RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Génocide Palestinien à GAZA : une troisième guerre mondiale s’impose …

Au cœur du Moyen-Orient, une terre ensanglantée crie à l'aide. Gaza, cette parcelle de terre sacrée et tourmentée, est devenue le théâtre d'une tragédie humaine insoutenable. Les cris des innocents résonnent dans un silence international déchirant. Dans cette enclave assiégée, chaque souffle est un combat pour la survie, chaque jour une lutte pour la dignité. Alors que le monde regarde Gaza saigne. Il est temps d'agir, de tendre la main à ceux qui souffrent et de proclamer haut et fort que l'injustice ne peut perdurer.

Introduction

Dans cette ère où l’humanité se vante de ses avancées technologiques et de ses prouesses diplomatiques, une ombre plane sur notre conscience collective. Le génocide qui se déroule à Gaza ne peut être ignoré ni minimisé. Les larmes des enfants, les cris des mères, et les ruines fumantes de maisons détruites appellent à l’action, à la solidarité, et à la justice. Ce n’est pas seulement un conflit territorial qui divise les hommes, mais une crise morale qui défie notre humanité commune. Il est impératif que chaque nation, chaque leader, et chaque individu se lève pour condamner ces atrocités et œuvre de concert pour mettre fin à cette violence inacceptable.

Le massacre du peuple palestinien à Gaza justifie amplement une Troisième Guerre mondiale, car le véritable ennemi des Palestiniens n’est plus l’entité sioniste, qui n’existe plus depuis le 17 octobre dernier, mais les États-Unis d’Amérique, véritable génocidaire qui ne respecte aucune règle internationale concernant les civils. Leurs trois vetos au Conseil de sécurité constituent une preuve irréfutable de leur implication dans le génocide de Gaza. Les États-Unis d’Amérique doivent être tenus responsables de leurs actions criminelles et de leur soutien inconditionnel à l’occupation israélienne. Il est temps pour la communauté internationale de se lever et de mettre fin à cette violence inacceptable. La paix ne pourra jamais être atteinte tant que l’impunité des puissants perdurera. Il est de notre devoir de défendre les droits et la dignité du peuple palestinien, et de lutter contre l’injustice où qu’elle se trouve. La troisième guerre mondiale pourrait bien être inévitable si nous n’agissons pas maintenant pour stopper ce massacre.

Il est temps de mettre fin à l’oppression et à l’occupation qui sévissent depuis trop longtemps. La communauté internationale doit agir de toute urgence pour mettre un terme à cette violence et garantir la justice pour le peuple palestinien. Nous ne pouvons plus rester silencieux face à de tels actes de barbarie. La Troisième Guerre mondiale ne doit pas être une option, mais si c’est ce qu’il faut pour mettre fin à cette injustice, alors nous devons être prêts à la mener. Le monde ne peut plus se permettre de rester passif devant de telles atrocités

Le massacre du peuple palestinien à Gaza est une tragédie qui ne peut être tolérée. Il est important que les puissances de l’Est comme la Chine, la Russie, et l’Iran, ainsi que d’autres pays et organisations internationales, unissent leurs forces pour mettre fin à cette violence et garantir la justice pour le peuple palestinien. Il est essentiel de tenir les responsables de ces actes de barbarie pour qu’ils répondent de leurs crimes. La troisième guerre mondiale ne devrait jamais être une option, mais si c’est ce qu’il faut pour mettre fin à cette injustice, alors il est impératif de prendre des mesures décisives pour y mettre un terme. Il est temps d’agir ensemble pour mettre fin à l’occupation et aux crimes contre le peuple palestinien qui sévissent depuis trop longtemps.

Le monde ne peut plus rester indifférent face à cette situation insoutenable. Il est temps pour chacun de nous de prendre position et de demander des comptes aux responsables de ces atrocités. La troisième guerre mondiale ne devrait jamais être une solution, mais si c’est le seul moyen de mettre fin à cette injustice, alors nous devons être prêts à agir. Il est de notre devoir de défendre les droits humains et de lutter contre toute forme d’oppression. Nous devons nous unir et agir ensemble pour mettre un terme à cette tragédie qui se déroule sous nos yeux.

