RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Impérialisme

Vaincre les États-Unis

Le correspondant socialiste
La guerre en Ukraine a mis en lumière un certain nombre de questions présentes depuis un certain temps dans la situation géopolitique. Celles-ci incluent : L'importance du monde unipolaire étasunien et les efforts qu'il fera pour maintenir son hégémonie. La nature des forces qui s'opposent à cette hégémonie et que signifie l'exigence d'un monde multipolaire ? Quel est le rôle des anti-impérialistes dans la situation actuelle ? L'ordre mondial étasunien est la plus grande menace pour la paix et la plus grande contrainte pour les forces progressistes à l'échelle mondiale, comme en témoignent les nombreuses guerres illégales qu'il a menées, les interventions militaires et les coups d'État contre les gouvernements de gauche. Cependant, dans la situation actuelle, sans monde socialiste, l'opposition vient en grande partie d'autres puissances capitalistes. Quelles sont les conséquences de cela ? De très grandes nations capitalistes affirment leur indépendance vis-à-vis des diktats des États-Unis, y (...) Lire la suite »

Whodunnit ?* - Faits relatifs au sabotage des pipelines Nord Stream

Moon of Alabama

(*) "Qui est coupable ?" Avec quelques jours de décalage dus à une traduction laborieuse, la mise en place de liens minutieuse et d'une typo permettant une lecture aussi claire et agréable que possible, voici, encore une fois, une analyse implacable et détaillée par MoA des récents évènements en mer Baltique. Du temps de l'empire romain, il était coutume de dire que tous les chemins mènent à Rome. Et bien aujourd'hui, ils mènent tous à Washington où se trouvent les véritables ennemis du genre humain, les vrais criminels, les seuls terroristes. (XP)

Pendant des décennies, les États-Unis se sont opposés aux projets européens visant à recevoir de l’énergie de la Russie. Ils veulent que l’Europe achète du pétrole et du gaz étasunien plus cher. the Lemniscat @theLemniscat - 15:56 UTC - Sep 27, 2022 Le plan des EU a toujours été d’empêcher l’UE d’acheter le gaz russe. 2014 Rice : « Vous voulez changer la structure de la dépendance énergétique. Vous voulez dépendre davantage de la plateforme énergétique nord-américaine... pour avoir des pipelines qui ne passent pas par l’Ukraine et la Russie ». https://youtube.com/watch?v=aF0uYIjaTNE L’industrie de l’Europe, et surtout celle de l’Allemagne, dépend de l’énergie bon marché fournie par la Russie. Sans elle, l’Europe sera désindustrialisée et fera faillite. Les États-Unis avaient menacé de désactiver les pipelines reliant l’Europe à la Russie. ABC News @ABC - 9:59pm - 7 Feb 2022 Président Biden : « Si la Russie nous envahit... alors il n’y aura plus de Nord Stream 2. Nous y mettrons fin ». Journaliste : « Mais (...) Lire la suite »
31 
Le sabotage du gazoduc Nord Stream 2 a pratiquement annoncé que la guerre en Ukraine ne peut que s’intensifier sans qu’aucune fin ne soit en vue.

Omerta dans une guerre de gangsters

Diana JOHNSTONE
Les guerres impérialistes sont menées pour conquérir des terres, des peuples, des territoires. Des guerres de gangsters sont menées pour éliminer les concurrents. Dans les guerres de gangsters, vous lancez un avertissement obscur, puis vous brisez les fenêtres ou brûlez la place. La guerre des gangsters est ce que vous menez lorsque vous êtes déjà le patron et que vous ne laisserez aucun étranger entrer sur votre territoire. Pour les « Dons » de Washington, le territoire peut être un peu partout, mais son coeur de marché est l'Europe occupée. Équipage du LVNS Talivaldis effectuant une formation de déminage en mer Baltique lors de l'exercice maritime annuel BALTOPS en juin 2020. (OTAN) Par une étrange coïncidence, il se trouve que pour le public américain Joe Biden a des airs de parrain maffieux (défraichi mais « stylé »), parle comme un parrain maffieux (hollywoodien), arbore un petit sourire en coin comme sont supposés le faire les chefs de la mafia. La vidéo postée par ABC News sur Twitter tourne (...) Lire la suite »

Violence en Iran ; est-elle d’origine interne ou externe ?

