Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

15 

Du non au référendum en mai 2005 à la victoire de Mélenchon en mai 2017.

Quel rapport avec la victoire du non au référendum sur la Constitution Européenne (29 mai 2005) et l’élection de Jean-Luc Mélenchon à la présidence de la République (7 mai 2017) ?

En 2005 :

  • Dans Le Monde, le 6 mai 2005, Valéry Giscard d’Estaing avait prévenu : « C’est une bonne idée d’avoir choisi le référendum, à condition que la réponse soit oui. » (1).
  • La plupart des partis représentés au Parlement UMP, PS, UDF, PRG, Les Verts étaient pour le oui.
  • La plupart des médias militaient pour le oui. A la télé, les partisans du non avaient bénéficié de 29% du temps d’antenne contre 71% pour les partisans du oui (cf. Emission « Arrêt sur images », France 5, le 10 avril 2005.
  • Pendant 6 mois, et jusqu’à quelques jours avant le vote, les Instituts de sondage donnaient le oui vainqueur.
  • Les oracles prédisaient le pire (exemples) : « Si vous votez non, vous nous exposez à un risque de guerre. » (Pierre Lellouche, député UMP de Paris France 2, le 26 avril 2005). « Ceux qui font la fine bouche devant la Constitution européenne devraient avoir en mémoire les photos d’Auschwitz. » Jean-Marie Cavada (AFP, 22 janvier 2005).

En 2017.
En vrac (merci de trier et de compléter) : « Mélenchon : extrême-gauche, communiste, trotskiste, poutinien, chaviste, grognon, coléreux, ruine de l’économie, populiste, condamné à faire 11%, etc.). Et n’oubliez pas les chars cubano-chavistes sur les Champs-Elysées (2).

Théophraste R. (Billetiste engagé et honnête, dégoûté par les journalises objectifs et malhonnêtes).

(1) C’est comme les primaires du PS : « C’est une bonne idée, à condition que le vainqueur soit Valls. »

(2) De Viktor Dedaj : https://www.legrandsoir.info/dernier-dimanche-avant-le-chaos.html

URL de cette brève 5406
https://www.legrandsoir.info/du-non-au-referendum-en-mai-2005-a-la-victoire-de-melenchon-en-mai-2017.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
17/04/2017 à 18:57 par AF30

I have a dream
Comme beaucoup, je suppose, il est m’est difficile de ne pas voir une promesse dans ce non de 2005 pour l’élection qui vient. On nous a dit que ce non était l’addition des nons de droite extrême et des électeurs de gauche. Un vote pour une autre Europe et contre cette oligarchie infatuée. Le résultat était donc, comme souvent dans une élection, l’addition de motifs parfois divergents. Peu importe : le résultat était là. Si les motivations des uns et des autres n’ont pas changé le premier tour prochain devrait propulser pour le second tour MLP et JLM. Si tel devait être le cas l’ épouvantail FN dont se sont tant servi les PS et LR se retournerait contre leurs calculs. L’ironie de la chose serait amusante.

#134596 
17/04/2017 à 21:22 par Roger

La perfidie impartiale de l’équipe de Cohen sur France Inter (j’ai failli mettre FI !) bat son plein, depuis que JLM émerge contre tous leurs espoirs. Ce matin, Poutou, invité de la dernière partie de la matinale, a été obligé de plus parler de JLM que des propositions du NPA. Le journaliste voulait lui faire dire que le NPA envisageait un vote utile en faveur de La France Insoumise...Mais non, Poutou s’est obstiné à montrer que JLM n’était pas d’extrême gauche, au grand regret de son interviewer, et que son grand défaut était de ne pas être radicalement anti-capitaliste. Enfin a-t-il fini par dire, le vote utile au 1er tour est une négation du choix démocratique, voter Poutou est un vote utile au NPA et à la "biodiversité politique"...
La dernière nouvelle, c’est une observation de Hollande qui se révèle dans son cynisme le plus odieux : JLM lui semble plus dangereux que Le Pen !
On respire, parce que être soutenu par Hollande ou par Valls, c’est pas un cadeau.

#134599 
18/04/2017 à 07:22 par ozerfil

Mais vous croyez réellement que les Français, gavés par nos médias de libéralisme auquel ils ne comprennent d’ailleurs rien, sinon ils n’envisageraient pas une seconde de voter pour un de ses candidats, sont prêts à voter de façon importante puis majoritaire pour la vraie gauche ?!!

JLM ne fait que récupérer les voix des déçus de B. Hamon, rien de plus.

Le gros des votes (de ceux qui se croient...) contestataires va vers le FN !!

Il n’y aura aucun candidat de gauche au second tour, nous fonçons tête baissée vers le libéralisme pur et dur et le retour sur Terre des gens du peuple ceux votent comme on leur dit (sans même le réaliser !) et croient voter pour le changement avec M. Le Pen (ultime avatar du Système...) va être violent !!

Nous ne remercierons jamais assez le PS de ses multiples trahisons qui ont discrédité la gauche.... dont il n’a en fait JAMAIS été !!

#134601 
18/04/2017 à 10:18 par Assimbonanga

Hier au Zénith, MLP a été dans l’incapacité de remplir la salle. Tout le fond est resté VIDE. Hors qui l’a remarqué ? Quel observateur ? Quel "journaliste" ? C’est marrant, il faut accréditer la thèse de la montée de ce parti parasite pour incliner les électeurs au vote utile. J’en ai la nausée. Voir Le Pen partout depuis des mois et des mois, les gens vont finir par n’en plus pouvoir, par faire une indigestion, une régurgitation j’espère ? Je lui souhaite de prendre une bonne pâtée !

