RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Dominique MUSELET

Le moment de vérité

Dominique MUSELET
Quand j’allais à l’école, dans les années 1960, la chronologie présidait encore à l’enseignement des matières. Au fil des réformes néolibérales, la chronologie des événements a été abandonnée au profit de vignettes historiques, géographiques, littéraires, artistiques, choisies pour illustrer un sujet à la mode (les migrations, le racisme, l’orientation sexuelle) sans aucune autre logique. Les événements sont coupés de leurs causes et de leurs effets, si bien qu’on ne peut pas les comprendre et, d’ailleurs, ça n’a pas d’importance. La question du pourquoi a été rayée de la langue française, car probablement trop dangereuse pour les pouvoirs en place. Les élèves sont promenés à travers l’histoire, la géographie, les auteurs, un peu comme des touristes dans un bus. Le bus s’arrête, les touristes descendent, prennent des photos tout en écoutant distraitement le guide et remontent. Ils ne viennent pas découvrir un pays, une langue, une culture, ni faire connaissance avec ses habitants, et ils seraient le plus souvent même (...) Lire la suite »
49 

Le vote de la honte

Dominique MUSELET

Le régime français d’Emmanuel Macron vient de voter à l’ONU contre la Résolution condamnant la glorification du nazisme.

Initiative communiste (PRCF) monte aux créneaux contre ce vote de la honte dans un article du 5 novembre 2022 intitulé L’Assemblée Générale de l’ONU condamne le nazisme et le racisme : Macron déshonore la France votant contre la résolution condamnant la glorification du nazisme : « ...refuser de condamner la glorification du nazisme, cela veut bien dire ce que cela veut dire : autoriser la glorification du nazisme. Cela constitue un véritable scandale pour le pays où fut notamment perpétré par l’occupant nazi et ses relais du régime de Vichy, le massacre d’Oradour-sur-Glane, l’exécution de nombre de ses concitoyens résistants, notamment communistes et la déportation de dizaine de milliers de juifs. Cela a un écho particulièrement abject, pour qui veut bien se souvenir que les massacres de Tulle ou d’Oradour ont été commis par la division SS Das Reich, dont l’emblème est aujourd’hui arboré par l’armée de Kiev dans ses éléments de chocs du bataillon Azov. » L’emprise de groupes nazis, adorateurs de (...) Lire la suite »
19 

Ça alors, les femmes au pouvoir sont aussi pires que les hommes !

Dominique MUSELET
La convergence de la guerre en Ukraine et de l’arrivée au pouvoir de plusieurs représentantes de la classe dirigeante toutes plus bellicistes les unes que les autres provoque une forme de prise de conscience et de libération de la parole. Deux articles sortent pratiquement en même temps sur le sujet. Femmes au pouvoir de Salvatore Bravo paru originellement sur le site italien Sinistra en Rete d’extrême gauche et sur le site Le Grand Soir en Français, et L’incroyable insignifiance du personnel politique français de WD paru sur le site Profession gendarme qui selon Libération « relaie fréquemment des thèses complotistes ou des fake news », vous êtes prévenus ! On nous avait juré, expliquent en substance ces deux auteurs que, si les femmes étaient au pouvoir, elles se conduiraient comme des anges, à la différence des hommes, connus pour leur nature perverse et agressive. Et patatras, que constate-t-on, maintenant que grâce à la parité de nombreuses femmes ont accédé aux plus hautes fonctions ? Eh bien, (...) Lire la suite »
39 

L’extrémiste n’est pas celui qu’on croit

Dominique MUSELET

Dès que les résultats du 1er tour ont été connus : Macron, 27,6%, le Pen, 23,4%, et Mélenchon 22%, la tactique imaginée à l’avance pour discréditer Marine le Pen et Jean-Luc Mélenchon, qui en plus sont arrivés bien plus haut que les sondages ne l’avaient prédit et bien plus haut que Macron et ses sbires ne l’auraient souhaité, s’est mise en place sur tous des plateaux de télévision d’où toute voix dissidente a été complètement bannie pendant le quinquennat de Macron.

