RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

De la Grande Syrie à l’État nation génocidaire du peuple juif

En vidéo – A quoi ressemblait la Palestine avant la création de l’Etat d’Israël ?

Le terme de « Grande Syrie » désigne l’entité arabe qui devait succéder à la domination ottomane dans les régions arabes.

Elle trouve ses origines dans les revendications nationalistes arabes, dès le XIXe siècle, en particulier à la veille de la Première Guerre mondiale (Congrès arabe de Paris, 1913). Pour les nationalistes arabes, il s’agissait d’établir une entité politique unifiée qui recouvrirait une région correspondant en gros aux territoires des actuels Syrie, Liban, Israël et Palestine, voire certaines parties de la Jordanie, de l’Irak et de l’Égypte.

En ce sens, la notion est à rapprocher de l’idée d’un grand royaume arabe, ambition du chérif Hussein entretenue par les Britanniques (correspondance Hussein-MacMahon, 1915) et aux origines de la révolte arabe (1916-1918). Dans ce dernier cas toutefois, les leaders devaient émaner de la péninsule Arabique, et non de la Syrie.

L’objectif n’est cependant pas réalisé, du fait des promesses contradictoires britanniques (incompatibilité avec la déclaration Balfour d’un « foyer national juif » en Palestine).

L’idée d’une Grande Syrie, sous la désignation de « Syrie intégrale » est également encouragée par les « syrianistes » français, proches du parti colonial. Il s’agit en l’occurrence d’établir une entité sous domination française, avec des frontières étendues notamment à la Palestine, en une sorte de retour au royaume franc du temps des Croisades. Une telle solution, ordre des choses « naturel » selon par exemple Robert de Caix de Saint-Aymour, apparaît de surcroît comme une possibilité d’écarter les ambitions britanniques sur la région.

Une telle Grande Syrie sous domination française n’a pas non plus vu le jour, du fait du partage inhérent aux accords de Sykes-Picot (mai 1916), des réalités militaires de l’après 1918 puis de la réalisation des mandats, répartis in fine entre Français et Anglais.

URL de cet article 39602
  

LA CRISE, QUELLES CRISES ?
Eric TOUSSAINT, Damien MILLET
Les médias et les économistes de la tendance dominante donnent généralement à propos d’un phénomène aussi profond qu’une crise des explications partielles, partiales et biaisées. Cette vision teintée de myopie caractérise tout ce qui touche aux questions économiques. Damien Millet et Eric Toussaint en spécialistes de l’endettement lèvent le voile sur les racines profondes et durables du déséquilibre économique qui caractérise toute la vie sociale. En 2007-2008 a éclaté la crise financière internationale (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu’un objet n’est nôtre que lorsque nous le possédons.

Karl Marx

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.