Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

31 

Cesare Battisti ou la faute d’Evo Morales

François Mitterrand lui avait accordé un asile politique que Chirac lui retira. L’écrivain Cesare Battisti se réfugia au Brésil où Lula l’accueillit. Et puis, la politique a été la plus forte : Chavez et Fidel morts, Lula en prison, un président fasciste s’emparant du Brésil, Cesare crut trouver refuge en Bolivie, chez Evo Morales. Et ce pays l’a livré à l’Italie.

Si la cellule de Cesare donne sur la rue, il verra parader des dizaines d’assassins fascistes des « années de plomb », dont ceux qui tuèrent au hasard 85 innocents en faisant exploser une bombe dans la gare de Bologne.

S’il lit la presse Française, il s’étonnera qu’elle lui attribue (sans étudier le dossier) 4 crimes qu’il n’a pas commis et il se rappellera qu’elle ne s’est jamais émue si le fondateur de l’OAS et ses nervis sont morts dans leur lit malgré les milliers d’assassinats qu’ils ont commis.

Moralités :
- les rapports de force commandent toujours et partout la Justice.
- Evo Morales n’est pas Simon Bolivar.
- Le pays où le Che fut assassiné vient de cracher sur la dépouille du « guérillero héroïque » qui n’aurait pas permis ça.

Théophraste R. (Muchos besos, Che Guevara).

PS. Dans un article paru en 2004, Fred Vargas, présidente du comité de soutien à Battisti a eu ce mot prémonitoire : « Si nous arrivons à aider Battisti […] cela sera extrêmement profitable aux autres Italiens. Au lieu que si Battisti est extradé, les autres suivront. Si on le perd, lui, on perdra les autres. »

Bien vu ! l’Italie demande à présent l’extradition d’autres militants réfugiés en France.

URL de cette brève 6039
https://www.legrandsoir.info/cesare-battisti-ou-la-faute-d-evo-morales-6039.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
14/01/2019 à 21:30 par BQ

"- les rapports de force commandent toujours et partout la Justice." Totalement d’accord.

Cela dit : "- Evo Morales n’est pas Simon Bolivar. " Juger sur un élément est vraiment trop réducteur. Surtout que Simon Bolivar n’est pas Evo Morales. Citations de Bolivar (https://bit.ly/2RpBgVm) notamment dans une lettre de 1825 aux amiraux britanniques : 1) "De todos los países es tal vez Sud América el menos a propósito para los gobiernos republicanos, porque su población la forman indios y negros, más ignorantes que la raza vil de los españoles, de la que acabamos de emanciparnos". "Un país que se encuentra representado y gobernado por pueblos semejantes, no puede ir sino a la ruina", 2)"Nosotros no tenemos otro recurso sino recurrir a Inglaterra para pedirla socorro" (...) "si el Gobierno británico llegase a proponer el establecimiento de un gobierno regular, esto es, de una monarquía o monarquías en el Nuevo Mundo, encontrará en mí un promotor firme y constante de esas ideas, y en un todo pronto y dispuesto a sostener el soberano que Inglaterra propusiese colocar y sostener en el trono" -> En gros, je traduis pas tout littéral j’ai la flemme, mais Bolivar affirmait aux britanniques 1) que l’Amérique du Sud n’avait pas besoin de "républicains" tellement les "indiens et les noirs, plus ignorants que la race vile des espagnols" (sic) qui gouvernaient ces pays étaient inaptes à être dirigés (sous peine de "ruine") et 2) Nous n’avons d’autre recours que de vous demander de l’aide [aux rosbeefs] ET qu’ils trouveront en lui le promoteur ferme et constant d’un gouvernement régulier "d’une ou de monarchies du Nouveau Monde" (sic) "pour se mettre et rester sur le trône" (parle pas des chiottes Boli’, non non assumer le gouvernement...). Avouez qu’il en prend un coup le Bolivar, pourtant c’est un des plus grand révolutionnaires de la région ? Et on est d’accord que Morales sur ce coup, anti-impérialiste et indigène, est hautement plus révolutionnaire que Bolivar ?

