RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

« La position de Hollande vis-à-vis des Palestiniens est ignoble »

Christophe OBERLIN
Algeriepatriotique : Professeur Oberlin, vous êtes connu pour vos missions humanitaires dans la bande de Gaza. Vous trouvez-vous sur les lieux du conflit ? Sinon, avez-vous des échos sur la situation actuelle dans les territoires occupés ? Professeur Christophe Oberlin : Je vais trois fois par an à Gaza et, d’habitude, j’y vais début juillet. Mais cette fois-ci, j’y suis allé un peu plus tôt, puisque c’est la période de Ramadhan, et donc je m’y trouvais du 13 au 23 juin. A ce moment-là, il y avait des bombardements épisodiques et tout le monde, quelle que soit la tendance politique, pensait que l’affaire était enclenchée et qu’une guerre allait avoir lieu. Des échos, j’en ai parce que j’ai quelques contacts personnels et, heureusement, les SMS continuent à passer. J’ai eu plusieurs longues conversations téléphoniques ces jours-ci, mais je pense qu’il n’y a rien d’original par rapport à ce que rapportent les médias, en particulier Al-Jazeera qui est présente sur place. Depuis 13 ans, j’ai lié beaucoup (...) Lire la suite »

C’était le Missile de Poutine ! (Asia Times)

Pepe ESCOBAR
À l’issue d’une guerre de communiqués, le verdict est tombé : la nouvelle tragédie, dont Malaysian Airlines est la victime – la deuxième, en quatre mois – constitue un acte de « terrorisme », que des « séparatistes pro-russes » ont perpétré au moyen d’armes fournies par la Russie ; quant au coupable, il s’agit de Poutine. L’affaire est close. Vous qui pensez autrement, fermez-la. Pourquoi ? Parce que la CIA l’a dit. Parce que Hillary « Nous sommes venus, nous avons vu, il est mort » Clinton, l’a dit. Parce que Samantha « Responsabilité de Protéger » Power, la folle, l’a dit – en fulminant contre les Nations-Unies, un emportement que ce nid de néo-conservateurs, qui porte le nom de Washington Post, s’est empressé d’imprimer in extenso, comme de bien entendu. Parce que les médias de révérence anglo-américains – de CNN à la Fox (qui essaya d’acheter Time Warner, propriétaire de CNN) – l’ont dit. Parce que le président des États-Unis (le POTUS - President Of The United States - NdR) l’a dit. Plus que tout, parce que, (...) Lire la suite »

La dictature bolivarienne (Publico)

Lidia FALCON O’NEILL
Depuis 1988, date de sa création, il ne se passe pas un jour, sans que la chaîne de télévision vénézuélienne Televen -aux mains du secteur privé- n'émette son programme quotidien d'information, qu'alimentent quotidiennement les nouvelles, les événements et les débats à traiter. Minute par minute, heure par heure, 24 heures sur 24, ce canal d'information distille inlassablement son message : le malheur se serait abattu sur le pays depuis que le PSUV (Parti socialiste unifié du Venezuela) s'occupe des affaires du pays. Le président de la République élu, Nicolas Maduro n'échappe pas au feu de cette critique. Malgré cela, en 15 années de gouvernements révolutionnaires successifs, cette source d'informations orientée, n'a jamais fait l'objet d'une seule interruption. En bien modeste contrepoint, le journaliste José Vicente Rangel -un vétéran qui aura été de tous les combats de la gauche- anime une émission télévisée hebdomadaire, durant laquelle diverses opinions favorables au chavisme peuvent se faire (...) Lire la suite »

BRICS, puissant contrepoids à l’hégémonie de Washington (La Jornada)

Angel GUERRA CABRERA
Les divers événements qui ont eu lieu ces jours derniers dans notre région ont donné un élan important à la nouvelle configuration multipolaire conçue en Amérique Latine et dans les Caraïbes depuis l’arrivée d’Hugo Chavez à la présidence du Venezuela (1999). Cette nouvelle configuration est favorisée à l’échelle internationale par l’irruption du moteur économique chinois et par la récupération par la Russie (puissance nucléaire de premier ordre) de son indépendance, jointe à une brillante projection géoéconomique de sa richesse en hydrocarbures et à ses efficaces contrecoups aux Etats-Unis à partir de 2008 (échec de la Géorgie pourtant appuyée par Washington et Tel-Aviv, lors de la guerre avec la Russie). Cela est dû aussi à la croissante coordination de ces puissances entre elles et avec les autres membres de l’Organisation de la Coopération de Shanghai de l’Union Economique Euro-Asiatique et du BRICS. Le sixième Sommet du BRICS à Fortaleza au Brésil fut remarquable par l’assistance des Chefs d’Etats : Dilma (...) Lire la suite »

La banque BRICS opérationnelle - Une sortie du Consensus de Washington ?

