RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Léa SALAME
Ma lettre au CSA

Aprés le traquenard de Léa Salamé et de ses complices

Maxime VIVAS

J’ai choisi d’envoyer par courrier postal au CSA ce texte documenté et étayé. J’y reprends, en les ordonnant, des éléments d’informations déjà publiés dans des articles du GS. J’y ajoute des informations et des questions précises.

Je vous ferai part de leur réponse.
Vous pouvez envoyer vous aussi un texte au CSA par Internet (nombre de mots limités) à http://www.csa.fr/Services-en-ligne/Vos-remarques-au-CSA

Toulouse, le 4 décembre 2017 Maxime Vivas XXXXXXXXXXXXXXXXX XXXXXX@orange.fr à CSA Tour Mirabeau 39-43 quai André Citroën. 75739 Paris cedex 15 Mesdames et messieurs les membres du Conseil, J’ai plusieurs remarques à faire et une demande au sujet de « L'émission politique » du jeudi 30 novembre 2017 avec Jean-Luc Mélenchon. Y ont été présentées comme des Françaises lambdas, deux contradictrices de l'invité, en vérité politiquement marquées. L'une, Laurence Debray, a été présentée comme historienne et écrivaine « d'origine vénézuélienne » dans les documents Internet de présentation de « L'émission politique », puis comme Vénézuélienne par Léa Salamé en cours d'émission, se prétendant elle-même Vénézuélienne avant de convenir qu'elle « a vécu au Venezuela ». Une simple recherche préalable par Léa Salamé sur Internet lui aurait suffi pour découvrir qu'elle est Française (née à Paris, électrice d’Emmanuel Macron, fille de Régis Debray) que l’« historienne » est seulement titulaire d’une maîtrise d’Histoire, que son seul (...) Lire la suite »
30