RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
13 

Face à la macro-fascisation en cours, le sursaut nécessaire de tous les antifascistes

Fadi Kassem, porte parole de l'alternative rouge et tricolore, fait le point sur la dangereuse situation de fascisation et de destruction du pays sous l'action commune des Macron Le Pen et sous les ordres de l'Union Européenne du Capital. Une résistible situation pour peu que la résistance s'organise, vise les causes et propose ainsi la construction d'une alternative apte à convaincre, à rassembler et donc à gagner.

Combattre la fusion des droites réactionnaire et fascisante

En déclarant être prêt à travailler dans un « gouvernement d’union nationale » et partager « les mêmes convictions » qu’avec le maire de Béziers Robert Ménard, le numéro 2 LR, Guillaume Peltier, illustre le fond profondément réactionnaire des soi-disant « Républicains », parfaitement compatibles avec le mensonger « Rassemblement national ». Cette affirmation, ajoutée à celle de Valérie Pécresse selon qui « ce n’est pas le RN qui menace l’Île-de-France » mais « l’extrême gauche » (à laquelle sont assimilés des partis en réalité de droite comme EELV), montre comment derrière les pseudo discours de « barrage » au RN, ce dernier ne cesse de cristalliser autour de lui de plus en plus de partisans de droite réactionnaire. Les macronistes ne sont guère en reste, à l’image d’anciens membres de la liste de la majorité qui avaient décidé de rejoindre Louis Aliot pour le second tour l’élection municipale à Perpignan en juin 2020.

Ainsi s’opère chaque jour une fusion des droites sur des bases réactionnaire, capitaliste, profondément xénophobe, mais aussi atlantiste et européiste puisque le RN a renoncé (sans y avoir jamais cru) à la sortie de l’euro et de l’UE. Face à cette situation mortifère pour les classes populaires, la « gauche » établie est profondément discréditée par quatre décennies d’euro-politiques de dislocation de la République une et indivisible, de démantèlement de services publics, de destruction des conquêtes sociales et de dissolution des libertés publiques. Et ce ne sont pas les appels à la « réorientation de la construction européenne » ou les alliances avec EELV ou le Parti dit « socialiste », comme le pratiquent des Insoumis et, plus encore, des membres du PCF, qui parviendront à combattre cette funeste évolution.

Voilà pourquoi, face à la progressive fusion des droites sur des bases réactionnaires et fascisantes menaçant dangereusement les citoyens et les travailleurs de France, Fadi Kassem et le PRCF portent l’Alternative Rouge et Tricolore afin d’en finir avec l’euro, l’UE, l’OTAN et le capitalisme, d’imposer les nationalisations démocratiquement contrôlées des secteurs clés de l’économie et de reconstruire une République une et indivisible dans une perspective socialiste. C’est le seul moyen d’éviter l’arrivée au pouvoir du RN ou d’une prétendue « droite républicaine » qui alimenteraient un peu plus le chaos et le risque de guerre civile ; c’est également le seul moyen de faire enfin « France commune », afin de porter les citoyens et les travailleurs de France vers de « nouveaux Jours heureux » !

Face à la macro-fascisation en cours, le sursaut nécessaire de tous les antifascistes

Alors que les têtes d’affiche de l’euro-gauche de Madame et Messieurs Hidalgo (PS), Jadot (EELV) et Roussel (PCF-PGE) cautionnent la manifestation policière pseudo-syndicale qui, menaçante, se tenait à nouveau à proximité du Parlement en présence d’un ministre bafouant la séparation des pouvoirs, tout est fait par les gouvernants pour criminaliser progressistes et patriotes dénonçant cette opération sans précédent dans l’histoire de la Vème République.

Leur est en réalité reproché, à ces antifascistes sincères, d’avoir eu la décence de dénoncer une opération de déstabilisation des fondements de la République quelques jours après l’appel au coup d’État d’officiers factieux applaudis par Le Pen.

Un seuil dangereux dans la fascisation et la marche à l’État policier de la France est franchi, en témoigne l’appel au meurtre de militants FI dans la vidéo d’un fanatique d’ultra-droite.