Chems Eddine CHITOUR
« Un jour tout sera bien, voilà notre espérance. Tout est bien aujourd'hui, voilà l'illusion » Voltaire Une bonne nouvelle passée pratiquement inaperçue dans les médias occidentaux. Les cinq pays du Brics ont créé une banque de développement qui aura comme capital 100 milliards de dollars et qui aura comme siège Shanghaï. Contrairement au FMI et à la Banque mondiale, les prêts faits ne seraient pas assortis de conditions contraignantes (ajustement structurel). Les rares informations occidentales présentent cela comme une agression contre l'ordre établi par l'Occident. Le fameux Consensus de Washington mis en place pour figer l'architecture financière internationale selon les voeux du grand capital Les potentialités des pays du Brics Pour François Houtart, les cinq pays composant les pays dits « émergents », c'est-à-dire, la Chine, l'Inde, la Russie, le Brésil et l'Afrique du Sud, forment un bloc important à l'échelle mondiale. Leur poids démographique atteint 3 milliards de personnes, soit 42% de la (...) Lire la suite »
Lettre de l’écrivain palestinien, arabe citoyen israélien, Sayed Kashua

Toutes les raisons pour lesquelles je quitte Israël

Sayed Kashua

Sayeb Kashua écrit des éditoriaux satiriques en hébreu pour le quotidien israélien Haaretz. Ecrivain plusieurs fois primé, traduit dans le monde entier il a été fait en France chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
LGS

Bientôt, je partirai d’ici. Dans quelques jours, nous quitterons Jérusalem, nous quitterons le pays. Hier, nous avons acheté de petites valises pour les enfants. Inutile d’emporter beaucoup de vêtements, nous laisserons les habits d’hiver ; de toute façon, ils ne pourraient pas nous protéger du froid dans le sud de l’Illinois, aux Etats-Unis. Juste quelques vêtements jusqu’à ce qu’on se débrouille, et si, me suis-je dit, les enfants prenaient quelques livres, deux ou trois en arabe, et quelques autres en hébreu, pour qu’ils n’oublient pas la langue ? Mais je ne suis déjà plus si sûr de ce que je souhaite que mes enfants se souviennent de cet endroit aimé et maudit. A l’origine, nous avions prévu de partir dans un mois pour une année sabbatique, voire moins, mais, la semaine dernière, j’ai compris que je ne pouvais plus rester ici. J’ai demandé à mon agence de voyages d’avancer notre départ : « Un aller simple, s’il vous plaît », ai-je demandé. Dans quelques jours, nous atterrirons à Chicago, et je ne sais (...) Lire la suite »
23 

Gaza : cette injustice scandaleuse ne prendra fin que si son coût augmente (The Guardian)

Seumas MILNE

L’idée qu’Israël se défende contre des attaques non provoquées est absurde. Les peuples occupés ont le droit de résister.

Pour la troisième fois en cinq ans la quatrième plus grande puissance militaire au monde a lancé une offensive armée à grande échelle sur l’un de ses territoires les plus démunis et les plus surpeuplés. Depuis qu’ont commencé les bombardements israéliens de la Bande de Gaza, il y a un peu plus d’une semaine, plus de 200 Palestiniens ont été tués. Près de 80% des victimes sont des civils, et plus de 20% d’entre eux des enfants. Environ 1400 personnes ont été blessées et 1255 habitations détruites. Jusqu’ici les tirs palestiniens ont tué un Israélien de l’autre côté de la barrière qui fait de Gaza sous blocus la plus grande prison à ciel ouvert du monde. Mais au lieu d’exiger l’arrêt de la campagne de punition collective menée par Israël contre ce qui demeure un territoire illégalement occupé, les puissances occidentales blâment les victimes parce qu’elles résistent. Si le Hamas ne tirait pas de roquettes à partir de l’enclos géant qu’est Gaza, insistent-ils, ce carnage prendrait fin. 'Aucun pays sur terre ne (...) Lire la suite »
12 

