaire d'Etat étasunien, a pris de court tout le monde, dimanche dernier, en annonçant l'intention de son pays de négocier avec le président syrien, Bachar al Assad. Il n'en fallait pas plus pour que, le ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius, et son Premier ministre, Manuel Valls, sortent de leurs gonds et crient presque à la trahison. Pour un peu, ils gronderaient Kerry. Enfin, si les Etats-Unis n'étaient pas cette puissance bien plus supérieure que les Etats d'Europe réunis. Ils ont tout de même marmonné qu'il était hors de question d'envisager « une solution politique tant que Bachar al Assad restera et John Kerry le sait (sic) » a déclaré, lundi dernier, Valls sur le plateau de Canal +. Il n'a pas pu se retenir comme (...) Lire la suite »
Le bidouillage politico-médiatique du résultat du premier tour des élections départementales

Tripartisme fictif

Eric Coquerel

Depuis dimanche soir, montage à l’appui des photos de Valls, Sarkozy, Le Pen côte à côte, on nous vend le tripartisme. La vie politique français se résumerait donc à deux libéraux (un de « gauche », un de droite) et une « facho ».

Incontestablement la droite a gagné cette élection en étant unie. Incontestablement le FN a consolidé son implantation. Mais l’image d’une gauche rassemblée derrière Manuel Valls est évidemment une arnaque. Il n’y a pas un bloc « de gauche » derrière le PS.

L’arnaque aux étiquettes Cette manipulation n’a rien de spontanée. Elle a même été préparée de longue date. Face à un nouveau mode de scrutin, le Ministère de l’intérieur avait la latitude de classer de différentes manières un binôme lorsqu’il était composé de candidats de deux partis différents. En choisissant arbitrairement de les étiqueter « Divers Gauche », quels qu’ils soient, voir même « Union de la Gauche » dans certains cas, il a pris une décision politique. D’autant que le FDG et EELV s’étaient adressés officiellement à lui pour demander qu’il en soit autrement pour nos binômes communs. Refus. L’objectif poursuivi ? Il s’agissait de réduire dimanche soir l’échec du PS et d’effacer du tableau toute trace d’alternative à gauche. Si on en croit le Ministère, le FDG atteindrait ainsi 6,09 % et EELV 2% contre un PS « et ses alliés » (dixit) à 21,85 % (nul n’a noté par ailleurs que les binômes exclusivement socialistes n’atteignent que 13,70 % des suffrages exprimés, la catégorie Union de la Gauche étant additionné (...) Lire la suite »
12 

Revue crade des printemps et des automnes - 21 mars 2015 ou revue des « blogs sujos » brésiliens, ces « blogs sales », comme les appellent les médias dominants.

Lucien

Si le Brésil m'était traduit... passe en revue quelques événements importants de ces dernières semaines au Brésil, traités par la blogosphère brésilienne d'information alternative. Comme la presse dominante a nommé cette blogosphère les blogs sujos, ces « saletés de blogs, cette blogosphère dégueulasse et cradoque », nous avons choisi d'appeler cette revue la Revue crade.

La dernière Revue crade, commencée le 7 janvier et mise en ligne le 29 du même mois, s'était arrêtée avant l'élection du président de la Chambre des Députés. [1] 1er février 2015 - l'élection du nouveau président de la Chambre des Députés Il faut savoir, tout d'abord, que cette élection du président de la Chambre des Députés aurait dû être une formalité, puisque traditionnellement, ce poste revient à un membre du parti qui compte le plus d'élus, en l'occurrence le PT au pouvoir. Mais le député Eduardo Cunha, du PMDB (parti de la base alliée du gouvernement), en avait décidé autrement et menait une campagne féroce pour son élection. Cette campagne lui a servi, et la majorité des membres du PMDB, appuyée par l'opposition, a voté pour lui. Cette élection, le gouvernement à peine installé au pouvoir, a considérablement fragilisé celui-ci, en mettant la majorité du PMDB contre lui et, de fait dans l'opposition. Cette élection a fait passer le gouvernement de la coalition à la cohabitation, situation jusque là inédite (...) Lire la suite »

Elections à Air France : « Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose »

Charles HOAREAU

Les élections professionnelles viennent d’avoir lieu dans cette entreprise nationale où étaient appelés à voter plus de 50.000 salariés. A en croire la presse, en particulier celle qui est favorable au grand patronat le résultat est catastrophique pour la CGT.

