RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Kadhafi affirme se trouver en Libye et incite ses partisans à résister au colonialisme

Le leader de Libye a démenti ce dimanche avoir tenté de sortir du pays et a appelé une nouvelle fois la population à résister aux attaques de l’OTAN qui veulent l’obliger à quitter le pouvoir. Il accuse aussi le président Français, Nicolas Sarkozy, de chercher à voler le pétrole du pays.

L’envoyé spécial de TELESUR à Tripoli, Rolando Segura, a informé ce samedi qu’ "il y a à peine quelques minutes, il a entendu une allocution de Kadhafi qui démentait une supposée tentative pour sortir du pays."

"Dans cette allocution, il a à nouveau appelé la population à la résistance face au colonialisme, se référant à l’OTAN qui poursuit ses bombardements" sur Tripoli (la capitale).

Il a aussi appelé ses partisans à "marcher par millions" pour mettre fin à ce conflit et afin de "libérer les villes détruites" par les rebelles.

"Il faut mettre fin à cette mascarade. Vous devez marcher par millions pour libérer les villes détruites" contrôlées par les rebelles, a déclaré le leader Libyen, après qu’on ait enregistré de nouvelles explosions et affrontements dans certaines zones de la ville, et après qu’aie été diffusé un communiqué du nommé "Conseil National de Transition" (CNT) qui soutenait qu’il se trouvait dans la capitale.

Selon le CNT, "la fin" de Mouammar Kadhafi "est proche".

"Nous sommes en contact avec l’entourage le plus proche du colonel Kadhafi (...) Tout montre que la fin est très proche, si Dieu le veut", a déclaré la président du CNT, Mustafa Abdeljalil, lors d’une conférence de presse.

Avant ce qui a été dit par les rebelles, sur son arrivée à Tripoli, le porte-parole du Gouvernement Musa Ibrahim a dit que la capitale était en sécurité.

Le porte-parole a confirmé de "petits affrontements" avec des groupes peu nombreux dans des quartiers comme Tajura, Sug Joma ou Ben Ashur, pas très loin du centre de la capitale.

Ibrahim a indiqué que les volontaires et les forces Libyennes avaient vaincu les rebelles et que les affrontements n’avaient duré qu’une demi-heure.

"La situation est sous contrôle", a-t-il dit dans une déclaration diffusée par la télévision officielle libyenne.

Ibrahim a dénoncé une nouvelle fois une « attaque médiatique" contre le Gouvernement de Kadhafi.

Malgré la disposition du Gouvernement Libyen à négocier et à dialoguer, l’OTAN et ses alliés se sont refusé à cesser des agressions qui se sont progressivement intensifiées et ont causé la mort de 300 Civils, et, parmi ceux-ci, d’environ 200 enfants (chiffres mis à jour en juillet).

Avant les attaques, une grande partie de la population Libyenne a assuré qu’elle défendrait son leader et a organisé des manifestations massives en appui à la Révolution Verte.

Source : TELESUR (Video)

URL de cet article 14438
  

Même Thème
Libye, OTAN et médiamensonges
Michel COLLON
Les « armes de destruction massive », ça n’a pas suffi ? Le martyre de l’Irak, frappé d’abord par les médiamensonges et ensuite par les bombes, on n’en a pas tiré les leçons ? Non, on n’en a pas tiré les leçons. On sait que les Etats-Unis ont menti sur le Vietnam, l’Irak, la Yougoslavie, l’Afghanistan et Gaza, mais on croit que cette fois-ci, sur la Libye, ils disent la vérité. Etrange. La majorité de nos concitoyens croient encore ce que l’Otan a raconté sur la Libye. Y compris les Arabes car cette fois, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si le climat avait été une banque, ils l’auraient déjà sauvé.

Hugo Chavez
Président du Vénézuela, au somment de Copenhague, Déc. 2009
en citant un slogan lu dans les rues de la ville.

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.