#134602 
18/04/2017 à 11:43 par calame julia

OUI ! c’est du grand comique !
Il a tous les défauts J.-L. Mélenchon... d’ailleurs je me demande comment fait cet homme pour se regarder
dans le miroir le matin !
Par contre Ensablé-sur-Scotch, a toutes les qualités. Avec lui on a une photographie de la France qui sait
de quoi elle parle (trafics d’influence, avantages et fictivité à tous les étages) quand il s’agit de lui trouver
des excuses !!! Lui, trouve qu’il n’y a pas assez d’organisations publiques sur lesquelles il peut se
défausser.
Ce comportement particulièrement honteux de la part d’une majorité de journalistes trouvera, je l’espère,
sa réponse dans les urnes.

#134608 
18/04/2017 à 14:51 par BEYER Michel

@ozerfil
"JLM ne fait que récupérer les voix des déçus de B.Hamon, rien de plus"
Pourquoi, vous en faites partie ? Si j’ai bonne mémoire, il me semble que vous annonciez un score de 5% pour JL.Melenchon.
Je souhaite que beaucoup de "déçus" de B.Hamon votent "utile" en faveur de JL.Melenchon.

#134610 
18/04/2017 à 20:56 par ozerfil

Michel,

Vous vous trompez sur l’auteur de l’annonce du score de JLM à 5%...

J’estime qu’il fera son score de la précédente présidentielle (11%) plus les voix qu’il prendra à B. Hamon et pourvu qu’il trouve d’autres ressources !!

J’espère qu’il fera 5 fois plus mais je n’y crois pas car l’immense majorité de gens autour de moi (dit qu’elle...) va se tourner vers MLP.

#134613 
18/04/2017 à 21:04 par Made in Québec

À la radio de Radio-Canada, notre réseau public national aussi connu sous les sobriquets Radio-Cadenas et ICI Propagande Canada, ils décrivent Jean-Luc Mélenchon comme un populiste de gauche et/ou d’extrême gauche, selon l’humeur du jour.

#134614 
18/04/2017 à 22:04 par pierrot

La vrai revanche pour le peuple du referendum de 2005 bafoué, c’est le frexit. Melanchon ne le propose pas, et ne le proposera jamais. Il n’a d’ailleurs jamais prononcé le mot de frexit, c’est comme si c’était un gros mot pour lui.

#134616 
19/04/2017 à 08:04 par babelouest

J’ai quelques doutes sur Mélenchon (voir l’analyse très pertinente du Pardem à son propos), disons que c’est le moins pire. Voilà. Que dire de plus ?

#134619 
19/04/2017 à 16:31 par Xiao Pignouf

@Pierrot
vous pouvez critiquer, mais écorcher son nom... faut le faire... dimanche, vous votez pour :
a)Asselinot ?
b)Asselineau ?
c)Acelineau ?

#134627 
19/04/2017 à 18:25 par Palamède Singouin

@ Made in Quebec
Etant donné que dans l’establishment ultra-libéral Keynes passe pour un quasi bolchevik et que le programme économique de Mélenchon est très largement d’inspiration keynésienne, il va de soit que pour les bien-pensances d’ici ou d’ailleurs Mélenchon se situe quelque part entre Bakounine, Netchaïev et Pol Pot.

#134629 
20/04/2017 à 07:41 par babelouest

Bien analysé, Palmapède

#134636 
20/04/2017 à 21:17 par Palamède Singouin

Pour les plus jeunes : Keynes était un économiste dont les théories jusque dans les années 70 étaient considérées comme apportant la preuve de la supériorité du capitalisme sur tout autre système économique. Même si Keynes considérait Marx comme un charlatan, il n’en accordait pas moins à l’intervention de l’Etat dans la sphère de l’économie un rôle moteur dans la régulation des crises cycliques du capitalisme. A partir des années 80 ses théories ont été battues en brèche par les néo-libéraux de "l’école de Chicago", Friedman, Hayek, inspirateurs de Reagan et Thatcher, et actuellement de nos Macron, Fillon, Le Pen....

#134648 
22/04/2017 à 10:12 par ozerfil

Palamède,

Allons, allons, Le Pen veut faire du social...

Ne riez pas, ça marche : elle a convaincu beaucoup de gens avec cette imposture !!

#134690 
RSS RSS Commentaires
   
« Arabesque américaine » : Printemps Arabe ou révolutions colorées fomentées par les USA ?
Ahmed BENSAADA
Souvent évoqué, parfois décrié, mais rarement analysé, le rôle des États Unis dans les révoltes de la rue arabe fait enfin l’objet d’un travail sérieux, rigoureux et fort bien documenté. Arabesque américaine* est l’ouvrage d’Ahmed Bensâada, un chercheur algérien établi à Montréal. Dès les premières lignes, l’auteur annonce la couleur « une chose est évidente : le mode opératoire de ces révoltes a toutes les caractéristiques des révolutions colorées qui ont secoué les pays de l’Est dans les années 2000. Comme il (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Cette démocratie si parfaite fabrique elle-même son inconcevable ennemi, le terrorisme. Elle veut, en effet, être jugée sur ses ennemis plutôt que sur ses résultats. L’histoire du terrorisme est écrite par l’État ; elle est donc éducative. Les populations spectatrices ne peuvent certes pas tout savoir du terrorisme, mais elles peuvent toujours en savoir assez pour être persuadées que, par rapport à ce terrorisme, tout le reste devra leur sembler plutôt acceptable, en tout cas plus rationnel et plus démocratique.

Guy DEBORD

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.