Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

15 

Quand Léa Salamé sur France inter établit un lien entre les gilets jaunes et le terrorisme d’Al-Quaïda

Le matin sur France Inter dans le cadre du 7/9 se tient à 7 heures 50 une séquence consacrée à un invité pilotée par La chroniqueuse Léa Salamé.

Ce matin dans cette séquence consacrée à l’attentat de Strasbourg, l’invité était Wassim Nasr, Journaliste à France 24 - spécialiste des mouvements djihadistes..

Et c’est au cours de cet entretien qu’on a pu entendre l’hallucinant dialogue suivant :

Léa Salamé : " Alors sur le plan français évidemment cet attentat intervient au coeur d’une crise politique majeure les gilets jaunes ; est-ce que c’est un élément qui doit rentrer en ligne de compte selon vous dans l’analyse ? est-ce que vous y voyez un lien, que ça intervienne maintenant, le timing en pleine crise des gilets jaunes ? "

Wassim Nasr : " Moi je vois pas un lien direct avec ce qui s’est passé à Strasbourg et le phénomène "gilets jaunes".

Après on aurait pu imaginer que les djihadistes commettent des attentats pendant les manifestations mais pas contre les manifestations ça c’est important parce que de fait les forces de l’ordre sont occupées.

Mais vous faites bien de me poser cette question parce qu’hier il y a eu un audio de 28 minutes du patron d’Aqmi, Al-Quaida au Maghreb islamique, Abdel Wadou, où il prenait fait et cause pour les gilets jaunes en disant, les gilets jaunes sont les opprimés comme nous les gens d’ Al-Quaida qui sommes des opprimés .>

En gros soulevez vous contre votre gouvernement parce que ce qui coûte de l’argent c’est les OPEX [ opérations extérieures] c’est les ressources qui sont pillées en Afrique ...

Donc on voit là une vraie différence entre les stratégies de l’état islamique qui ne font pas de différence : tout le monde doit être tué, civils et les stratégies d’ Al-Quaida où Al-Quaida, j’ai envie de dire fait de la politique, essaye de capitaliser comme vous le dites sur une crise qui est bien réelle "

On le voit donc ici si les gilets jaunes ne sont pas directement accusés de terrorisme, ce qui est sournoisement suggéré c’est qu’ils, et plus largement le mouvement social, contre la politique de Macron sont instrumentalisés par le terrorisme islamiste.

Sous-entendu d’une part avec ce nouvel attentat il est plus qu’urgent d’arrêter !

Léa Salamé et son interlocuteur pourront toujours dire " nous ne faisons que tenir compte du contexte", il n’empêche ce qu’ils avancent c’est un lien entre gilets jaunes et Al-Quaida et en quelque sorte une alliance objective entre "opprimés" !

D’autre part au-delà de ce rapprochement de circonstance et plus profondément, l’utilisation par les médias du terme de "radicalisation" appliqué au mouvement en cours comme à ceux qui cèdent à la tentation du terrorisme islamique suggère lui une démarche qui serait similaire entre la barbarie djihadiste et la résistance sociale

Inconscient de l’oligarchie menacée dans ses intérêts de classe ET/OU préparation d’une répression sans limites ?

La question vaut d’être posée comme dénoncée l’attitude d’une radio publique et des journalistes qui se livrent à ce genre d’amalgame !

Gilbert Rodriguez

»» http://www.frontsyndical-classe.org/-09
URL de cet article 34229
   
Propagande impériale & guerre financière contre le terrorisme
Ibrahim WARDE
« Après chaque attentat, des experts autoproclamés dénoncent les réseaux de financement du terrorisme. Les enquêtes ont beau démontrer que ces attentats nécessitent en réalité très peu de fonds, pour les idéologues endurcis qui forment les bataillons des "guerriers de la finance", l’absence de preuve ne signifie rien : il faut multiplier les attaques contre l’argent caché des terroristes. Or les frappes financières, si elles sont le plus souvent sans effets réels sur leurs cibles officielles, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Briser le mensonge du silence n’est pas une abstraction ésotérique mais une responsabilité urgente qui incombe à ceux qui ont le privilège d’avoir une tribune. »

John Pilger


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.