Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Je vote Mélenchon

Amis et camarades, un grand salut citoyen,

Je viens vous dire que je vais voter Mélenchon. Et expliquer pourquoi !

Qui ça fâcherait d’entendre dire que la France a perdu la raison. C’est tellement évident que le bon sens, la logique, la cohérence, le rationnel, la sagesse, le contradictoire et que sais-je encore, n’ont plus cours dans notre pays toute forme de pensée féconde qui élève une nation est balayée par le vent pernicieux du libéralisme, ce système économique qui comme Attila, là où il passe l’herbe ne pousse plus pour les gens qui vivent de leur travail. Oui il y a quarante ans, le vandalisme libéral a commencé à envahir le pays de Descartes, faisant une grande place à la déraison et à l’absurde.

Déraison, et absurde qui se trouvent :

- Dans ces élus qui trahissent les engagements pour lesquels les Français ont voté pour eux. C’est inacceptable et particulièrement humiliant pour leurs électeurs.

- Dans cette politique économique qui appauvrit les producteurs de richesse et surenrichit les banquiers et les grands marchands qui ne produisent aucune richesse concrète.

- Dans ce prétendu humanisme qui met les progrès scientifiques et techniques, comme la robotisation, non au service du mieux être et du vivre mieux de tous les citoyens mais au service du profit seul des grands patrons et autres actionnaires.

- Dans le cynisme de ces politiques qui s’inclinent sur la tombe du Général De Gaulle que pour mieux dilapider son héritage : souveraineté nationale bradée, retour dans l’Otan, privatisation à outrance et j’en passe.

- Dans cette télévision à plusieurs visages mais à pensée unique qui a abandonné le champ du journalisme pour se transformer en un vaste plateau uniforme voué au marketing du libéralisme, à la médiatisation de ses principes et à l’argumentaire de ses défenseurs exclusifs. Un vaste plateau d’experts et autres spécialistes de la manipulation de l’opinion ! Grandiose et infernal non dans l’information mais dans la désinformation.

- Dans le mensonge déversé comme les ordures un jour de grève des éboueurs. Lorsqu’une une idéologie a besoin de recourir aux mensonges c’est qu’elle est néfaste, morbide, mortelle même.

Une anecdote vraie de vraie pour mettre un peu d’humour dans notre propos tout en rapportant d’une manière imagée ce que nos concitoyens pensent des politiques qui ont usé de toutes les ficelles de la déraison pour gérer le pays pendant près de quarante ans. Dans un grand magasin, je voulais acheter une casserole, ne trouvant pas ce qu’il me fallait, j’ai demandé l’aide d’une vendeuse qui fatiguée de mes questions a fini par me dire, " mais pourquoi voulez-vous acheter une casserole chez nous, allez en prendre au gouvernement, ils en ont à ne plus savoir quoi en faire. Et c’est gratuit !"

- Amis et camarades, la déraison règne en maître sur notre pays. Et vous le savez bien, la déliquescence se fait lorsque la raison s’en va.

Eh bien je vote Mélenchon parce que je le crois capable de ramener la raison chez nous. Il faut absolument faire reculer la déraison et l’absurde.

A juste raison, il met au centre de son programme le changement de République. Comme dans toute œuvre bien pensée et bien organisée, c’est la mesure phare autour de laquelle gravitent d’autres préconisations.

La non moins importante étant la sortie de l’Otan, cette énorme, fantastique force destructrice, l’ex Yougoslavie en sait quelque chose. Sortir de l’Otan, c’est être pour la paix, la paix c’est la raison. La guerre c’est la déraison. Je vote Mélenchon parce que c’est un homme de paix, donc un homme de raison.

Il y aussi le droit de révoquer un élu et le retour à la proportionnelle, on ne peut mieux pour rétablir le pouvoir du peuple et revigorer la démocratie. C’est très sensé n’est-ce pas que de ne pas laisser au pouvoir un incompétent ou un irresponsable.

Limiter le règne spéculatif des banques en séparant les banques d’affaires et de détail.

Je voterai pour lui pour d’autres raison que la raison et le bon sens recommandent, comme l’abrogation de la loi El Khomri – combien de personnes cette loi n’a-t-elle pas envoyé dans le camp FN ? – l’objectif zéro SDF ou encore porter le budget consacré à l’art, à la culture et à la création à 1% du PIB chaque année.

