RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le vaccin contre le H1N1 responsable de 700% d’augmentation du nombre des fausses-couches.

8 Décembre 2010 - Des documents récents présentés au Comité de Conseil des Vaccins pour Enfants des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies des USA (sigle en anglais : CDC) ont révélé une information à faire dresser les cheveux sur la tête à propos des effets des vaccins contre le H1N1 et la grippe aviaire sur les femmes enceintes. Selon ce rapport, le taux de fausses-couche chez les femmes enceintes durant la pandémie de H1N1 et de grippe aviaire en 2009 a augmenté de plus de 700% en comparaison avec les années antérieures, pointant directement le vaccin comme responsable - mais le CDC nie la vérité et continue à affirmer que personne n’a subi de préjudice.

Selon le CDC, environ 50% des femmes enceintes ont été vaccinées contre le H1N1 en 2009/2010. Celles-ci, auxquelles leurs médecins avaient prescrit la vaccination contre la grippe saisonnière, étaient trois fois plus susceptibles d’attraper la maladie. Et les chiffres montrent clairement qu’avec l’augmentation des vaccinations à cause de la peur du H1N1 est survenue une forte augmentation des fausses-couches, avec de multiples effets secondaires indésirables mentionnés.

Mais il semble que la CDC ne se soucie pas des faits, au moment où de nombreuses informations indiquent que l’agence a manqué de reporter si peu que ce soit cette information vitale aux fournisseurs de vaccins. De fait, quand pour la troisième fois on lui a présenté les documents, Le Dr Marie McCormick, chef du Groupe de Travail pour l’Evaluation et les Risques des Vaccins du Département de la Santé des Services Humains des Etats-Unis, a en effet eu l’audace de dire qu’il n’y avait pas d’effets secondaires indésirables dus au vaccin lors de son administration à des femmes enceintes.

"L’estimation fallacieuse et sans fondement donnée par le groupe d’évaluation du CPC a donné le feu vert au Comité de Conseil en Pratiques d’Immunisation (ACIP) pour continuer à recommander la vaccination à tout le monde en 2010/2011, y compris aux femmes enceintes", a expliqué Eileen Dannemann, directrice de la Coalition Nationale des Femmes Organisées, qui a présenté l’information.

"Le vaccin contre la grippe pour 2010/2011 contient les mêmes éléments que ceux qui sont impliqués dans la mort de ces foetus, le composant viral du H1N1 et la neurotoxine du mercure (Thimerosal). Il contient en outre deux autres souches virales - une injection triple pour tout le monde."

(...) Pendant ce temps-là , continuant de mentir à la population, le CDC exhorte tout le monde, y compris les femmes enceintes, à se faire vacciner.

Source : http://www.aporrea.org/actualidad/n171089.html

Le rapport en anglais : http://www.progressiveconvergence.com/H1N1-RELATED%20miscarriages.htm

Article en anglais :
Possibly over Three Thousand Miscarriages : CDC Still Lying about H1N1 Vaccine Safety
http://www.naturalnews.com/030190_vaccines_miscarriage.html
Despite up to 3,500+ Miscarriages, CDC Still Lying about H1N1 Vaccine Pregnancy Safety
http://www.tbyil.com/H1N1_Vaccine_Pregnancy_Dangers.htm

En 2009 :

Article du 30 Juillet 2009 :
H1N1 : les femmes enceintes, à vacciner en priorité
http://www.lefigaro.fr/sante/2009/07/30/01004-20090730ARTFIG00290-h1n1...

Article de « Laissez les vivre » en Novembre 2009 :
Vaccin H1N1 : danger pour les femmes enceintes et leur bébé
http://www.chretiente.info/200911203642/vaccin-h1n1-danger-pour-les-fe...

URL de cet article 12270
  

DETTE INDIGNE ! QUI SONT LES COUPABLES ? QUELLES SONT LES SOLUTIONS ?
Jean-Jacques CHAVIGNE, Gérard FILOCHE
« Euro-obligations », « règle d’or », « gouvernance européenne », « fédéralisme budgétaire »… la crise de la dette qui ébranle la France et l’Europe donne lieu à une inflation sans précédent de termes économico-financiers dans les médias et dans les discours des dirigeants politiques. Pour les citoyens, ce vocabulaire, souvent obscur, dissimule une seule et même réalité : un gigantesque mouvement de transfert des dettes privées (en particulier celles des banques) vers les dettes publiques pour essayer de faire (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Une baïonnette est une arme avec un travailleur à chaque extrémité. »

Eugene V. Debs

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.