- "il s’étonnera qu’elle lui attribue (sans étudier le dossier) 4 crimes qu’il n’a pas commis", là je suis sceptique, avez-vous tout le dossier ? Battisti affirme lui-même que les services secrets francais l’ont aidé dans sa fuite vers le Brésil (sous Chirac je précise), Bernard-Henri Levy le soutient mordicus... je répète BHL, qui est absent des membres du comité de soutien de Battisti dans l’article de Philippe Arnaud ! Je rappelle que ce type de raisonnement a dans d’autres cas ici suffit pour défendre (Tariq Ramadan) ou conspuer (Evo Morales). Alors je ne sais pas si Battisti est coupable, s’il mérite une telle extradition mais c’est lui qui est allé en Bolivie. Je serais donc plus mesuré car c’est pas pareil du tout et ce "détail" a son importance ! Evo Morales c’est pas Cesare Battisti non plus, il a une nation à gérer, constamment aux prises avec tous les vautours autour de lui et un des uniques restants en Amérique Latine du côté des peuples et avec des conquêtes sociales à préserver et continuer.
Chavez aussi a "balancé" en 2011 aux colombiens Joaquin Becerra, le directeur d’ANNCOL, une chaîne alternative colombienne, disons qui accueillit avec bienveillance les communiqués et idées de la 1ère guérilla colombienne de l’époque...mais faut toujours aller plus loin dans l’analyse. Pourquoi l’a t-il fait ? Que venait faire Becerra à Caracas alors qu’il savait pertinemment qu’il était une "papa caliente" (patate chaude) à régler pour l’hôte en question ? Une circulaire rouge d’Interpol avait été activée à son arrivée à l’aéroport vénézuélien, là se pose deux questions pour Chavez : A) le laisser passer sachant que vous devrez en tant que gouvernement progressiste de la région répondre de la présence et de la protection (pas le choix : asile ou extradition) d’un "terroriste" sur votre sol + folie médiatique, ou, B) Vous dites que lui-même s’est mis dans ce merdier tout seul et qu’il ne peut pas de manière aussi irresponsable mettre en danger tout un processus national, en profitez pour envoyer un message aux FARC que ca suffit les petites réunions au vu et au su de tout le monde sur le territoire vénézuélien sans même demander la permission dans une politique du fait accompli (car ca met gravement en danger et de manière tout à fait égoïste le processus bolivarien : prétexte parfait pour intervenir au Venezuela), et, vous en profitez aussi pour l’échanger avec JM.Santos contre Walik Makled, vénézuélien, l’un des 5 narcotraficants les plus recherchés au monde, qui soudoyait des agents très haut placés de lÉtat vénézuélien et des forces armées et qui était demandé en extradition par....les Etats-Unis ? Chavez a choisi B et il l’assume clairement.

Les choses sont donc plus compliquées qu’elles n’y paraissent, un type peut pas contribuer à foutre en l’air tous les acquis sociaux (sans le vouloir mais en le faisant) juste parce qu’il est (ou considéré comme) révolutionnaire et quand un tel mierdero se présente, quoi que vous fassiez vous serez un traître en tant que dirigeant : au processus ou aux idées que quelqu’un représente.

#155729 
14/01/2019 à 23:24 par T 34

Evo achètes toi des couilles !

#155731 
15/01/2019 à 10:03 par ozerfil

Evo Morales, l’A. Tsipras Bolivien... a vendu C. Battisti !!

Ah, elle est belle "notre" soi-disant gauche mondial(ist)e !!
A qui faire encore confiance pour ses idées réellement "de gauche" ?
A notre JL Mélenchon (même si je considère qu’il est "le moins pire"...) qui préférera toujours faire passer n’importe qui plutôt que la "perruche" de M. Le Pen ?!!
Car souvenons-nous que nous lui devons, par son "ni-ni", voire plus..., la présidence autoritaire et violente d’E. Macron - pour ne surtout pas laisser le pouvoir à M. Le Pen, mais sommes-nous si certains qu’elle aurait fait pire...?!!

Peut-être qu’au lieu de gazer et flasher les manifestants pacifistes (je pense qu’elle ne s’en serait pas privée... mais sans oublier le reste que je vais décrire...), M. Le Pen aurait aussi débarrassé les banlieues des bandes de narco-trafiquants, trafiquants d’armes et voleurs patentés qui roulent en véhicules de luxe et mènent grande vie sans être inquiétés par personne à ce jour...
Promenez-vous devant ces HLM "déshérités" et voyez certains véhicules qui y sont garés : il ne me vient même pas à l’idée d’imaginer en acheter un de ce prix ! Il ne s’agit bien sûr pas de prétendre, comme l’ex-FN, que c’est le comportement généralisé d’immigrés ou fils d’immigrés mais de voir la réalité en face et de remettre de l’ordre dans tout ça...
Pensez que les banlieues sont des zones de non-droit où règnent les bandes et où les Forces de l’Ordre n’osent pas rentrer alors qu’on leur fait sortir les armes de guerre et déchaîne les milices assermentées contre le Peuple revendiquant simplement pour vivre normalement et que cessent les injustices sociales !!
C’est bien sûr un choix politique pour déclencher une demande sécuritaire mais celle-ci peut être aussi ciblée... et ne pas viser sur la lancée tous les citoyens honnêtes ! Et il y en a de toutes origines...
J’ai la faiblesse de croire que la proportion de gens bien et de "tordus" est la même partout, dans toutes les communautés et dans tous les pays.
Aucun pays au Monde n’est épargné par sa part, bien à elle, de délinquants de tous acabits, truands, fraudeurs du fisc et autres adeptes des Paradis Fiscaux !

Oui, je sais, ce que j’écris est assez politiquement incorrect sur LGS mais il y a de quoi s’interroger quand on voit la répression brutale qui s’étale devant nos yeux et la politique menée !!
Et je sais aussi que LGS est le seul site français où mes écrits peuvent passer... même si je dois m’attirer les foudres de lecteurs, voire de la Rédaction... qui reste cependant une vraie démocrate en acceptant des propos qu’elle ne partage pas nécessairement !!

Je "rassure" tout le monde, ça ne me rendra pas pour autant lepeniste...