En ce 10 juin 2021, jamais nous n’oublions qu’il y a 77 ans, ici, en France,la Division Das Reich massacra Résistants patriotes et communistes, tua à Oradour-sur-Glane.

L’Union européenne, si compendieuse à saper libertés publiques et droits sociaux des travailleurs, y compris ceux des journalistes de toute obédience, songea-t-elle un instant à « la leçon d’Oradour » dans sa résolution anticommuniste du 19 septembre 2019 ? Pouvons-nous la croire, elle qui soutint mordicus un plumitif Biélorusse ayant combattu au sein d’un bataillon arborant les insignes de la IIe Div. Das Reich ?

Nous, communistes et patriotes du PRCF sommes les continuateurs des campagnes populaires mais non populistes menées chaque fois que les bases de la cohésion nationale s’abaissaient.

Menées naguère par un Parti Communiste Français aujourd’hui dédaigneux de sa propre histoire, lui qui insuffla les actes de Résistance intérieure dans notre pays portées aux nues par l’Homme du 18-Juin, le PRCF n’a jamais abandonné à la droite et à l’extrême droite, qui la pollue et qui la dévoie, la sûreté des citoyens. Pas davantage, le PRCF n’abandonne et relègue la patrie, le drapeau tricolore et la Marseillaise qui sont l’héritage commun issu de la Révolution française.

Nous soutiendrions toute revendication authentiquement syndicale qui viserait vraiment à donner les moyens de sa mission à une police enfin rendue à son périmètre républicain, ainsi qu’à une armée affranchie de l’OTAN et défendant vraiment la souveraineté française, ce qui impliquerait l’émergence d’une nouvelle République sociale et démocratique émancipée de l’UE, de l’OTAN et du capitalisme.

Nous n’en condamnons que plus fortement les exactions déshonorantes commises sur ordre à l’encontre des Gilets jaunes, des syndicalistes en lutte ou de citoyens comme Steve Caniço, sans parler des demandes exorbitantes visant à “juger” des personnes en état d’aliénation mentale ou à imiter en France la barbarie étatsunienne dans l’application indiscriminée de “peines-planchers” bafouant le principe fondamentalisé en droit d’individualisation de la peine.

De telles mesures creuseraient le fossé police-population et, in fine, aggraveraient l’insécurité des policiers dans leurs missions de “gardiens de la paix“.

Solidaires des progressistes qu’essaie d’intimider Darmanin, y compris quand nous avons de lourdes divergences avec eux, nous serons présents avec Fadi Kassem à la manifestation antifasciste du 12 juin.

Nous n’y séparerons pas l’appel à bloquer la fascisation galopante en cours, de la dénonciation des surenchères liberticides des Le Pen, Darmanin-Macron et consorts, ni de la mobilisation urgente des patriotes progressistes pour sortir la France d’une UE dont la politique réactionnaire sur tous les terrains – acquis sociaux, services publics, “produire en France“, etc. – alimente à jet continu la fascisation idéologique et politique de la France et du sous-continent européen.

»» https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/face-a-la-macro-fas...
URL de cet article 37167
  
Communication aux lecteurs
JULIAN ASSANGE : Le documentaire "Hacking Justice" à Paris

Le 17 novembre à 20h
au cinéma Espace St Michel
7 Pl St Michel, Paris 75005

Les Amis du Monde Diplo & Les Mutins de Pangée organisent une projection du film "Hacking Justice Julian Assange" de Clara Lopez Rubio et Juan Pancorbo suivie d’un débat avec la réalisatrice.

Chávez. L’homme qui défia l’histoire
Modesto E. Guerrero
Cette biographie complète du commandant Hugo Chávez, écrite par un intellectuel vénézuélien reconnu, révèle les traits essentiels d’un personnage qui n’appartient pas seulement à la légende mais aussi à l’histoire de son temps. Le lecteur est entraîné dans ce parcours exceptionnel, de la province de Barinas jusqu’aux plus hautes charges de la plus grande révolution d’après la guerre froide. Le portrait intime et politique rejoint ici l’épopée de la libération d’un peuple et de tout un continent. 514 pages (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui se sont sagement limités à ce qui leur paraissait possible n’ont jamais avancé d’un seul pas.

Mikhaïl Bakounine

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube (...)
22 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.