RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Gaza : L'armée israélienne arrête 14 pécheurs et confisque 3 bateaux de pèche

Ce qui porte de nombre de pécheurs arrêtés à 29 et le nombre de bateaux confisqués à 9.

Le Centre Palestiniens des Droits Humains (CPDH) réitère sa condamnation des violations israéliennes contre les pécheurs palestiniens de la bande de Gaza. CPDH s’inquiète de l’escalade des attaques israéliennes contre les pécheurs depuis la dernière offensive israélienne de la bande de Gaza qui a pris fin avec le cessez-le-feu conclu entre les groupes de la résistance palestinienne et les forces d’occupation israéliennes sous le parrainage égyptien et international.

Les attaques contre les pécheurs ont notablement augmenté malgré la promesse des autorités israéliennes de laisser les pécheurs pécher dans un espace maritime de 6 miles nautiques le long des côtes de Gaza dans le contexte du cessez-le-feu. Depuis l’accord de cessez-le-feu, les forces d’occupation ont arrêté 29 pécheurs dont14 samedi 1 décembre 2012. De plus 9 bateaux de pèche ont été confisqués et endommagés, dont 3 samedi.

Le premier décembre au matin, les forces navales israéliennes ont ouvert le feu sur des pécheurs et des bateaux palestiniens dans les eaux territoriales de Gaza à une distance de 3 miles nautiques de la côte. Le moteur d’un des bateaux a été endommagé. Les forces navales israéliennes ont pris en chasse 3 bateaux et ont arrêté les 14 pécheurs qui se trouvaient à bord.

Un des pécheurs, Ramez Izzat Baker, 41 ans, interrogé par un militant de CPDH, a déclaré :
"A 6H30, samedi 1 décembre 2012, je suis allé pécher avec mon frère Rami, 34 ans, et 3 cousins : Bayan Khamis Baker, 17 ans ; Mohammed Khaled Baker, 17 ans ; et Omar Mohammed Baker, 22 ans, au large de Gaza. Nous nous sommes mis à pécher à environ 3 miles nautiques de la côte.

A 10H00 une vedette de l’armée israélienne s’est approchée et nous a suivis en nous ordonnant de nous arrêter. Les forces israéliennes ont ouvert le feu sur nous, alors nous nous sommes arrêtés de pécher de peur d’être blessés et que nos bateaux soient endommagés. Ils nous ont ordonné d’enlever nos vêtements, de sauter à l’eau et de nager vers la vedette. Nous avons fait ce qu’ils nous ont dit. Les forces israéliennes nous ont arrêtés (mon frère, nos 3 cousins et moi) et nous ont emmenés au port d’Ashdod où nous avons subi un interrogatoire. Ils nous ont relâchés à 21H00 mais ont gardé nos bateaux."

Par ailleurs, une vedette de la marine de guerre israélienne a attaqué 2 bateaux de pèche appartenant à deux pécheurs qui habitent dans la ville de Gaza, Sabri Mohammed Baker,52 ans, et Eid Mohsen Baker, 23 ans. Les deux hommes péchaient à environ 2 miles nautiques de la côte quand les forces navales israéliennes ont tiré sur leurs bateaux, en endommageant celui de Eid Baker.

Les forces de la marine israélienne ont ordonné aux 9 pécheurs qui étaient à bord des deux bateaux de cesser de pécher et ils les ont arrêtés. Ils les ont emmenés au port d’Ashdod et les ont interrogés. La marine israélienne a gardé les deux bateaux. Vers 21H00, 8 pécheurs ont été relâchés mais Emad Mohammed Baker, 33 ans est resté en détention.

Etant donné ces évènements, CPDH :
1. Condamne les continuelles violations contre les pécheurs palestiniens de Gaza, et demande à Israël de cesser sur le champ de prendre en chasse les pécheurs palestiniens et de les arrêter ; et au contraire de les laisser naviguer et pécher librement dans leurs eaux territoriales ;

2. Observe que les violations que commet Israël contre les pécheurs palestiniens qui ne dépassent pas la limite de 6 miles nautiques trahissent l’engagement pris par Israël de laisser les pécheurs pécher librement dans ces limites ;

3. Demande à la communauté internationale, y compris aux Hautes Parties Contractantes de la quatrième Convention de Genève de 1949 sur la protection des civils en temps de guerre, d’intervenir pour faire cesser immédiatement les violations israéliennes contre les pécheurs palestiniens et leur permettre de naviguer et pécher librement dans la mer de Gaza.

Pour consulter l’original : http://www.imemc.org/article/64678

Traduction : Dominique Muselet

URL de cet article 18533
  

Même Thème
Boycott d’Israel. Pourquoi ? Comment ?
Nous avons le plaisir de vous proposer cette nouvelle brochure, conçue pour répondre aux questions que l’on peut se poser sur les moyens de mettre fin à l’impunité d’Israël, est à votre disposition. Elle aborde l’ensemble des problèmes qui se posent aux militants, aux sympathisants, et à l’ensemble du public, car les enjeux de la question palestinienne vont bien au-delà de ce que les médias dominants appellent le "conflit israélo-palestinien". Dans le cadre de la campagne internationale BDS (Boycott (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faut s’endurcir, mais sans jamais se départir de sa tendresse.

Ernesto "Che" Guevara

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.