Le communiqué du Washington Post sur Gaza : répugnant et malhonnête

Jonathan COOK
Le récit du bombardement de quatre enfants sur la plage de Gaza qu'en fait William Booth dans le Washington Post a quelque chose de profondément répugnant, à la limite de la falsification. L'introduction de cet article, qui prétend présenter la situation, n'est, en fait, qu'une manière de détourner les critiques sur Israël et d'incriminer les victimes. Ainsi, l'auteur écrit : "il n'est pas rare que les militants lancent des roquettes depuis des endroits proches de mon hôtel" Ce qui laisse entendre que des roquettes ont déjà été lancées depuis le lieu où les enfants ont été tués. Voici un compte-rendu de Peter Beaumont, correspondant chevronné pour le Guardian/Observer : Le bâtiment qui a été touché était un simple container situé près de l'endroit où le père d'un des enfants entrepose son bateau et ses filets de pêche, et où les enfants jouaient à cache-cache. S'ils tirent des missiles (contre Israël) depuis ce quartier, ils n'en ont jamais lancé depuis cet endroit-là. Et donc, en quoi l'introduction de (...) Lire la suite »

Gaza : Israël veut annihiler « l’offensive de paix » palestinienne (Democracy Now !)

Norman FINKELSTEIN
(Retranscription) - Norman Finkelstein, pouvez-vous nous donner un aperçu du contexte plus large expliquant comment ce dernier embrasement s'est déclenché ? Avant de répondre, je veux commenter brièvement la proposition de cessez-le-feu. Premièrement, le cessez-le-feu ne fait aucune mention du déchaînement d'Israël contre le Hamas en Cisjordanie. Et ce sont ces exactions israéliennes qui ont provoqué le conflit actuel et l'escalade des violences. Ce projet de cessez-le-feu donne donc à Israël un feu vert pour continuer à arrêter des dirigeants du Hamas et à détruire des maisons en Cisjordanie, saccager des maisons, tuer des Palestiniens, etc., actions qui constituèrent le prélude du conflit actuel. Deuxièmement, si on considère les termes de ce cessez-le-feu, on voit que c'est exactement les mêmes que celui qui a été proposé en juin 2008, et le même que celui qui a été signé en novembre 2012. A savoir que dans les deux cas, il avait été stipulé qu'il y aurait un atténuement du blocus illégal de Gaza. (...) Lire la suite »

L’amnésie de Mauricio Vicent (El Pais) : pas un mot de la solidarité de Cuba en Haïti !

José Manzaneda
Plus de 3 millions de personnes de 34 pays - principalement d'Amérique Latine - ont été opérés de la vue ces 10 dernières années grâce à ce qu'on appelle l'Opération Miracle, un programme de solidarité des Gouvernements de cuba et du Venezuela. Trois millions de personnes sans ressources pour payer une opération qui aujourd'hui - dans leur majorité - seraient aveugles. L'information est spectaculaire. Mais plus spectaculaire est le fait ... qu'il n'y ait cette information dans aucun média international. C'est la censure implacable de toute information positive sur Cuba ou sur le Venezuela. Celle qu'applique, par exemple, le journal espagnol El Pais. Récemment, ce journal a publié une série de 10 chroniques et reportages photos sur la coopération internationale en Haïti, signés par Maricio Vicent. Curieusement, celui qui, pour avoir été le correspondant à La Havane pendant 20 ans, connaît à la perfection le rôle solidaire de Cuba en Haïti ne mentionne pas une seule fois Cuba dans les 10 travaux cités. (...) Lire la suite »

Le véritable but de l’opération menée par Israël à Gaza ? Tuer des Arabes.

Gideon LEVY

Entre les généraux en retraite et les commentateurs en campagne, c’est à celui qui fera la proposition la plus monstrueuse : sans sourciller, le Major-Général de réserve, Oren Shachor, a expliqué : « Tuer leurs familles, voilà qui les effraiera » ; tandis que d’autres affirmaient : « Nous devons créer une telle situation que, lorsqu’ils ressortiront de leurs terriers, ils ne reconnaîtront plus Gaza »