Mais puisqu’on n’arrive à rien électoralement et que lorsque nous prenons le pouvoir nous avons des renégats à la F. Mitterrand, L. Jospin, F. Hollande et A. Tsipras ou E. Morales, semons au moins le désordre complet dans les institutions, rendons le pays ingouvernable !!

Vous voyez, je suis plus près de prôner l’Anarchie que l’extrême-droite...

Pour revenir au sujet, c’est en Russie, pourtant capitaliste libérale (comme quoi rien n’est simple...), que C. Battisti aurait dû aller pour rester libre : voyez E. Snowden - le pouvoir russe n’a cédé à aucune multiplication des pressions économiques et menaces militaires, aux prétextes ukrainiens et autres..., qui cachaient des représailles pour cet outrage aux Maîtres du Monde qu’a représenté pour eux d’accueillir le plus grand lanceur d’alerte du Monde... ancien de la "diabolique" CIA !!

La Conscience ne se situe pas toujours forcément où on le croit !
Il restera heureusement toujours quelques hommes et /ou pays pour dire "non, ça suffit, ce n’est plus possible" !!
Et ce pays n’est malheureusement plus le notre et n’y a plus d’Homme capable de la faire...
L’esprit du Che, quoi, qui a choisi, au prix de sa vie, le danger du "maquis"... bolivien (ah, tiens !) au confort d’un Ministère cubain ou de l’exercice de la médecine.

Allez, vous pouvez maintenant vous défouler dogmatiquement sur moi, comme si j’étais responsable de tout se qui se passe d’anormal, que je viens d’énoncer et dénoncer, dans notre pays...

Mais, par pitié, lisez et PESEZ d’abord tous mes propos, ne tombez pas dans le cliché facile - à la façon de nos médias !

#155737 
15/01/2019 à 10:25 par Assimbonanga

@ozerfil, vous croyez vraiment que " M. Le Pen aurait aussi débarrassé les banlieues des bandes de narco-trafiquants, trafiquants d’armes et voleurs patentés" ? Ça, c’est ce qu’elle dit mais il y a loin de la coupe aux lèvres... Dire est assez facile. Faire c’est autre chose.
D’autre part, un véhicule d’occasion voit son prix baisser d’acheteur en acheteur. Une grosse bagnole mais vieille n’est pas si chère à l’achat.
Vous pensez que l’épidémie de pègre qui règne sur les quartiers pauvres est " bien sûr un choix politique pour déclencher une demande sécuritaire " ? Ça alors, cela ne m’avait jamais effleuré l’esprit. La pègre s’est toujours développée dans les bas quartiers où les gens ont besoin d’expédients pour survivre.
Qu’en revanche les gouvernements se saisissent du moindre attentat d’illuminés terroristes pour augmenter le contrôle sécuritaire sur la population me semblait plus évident. On a vu très vite les conséquences de l’état d’urgence sur les militants écologistes venus témoigner pour la COP 21 ainsi que les zadistes de Bure ou NDDL. Idem manifestants du 1er mai 2018...

#155738 
15/01/2019 à 10:51 par mediacideur

En fait, Evo Morales, ce n’est rien qu’un Chirac tropical, quoi...

#155739 
15/01/2019 à 12:49 par irae

Charge mediatique de reconquista du pouvoir avec un marquage à la culotte du mini jupiter qui n’est pas sans rappeler la campagne présidentielle.
Avec une dose de le pen ce soir sur bfntv, ça vous rappelle rien ?

#155742 
15/01/2019 à 13:25 par Autrement

@Ozerfil dit :

A qui faire encore confiance pour ses idées réellement "de gauche" ?
A notre JL Mélenchon (même si je considère qu’il est "le moins pire"...) qui préférera toujours faire passer n’importe qui plutôt que la "perruche" de M. Le Pen ?!!
Car souvenons-nous que nous lui devons, par son "ni-ni", voire plus..., la présidence autoritaire et violente d’E. Macron -


Là vraiment tu divagues !
Cliché pour cliché, hors-sujet pour hors-sujet le "ni, ni" (bonnet verdâtre/verdâtre bonnet) était la seule position juste pour ce second tour !
Et je me félicite encore de n’avoir pas voté.
Tu oublies que la victoire de Macron, c’est au premier tour qu’elle s’est jouée, et dans ta liste de "renégats", tu oublies Benoît Hamon (faux candidat de la fausse primaire PS, tellement honnête dans ses convictions pour ne pas se désister, qu’il quitte le PS aussitôt après !).
Tu oublies aussi accessoirement le NPA et LO dont (malgré leurs titrs ronflants et quelques autres mérites) le score complètement inutile, étant donnée l’URGENCE, aurait suffi pour que Mélenchon soit au second tour. Mais au moins ils étaient fidèles à leurs convictions.
Même Mélenchon non élu, la situation devenait complètement différente.
Mais on ne refait pas l’histoire, c’est toujours maintenant qu’il faut s’efforcer d’y voir clair.
Pour revenir à Cesare Battisti et Evo Morales, voir la suite sur LGS.