Qu’on en juge : « La CGT se prend une grosse claque aux élections professionnelles » (Le Figaro) « Nouveau revers pour la CGT » (Huffington Post) « La CGT se prend une claque » (Le Point) « Trou d’air pour la CGT » (Boursier.com) Et tous d’affirmer que la CGT passerait de la 1ère à la 4ème place et certains osant même dire que la CFDT progresserait, donc sous-entendu la CGT perdrait au profit de la CFDT... Et dans le corps de l’article la presse de faire le lien (essentiellement en recopiant sans trop de vérification la dépêche AFP) à la fois avec les autres entreprises nationales où la CGT a reculé mais aussi avec le fameux plan TRANSFORM poussé par la direction d’Air France et que la CGT seule combat parce qu’il est un recul en terme de service public et d’emplois. Et d’en tirer donc la conclusion que les salariés veulent le plan ou en tous cas en ont compris la nécessité et sanctionnent le seul syndicat qui se bat contre. Alors la CGT dépassée par plus « moderne » qu’elle ? Le syndicalisme de « (...) Lire la suite »
Encore et toujours le mensonge comme préparatif d’un mauvais coup

VENEZUELA : La Hojilla démonte la nouvelle manipulation de la droite avec des "lettres" d’enfants remerciant Obama de menacer le Venezuela !

Mario Silva

"Cette lettre est intéressante. Elle est juste mal orthographiée comme si un enfant l’avait écrite". La droite veut faire croire aux gens que les enfants sont forcés dans les écoles. Mais il montre de vraies photos d’enfants mutilés par les bombes américaines.

Les dirigeants de l'opposition ont commencé une campagne de mensonges accusant le gouvernement bolivarien de forcer les écoliers vénézuéliens à écrire des « lettres » contre les États-Unis ; une tentative de fausser la menace réelle du décret d'Obama qui considère le Venezuela comme un danger pour les Etats-Unis. Montrant une lettre présumée d'enfants vénézuéliens qui "dénonce" ne pas pouvoir entrer dans leurs écoles s'ils ne rédigent pas une lettre manuscrite contre Obama, de nouveau, Mario Silva démonte la tentative grossière. "Cette lettre est intéressante. Ils l'ont écrite avec des erreurs orthographiques comme s'il s'agissait d'un enfant, et c'est l'opposition qui ose nous accuser d'endoctriner les enfants et tuti quanti " a déclaré Silva, montrant la lettre avec des soldats américains dessinés près du message. "Président Obama, je ne peux pas aller à l'école si je n'écris pas ça. Je tiens à te remercier de ne pas autoriser ceux qui volent ou tuent à sortir du pays. Merci M. Obama" "Franchement, vous (...) Lire la suite »

Quand Alexandre de Juniac, PDG d’Air France-KLM, remet en cause l’interdiction du travail des enfants !

Denis Quillard
C’est une vidéo assez hallucinante que vient de dénicher Mediapart. On y voit Alexandre de Juniac se prononcer, lors des rencontres patronales de Royaumont les 6 et 7 décembre 2014, sur les acquis sociaux. Sans vergogne, le PDG d’Air France – KLM s’en prend aux 35 heures, à l’âge de la retraite, et semble même remettre en question l’interdiction du travail des enfants. Une intervention d’un mépris crasse dont le timing laisse songeur, alors que la compagnie traverse une crise profonde. En demandant à de Juniac de prendre la parole sur le thème « les acquis sociaux face aux enjeux mondiaux », les organisateurs de cette petite surboum patronale à laquelle assistait le président du Medef Pierre Gattaz n’ont pas fait les choses au hasard. Probable qu’ils se doutaient qu’ils auraient affaire à un bon client, il qu’il y aurait même moyen de rire un peu. Pari gagné. Pendant plus de 20 minutes, de Juniac régale son auditoire. La mine gourmande, le numéro 1 du groupe aérien semble oublier l’existence des caméras, (...) Lire la suite »
Parlons (Inter) Net
L’odeur des caves vides sort des écrans