Depuis plus de trente ans que la Guerre du Liban a pris fin, tuer des Arabes est la principale stratégie d’Israël. La guerre épouvantable, qui se déroule en ce moment à Gaza, ne diffère en rien. L’Opération Bordure Protectrice a pour but de rétablir le calme ; tuer des Arabes, est le moyen utilisé. Le slogan de la Mafia est devenu la politique israélienne officielle. Israël croit sincèrement que tuer des Palestiniens par centaines dans la Bande de Gaza, instaurera le règne de la tranquillité. Il ne sert à rien de détruire les entrepôts d’armes du Hamas, qui a déjà prouvé sa capacité de réarmement. Faire tomber le gouvernement du Hamas est un but irréaliste (autant qu’illégitime) ; il n’est pas celui d’Israël, qui sait pertinemment que toute alternative pourrait s’avérer bien pire. Ne reste donc qu’un unique objectif possible pour l’opération militaire : mort aux Arabes, sous les acclamations de la foule. L’Armée de Défense d’Israël a déjà établi une « carte de la souffrance », invention diabolique qui remplace (...) Lire la suite »

Irak, 23 observations sur la nouvelle guerre liquide des Etats-Unis (Publico)

Nazanin Armanian
1. Le 20 Juin, alors qu’avait lieu le massacre des Iraquiens, Israël a reçu le premier chargement de pétrole cru envoyé depuis le Kurdistan irakien. L’Etat Islamiste d’Irak et du Levant (EIIL) contrôle le nord du pays incluant la ville pétrolière Kirkouk, dont l’oléoduc atteint le port turc de Ceyan. C’est une démonstration de la nouvelle situation politique de la région qui soulève beaucoup de questions sur le scénario irakien et sur ceux qui dirigent l’événement. Les Etats-Unis préparent un nouvel assaut sur le pays, et comme toujours, la vérité (que l’on a l’habitude de nommer théorie du complot) est la première victime de la guerre. Vous le savez, l’Irak n’avait les fameuses armes et Ben Laden n’était pas en Afghanistan (1). 2. Vu la capacité destructrice et le niveau d’organisation des 8.000 hommes de EIIL, arrivés par la frontière de la Syrie avec la Turquie (pays membre de l’OTAN, qui les accueille et les arme), et l’ampleur de leur offensive, en présence de 55.000 effectifs étatsuniens dans le pays et (...) Lire la suite »
Un non-événement qui a retenu l’attention de la presse mondiale

La véritable histoire de la synagogue qui (n’) a (pas) été attaquée

Jacques-Marie BOURGET

Une version, caviardée, de ce texte est paru ailleurs.Sur proposition de l’auteur, LGS publie la version originale. Le titre et l’illustration sont du GS - LGS

Quand un journal aussi sérieux que le quotidien britannique « The Independant » titre : « Conflit Israël-Gaza : Des synagogues attaquées quand une manifestation pro-palestinienne à Paris tourne à la violence », c’est qu’il y a danger. Danger pour deux vertus qui n’en sont qu’une : la vérité et l’exercice des libertés. Sur cette seule base, celle d’un texte publié dans un journal qui fait autorité, tous les confrères du monde peuvent « sourcer » sans conteste leurs papiers sur ce sujet. Et faire naître dans l’esprit de leurs lecteurs des images de barbares antisémites commettant en France les attaques les plus graves. Comment se fait-il que « The Independant », véritable institution du journalisme international, publie une information si capitale qu’elle laisse à penser qu’être juif en France serait vivre entre « la valise et le cercueil » ? C’est simple, comme beaucoup de médias le quotidien anglais a été victime de la rapidité lapidaire d’Internet. Faut-il rappeler la piteuse histoire de Timisoara en Roumanie, (...) Lire la suite »
Un monde se meurt, un autre est en train de naître

Tandis que l’Europe frileuse, aveugle et couarde se vautre dans la couche de l’OTAN…

Valet MATTI

Souvent, on se laisse persuader que le monde est le monde occidental, ou plus exactement, celui qui met ses pas dans les rangers de l’Oncle Sam. Mais ce monde-là est en déclin, son avenir est derrière lui. Un autre monde émerge et personne ne nous dit comment.
Notre collaborateur Valet Matti nous éclaire sur une gestation que mille ogives nucléaires ne sont en mesure d’interrompre. Ces informations s’ajoutent à celles que LGS traite abondamment et qui concernent la création d’alliances par lesquelles les pays d’Amérique du Sud confortent leur capacité à se soustraire à l’emprise des USA.

Ainsi vous est proposée une autre vision du monde présent et du monde de demain.