#155744 
15/01/2019 à 13:25 par Jérôme Dufaur

Vous trouverez peut-être la question saugrenue (mais pas moi) : sur quelle source (source fiable, cela va sans dire) vous basez-vous pour affirmer que Evo Morales a livré Cesare Battisti à l’Italie ?

Il y a au moins deux faits que je rappelle ici :
- Battisti a été arrêté à Santa Cruz de la Sierra.
- Santa Cruz de la Sierra n’est pas un bastion "Eviste" (euphémisme !!!).

Deux faits qui donnent à penser que la question saugrenue posée ci-dessus mérite qu’on lui apporte une réponse digne de ce nom.

#155745 
15/01/2019 à 14:11 par nofutur

Bonjour tout le monde salut ozerfil.
J’ai lu attentivement vos remarques et bien évidemment j’y souscrit. Cependant votre colère légitime du pourquoi le bras armé de l’état n’intervient pas ou si peu dans les zones dites de non droit contrairement à la violence contre les gilets jaunes, et bien la réponse est on ne peut plus simple : Ces zones ne remettent pas en cause l’état ne fait pas peur non plus à l’oligarchie qui n’oublie pas non plus de s’en servir par populisme.
Enfin bref ces délinquants, profitent du capitalisme et du libéralisme pour faire du business (comprendre du pognon) dans ce cas comment voulez vous que cela dérange notre caste royale gouvernementale.
Cordialement...

#155748 
15/01/2019 à 15:10 par Roland011

S’cuser le ’profane’ mais, que je sache Morales n’est plus au pouvoir, il est mème poursuivi par "son traitre" de successeur ya comme un loup ! Non ?

#155752 
15/01/2019 à 16:40 legrandsoir

Vous confondez la Bolivie avec l’Equateur et Evo Morales avec Rafael Correa...

#155758 
15/01/2019 à 18:55 par Fald

Ozerfil,
Vous croyez vraiment que Le Pen nettoierait les banlieues, et pourquoi pas au Karcher, tant qu’on y est ?
Elle mettrait plutôt les voyous au pouvoir.
On a trop oublié que lorsque le ministre de l’intérieur s’installe à Vichy, les bandits s’installent Rue Lauriston.

#155764 
15/01/2019 à 19:02 par ozerfil

Autrement,

Le FN (ou RN), PS, les trotskistes de LO ou NPA et autres petits partis sans avenir ni espoir (qui ne sont pas nécessairement dans le faux...) sont bien sûr des soutiens de fait du Système en place par les voix de mécontents qu’ils dispersent.

Et je me suis également trompé en ne votant pas...

Mais j’en suis maintenant au stade du nihilisme et à préférer le chaos à l’ordre frelaté de la Finance.

Irae,

Bien sûr que l’équipe de Macron et les médias nous rejouent la carte de M. Le Pen pour brouiller le jeu et tirer les marrons du feu...

Mais puisqu’il a éliminé par des campagnes de lynchage médiatique mon candidat favori, JL Mélenchon, le Système ne m’aura plus avec ses poulains : je pratiquerai dorénavant, en toute conscience, chaque fois qu’il y aura un second tour, la politique du pire !

Parce que cela fait deux fois (pour J. Chirac et E. Macron) qu’on nous fait écarter les Le Pen pour élire leurs opposants "dans des fauteuils", qu’ils prennent ensuite cela comme des plébiscites et n’en font donc qu’à leur tête !!

J. Chirac et E. Macron nous ont insultés ou nous insultent, nous, gens de gauche, en se faisant élire grâce à nos voix ou notre abstention pour faire leur politique sans discernement en oubliant grâce à qui ils ont été ou sont là !!

Calculez donc avec quel pourcentage de votants le très méprisant E. Macron gouverne comme un Roi de Droit Divin... avec NOS voix !

Grrr...!!!

Assimbonanga,

Cessez de croire aux Anges et de penser que parce que c’est différent, c’est forcément mieux...

Mais ne me faites pas dire que c’est pire parce que c’est différent !

Les voyous à qu’on laisse faire leurs petits trafics et entretenir l’insécurité sont les mêmes outils du Système que ces partis fantoches ou casseurs qu’il laisse agir pour provoquer un appel à la sécurité et museler ensuite tous les gens qui s’opposent à sa politique par un joyeux amalgame de ses médias.

Nofutur,

Vous m’avez compris !

D’autres, par conviction, ce sont égarés dans des détails, malgré mon avertissement final, mais c’est le débat démocratique et je vous remercie de m’avoir au moins respecté en dépit d’une petite accusation de divagation sans gravité...

"No future", ça me va, c’est ce que je ressens !

#155765 
15/01/2019 à 19:15 par Palamède Singouin

Leçon à retenir pour une gauche digne de ce nom si par hasard elle revenait un jour au pouvoir :
La droite ne pratique ni le pardon ni l’oubli : elle pratique la vengeance en guise de justice.
Les amabilités mitterrandiennes qui finissent par amnistier, voire réhabiliter, les terroristes de l’OAS, ne sont plus de mise. Les Macron, Philippe, Castaner, Ferry.... devront un jour payer....Très cher. Sans trop s’encombrer de considérations éthiques, ni même juridiques.

La question posée par Jérôme Dufaur mériterait une réponse précise.

