RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz
 
19 
La vie rêvée des intellectualoïdes français

Le jour où Jean Daniel (entre autres) palpa 10.000 euros de la dictature du Qatar

Il y a des rapprochements qui s’imposent. Comme ceux-ci par exemple :

Apéritif : C’est quoi Le Qatar ? (extraits de la version édulcorée de Wikipédia)

- Au Qatar, la famille souveraine Al Thani continue à détenir seule le pouvoir suite à la déclaration d’indépendance du pays en 1971. L’émir, qui est le chef de l’État, gère le Qatar en s’appuyant sur sa famille. (...)

- Aucun parti politique n’existe dans le pays

- Lors de la guerre contre l’Irak le pays a servi de base à l’état-major américain (commandement central américain de Tampa, Floride (« Centcom ») responsable des opérations de guerre en Irak

- Les homosexuels y sont emprisonnés et condamnés à de lourdes peines

Entrée : Libération, février 2009

«  En pleine crise financière, une nouvelle niche fiscale. En faveur de l’émirat du Qatar… Hier, le Sénat a définitivement ratifié la convention franco-qatarie, signée en janvier 2008 entre Nicolas Sarkozy et l’émir Hamad Ben Khalifa Al-Thani, lors d’un périple présidentiel à Doha. Sous prétexte de toilettage d’un ancien traité fiscal, elle exonère d’impôt sur les plus-values tous les investissements immobiliers réalisés dans l’Hexagone par « l’Etat du Qatar ou ses entités publiques », y compris la famille de l’émir. Cette nouvelle convention tombe à pic, les Qataris multipliant ces derniers temps les investissements à Paris. » (1)

Plat du Jour : Le Figaro, décembre 2010

«  Lundi soir, des dizaines d’invités se pressaient place de l’Étoile, à l’hôtel Landolfo Carcano, siège de l’ambassade du Qatar. Dans les salons en lambris dorés avec mosaïques au sol et fresques de nymphes alanguies, Son Excellence Mohamed al-Kuwari a décoré le dessinateur Jean Plantu et Amirouche Laïdi, président du club Averroes, du prix « Doha capitale culturelle arabe ». Ce soir, l’ambassadeur décorera les poètes André Miquel, Bernard Noël et Adonis. De Jack Lang à Jean Daniel, en passant par Dominique Baudis, Edmonde Charles-Roux, Renaud Donnedieu de Vabres et Anne Roumanoff, un total de 66 personnalités françaises de la culture auront été décorées par le Qatar en 2010. Toutes sont reparties avec un chèque de 10.000 €. » (2)

Dessert : Blog du Nouvel Obs, mars 2011

«  Donc, en priorité, des armes, des armes, des armes pour résister à Kadhafi ! » - Jean Daniel (3)

Café : The Guardian, octobre 2011

«  Le Qatar a joué un rôle clé dans la galvanisation du soutien arabe à la résolution du conseil de sécurité de l’ONU visant à protéger les civils au mois de mars (2011). Il a aussi livré des armes et des munitions à grande échelle - en dehors de toute légalité clairement établie. Au cours de la guerre, des rumeurs courraient sur la présence de forces spéciales qatariennes. Mais il n’y avait jamais eu de confirmation officielle sur des actions entreprises qui n’étaient pas explicitement autorisées par l’ONU. Le chef d’état-major qatarien, le général-major Hamad bin Ali al-Atiya, a déclaré : « Nous étions parmi eux et le nombre de Qatariens sur le terrain se chiffrait par centaines dans chaque région. La formation et les communications étaient gérées par des Qatariens. Le Qatar a supervisé les plans des rebelles parce c’était des civils qui n’avaient pas suffisamment d’expérience militaire. » selon une citation de l’AFP. « Nous avons assuré la liaison entre les rebelles et les forces de l’OTAN. ». » (4)

Et vous me demandez encore, cher lecteur, d’où vient cet étrange sentiment que plus rien ne va dans la France d’aujourd’hui ?

Cigare, quelqu’un ?

Viktor Dedaj
«  ça leur apprendra d’oublier mon chèque à moi »

l’intellectualoïde est à l’intellectuel ce que l’androïde est à l’être humain : une vague ressemblance à l’extérieur et à l’intérieur juste un fatras de câblages préprogrammés. Exemple : Jean Daniel (intellectualoïde) et Noam Chomsky (Intellectuel).

(1) http://www.liberation.fr/politiques/0101320679-le-senat-exonere-d-impo...

(2) http://www.lefigaro.fr/culture/2010/12/20/03004-20101220ARTFIG00501-l-...

(3) http://jean-daniel.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/03/09/des-armes-po...

(4) http://www.legrandsoir.info/le-qatar-reconnait-avoir-envoye-des-centai...


URL de cet article 15010
Même Auteur
Cuba est une île
Danielle BLEITRACH, Jacques-François BONALDI, Viktor DEDAJ

Présentation de l’éditeur " Cuba est une île. Comment l’aborder ? S’agit-il de procéder à des sondages dans ses eaux alentours de La Havane, là où gisent toujours les épaves des galions naufragés ? Ou encore, aux côtés de l’apôtre José Marti, tirerons-nous une barque sur la petite plage d’Oriente, et de là le suivrons -nous dans la guerre d’indépendance ? Alors, est-ce qu’il l’a gagnée ? C’est compliqué ! L’écriture hésite, se veut pédagogique pour exposer les conséquences de la nomenclature sucrière. L’épopée (...)

Agrandir | voir bibliographie

 

"L’un des grands arguments de la guerre israélienne de l’information consiste à demander pourquoi le monde entier s’émeut davantage du sort des Palestiniens que de celui des Tchétchènes ou des Algériens - insinuant par-là que la raison en serait un fonds incurable d’antisémitisme. Au-delà de ce qu’il y a d’odieux dans cette manière de nous ordonner de regarder ailleurs, on peut assez facilement répondre à cette question. On s’en émeut davantage (et ce n’est qu’un supplément d’indignation très relatif, d’ailleurs) parce que, avant que les Etats-Unis n’envahissent l’Irak, c’était le dernier conflit colonial de la planète - même si ce colonisateur-là a pour caractéristique particulière d’avoir sa métropole à un jet de pierre des territoires occupés -, et qu’il y a quelque chose d’insupportable dans le fait de voir des êtres humains subir encore l’arrogance coloniale. Parce que la Palestine est le front principal de cette guerre que l’Occident désoeuvré a choisi de déclarer au monde musulman pour ne pas s’ennuyer quand les Rouges n’ont plus voulu jouer. Parce que l’impunité dont jouit depuis des décennies l’occupant israélien, l’instrumentalisation du génocide pour oblitérer inexorablement les spoliations et les injustices subies par les Palestiniens, l’impression persistante qu’ils en sont victimes en tant qu’Arabes, nourrit un sentiment minant d’injustice."

Mona Chollet

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Colombie : Le poids des maux, le choc des photos.
Vous avez oublié les photos (bidons) du faux charnier de Timisoara en Roumanie ? En décembre 1989, elles démontrèrent au monde entier la férocité du régime communiste roumain. La presse avança le chiffre d’une dizaine de milliers de morts. Ceausescu renversé et exécuté, on a appris que les cadavres (moins de 200) avaient été sortis de la morgue d’un hôpital pour une mise en scène politico-macabre que les médias avalèrent illico et propagèrent urbi et orbi sans chercher à vérifier. Et voici que nous en (...)
12 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
47 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.