Il suffit d’écouter les envoyés spéciaux sur un flanc de montagne des Alpes de Haute-Provence et nos politologues-éditorialistes-analystes pour mesurer ce qu’est la médiocrité satisfaite.

Balzac : « La page a l’air pleine, elle a l’air de contenir des idées ; mais, quand l’homme instruit y met le nez, il sent l’odeur des caves vides. C’est profond, et il n’y a rien : l’intelligence s’y éteint comme une chandelle dans un caveau sans air. Le rienologue est le dieu de la bourgeoisie actuelle ; il est à sa hauteur, il est propre, il est net, il est sans accidents. Ce robinet d’eau chaude glougloute et glouglouterait in saecula saeculorum sans s’arrêter. »

Les interminables et dégoulinants reportages sur l’Airbus A320 de la Germanwings nous ont rendus tellement poisseux qu’on ne craint pas d’être étrillés jusqu’à totale desquamation dimanche par un désastre électoral essentiellement provoqué par ceux qui vont nous l’expliquer et qui ont verrouillé la porte du cockpit derrière laquelle ils nous conduisent où ils veulent en toute complicité, pilote-journaliste et copilote-ministre étant mariés où voisins de villégiatures ou de table réservée au restaurant (1).

Théophraste R.

(1) Oui, la phrase est longue : comme une soirée électorale à la télé et la tronche que je vais faire dimanche à 20 heures.