#155767 
16/01/2019 à 12:11 par Assimbonanga

Ne jetons pas trop vite la pierre à Evo Morales. On ne sait pas ce qui s’est passé. On sait en revanche le rôle exorbitant que les USA prennent en Amérique Latine. Trump, Bolsonaro, l’axe du mal est bien capable de s’infiltrer à peu près partout. Evo Morales c’est le pot de terre contre le pot de fer. Attendons de savoir.

#155784 
16/01/2019 à 12:24 legrandsoir

On attend, on attend.
Si l’enlèvement a été un coup des italiens, "à l’israélienne", Morales aurait dû parler.
On attend aussi un mot de Fred Vargas.
MV

#155785 
16/01/2019 à 13:13 par Daniel BESSON

@Jérôme DUFAUR
En effet , Santa Cruz de la Sierra est essentiellement une ville beaucoup plus Européenne que La Paz et globalement très hostile à Evo Morales . Beaucoup de personnes y réclament d’ailleurs depuis des décennies une indépendance vis à vis de La Paz . C’est rempli de Brésiliens venus faire des affaires en Bolivie chez le " socialiste " Evo Morales et un " rattachisme " au Brésil a commencé à s’y propager avec des Brésiliens venus de la région de Cuiabá . On se souvient du rattachement de l’ Acre au Brésil en 1904 .
C’est pas dit que d’ici une décennie le Brésil ne va pas phagocyter cette région .
Pourquoi Battisti n’est-il pas allé chez le camarada Maduro ? Mais chez Cézigue aussi les régions frontalières sont à éviter .
On n’est trahi que par les siens …

#155789 
16/01/2019 à 13:50 par Geb.

@ Assibonanga...

Vous dites :
"vous croyez vraiment que " M. Le Pen aurait aussi débarrassé les banlieues des bandes de narco-trafiquants, trafiquants d’armes et voleurs patentés" ? Ça, c’est ce qu’elle dit mais il y a loin de la coupe aux lèvres... Dire est assez facile. Faire c’est autre chose.
D’autre part, un véhicule d’occasion voit son prix baisser d’acheteur en acheteur. Une grosse bagnole mais vieille n’est pas si chère à l’achat.
"

Personnellement je ne pense pas que MLP réaliserait ce qu’elle prône à grands cris. Je pense plutôt qu’elle le maintiendrait afin de conforter son pouvoir, toute donnant quelques gages sur des actions ponctuelles. En s’y appuyant de la même façon dont certaines sociétés de vigiles embauchent les caïds des cités pour maintenir l’ordre dans ds zones à protéger. Et peut être aussi pour remplir les rangs de milices aux ordres. Le rôle du Lumpenprolétariat et de la pègre dans les mouvements fascistes n’est pas une découverte récente.

Par contre Ozerfi a le mérite de soulever un des très graves problèmes qui auraient pu émailler la présidence d’un JLM s’il avait été élu. Sa capacité à réduire sinon à supprimer les zones dites de non-droit, qui ont été délibérément formées et maintenues pour des raisons où je n’entrerai pas pour l’instant tout en faisant face aux hurlements et à l’opposition des "bonnes âmes" qui pensent que ces "zones" ne renferment que des "victimes du Système" alors qu’en réalité elles ne peuvent perdurer qu’uniquement parce que ceux qui y font la loi en sont les complices avérés. Le Système, les Banques, et les Caïds, (Et même les populations)*, s’épaulant les uns les autres.

Quant à vos vues sur les "voitures de luxe un peu vieilles", oubliez. Je suppose que Ozerfil a au moins les mêmes sources que moi sur le sujet. et personnellement je connais au moins un concessionnaire des dits "véhicules de luxe" qui fait un tiers de son chiffre d’affaire, (Avec des unités entre 80 et 100 000 euros), sur le sujet dont on parle et avec ce type de citoyens... Et pas "clandestinement" mais payé comme il se doit par virement bancaire en bonne et due forme. On peut d’ailleurs se poser la question de à quoi peuvent bien servir les services style TRACFIN et autres contrôleurs anti-terroristes.

Pour votre information, un bouquin d’un journaliste marseillais, (La Marseillaise), Philippe Pujol, "La Fabrique du Monstre". Et il est encore au dessous des réalités car il ne traite, (pour des raisons évidentes), que de quelques unes des facettes du problème..

Effectivement ça ne fait pas de nous des "lepenistes", mais le problème se posera tôt ou tard en cas de victoire soit d’une vraie gauche démocratique, et encore plus si elle est révolutionnaire, ou d’un droite extrême agressive et totalitaire.

Ce milieu représente une "réserve" pour, soit déstabiliser une future démocratie, soit pour conforter un pouvoir totalitaire. Quant aux "terroristes", très utiles pour les false-flag" du Pouvoir, (Ceux qui "oublient" si facilement leurs cartes d’identités sur les lieux alors que dans la vraie vie ils n’en ont jamais une sur eux), ils proviennent pratiquement tous de ce vivier.