Il s'agit de rabattre au plus vite le caquet des deux challengers de Macron, et surtout des membres de la France Insoumise/Parlement d'union populaire qui risquent d'être un peu trop fiers de leur formidable performance et d'autant plus offensifs. Mentir La tactique employée est évidemment caricaturale, mensongère et manipulatoire, comme tout ce qui sort de la TV, car les dirigeants des démocraties occidentales et leurs sous-fifres ont pris l’habitude de mentir, carrément ou par omission, à leurs populations, pour les contrôler et les exploiter sans avoir à trop employer la force brutale. Je n’emploie pas par hasard le mot exploiter. Sous le règne de Macron, la France est devenue officiellement une Start up Nation dont le siège est aux Etats-Unis. Il n’y a donc plus de citoyens, en France, il n’y a plus qu’un patron qui exploite des salariés et des ressources, et, en face, des employés exploités à divers degrés. Au moins, c’est clair ! Et, nous, les employés, nous sommes de simples subalternes (...) Lire la suite »
68 

Il nous emmerdera jusqu’au bout…

Dominique MUSELET
De toutes les promesses contradictoires et incohérentes que le petit marquis cocaïné et sadique virtuose du en même temps, nous a faites pendant 5 ans, il n’en a tenu qu’une seule, celle de nous faire boire le calice jusqu’à la lie... Hier encore, lui et ses sbires des médias, de la police et de la justice s’en sont donné à cœur joie ! Comment ? Le petit peuple des territoires osait relever le tête après avoir été terrifié, emprisonné, verbalisé, censuré, culpabilisé, distancié, piqué et repiqué, interdit de tout et son contraire pendant la soi-disant pandémie ? Comment ? Il osait reprendre vie, reprendre espoir, reprendre la route et venir faire la fête dans SA capitale ? Mais c’est inouï, incroyable, insupportable ! Un crime de lèse-majesté ! Le parti de l’ordre des nantis confits d’auto-satisfaction imbécile s’est, derechef, mis sur le pied de guerre pour interdire l’entrée de SA capitale à la populace qui montait gaiement des territoires. La province, les régions, les territoires Quand j’étais jeune on (...) Lire la suite »
11 

J’ai triomphé du Covid et des covidistes… et retrouvé ma dignité !

Dominique MUSELET
Ça y est ! Je me suis enfin prouvé à moi-même et à ceux qui sont encore accessibles aux notions de vérité, de dignité, de force d’âme et d’indépendance d’esprit, que je ne parlais pas pour ne rien dire, que lorsque la réalité me rattrapait, je ne succombais pas à la panique et à l’hystérie, je ne retournais pas ma veste. Je peux le dire en toute modestie, j’ai subi l’épreuve de la réalité avec courage et détermination. Je n’ai pas cédé à la peur, à l’intimidation, à la propagande. Je suis fière de moi et je me sens à nouveau une personne humaine à part entière. Je peux marcher la tête haute et l’âme en paix. La colère qui m’habite depuis le début de la Corona-folie contre les criminels qui nous gouvernent pour le compte des multinationales est toujours là, mais les sentiments d’humiliation et d’impuissance, qui me minaient, m’ont quittée. Je me sens à nouveau libre, libre intérieurement, car j’ai passé l’épreuve du feu et je sais maintenant que : 1. j’avais raison : malgré mes 77 ans, je n’ai pas besoin du « vaccin » (...) Lire la suite »
89 

Que cherche à faire notre Néron national en montant les vaccinés contre les non-vaccinés ?