La Chine doit prendre ses responsabilités en tant que grande puissance et faire pression sur Israël et les Etats Unis pour qu’ils cessent leurs attaques contre les Palestiniens. L’heure est venue de passer des paroles aux actes et de mettre un terme à cette violence insensée. Les nations du monde entier doivent se mobiliser pour mettre fin à ce génocide et garantir la paix et la justice pour le peuple palestinien. Il est temps que la communauté internationale prenne des mesures concrètes pour mettre un terme à cette tragédie humaine. La Chine, en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, a un rôle crucial à jouer dans la résolution de ce conflit. Il est impératif que la Chine fasse entendre sa voix et exerce une pression diplomatique sur les Etats Unis pour qu’ils respectent les droits des Palestiniens et mettent fin à l’occupation illégale des territoires palestiniens. La paix et la justice ne peuvent être atteintes que si toutes les parties prennent leurs responsabilités et agissent de manière juste et équitable.

La Chine a une grande responsabilité morale et stratégique dans le conflit à Gaza, car si cette situation perdure, toute la région arabe risque de tomber sous la domination du sionisme international. Cela pourrait entraver les projets chinois dans la région, en particulier la route de la Soie. Il est crucial pour la Chine de prendre des mesures et d’abandonner toute forme d’immobilisme pour protéger ses intérêts importants dans la région. La Chine doit utiliser son influence pour arrêter le massacre des palestiniens à Gaza. Il est essentiel que la Chine prenne des mesures concrètes pour protéger ses intérêts économiques et géopolitiques dans la région, tout en respectant les droits des peuples arabes et palestiniens. La stabilité de la région est cruciale pour le développement de la route de la Soie et pour la sécurité de la Chine à long terme.

Par ailleurs, les pays arabes, les grands absents de cette guerre, producteurs de pétrole doivent cesser immédiatement de fournir du pétrole à l’Occident décadent, en particulier aux pays de l’OTAN, tant que les bombardements sur Gaza ne prennent pas fin et que les habitants de Gaza ne reçoivent pas les produits de première nécessité. Ne pas agir dans ce contexte revient à être complice et à participer à l’extermination du peuple palestinien à Gaza. Il est alors impératif que les peuples arabes se rebellent contre ces régimes lâches qui sont à la solde du sionisme international. Il est temps de mettre fin à cette injustice et de garantir la sécurité et la dignité du peuple palestinien à Gaza.

Conclusion

En ce moment crucial de l’histoire, nous sommes confrontés à un choix déterminant. Laisser Gaza sombrer dans l’oubli de l’indifférence, c’est condamner l’humanité à un avenir marqué par le mépris des droits fondamentaux et la banalisation de la violence. Mais agir, intervenir pour mettre un terme à cette tragédie, c’est réaffirmer notre engagement envers la dignité humaine, la justice et la paix. À la Chine, aux pays arabes, et à toute la communauté internationale, nous lançons un appel urgent : unissez-vous, mobilisez-vous, et agissez pour sauver Gaza de l’ombre de la destruction. Le monde regarde, l’histoire nous jugera. Choisissons la voie de la compassion, de la solidarité, et de la paix.

»» https://mustapha-stambouli.blogspot.com/2024/02/genocide-palestinien-g...
URL de cet article 39390
  

Même Thème
Si vous détruisez nos maisons vous ne détruirez pas nos âmes
Daniel VANHOVE
D. Vanhove de formation en psycho-pédagogie, a été bénévole à l’ABP (Association Belgo-Palestinienne) de Bruxelles, où il a participé à la formation et à la coordination des candidats aux Missions Civiles d’Observation en Palestine. Il a encadré une soixantaine de Missions et en a accompagné huit sur le terrain, entre Novembre 2001 et Avril 2004. Auteur de plusieurs livres : co-auteur de « Retour de Palestine », 2002 – Ed. Vista ; « Si vous détruisez nos maisons, vous ne détruirez pas nos âmes », 2004 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

C’est seulement quand le nombre de cadavres de l’oppresseur est suffisamment grand qu’il commence à écouter.

Amilcar Cabral

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.