RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

la cote d'ivoire toujours dans l'incertitude !

Le Samedi 03 novembre dernier, a paris, a eu lieu une manifestation devant le siège de l’AFP (agence France presse) et de reporters sans frontières.
Les quelques dizaines de manifestants présent sur les lieux étaient des partisans de l’ancien président de la république de la cote d’ivoire, Laurent Gbagbo.
ces partisans ont dénoncé la censure médiatique, concernant la situation très préoccupante de ce pays.
Les manifestants ont mêmes distribués des tracts qui présenter des «  camps de concentration » existant en Côte-D’ivoire.
Ils ont dénoncé aussi un massacre commis le 20 juillet 2012 a duékoué.
Ce même 20 juillet 2012, un «  camp de déplacer » se situant à nahibly( ouest du pays) Province pro Gbagbo, a été attaquer en faisant six mort, selon l’ONU.
La fidh (fédération internationale des ligues des droits de l’hommes),auraient dénoncé l’existence de ces «  camps de détentions » illégaux.
Dans ces «  camps de détentions » les droits de l’homme seraient violer plus d’une fois !
ceci s’ajoute a des conditions d’existences catastrophiques :
- Les hôpitaux ne fonctionnent quasiment pas, les enfants sont dé scolarisés, la faim tue les ivoiriens.
- Les femmes enceintes n’ont aucun suivie médical, car il faut d’abord payer, pour être suivie médicalement.
Par manque de matérielle ou par manque de compétence professionnelle, ces pauvres femmes voient leurs bébé mourir.
Bébé mort né, mort pendant la grossesse de sous-alimentation, par manque d’hygiène etc.…
Pour les «  chanceuses » qui voient leur bébé naître prématurément, elles ont pour obligation d’avoir quelques franc C FA dans leurs poches !
Car elles doivent payer d’abord pour que leurs bébé puissent partir en couveuse.
Sinon, on laisse leurs bébé mourir !
- Pour manger, ceux qui détiennent quelques franc C FA, peuvent mettre en application la «  mort subite ».
Ce système, dite de «  mort subite » vise les personnes pouvant manger qu’une fois par jour.
C’est-à -dire qu’ils prennent leurs unique repas le soir, pour se coucher ensuite le ventre plein.
- Beaucoup d’enfants sous-alimenter, voient leurs parents décéder relativement jeune, les laissant sans aucun espoir.
Si un membre de la famille a pu rejoindre l’occident, ces enfants auront la «  chances » de percevoir un peu d’argent via des mandats (western union etc.…).
Évidemment les systèmes d’accueil et éducatif pour ces enfants n’existe pas.
- Des maladies comme le paludisme, la tuberculose, le sida déciment la cote d’ivoire.
Le plus inquiétant, c’est l’annonce faite par le directeur exécutif du fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, monsieur kazatchine.
Sur ce contexte très difficile, il prend la décision de geler jusqu’a «  nouvel ordre » les aides financières injecter pour lutter contre ces maladies.
Ceci en raison de «  l’instabilité du pays ».
Alors que des milliers d’ivoiriens meurt du sida un embargo financier est donc mise en place.
Evidemment, dans le même temps les multinationales implanter dans ce pays, se «  gavent » de profit.
Sous le régime de Laurent Gbagbo, les conditions matérielles rester insuffisantes, mais il y avait un «  service minimum ».
Revenons sur ce qui s’est passé en avril 2011.
Le 08 décembre 2010, Laurent Gbagbo est proclamer vainqueur des élections présidentielles.
Il est ensuite investi par le conseil constitutionnel.
L’Angola et l’Afrique du sud soutiennent ces résultats.
Le 16 décembre 2010 va éclater un conflit post électoral entre les partisans pro-Ouattara et les partisans pro-Gbagbo.
Car après l’investiture de Laurent Gbagbo, les résultats des élections sont remise en cause, Alassane Ouattara et alors proclamer a son tour président de la république de la cote d’ivoire.
L’investiture de Ouattara, ancien dirigeant du F Mi et ami de Nicolas Sarkozy, sera soutenu par les pays impérialistes, et notamment la France.
Après une semaine de pilonnages sur la résidence de Laurent Gbagbo, le 11 avril 2011 les forces de l’impérialisme français arrêtèrent Mr Gbagbo.
Actuellement, des milices armées sont toujours présentes dans certaines villes de cote d’ivoire.
Il est déconseillé de se revendiquer pro-Gbagbo sous peine de déportation, de torture…..ou la mort.
Laurent Gbagbo est dans l’attente de son jugement par la cpi ( cour pénale internationale).
Notons que la cote d’ivoire est riche en matière première, café, cacao, coton, or.
les trusts peuvent compter sur le soutiens d’un nouveaux président, économiste de formation.

jimmy dalleedoo

URL de cet article 18196
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Code Chavez - CIA contre Venezuela
Eva GOLINGER
Code Chavez présente des documents secrets de la CIA et d’autres organismes des Etats-Unis, obtenus par l’avocate Eva Golinger. Son investigation passionnante révèle le mode opératoire de la CIA pour déstabiliser et renverser un pouvoir trop indépendant. Là où le Chili d’Allende avait été assassiné, le Venezuela de Chavez a réussi à résister. Pourtant, Bush, par l’odeur du pétrole alléché, met le paquet : coup d’Etat militaire en 2002, coup d’Etat économique et sabotage en 2003, campagne (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La CIA contrôle tous ceux qui ont une importance dans les principaux médias."

William Colby, ancien directeur de la CIA

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.