Le Grand Soir

Les BRICS (Brazil,Russia, India, China, South Africa) vont établir une banque de développement et un accord de fonds de réserve FORTALEZA (Brésil), 15 juillet (Xinhua) — Le bloc des pays émergents BRICS a annoncé mardi un plan pour établir une Banque de développement et un accord de fonds de réserve. Les cinq membres du groupe — Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud — ont tracé l'ébauche d'une Nouvelle Banque de Développement (NBD) et d'un Accord de fonds de réserve dans la déclaration publiée à l'issue de leur sixième sommet à Fortaleza. La NBD, dont le siège sera à Shanghai, aura un capital initial autorisé de 100 milliards de dollars, et son capital initial souscrit de 50 milliards de dollars sera partagé à égalité entre les membres fondateurs, selon la déclaration de Fortaleza. Les cinq pays ont décidé que le premier président du conseil des gouverneurs serait russe, le premier président du conseil d'administration serait brésilien, et que le premier président de la banque serait indien. Ils (...) Lire la suite »

Le retour de la guerre de George Orwell et Big Brother en Palestine ; l’Ukraine et la Vérité.

John PILGER
L’autre soir, je suis allé voir une interprétation de 1984, de George Orwell, dans un théâtre de Londres. Bien qu’une mise à jour contemporaine eut été intéressante, l’avertissement d’Orwell n’y fut présent que sous la forme d’un exercice de style : distant, pas le moins du monde menaçant, quasiment rassurant. Comme si Edward Snowden n’avait rien révélé, que Big Brother n’était pas devenu un espion numérique, et qu’Orwell lui-même n’avait jamais dit : « Pour être corrompu par le totalitarisme, nul besoin de vivre dans un pays totalitaire ». Encensé par les critiques, cette production talentueuse était à la mesure culturelle et politique de notre époque. Quand les lumières se sont rallumées, les gens étaient déjà en train de sortir. Ils ne semblaient pas avoir été touchés, ou peut-être que d’autres distractions les attendaient. « Quelle prise de tête ! », s’est exclamée une jeune demoiselle, en allumant son téléphone. A mesure que les sociétés avancées se dépolitisent, les changements sont à la fois subtils et (...) Lire la suite »
Parlons (Inter) Net
L’avion s’écrase, mais pas les commentateurs, hélas !

Trop tôt pour dire qui a abattu le Boeing 777 de la Malaysia Airlines et pourquoi. Cependant, l’équipe des médiatologues du GS peut d’ores et déjà soutenir qu’ un conflit oppose les Ukrainiens aux « séparatistes pro-Russes » dits aussi « les insurgés », mais jamais « Ukrainiens » ou « Ukrainiens de l’Est ». En quelque sorte, les opposants aux néo-nazis de Kiev sont devenus apatrides par la grâce de nos journalistes enfumeurs.

Par ailleurs, le bureau du GS chargé des boules de cristal, de l’épandage du marc du café, de l’éventration des volailles et du sacrifice des jeunes vierges peut annoncer que, dès mercredi, Charlie Hebdo va (enfin !) nous parler de l’Ukraine. N’allez pas l’acheter, surtout : on vous dira.

Théophraste R. (Informer, c’est prévoir).

PS. Pour les distraits : la photo montre Charb devant Charlie Hebdo incendié.
Voir : http://www.legrandsoir.info/charlie-hebdo-ou-l-art-d-inventer-la-paill...