Une fameuse épine dans le pied pour un Gouvernement qui tenterai de se libérer de la tutelle financière euro-atlantiste et assainir l’environnement en remettant ses citoyens au travail avec des salaires décents.**

*Allez proposer à un jeune de 15 ans d’étudier pour finir, (Peut-être), Bac+3 derrière une caisse de supermarché pour le SMIC, (Au mieux), de larguer ses 2 ou 300 euros quotidiens nets d’impôts, (Plus sa dose habituelle), qu’on lui paye en cash uniquement pour tenir le mur et surveiller les abords de la cité.
**Voir ci-dessus au sujet des salaires.

#155791 
16/01/2019 à 14:44 par ozerfil

Rectification : E. Morales a cru se payer une immunité auprès des USA en vendant C. Battisti.

M. Khadafi avait aussi cru se racheter une virginité auprès de l’Occident en s’éloignant de la Russie/URSS et en reconnaissant la responsabilité des services secrets libyens dans l’attentat de Lockerbie contre la Pan Am (ce qui était très probablement faux) et payant des milliards pour les victimes : on sait ce qu’il est advenu de lui...

L’Occident ne pardonne pas et il ne veut aucun obstacle, si minime soit-il sur sa route, et la moindre faiblesse affichée est pour lui le signe qu’il peut passer à l’offensive.

Voyez Cuba, petit pays de rien du tout, aux portes des USA, mais uni et inflexible : ils ne se sont jamais hasardés à retenter un débarquement comme celui de la Baie des Cochons.

Autre exemple : La Corée du Nord, déterminée et bien armée, a fait reculer les USA...

Si vis pacem para bellum... , date des Romains, comme "diviser pour mieux régner", mais est toujours vrai !

#155795 
16/01/2019 à 15:32 par BQ

Du côté bolivien, le ministre de gouvernement Carlos Romero déclare que la CONARE (Comission Nationale pour les Réfugiés) avait rejeté le 26 décembre la demande d’asile de Cesare Battisti envoyée le 18 décembre (recue le 21), qu’il est entré illégalement sur le territoire bolivien et qu’il y avait une circulaire rouge d’INTERPOL qui pesait sur Battisti. Ajoutons que, d’après des témoins et les deux policiers italiens d’INTERPOL qui ont recu Battisti, ce sont des policiers boliviens qui l’ont amené directement au siège d’INTERPOL Bolivie. Donc a priori, comme Battisti n’était pas réfugié ni sollicitant (puisque refusé), la norme juridique a été suivie et le processus d’extradition peut ne pas s’appliquer (jusqu’à preuve du contraire, donc attendons quand même....). Bref, tout le débat se situe à mon avis sur la légitimité et la morale de l’acte et il me paraît évident que le président de la République de Bolivie a été directement informé et ait tacitement donné son accord.

Par contre, ce que je comprends pas c’est : 1) Pourquoi Battisti, sachant que depuis Août 2016 il y a un gouvernement putschiste de droite extrême au Brésil, ne cherche pas refuge plus rapidement et dans d’autres pays ?...il a attendu le 18 décembre 2018 !! Après que Temer (14 décembre) et un juge (le 13 décembre) aient ratifié le processus d’extradition de Battisti...le fait que cela arrive maintenant handicape donc lourdement Evo Morales qui doit gérer un cas très délicat dans un contexte extrêmement adverse et sera dans tous les cas conspué s’il accorde refuge ou expulse, tout en boostant Bolsonaro et Salvini qui le présentent comme un trophée ; 2) Pourquoi Battisti n’a pas préféré Cuba, beaucoup plus stable et expérimenté dans ce genre de situations, non seulement en 2016 mais aussi en 2004 lors de sa fuite de France ?

Sources :
http://www.lostiempos.com/actualidad/pais/20190116/italia-investiga-re...
https://resumen.cl/articulos/opinion-el-regalo-de-evo-a-salvini-y-al-h...
https://twitter.com/i/status/1084943712457838593
- La lettre de demande d’asile de Battisti à la Bolivie datée du 18 décembre : https://insurgente.org/conozcan-la-solicitud-de-refugiado-de-cesare-ba...

#155797 
16/01/2019 à 19:05 par ozerfil

Je ne crois évidement pas que le FN ou RN soit LA solution, sinon je serais sur leur site (je ne sais même pas s’ils en ont un, ni lequel...) et pas sur LGS !

Merci à Geb de chercher à me comprendre : faire l’autruche et nier les problèmes (sans tomber dans leur exploitation simpliste et vicieuse de l’extrême droite) n’est que reculer pour mieux nous les voir sauter à la figure un beau jour.
De même que voter ad vitam aeternam pour n’importe qui pourvu que ce ne soit pas Le Pen a prouvé ses limites - l’infâme Macron nous les montre encore mieux que Chirac !!

L’insécurité et les trafics ne représentent pas LE problème de la France mais un de ses problèmes derrière d’autres bien plus graves - dans un premier temps - comme les inégalités de plus en plus flagrantes, le pouvoir d’achat et la perte de Droits Sociaux.

Mais insécurité et trafics servent au Système à "fliquer" de plus en plus le pays et limiter de plus en plus les droits démocratiques !! C’est comme la violence pendant les manifestations de GJ qui révulserait le gouvernement et les médias alors qu’ils les utilisent pour faire l’amalgame avec les manifestants et les discréditer...

