Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


EELV et la guerre en Syrie

Noir, rouge, blanc, brun, vert et caméléon, cette gamme de couleurs même incomplète est déjà trop variée pour dresser un tableau politique claire.
Je ne sais pas comment font les daltoniens s’ils ne sont pas dotés d’une bonne instruction.

Mais je crois, ( pas pour vous-même, bien sûr) que le daltonisme politique est
actuellement une vraie pandémie de déficience du discernement. Suis-je vacciné ?

En politique , le trouble que procure le mélange des colorations de circonstances déstabilise la perception des sens et dilue les différences de genres.
Heureusement, nous avons la télé en couleur pour nous aider à voir mieux.
Ainsi voit-on les Verts de France (EELV) en appeler à la guerre contre la Syrie, sous prétexte avéré (??) d’utilisation d’armes chimiques par le régime d’Assad.
Encore des gens bien informés. Car ils savent eux, qui à utilisé ces gaz toxiques.
Alors que nous, pauvres ignorants et incrédules ne savons pas. Il suffit pourtant de croire les services de renseignements atlantistes. C’est pas plus compliqué, idiots de nous.

Il appert que les cinq signataires de l’appel à la guerre verte sur le site de EELV, tous responsables de haut rang ne représentent qu’eux-mêmes. Pas de consultation démocratique chez les Verts. Maintenant, ils connaissent l’exercice du pouvoir.
Pauvres Verts, livrés pieds et poings liés par mariage organisé à leurs divers maquereaux médiatiques. Succès électoraux contre déchéance morale.

Ainsi, et en dehors de toutes interrogations sérieuses, nos cinq preux chevaliers verts
décident seuls, que les écolos bien nés doivent partir en croisade en Syrie, sous la bannière du roi Normal 1er, vaillant redresseur de torts et défenseur du bien-être des peuples.

Sauf du sien pour lequel il ne peut rien.

Eux, bien sûr resteront dans leurs pénates. Leur sang vert ne doit pas couler sur les champs de batailles, dans des expéditions chevaleresques contre la barbarie anti-normal.

Il faut maintenant réquisitionner les dernières chèvres du peuple affamé pour assouvir
les folies des nouveaux rois. Nourrir les bourreaux et quêter pour les victimes.
Presque cinq milles ans de civilisation anéantis par et pour quelques super-média-cons.

Dis papa, c’était comment la couleur verte avant que je ne devienne aveugle ?
Dis papa, le vert-brun ça existe ?

URL de cet article 22278
   
Abrégé du Capital de Karl Marx
Carlo CAFIERO
« Le capitalisme n’est et ne sera pas là de toute éternité. » Cet Abrégé, rédigé en 1878, nous livre l’essentiel de l’analyse contenue dans le Livre I du Capital de Karl Marx. Ce compendium de la critique du système capitaliste - « où ce ne sont pas les moyens de production qui sont au service du travailleur, mais bien le travailleur qui se trouve au service des moyens de production » - a été rédigé à destination d’un public populaire. Écrit dans un style simple et sans l’appareil scientifique qui rend (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je l’ai invitée lors d’un prochain séjour à venir jouer avec l’orchestre de Paris et l’Ensemble orchestral de Paris.

Bertrand Delanoe
maire socialiste de Paris, Fév. 2005, en parlant de Condoleezza Rice


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
43 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
53 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.