RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

A la bonne heure !

En Libye, où le nouveau pouvoir s’est imposé grâce à une action armée assimilée au terrorisme – massivement soutenue par l’Otan, ne l’oublions pas, les dirigeants se réveillent et découvrent la réalité de ce terrorisme.

L’ancien Premier ministre, Ali Zeidan, a enfin trouvé la sonnette d’alarme et l’a actionnée : « La Libye peut devenir une base terroriste », a-t-il déclaré dans un entretien au journal britannique The Times. Il ignore ou feint d’ignorer que la Libye est déjà une base pour les terroristes et c’est à partir de là que les malheurs du Sahel ont été provoqués, entraînant les interventions étrangères dans la région. On peut penser que si les médias occidentaux accordent de l’intérêt à sa « révélation », c’est parce que la menace, selon Ali Zeidan, viserait les pays européens. Elle prend encore plus de crédit à la lumière de l’information, diffusée hier par les médias français, sur le projet d’attentat sur la Côte d’Azur, « fomenté par un homme de retour du djihad en Syrie », déjoué.

Mais l’alerte antiterroriste d’Ali Zeidan traduit un retournement de situation qui peut annoncer une nouvelle évolution en Libye consistant en des correctifs apportés au « printemps arabe » et qui peut aller, ce n’est pas exclu, jusqu’à suivre l’exemple de l’Egypte qui a remis en place « ses » Frères musulmans. Ce changement s’inscrit dans une démarche plus globale qui ressort nettement du Sommet de la Ligue arabe dont les travaux ont pris fin au Koweït et que l’on pourrait qualifier de « Sommet antiterroriste ».

Le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Abdelaziz, a été parmi les plus fervents partisans d’une lutte coordonnée au niveau des pays arabes contre le terrorisme, non seulement au plan sécuritaire, mais, a-t-il souligné, au niveau aussi « de la mentalité des gens, de l’idéologie, du règlement des problèmes sociaux ». Cette approche contrarie fortement les tentatives de déstabilisation menée par le Qatar qui sous-traite pour les Etats-Unis et Israël, et soutient le terrorisme dans les pays arabes. La « sortie » inattendue et surprenante d’Ali Zeidan augure, en tout cas il faut l’espérer, une prise de conscience salutaire dans les pays arabes.

Kamel Moulfi

27 mars 2014

»» http://www.algeriepatriotique.com/content/la-bonne-heure
URL de cet article 24981
  

Même Thème
Libye, OTAN et médiamensonges
Michel COLLON
Les « armes de destruction massive », ça n’a pas suffi ? Le martyre de l’Irak, frappé d’abord par les médiamensonges et ensuite par les bombes, on n’en a pas tiré les leçons ? Non, on n’en a pas tiré les leçons. On sait que les Etats-Unis ont menti sur le Vietnam, l’Irak, la Yougoslavie, l’Afghanistan et Gaza, mais on croit que cette fois-ci, sur la Libye, ils disent la vérité. Etrange. La majorité de nos concitoyens croient encore ce que l’Otan a raconté sur la Libye. Y compris les Arabes car cette fois, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.