Dominique MUSELET
C’est au moment de l’incendie de la cathédrale Notre Dame que je me suis dit que le tyran de l’histoire auquel Macron ressemblait le plus était Néron, un mélange de bouffon et de pervers narcissique mégalomane. J’imagine très bien Macron jouant de la lyre et chantant sur le toit de l’Elysée entouré des bloggeurs Mcfly et Carlito et des danseurs de la communauté LGBT, à côté de l’hélicoptère prêt à l’emmener, en cas de problème, vers l'Arabie saoudite, le paradis des dictateurs, pendant que Notre-Dame brûle. Je parie que je ne suis pas la seule, et d’ailleurs je serais curieuse de connaître le nombre d’incidences sur Internet où les termes pyromane, incendiaire, enflammer, etc. sont associés à Macron. Au pouvoir par effraction Comme Macron, Néron est arrivé au pouvoir par « effraction ». Sa mère, Agrippine, a d’abord réussi à évincer Britannicus, le légitime héritier du titre d’empereur, exactement comme la Caste a réussi à éliminer Fillon avec la complicité de procureurs et de juges corrompus. Puis Agrippine a (...) Lire la suite »
34 

Du revenu de base au salaire à vie en passant par le salaire Minimum Socialisé, que choisir ?

Dominique MUSELET
A l’approche des élections présidentielles, on voit fleurir toutes sortes de propositions destinées : soit à pallier l’appauvrissement des populations que provoque le capitalisme arrivé à son stade extrême communément appelé neo-libéralisme, soit à corriger certains effets pervers du capitalisme (chômage, pauvreté, surveillance, délitement de la démocratie et des libertés, endettement, domination mondiale des multinationales, etc.) , sans remettre le système en question dans son ensemble, soit à transformer de fond en comble la société en se débarrassant du système de production capitaliste qui détruit la planète et les êtres qui l’habitent. C’est que l’heure est grave. Tout le monde sent bien qu’on ne peut pas continuer comme cela. Le capitalisme est un système dément qui détruit tout sur son passage au seul nom du profit à court terme. C’est une folie qui doit cesser au plus vite. Le problème, c’est que ce n’est plus seulement un système économique comme un autre, c’est devenu une véritable idéologie qui (...) Lire la suite »

Marche jaune, oui, manifestation de soutien à la Palestine, non !

Dominique MUSELET
Samedi dernier il y a eu, à Paris, trois importantes manifestations. Mais sur les trois, une seule a concentré l’attention des quatre principales chaînes de télévisions officielles qui l’ont toutes suivie en direct, puis en ont discuté pendant près de dix heures d’affilée. La manifestation contre la réforme du chômage La première était une manifestation syndicale contre la réforme du chômage qui va bientôt priver entièrement ou partiellement de leur assurance chômage les chômeurs encore indemnisés, c’est-à-dire déjà moins de la moitié d’entre eux. Le soi-disant déficit de l’assurance chômage a été créé volontairement, notamment en obligeant la caisse à financer Pôle emploi. Il s’agit comme dans le cas des autres biens et services de la nation, de la mettre en faillite pour avoir un prétexte pour la supprimer. Les imbéciles et destructrices mesures Covid ont fait un million de pauvres supplémentaires en France, la destruction de l’assurance chômage va en faire un million de plus. Mais comme disent les cyniques (...) Lire la suite »

76 ans après la capitulation allemande, Paris commémore honteusement sa Libération et Moscou fête glorieusement sa Victoire

Dominique MUSELET
Lorsque je vivais en Israël, il m’arrivait de ramener avec moi, pour des vacances parisiennes, des amis israéliens. Aussitôt débarquée sur le sol français, une de ces amies s’est mise à critiquer, en mode sarcastique, à peu près tout ce qu’elle voyait. Je suis habituellement d’autant moins chauvine que je n’aime pas du tout ce qu’est devenue notre France depuis les années 1970/80, sous la gouvernance d’élites compradores, mais, là, je me suis énervée : Quel toupet ! Elle vient d’un pays qui s’est bâti sur des terres volées au peuple palestinien, peuple que son armée génocide allègrement à petit feu, et elle se permet de me donner des leçons en prenant des airs supérieurs ! Ce 9 mai 20211, en regardant, sur RT France, le défilé de la 76ième cérémonie du Jour de la Victoire (1)*, qui célèbre la fin de la Grande guerre patriotique, ainsi que les Russes appellent la Deuxième Guerre mondiale, je me disais que Vladimir Poutine devait penser à peu près la même chose de ses homologues occidentaux. Récemment encore, Macron, (...) Lire la suite »
21 
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50