 
VIDEOS

 
voir la liste des vidéos proposées sur :
Le Grand Soir Tube
Voir aussi
*Venezuela : le G77+Chine condamnent les sanctions des États-Unis
Le Groupe des 77+ la Chine exprime sa condamnation de la plus récente décision du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique d’élargir ses sanctions unilatérales contre le gouvernement de la République (...)
AVN
*Nouvelles révélations sur les pratiques de Google
La FTC (Federal Trade Commission) a diffusé par erreur un rapport de 2012 montrant que Google avait faussé ses résultats de recherche. L’autorité avait pourtant classé son enquête sans suite. C’est ce (...)
NIcolas Rauline
*Requiem pour la Syrie !
15 mars 2011-15 mars 2015 : quatre ans de guerre en Syrie. Une guerre fomentée par des puissances occidentales et certaines monarchies du Golfe ! La guerre qui a déjà fait plus de 210 000 victimes (...)
Karim MOHSEN
*Le Cristinagate : la mort du procureur, le coupable idéal, les complotistes, et le Mossad. (et guest star : la dette)
Argentine :Le journal « l’obs » (anciennement le nouvel observateur) s’intéresse de près (ou de loin ... de la réalité ?) à l’affaire de la mort du procureur Nisman, qui avait toutes les cartes en main (...)
Chien Guevara
*Communiqué de l’Eurogroupe sur la Grèce
Le 20 février dernier, était signé un accord entre le nouveau gouvernement grec et l'Eurogroupe, soit l'ensemble des ministres des Finances des États membres de la zone euro, actuellement (...)
Ananda COTENTIN
*POUTINE : pourquoi tant de haine ?
A lire, écouter tous ces médias et politiciens, Poutine serait un monstre. Ne respectant aucune des libertés publiques élémentaires, pratiquant l’assassinat politique, méprisant les règles d’or d’une (...)
Robert GIL
*La France n’aurait plus peur des mots étrangers !
Cette formule ambiguë est tirée d’une dépêche de l’AFP, et de propos de Mme la ministre Pellerin. C’est ce qui s’appelle en langage imagé « noyer le poisson ». Il faut, en effet, lire « La France n’a plus (...)
COURRIEL
*L’AFP a déformé des déclarations du président Correa (communiqué)
Le secrétariat national de la communication conteste les imprécisions tendancieuses véhiculées par la note AFP (Agence France Presse) qui a été reprise par plusieurs médias d’envergure nationale, (...)
Secrétariat national de la communication de l'Equateur
*Le FN est un parti du capital.
Mais qu’est-ce que le Front National ? L’UMP et le PS sont des partis du capital et ont une politique subordonnée à la celle des multinationales. La France est une dictature du capital et la forme (...)
Jimmy DALLEEDOO
« Nous on va vous arracher la gueule »
*A l’extrême-droite, on aime les menaces anonymes ! Celles qu’on envoie, bien sûr !
Roger Martin est menacé par des nervis embarqués dans les « wagons » du train du FN (1). Dans un message téléphonique bardé d’injures, un correspondant anonyme, manifestement renseigné par la police (...)
Roger MARTIN
*Banksy
C’est un type formidable et un artiste étourdissant. “ Banksy ” est un pseudonyme. Il s’appelle peut-être Robert Banks, un patronyme très britannique, ou Robin Gunningham, qui ne l’est pas moins (vieux (...)
Bernard GENSANE
*Daech et la légende de Gilgamesh
« Je vais présenter au monde celui qui a tout vu, Connu la terre entière, pénétré toutes choses, Et partout exploré tout ce qui est caché » L’épopée de Gilgamesh Selon la légende, Gilgamesh était un roi (...)
Ahmed BENSAADA
*Netanyahou enterre définitivement les Accords d’Oslo
A l’issue des élections de dimanche dernier, le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahou a déclaré que le succès de son parti Likoud était une victoire pour son peuple : « ... nous venons de (...)
Daniel VANHOVE
*Dimanche : dans le monde des caves on appelle ça un cas de conscience, nous on dit un point d’honneur.
Comme me le disait ma mère qui était croyante : - Mais tu penses trop, fiston ! Voilà, je vous expose ma couille : je dois voter dimanche dans un canton où, selon un schéma plutôt commun, le binôme (...)
Mauris DWAABALA
*Les leçons géopolitiques d’un tankiste russe (Fort Russ)
Cela fait trois ans que Mosfilm a terminé l’une des créations les plus insolites de l’industrie contemporaine du cinéma russe, le film Tigre blanc* de Karen Shakhnazarov. L’année 2012 a été une bonne (...)
Yuriy SELIVANOV
Derniers commentaires
Le New York Times publie un appel à bombarder l'Iran (Consortium News)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Je suis Airbus * (Sinistra In Rete)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Le patrimoine irakien en voie de disparition : SIGNEZ, FAITES SIGNER ET PARTAGEZ, S.V.P., la Pétition ci-dessous
L'effondrement de la diversité intellectuelle française (Counterpunch)
Le New York Times publie un appel à bombarder l'Iran (Consortium News)
Le New York Times publie un appel à bombarder l'Iran (Consortium News)
Revue de presse
Le patrimoine irakien en voie de disparition : SIGNEZ, FAITES SIGNER ET PARTAGEZ, S.V.P., la Pétition ci-dessous
L'AFP a déformé des déclarations du président Correa (communiqué)
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le pétrole (abiotique).
Revue de presse
Revue de presse
Je suis Airbus * (Sinistra In Rete)
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le pétrole (abiotique).
L’universalisme, une arme pour la gauche
L'effondrement de la diversité intellectuelle française (Counterpunch)
Revue de presse
L'euro, comment ça marche ?... Très bien
RSS RSS Commentaires

Pour les accros des réseaux sociaux


le 28 mars 2015
vous étiez 12415 à contempler le Grand Soir.
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.