Fra HUGHES

Faites attention à ce que vous réclamez à un moment où les impérialistes veulent la guerre avec la Chine, la Russie et l'Iran.

La mort tragique d'une jeune femme dans un poste de police iranien, que l'on a vue s'effondrer sur CCTV, est un coup dévastateur pour sa famille et ses amis. Nous pleurons tous la perte d'une jeune femme innocente en attendant le résultat officiel concernant la cause de sa mort. Alors que la police locale enquête toujours sur la cause du décès, les grands médias occidentaux affirment qu'elle a été battue à mort. La réaction ici en Irlande et au Royaume-Uni a été presque instantanée et universelle. Des rassemblements et des marches pour défendre le droit des femmes à choisir de porter ou non le hijab ont lieu dans les villes et villages du Royaume-Uni et d'Irlande. L'ironie ou l'hypocrisie de ces rassemblements est sujette à débat, alors regardons ce qui se passe. Il n'y a pas de rassemblements pour les millions de personnes qui meurent de faim au Yémen. Aucun rassemblement de masse pour le peuple assiégé du Donbass, mais nous avons des rassemblements pour soutenir les fascistes ukrainiens. (...) Lire la suite »

Ukraine, pitoyables mensonges

Emmanuel du MORNE
Comment saisir cette marche vers l'inéluctable, la conflagration à venir, sans percer le fond au sujet des va-t-en-guerre, ces princes des ténèbres ou anges déchus qui trépignent d'impatience devant les portes de l'enfer ? Dans quelle intention la trajectoire de l'histoire fut modifiée depuis l'âge du bronze par l'introduction d'un jeu mortel, la guerre ? Qui demeurèrent ses promoteurs ? L'occident vint sur un claquement de doigts ou serait-il né après Colomb ? Une réponse affirmative pourrait induire en erreur. Dans quelle mesure cette rétrospective permet d'appréhender le futur se dessinant en filigrane derrière les retombées de l'hiver nucléaire ? La faillite probable de la planète résultera de la prise en main des affaires du monde par une culture ne disposant point des moyens de ses ambitions. En somme, on vit d'expédients par le truchement du mensonge et du crime. A ce stade, un arrêt sur la mystification semble pertinent afin d'aborder la genèse de l'imposture. Une civilisation ne se (...) Lire la suite »
20 

Colonisateurs et colonisés

Andrea ZHOK
L’autre jour, j’assistais à une belle discussion de thèses ayant pour objet des auteurs de ce qu’on appelle les études postcoloniales (« post colonial studies »). Tout était intéressant mais, tandis que j’écoutais des arguments de Frantz Fanon, Edward Saïd, etc, j’ai eu, à un certain moment, ce que les psychologues de la Gestalt appellent une Intuition (Einsicht, Insight). On parlait de la façon dont les études postcoloniales cherchent à affaiblir les théories philosophiques, linguistiques, sociales et économiques au moyen desquelles les colonialistes occidentaux avaient « compris » les peuples colonisés en projetant sur eux leur propre auto-perception. J’écoutais comment on analysait la nature psychologiquement destructrice du colonialisme qui, en imposant une identité coloniale asservissante, attaquait même la santé mentale des peuples soumis. Ces blessures psychologiques, cette pathogénèse psychiatrique se produisent dans la mesure où le regard colonial ôtait au colonisé la capacité de se percevoir en (...) Lire la suite »