12 






 
VIDEOS

 
voir la liste des vidéos proposées sur :
Le Grand Soir Tube
Voir aussi
*"Vendre des armes à Israël c’est être complice de l’attaque contre Gaza"
Sept Prix Nobel de la paix et des intellectuels et des artistes du monde entier appellent à un embargo militaire envers Israël. « Israël a, une fois de plus, lâché l’entière puissance de son armée (...)
The Guardian
*L’Europe de la Défense, un idéalisme français ?
Suite à la chute du colonel Mouammar Kadhafi, la région du Sahel connaît un déséquilibre conséquent. Depuis 2012, le nord du Mali a été la scène d’affrontements entre les soldats maliens et les forces (...)
Nikita IMAMBAJEV
*Provocation insolite
Ce matin, les dépêches étaient saturées par l’insolite nouvelle qu’un avion de la compagnie Malaysia Airlines avait été frappé à 10 100 mètres d’altitude, alors qu’il survolait le territoire de l’Ukraine, (...)
Fidel CASTRO
*Terrorisme, un échec étasunien ?
En 2000, le terrorisme – du moins tel qu’on le connaît actuellement – n’existait pas au Moyen-Orient, singulièrement en Irak et en Syrie. Or, l’invasion étasunienne de l’ancienne Mésopotamie a absolument (...)
Karim MOHSEN
*Démocratisme ou liberastia : anatomie de notre suprématisme
Nous insistons autant que faire se peut, à chaque occasion que nous donnent les événements ou la fortune de nos commentaires, sur l’idée que le fonctionnement pseudo-politique du “bloc BAO”, – UE et (...)
Philippe GRASSET
*Les Etats-Unis continuent de financer l’opposition vénézuélienne
Caracas - Presque 4 ans après que le Venezuela ait promulgué une loi spécifique qui interdit aux Etats-Unis de financer des groupes politiques dans le pays, certaines organisations d’opposition (...)
Granma
*Gaza : La France complice.
« La police vous parle tous les soirs à 20 heures » Slogan de Mai 68. Je suis allé hier samedi 19 juillet à Paris à la manifestation interdite par le pouvoir socialiste. Pouvoir qui depuis deux ans est (...)
Jean-Luc LAURENT
*Cet irrésistible besoin d’Antisémitisme
Si un jour un représentant des forces de l’ordre me demande « Où étiez-vous dans la nuit du 19 juillet 2014 entre 20h00 et 20h30 ? », je sais que même dans cent ans, je n’aurai aucun mal à fournir un (...)
Viktor DEDAJ
12 
*A Barbès, la manifestation pacifiste et solidaire a bien eu lieu, et nous y étions !
Des militants du Parti de Gauche dénoncent « le traitement partial et mensonger » de la manifestation pour Gaza du 19 juillet à Paris et veulent « rétablir la vérité d’une réussite populaire face à la (...)
*Offensive israélienne sur Gaza : les enfants palestiniens paient un lourd tribut
Depuis le début de l’opération militaire israélienne contre Gaza, le 7 juillet, plus de 400 Palestiniens ont été tués. Une victime sur cinq est un enfant. Des enfants qui paient un lourd tribut à chaque (...)
Eros SANA
*Liste des interventions militaires Françaises en Afrique...
Après les indépendances, la France signe une vingtaine d’accords de défense et de coopération avec ses anciennes colonies africaines. Si la France est malhonnête, les dirigeants africains sont nigauds. (...)
Anonyme
*Déclaration de 51 partis communistes : « le massacre du peuple de Palestine doit cesser maintenant »
Nous, partis communistes qui signons cette déclaration commune condamnons l’offensive barbare et criminelle de l’État d’Israël contre le peuple palestinien. Nous exprimons notre entière solidarité avec (...)
*Texte intégral du Discours d’investiture du Président Bachar al-Assad
Honorables Syriens, honorable peuple libre et révolutionnaire, il y a maintenant trois ans et quatre mois que certains ont décrété en votre nom : « le peuple exige ! ». OUI… le peuple a exigé, le (...)
*Existe-t-il des ennemis héréditaires ?
Bernard GENSANE
*Le Venezuela condamne les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité massifs commis par Israël contre le peuple palestinien
Communiqué du Ministère des Affaires Étrangères. Le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela tient à réitérer sa plus ferme solidarité avec le peuple palestinien et sa plus forte (...)
Venezuela infos
Derniers commentaires
Cet irrésistible besoin d'Antisémitisme
Cet irrésistible besoin d'Antisémitisme
Cet irrésistible besoin d'Antisémitisme
L’avion s’écrase, mais pas les commentateurs, hélas !
Cet irrésistible besoin d'Antisémitisme
L’avion s’écrase, mais pas les commentateurs, hélas !
C’était le Missile de Poutine ! (Asia Times)
Cet irrésistible besoin d'Antisémitisme
L'amnésie de Mauricio Vicent (El Pais) : pas un mot de la solidarité de Cuba en Haïti !
Trop c'est trop. Il faut maintenant passer au boycott.
Gaza : cette injustice scandaleuse ne prendra fin que si son coût augmente (The Guardian)
L’avion s’écrase, mais pas les commentateurs, hélas !
La banque BRICS opérationnelle - Une sortie du Consensus de Washington ?
Cet irrésistible besoin d'Antisémitisme
Cet irrésistible besoin d'Antisémitisme
Cet irrésistible besoin d'Antisémitisme
L’avion s’écrase, mais pas les commentateurs, hélas !
Toutes les raisons pour lesquelles je quitte Israël
Gaza : La France complice.
BRICS, puissant contrepoids à l’hégémonie de Washington (La Jornada)
RSS RSS Commentaires

Pour les accros des réseaux sociaux


le 21 juillet 2014
vous étiez 16833 à contempler le Grand Soir.
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.