RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
10 

Guerre de Gaza : il y a morts et morts…

Actuellement les informations sur la guerre de Gaza (par exemple le 24 janvier au journal de 13 h de France Inter) réservent une part prépondérante aux 24 soldats israéliens morts en une seule journée dans les combats au sol.

Remarque 1. Ces pertes, il est vrai, sont élevées... pour l’armée israélienne. En 2004, lors de l’opération Arc-en-ciel, les Israéliens n’ont eu aucune perte militaire. La même année, pour l’opération Jours de pénitence, ils ont eu deux soldats tués. En 2008-2009, pour trois semaines de guerre, ils ont eu 10 soldats tués. En 2012, pour une semaine de guerre, ils ont eu 2 soldats tués. En 2014, pour un peu moins de deux mois de guerre, ils ont eu 66 morts (pas de distinction entre morts civils et militaires). Depuis le début des opérations dans la bande de Gaza, l’armée israélienne a eu plus de 200 morts. On est donc dans une tout autre échelle.

Remarque 2. Ce qui est frappant, c’est la disproportion de temps accordée par les médias entre ces 24 morts israéliens, d’une part, et les plus de 25 000 morts civils palestiniens depuis le début de la guerre de Gaza. Le rapport est de plus de 1000 contre 1 ! Ce ratio est celui de toutes les guerres coloniales. A la bataille d’Omdurman, en 1898, les Anglais ont eu 47 tués, les Mahdistes (Soudanais) 11 000 morts. Lors du soulèvement de Sétif et Guelma, le 8 mai 1945, les Algériens ont tué 102 Européens. La répression a fait de 3000 à 30 000 morts. Lors de la guerre du Vietnam, les Américains ont eu 58 000 soldats tués, les soldats du FLN et du Nord-Vietnam 1 100 000 morts.

Remarque 3. La disproportion n’est pas seulement de temps, elle est aussi de présentation. Les soldats israéliens morts sont présentés avec leur nom, leur prénom, leur âge, leur profession, leur origine. Et on voit des funérailles en grande pompe, avec des soldats bien vêtus, des drapeaux, des allocutions. Pour les morts palestiniens, rien. Même pas une photo de leurs corps morts. L’association des morts à un nombre, et à un nombre à plusieurs chiffres tend à dépersonnaliser, à déshumaniser les victimes. 10 000, 20 000, 25 000, cela assimile les Palestiniens à des espèces animales invasives et nuisibles, à des frelons asiatiques, à des moustiques-tigres, à des tortues de Floride, à des chenilles processionnaires, etc., qu’on cherche à éradiquer, et dont on marque la disparition par des zones colorées en bleu, en vert ou en rose...

Philippe ARNAUD

URL de cet article 39304
  

Victor Hugo à La Havane
Maxime VIVAS
Victor Hugo a pris parti pour Cuba, dans des textes admirables en faveur des femmes cubaines et pour fustiger l’armée d’occupation espagnole pendant qu’en Europe il portait le fer rouge de ses vers au front de l’injustice. Le poète a su associer son talent d’écriture, ses dons de visionnaire et ses penchants humanistes pour bâtir, dans cette complétude humaine, une oeuvre par cela frappée du sceau du génie. On découvrira ici qu’avec lui, des dizaines d’autres Français glorieux ont tissé des liens (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’un des plus gros mensonges officiels de notre temps est que les États-Unis et le Royaume-Uni sont en guerre contre l’islam radical. De l’Afghanistan à l’Arabie Saoudite en passant par la Syrie et la Libye, les extrémistes islamiques ont été pendant des décennies un allié vital dans leur véritable guerre : contre l’indépendance, l’unité panarabe et la souveraineté économique au Moyen-Orient.

Matt Kennard

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.