Escalade désespérée de la guerre économique que mènent les États-Unis

Daniel VANHOVE
Beaucoup d’observateurs de ce qui se déroule en Ukraine ont été surpris de voir il y a quelques jours, l’intervention de Henry Kissinger, ancien secrétaire d’État de la Maison Blanche du temps du président Nixon. Même si ce criminel – honoré d’un Prix Nobel de la Paix en 1973 (cela illustrait déjà l’imposture occidentale) – fêtera bientôt ses 100 ans, il semble avoir toute sa raison que de nombreux responsables politico-médiatiques plus jeunes n’ont pas/plus. Sa prise de parole n’est certainement pas due au hasard et a sans l’ombre d’un doute été écoutée par ceux qui sont à la manœuvre. Sera-t-elle entendue est une autre affaire ? Et nous n’aurons les premiers éléments de réponse qu’en suivant le déroulement des opérations en cours à l’Est de l’Europe. En 2007 je terminais la rédaction d’un livre paru un an plus tard, où je pointais les liens entre l’occupation de la Palestine par la colonie israélienne – produit de l’occident – et les implications que cette occupation avait dans le monde. En voici un extrait : « (...) Lire la suite »

Le grand bond en arrière

Le correspondant socialiste
Les États-Unis et le Royaume-Uni prévoient une guerre avec la Chine. Dans le langage officiel, ils explorent des "plans d'urgence" face à la "menace" chinoise contre Taïwan (Financial Times, 1er mai). Cela va de pair avec une activité militaire accrue des États-Unis, du Japon et de l'Australie dans les mers proches de Taïwan. Le journaliste français Arnaud Bertrand a déclaré que l'objectif de la récente réunion de deux jours entre les EU et les Britanniques était de définir leurs rôles respectifs dans une future guerre à Taiwan. Pourtant, les deux pays reconnaissent officiellement Taïwan comme faisant partie de la Chine. La position officielle des États-Unis telle qu'énoncée dans la fiche d'information sur les relations bilatérales du département d'État. Les relations avec Taïwan sont les suivantes : "Les États-Unis reconnaissent le gouvernement de la République populaire de Chine comme le seul gouvernement légal de la Chine [et] il n'y a qu'une seule Chine et Taïwan fait partie de la Chine". La (...) Lire la suite »

« Nous concourrons pour gagner le XXIe siècle – et le pistolet de départ a retenti, Président Biden

Le correspondant socialiste
Certains communistes caractérisent la guerre d'Ukraine comme une lutte entre deux pôles impérialistes. Mais cela suggère que les États-Unis et la Russie sont des adversaires à égalité comme l'Allemagne et la Grande-Bretagne l'étaient en 1914, alors que les États-Unis sont clairement l'hégémonie militaire mondiale, avec toute la puissance de l'OTAN sous son seul commandement. La Russie est une puissance capitaliste régionale qui défie les États-Unis mais qui n'a rien à voir avec la même influence mondiale, malgré sa puissance militaire. Parce que les EU sont le principal danger pour la paix mondiale, elle devrait être notre principal objectif. Il ne s'agit pas de négliger la nature capitaliste de la Russie, ni le fait que la concurrence capitaliste produit nécessairement des guerres. Mais notre période diffère de celle de Lénine en ce que l'impérialisme étasunien n'a pas d'égal historique en termes de force et de portée mondiale. Réduire la guerre à des camps impérialistes contestataires occulte ce fait. (...) Lire la suite »

Est-ce de la propagande russe ?

Caitlin JOHNSTONE
Nous risquons une troisième guerre mondiale très rapide et très radioactive pour défendre la "démocratie" d'une nation dont le gouvernement interdit les partis d'opposition, emprisonne les opposants politiques, ferme les médias d'opposition et reçoit tous ses ordres de Washington en raison d'un coup d'État soutenu par les États-Unis en 2014. "Défendre la démocratie ukrainienne" a autant de sens que "Défendre les ports maritimes de Mongolie". *** Les puissances responsables de la destruction de l'Irak, de l'Afghanistan, de la Libye, de la Syrie et du Yémen sont les mêmes puissances auxquelles nous faisons confiance pour naviguer prudemment dans des escalades nucléaires extrêmement délicates sans mettre fin au monde. "Détendez-vous, personne ne va déclencher une guerre nucléaire" est une croyance qui repose sur l'hypothèse que l'empire qui a mis à sac ces nations, tout en détruisant notre environnement et en rendant tout le monde fou et misérable, est suffisamment compétent pour marcher sur cette (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 430