RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

L’enlisement !

L’acte 13 terminé, nous voici en préparation de l’acte 14 du mouvement des Gilets Jaunes. Trois mois et demi d’actions diverses, 14 manifestations dans les villes et villages du pays et toujours pas un brin de réponse du côté gouvernemental et présidentiel. Seule et unique réaction, la violence et la répression ! Ajoutons-y l’injustice des jugements envers les gilets jaunes arrêtés. Le voila le bilan du président des riches.

Macron joue la montre. Il préfère le chaos et le désordre que d’apporter un petit mieux vivre pour des millions de Français. Avec son "grand débat", il s’efforce de diviser les gens entre ceux qui seraient ouverts au dialogue et les autres enclins à refuser la discussion. Il utilise ces assemblées pour y développer sa propagande électorale en vue des élections européennes. En vain car la ficelle est trop grosse. On apprend jour après jour que les assemblées devant lesquelles Macron et Philippe assènent leurs vérités sont des coups montés et organisés minutieusement pour éviter les questions qui fâchent. La contradiction y est absente. Les participants sont triés, les questions préparées. Une grande farce !

Macron cherche l’enlisement pour décourager les manifestants ou les énerver. Les grands médias nous serinent que les revendications ont été satisfaites. Les 10 milliards de décembre tournent en boucle pour tromper la population. Or ce chiffre ne correspond pas à la réalité. La prime d’activité ne sera pas perçue par tous les smicards. La défiscalisation des "heures sup" ne concerne qu’une petite partie des salariés. Le retrait de l’augmentation de 1,2% de la CSG ne touchera que quelques centaines de milliers de retraités. Et la fameuse prime pouvant aller jusqu’à 1 000 €, je ne crois pas que beaucoup de patrons soient des philanthropes sensibles à cette demande.

Nouvel avatar, le sondage donnant 55% de gens pour la fin des manifestations du samedi. Un nouveau leurre, ce même sondage donne plus de 60% d’accord avec le mouvement. Quelque chose cloche. Traduction d’un embarras présidentiel qui doute, qui se replie, qui ne sait plus comment s’en sortir en dehors d’une dérive autoritaire, anti républicaine. Tout cela augure bien de la suite. On avance lentement vers une solution politique qui devrait se traduire par un retour devant les électeurs.

Référendum, dissolution de l’assemblée nationale, démission du président ? Tout est envisageable. Pour ma part, je considère que la dissolution de l’Assemblée nationale serait la plus conséquente. Une nouvelle assemblée donnerait une autre configuration que celle que nous connaissons aujourd’hui. Les 310 perroquets "La République en Marche" n’auraient plus la majorité absolue à eux seuls. D’où un nouveau gouvernement qui devrait tenir compte du résultat. Un nouveau chemin serait ouvert démocratiquement et pacifiquement. L’histoire n’est jamais écrite à l’avance. C’est toujours le résultat du mouvement du peuple. Nous le vérifions à nouveau.

Notre 14e acte exprimera les revendications sociales et démocratiques qui empêchent le président de dormir tranquille. Par dizaines de milliers, avec l’appui et le soutien de millions de gens en colère, nous défilerons à Paris et dans les villes et villages du pays pour dire assez de tergiversations, pour exiger des actes dignes de la République. Ensemble travaillons à unifier toutes les forces aspirant à de profonds changements.

Pour la justice fiscale, sociale, la transition écologique et la démocratie, manifestons samedi.

URL de cet article 34569
  

La Guerre d’Espagne - Révolution et contre-révolution (1934-1939)
Burnett Bolloten
« La révolution espagnole fut la plus singulière des révolutions collectivistes du XXe siècle. C’est la seule révolution radicale et violente qui se soit produite dans un pays d’Europe de l’Ouest et la seule qui ait été, malgré l’hégémonie communiste croissante, véritablement pluraliste, animée par une multitude de forces, souvent concurrentes et hostiles. Incapable de s’opposer ouvertement à la révolution, la bourgeoisie s’adapta au nouveau régime dans l’espoir que le cours des événements changerait. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Briser le mensonge du silence n’est pas une abstraction ésotérique mais une responsabilité urgente qui incombe à ceux qui ont le privilège d’avoir une tribune. »

John Pilger

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.