De plus, il est évident qu’une société plus juste et égalitaire engendrerait moins de dérives...

#155802 
16/01/2019 à 20:07 par Roselyne Arthaud

A Geb et Ozerfil
je me pose une question lancinante : pourquoi jamais, nulle part, la moindre critique, la moindre opprobre, sur les consommateurs ?

#155806 
16/01/2019 à 20:58 par Jérôme Dufaur

@BQ

Au regard des articles et documents vers lesquels renvoient vos liens, il semble clair que la décision de livrer Cesare Battisti a bien été prise, en toute connaissance de cause, par l’Etat bolivien. Outre la déclaration du Ministre Carlos Romero (vers laquelle renvoie l’un de vos liens), d’autres déclarations de parlementaires du MAS* (David Ramos, Valeria Silva...) justifient la décision (*le MAS est l’organisation politique dont fait partie Evo Morales, je précise au cas où...)

Je renvoie vers un article publié sur le site de la chambre des députés bolivienne (car il me semblait important de ne pas me baser sur un article d’un média traditionnel car nous sommes bien placés, lecteurs du Grand soir, pour savoir que nous ne pouvons plus avoir confiance dans un média traditionnel, surtout lorsqu’il cause d’un pays non aligné sur le "consensus de Washington") :

http://www.diputados.bo/prensa/noticias/autoridades-nacionales-actuaro...

L’article en question récapitule les déclarations des personnes citées précédemment. Pour qui lit l’espagnol, tout est très clair.

Donc, le silence assourdissant d’Alvaro Garcia Linera et d’Evo Morales est un silence coupable.
Il n’y a plus place au doute. Bien malheureusement.

#155808 
17/01/2019 à 06:15 par Made in Québec

The Grand Soir se Guardianise...

#155820 
17/01/2019 à 07:57 par ozerfil

Roselyne Arthaud,

Expliquez-vous bien et je vous réponds... comme je peux... si je peux !

Je tente une première "approche" : nous vivons dans une société de consommation et ils ont réussi à persuader le Peuple qu’il faut absolument renouveler ses biens, suivre la mode du nec plus ultra, jusqu’à s’endetter pour ça et donc se mettre lui-même les menottes.

Et, malheureusement, le Peuple - vous, moi, les autres - consent car il trouve dans la possession un plaisir qu’il a perdu ailleurs.

C’est ce qu’ils ont savamment et répétitivement introduit dans les têtes depuis des décennies, avec les médias tous au diapason, qu’il faut changer : vaste programme !

Comme la très réussie assimilation du Communisme avec la dictature et la misère...
Propagande à la Goebbels : dire et redire les choses jusqu’à les faire passer pour des vérités, comme les techniquement et humainement impossibles centaines de millions de morts du Communisme en URSS... qui auraient représenté la mort d’un Soviétique sur trois ou quelque chose comme cinq si on compte la mortalité naturelle et l’étalement dans le temps...!!!
Que Staline, dans sa paranoïa, ait fait des purges, personne ne le conteste mais, dans ces proportions, c’est juste grotesque !
Autre exemple, le Cambodge : il est communément admis qu’il y a eu "deux millions de gens assassinés par les Khmers Rouges" alors que le "Musée des atrocités khmères" de Phnom Pen répertorie une liste de 60.000 noms - c’est autant de trop car personne ne doit mourir, nulle part, pour ses idées, quelles qu’elles soient - mais c’est loin des chiffres jetés en pâture aux masses crédules !

Ou la présentation du Sport comme quelque chose d’important : on revient aux Romains "panem, circenses" !

#155824 
17/01/2019 à 09:48 par Assimbonanga

Merci à Geb pour sa connaissance et mémoire historique. Tous ces rappels sont indispensables et , à plusieurs, on arrive mieux à expliquer les tenants et les aboutissants. Pour le reste, ozerfil, je t’ai fait réponse sur une autre page (article De la sémiologie)
@Roselyne Artaud, que voudrais-tu dire sur les consommateurs ?

#155829 
26/03/2019 à 13:27 par stef

Alors les véritables facistes !!!
pas trop étouffés par la honte, où vous allez essayer de réécrire l’histoire ?

#157953 
27/03/2019 à 08:39 legrandsoir

On va attendre un peu avant de valider les infos de la police italienne.
Mais je suppose que si, depuis 3 mois, j’étais promis à finir ma vie dans une cellule de 3X3M, à l’isolement, surveillé nuit et jour, en butte aux brimades, je signerais tout ce qu’ils veulent, je confesserais n’importe quoi. Je me dirais complice de l’attentat du 11 septembre 2001 et de la noyade du petit Grégory dans la Vologne si mes tortionnaires voulaient me faire avouer ça en échange de quelques clopes, d’une promenade par semaine, du droit de lire ou de regarder la télé.
Cesare est condamné à finir ses jours dans la prison les plus dure d’Italie (la prison de haute sécurité d’Oristano, en Sardaigne).
Il a été cuisiné pendant 9 heures samedi et dimanche par un magistrat et un membre de la division antiterroriste de la Division des enquêtes générales et des opérations spéciales de la police de l’Etat.
La phrase que la police lui prête ("Je n’ai jamais été victime d’une injustice, je me suis moqué de tous ceux qui m’ont aidé...") pue le texte écrit par d’autres, comme une petite vengeance mesquine contre les intellectuels qui ont toujours refusé que Cesare soit jeté aux chiens.
Le ministre italien de l’Intérieur, le fasciste Matteo Salvini, attend des excuses des "pseudos intellectuels" qui l’ont soutenu.
Bref, Cesare avoue tout, s’excuse auprès des familles des victimes et tacle ses soutiens. La totale !
Il parait qu’on lui a fait miroiter que, d’ici quelques années, il pourrait obtenir des aménagements de peine. Aucun rapport entre les 2 phrases qui précèdent.
Maxime Vivas

