Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Lynchage made in USA

A l’ouest, rien de nouveau ?

Depuis quelques jours, chaque soir, dans plusieurs villes des Etats-Unis, la fine fleur de la population étasunienne, celle qui reste imprégnée d’humanisme et des valeurs qui fondent les droits de l’Homme, sort dans la rue pour dire « non au racisme ! » Elle affronte, notamment à New York, une police et une justice au service du pouvoir installé à la Maison Blanche qui est du côté des racistes.

C’est tout de même étrange que des manifestations et des heurts qui ont lieu à New York ne bénéficient pas d’autant d’attention de la part des médias occidentaux que le « printemps arabe », bien que la situation soit grave. Cela mérite bien des articles, quelques reportages, des analyses, un dossier, des envoyés spéciaux pour rendre compte des manifestations... Car il faut encourager les minorités noire et hispanique à se soulever une fois pour toutes pour mettre fin à l’apartheid aux États-Unis. Et c’est le devoir des médias d’y contribuer. Les meurtres de Noirs commis récemment par des policiers blancs, qui sont garantis de l’impunité par une justice qui fonctionne selon un code raciste, sont décrits comme des « lynchages modernes » par les militants des organisations de défense des droits de la communauté noire.

En face, Barack Obama a fini par confirmer son statut de président-alibi : président noir ou pas, les États-Unis sont et seront toujours un pays raciste ! Sauf si le mouvement populaire qui commence à prendre de l’ampleur dans les principales villes du pays parvient à imposer le changement non seulement dans l’appareil judiciaire et dans la police, mais dans tout ce système bâti sur les inégalités et l’injustice qui frappent non seulement les populations d’origines africaine et latino-américaine, mais aussi les couches pauvres de la population blanche. Les protestations des États-Uniens qui manifestent dans quasiment toutes les villes du pays pour le respect des droits de l’Homme aux Etats-Unis doivent être relayées par les médias libres.

»» http://algeriepatriotique.com/content/lynchage-made-usa
URL de cet article 27546
   
Les caisses noires du patronat
Gérard FILOCHE
A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat, et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le Medef ? Gérard Filoche dénonce ce scandale du siècle au coeur du patronat français. Il soulève toutes les questions posées par ce trafic d’argent liquide qui circule depuis si longtemps au Medef et montre comment le patronat se servait de cette caisse anti-grève pour briser la fameuse concurrence libre et non faussée. Denis Gautier-Sauvagnac, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’abstrait n’a pas d’image, c’est son défaut ontologique. Seul le réel est filmable. Pas la réalité.

Ignacio Ramonet


CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.