On ne peut être bon orateur, d’une si grande densité de parole avec des mots qui claquent et vibrent comme lorsque l’amour nous frappe, cela ne peut se faire si l’on n’est pas porté par la sincérité et la conviction. Avec lui, nous aurons un Président qui illustrera ce que parler français veut dire.

Ses concurrents les plus en vue ont ceci de commun : ils se positionnent tous en rempart contre le Front national. Alors même que c’est leur politique ultra libérale qui sert d’adjuvant, de levure qui fait monter le mouvement lepéniste. C’est leur politique aveuglément européenne, au service de la spéculation financière qui pousse nos concitoyens à faire du FN un refuge où ils croient pouvoir attendre des jours meilleurs. C’est eux la cause de la montée du FN. Dans le pays de Descartes, on doit au moins comprendre que pour éradiquer un effet il faut éliminer sa cause, ses causes, l’insulte et l’incantation n’y peuvent rien. L’insulte, l’incantation et le mensonge sont un aveu de faiblesse et la preuve que les idées défendues sont des plus mauvaises. Se posent en rempart ceux là mêmes qui ont conduit le pays à la déliquescence pour venir nous dire qu’ils sont capables de mettre fin à ce qu’ils ont fabriqué. En un mot des pyromanes se posant en candidats pompier.

Dans une première étape, limiter les effets négatifs pour nos concitoyens du libéralisme et de la politique qui enrichit les riches et appauvrit les pauvres, c’est ce qui fera reculer le mouvement chauvin des Le Pen et consorts. Ce que propose Mélenchon c’est l’antidote véritable, la seule anti levure qui dégonflera le parti de Marine Le Pen. Et rien d’autre.

Amis et camarades,

Méfiez-vous du piège que nous préparent les deux grands partis laudateurs de l’ultra libéralisme qui ont eu entre les mains le destin du pays pour en faire l’enfer que nous vivons : ils font semblant de se saborder, mais ce n’est qu’une ruse pour pouvoir renaître sous la forme d’un monstre bicéphale qui cumulera les malfaçons des deux, et le sourire pour dorer la pilule. Avec lui nous aurons la droite et la gauche libérale unies dans un seul corps pour plus d’efficacité dans l’application de la politique libérale. C’est bien le comble de la déraison que de vouloir dégager les deux partis - droite et gauche ayant gouverné désastreusement la France, pour au final accepter d’être gouvernés par un homme qui incarne les idées des deux !

Amis et camarades,

Je ne vous demande pas de voter forcément comme moi, mais en héritiers de Descartes, je vous demande de réfléchir et d’interroger votre raison avant de voter. L’enjeu étant de faire revenir la raison et le bon sens en France.

Je vous parle debout, c’est comme cela que je souhaite de tout cœur revoir la France, debout et entourée de fleurs, car c’est le printemps et c’est un aussi beau printemps que je veux pour elle.

Hassen Bouabdellah
Le clip sur Youtube sous le titre : Hassen Bouabdellah : je vote Mélenchon

URL de cet article 31735
   
Bernard Klein. Les expressions qui ont fait l’histoire. Paris, E.J.L. 2008
Bernard GENSANE
Ce qu’il y a d’intéressant avec les phrases historiques, c’est que, souvent, elles n’ont pas été prononcées par les personnes à qui on en a attribué la paternité. Prenez la soutière (je sais, le mot "soutier" n’a pas de féminin, mais ça ira quand même) du capitalisme américain qui siège au gouvernement français, Christine Lagarde. Elle a effectivement, lors de la flambée du prix des carburants, conseillé au bon peuple d’utiliser le vélo plutôt que la voiture. Mais la reine Marie-Antoinette, qui a tant fait (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Puisque le commerce ignore les frontières nationales, et que le fabricant insiste pour avoir le monde comme marché, le drapeau de son pays doit le suivre, et les portes des nations qui lui sont fermées doivent être enfoncées. Les concessions obtenues par les financiers doivent être protégées par les ministres de l’Etat, même si la souveraineté des nations réticentes est violée dans le processus. Les colonies doivent être obtenues ou plantées afin que pas un coin du monde n’en réchappe ou reste inutilisé.

Woodrow Wilson
Président des Etats-Unis de 1913 à 1921

CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
40 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.