#157973 
28/03/2019 à 12:04 par BQ

Tiens, mon commentaire d’hier a été filtré alors qu’il donnait accès aux documents et tentaient de rétablir certains faits ...

#158014 
28/03/2019 à 14:38 par legrandsoir

@ BQ. De Maxime Vivas
Vous nous demandez de valider des PV policiers et des articles de presse, sans croisement des sources, sans avoir pu entendre l’accusé Battisti. Nous ne l’avons pas fait en effet.
Après avoir fréquenté Battisti, après avoir correspondu avec lui dans sa cavale, après avoir suivi son dossier mieux que les vautours des médias, après l’avoir soutenu avec Fred Vargas, je ne saurais m’associer à la curée sur la base d’informations lancées par les autorités fascistes d’Italie et par nos médias. Quant à ses « aveux » ils valent ce que valent des concessions arrachées dans le secret d’une prison dont le simple nom fait trembler ceux qui la connaissent.
Nous ne pouvons pas discuter de Battisti alors que ni lui ni son avocat n’ont pour de bon la liberté de parler.
A l’heure actuelle, le sort écrit de Battisti est la prison jusqu’à sa mort.
Une seule autre possibilité : il avoue tout ce qu’on veut, il s’excuse. Dans ce cas, il a l’espoir de bénéficier de la loi de 1987, dite Biscotti, qui permet entre autres que les peines ne s’ajoutent pas mais se confondent. Cela signifie que Battisti, plusieurs fois emprisonné déjà, a fait une partie de sa peine. Certains juristes parlent de la moitié et calculent que dans 12 ans, il pourrait obtenir des permissions de sortie. Dans l’immédiat, l’extrême rigueur de son emprisonnement pourrait être adoucie.
Donc, lui et son avocat ont intérêt à jouer ce jeu-là. Vous noterez cependant que dans les deux PV d’interrogatoire, Battisti ne dit pas qu’il s’est bien moqué de ses soutiens. Ça, c’était trop lui demander ! Ça, ce sont des propos qui lui sont prêtés et qu’il n’a pas signés, sauf erreur.
Et enfin, vous remarquerez que, bizarrement, si Battisti s’explique parfois avec force détails sur ses cavales, l’impasse est faite sur les conditions où il a fui la France alors qu’il était recherché. Voilà pourtant un épisode important. Mais inscrire sur des PV d’interrogatoire qu’il a été exfiltré (et par qui) est de nature à créer un incident avec la France. Les PV ne seraient donc pas complets ? Il ont été arrangés ?
Conclusion : Les PV d’aveux de Battisti sont de la communication policière jetée en pâture au public italien.
LGS en reparlera quand nous aurons des éléments supplémentaires. Dans l’immédiat, attention à ce qui pourrait desservir Battisti. Le fait même de douter publiquement de la sincérité des aveux n’est pas bon.
Et enfin il est immoral de discuter de lui en oubliant les crimes odieux, terroristes (attentat de la gare de Bologne) commis par l’extrême droite à cette époque, et de ceux qui le commirent dont presque tous ont été moins persécuté que Battisti.
MV

#158018 
28/03/2019 à 15:41 par Assimbonanga

On va attendre un peu avant de valider les infos de la police italienne. C’est exactement ce que je me suis dite en entendant la nouvelle claironnée sur France Inter, avec un petit arrière-goût de propagande pétainiste ("les lâches terroristes !") Oui, attendons un peu avant de pérorer.

#158021 
RSS RSS Commentaires
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI
Chasseurs de matières premières.
Michel COLLON
Chaque citoyen européen consomme par an en moyenne 26 kilos d’appareils[1] en tous genres : ordinateurs, téléphones, télévisions, électro-ménager... L’avons-nous décidé ? Le souhaitons-nous ? Quoi qu’il en soit, cet acte apparemment innocent a en réalité un impact énorme. Sur la Nature, on s’en doute, mais aussi sur des êtres humains. Des femmes et des hommes du Sud sont condamnés à mourir de faim, leurs enfants seront privés d’éducation, ils souffriront de la malaria, de la tuberculose et autres maladies (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Tout le savoir-faire de la politique conservatrice du 20ème siècle est déployé pour permettre à la richesse de convaincre la pauvreté d’user de sa liberté politique pour maintenir la richesse au pouvoir."

Aneurin Bevan (1897-1960)


Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.