Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

15 

Quand Léa Salamé sur France inter établit un lien entre les gilets jaunes et le terrorisme d’Al-Quaïda

Le matin sur France Inter dans le cadre du 7/9 se tient à 7 heures 50 une séquence consacrée à un invité pilotée par La chroniqueuse Léa Salamé.

Ce matin dans cette séquence consacrée à l’attentat de Strasbourg, l’invité était Wassim Nasr, Journaliste à France 24 - spécialiste des mouvements djihadistes..

Et c’est au cours de cet entretien qu’on a pu entendre l’hallucinant dialogue suivant :

Léa Salamé : " Alors sur le plan français évidemment cet attentat intervient au coeur d’une crise politique majeure les gilets jaunes ; est-ce que c’est un élément qui doit rentrer en ligne de compte selon vous dans l’analyse ? est-ce que vous y voyez un lien, que ça intervienne maintenant, le timing en pleine crise des gilets jaunes ? "

Wassim Nasr : " Moi je vois pas un lien direct avec ce qui s’est passé à Strasbourg et le phénomène "gilets jaunes".

Après on aurait pu imaginer que les djihadistes commettent des attentats pendant les manifestations mais pas contre les manifestations ça c’est important parce que de fait les forces de l’ordre sont occupées.

Mais vous faites bien de me poser cette question parce qu’hier il y a eu un audio de 28 minutes du patron d’Aqmi, Al-Quaida au Maghreb islamique, Abdel Wadou, où il prenait fait et cause pour les gilets jaunes en disant, les gilets jaunes sont les opprimés comme nous les gens d’ Al-Quaida qui sommes des opprimés .>

En gros soulevez vous contre votre gouvernement parce que ce qui coûte de l’argent c’est les OPEX [ opérations extérieures] c’est les ressources qui sont pillées en Afrique ...

Donc on voit là une vraie différence entre les stratégies de l’état islamique qui ne font pas de différence : tout le monde doit être tué, civils et les stratégies d’ Al-Quaida où Al-Quaida, j’ai envie de dire fait de la politique, essaye de capitaliser comme vous le dites sur une crise qui est bien réelle "

On le voit donc ici si les gilets jaunes ne sont pas directement accusés de terrorisme, ce qui est sournoisement suggéré c’est qu’ils, et plus largement le mouvement social, contre la politique de Macron sont instrumentalisés par le terrorisme islamiste.

Sous-entendu d’une part avec ce nouvel attentat il est plus qu’urgent d’arrêter !

Léa Salamé et son interlocuteur pourront toujours dire " nous ne faisons que tenir compte du contexte", il n’empêche ce qu’ils avancent c’est un lien entre gilets jaunes et Al-Quaida et en quelque sorte une alliance objective entre "opprimés" !

D’autre part au-delà de ce rapprochement de circonstance et plus profondément, l’utilisation par les médias du terme de "radicalisation" appliqué au mouvement en cours comme à ceux qui cèdent à la tentation du terrorisme islamique suggère lui une démarche qui serait similaire entre la barbarie djihadiste et la résistance sociale

Inconscient de l’oligarchie menacée dans ses intérêts de classe ET/OU préparation d’une répression sans limites ?

La question vaut d’être posée comme dénoncée l’attitude d’une radio publique et des journalistes qui se livrent à ce genre d’amalgame !

Gilbert Rodriguez

»» http://www.frontsyndical-classe.org/-09
URL de cet article 34229
   
Un autre regard sur le 11 septembre
David Ray GRIFFIN
« En s’appuyant sur des milliers de sources, cette critique détaillée, loin de partir d’idées préconçues ou d’exprimer une opinion réactionnaire, soulève assez de questions précises et dérangeantes pour étayer une demande de nouvelle enquête plus convaincante que jamais. » - Publishers Weekly Présentation de l’auteur David Ray Griffin est professeur émérite de philosophie des religions et de théologie à la Claremont School of Theology et à la Claremont Graduate University. Il est également, co-directeur du (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le déficit de l’Etat était l’objet même de spéculations. A la fin de chaque année, nouveau déficit. Au bout de quatre ou cinq ans, nouvel emprunt. Or chaque emprunt fournissait à l’aristocratie une nouvelle occasion de rançonner l’Etat, qui, maintenu artificiellement au bord de la banqueroute, était obligé de traiter avec les banquiers dans des conditions toujours plus défavorables.

Karl Marx
La lutte des classes en France. 1850


Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.