Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


La Grèce est devenue une colonie

Le Dispensaire Social Métropolitain d’Elléniko dénonce :
L’annulation de la décision dans l’affaire des malversations de la TAIPED(1) à l’encontre du Gouvernement Grec concernant les biens immobiliers est une tentative de couvrir un scandale sous le manteau du parlement grec.

«  La déclaration du vice président de la commission, Valdis Dombrovskis est d’une autre époque -avant les mémorandums- ; de même , les pressions exercées sur notre pays par l’Eurogroupe du 15 juin,pour que soient amnistiés les experts de la TAIPED afin que nous soit versée la nouvelle tranche, auraient provoqué des réactions politiques à l’intérieur de l’Union Européenne ou pour le moins aurait fait démissionner certains de ceux qui interfèrent dans les affaires intérieures d’un pays membre.

Non seulement cela ne s’est pas produit dans l’Union Européenne de 2017, mais en plus les pressions continuent, l’an dernier, sur les pressions de Jeroen Dijsselbloem alors président de l’Euro Groupe, le gouvernement grec a passé une loi pour accorder l’immunité aux experts techniques de la privatisation et auprès des banques – grecs et étrangers- contre toute poursuite future qui pourrait être exercée pour prévarication contre l’Etat Grec.

Cette intervention législative particulière est intervenue après les poursuites qui avaient déjà été engagées contre les experts de la TAIPED et par conséquent ne les couvrait donc pas.

Le 29 juin la justice indépendante grecque a annulé la décision du Conseil d’appel qui avait intenté un procès contre trois membres du Conseil d’Administration de la TAIPED et six membres du Conseil des Experts,(dont un Slovaque, une Italienne, un Espagnol) pour malversations contre l’Etat Grec dans l’affaire de la vente et de la cession-bail de 28 biens publics durant la période 2013-2014.

Rappelons nous dans cette affaire que le Tribunal avait jugé (Acte numéro 275/2013) de Z. Klimakiou, que la transaction était opaque et désavantageuse. Par la suite sous le numéro 1204/2014,la décision de la section VI du Tribunal a approuvé la signature des contrats pour des raisons non liées à la substance de la transaction.

Par ces contrats de vente et cession-bail l’Etat grec recevait un financement de 260 millions d’euros et il devait payer pendant 20 ans un loyer annuel d’environ 26 millions d’euros ou 520 millions d’euros en une seule fois ( c’est à dire le double). Selon l’estimation des juges saisis de l’enquête, le préjudice pour l’état grec se monte à 580 millions d’euros.

De plus les juges ont estimé que le désavantage de l’opération en cause vient du financement qui se monte au taux scandaleux de plus de 12% alors qu’a l’époque où a été conclu le contrat notre pays pouvait emprunter sur le marché à des taux qui culminaient à 7 ou 8%.

Par l’ordonnance 999/2017 du Conseil d’Appel sur l’avis du 18/10/2013 concernant trois Grecs et trois étrangers du conseil des experts de la TAIPED, il est déclaré que « la transaction convient » à l’Etat grec.

Si tous les éléments ci- dessus, dont est informé le citoyen grec, ne constituent pas des preuves accablantes que nous en sommes arrivés à une situation que nous ne pouvons qualifier que de « colonie », vraiment, je ne sais pas quel mot plus juste nous pouvons employer. Par elle même et à elle seule, la loi qui change les responsabilités pénales de ceux qui sont impliqués dans ces actes indique l’illégalité de ces actions à l’égard de notre pays. C’était bien sûr une condition pour que nous recevions l’échéance du prêt.

Pour nous, il est très clair que tout cela est un essai de couvrir un scandale sous le manteau de la loi du Parlement Grec. Aucun citoyen grec indépendant ne peut accepter ces exigences et lois déraisonnables qui donnent la possibilité aux créanciers souverains de voler notre pays.

Soyez toutes et tous certains, à l’intérieur ou à l’extérieur des frontières qu’en son temps ces scandales de toutes sortes seront enquêtés et que les responsables recevront ce qu’ils doivent. Autant de lois que fassent passer certains par le parlement, la vérité finira par éclater. »

1(Société anonyme qui privatise les biens de l’Etat Grec exclusivement pour rembourser les créanciers -note du traducteur)

traduction Palili

http://kinisienergoipolites.blogspot.fr/2017/07/blog-post_67.html

»» http://kinisienergoipolites.blogspot.fr/2017/07/blog-post_67.html
URL de cet article 32086
   
Chroniques bolivariennes : Un voyage dans la révolution vénézuelienne
Daniel Hérard, Cécile Raimbeau
Après la mort d’Hugo Chávez, que reste-t-il de la révolution vénézuélienne, de ce « socialisme du XXIe siècle » ? Ses obsèques grandioses, pleurées par des foules pendant plusieurs jours et honorées par de nombreux chefs d’État, ont contrasté avec les critiques virulentes dont il avait fait l’objet dans les médias occidentaux. Cécile Raimbeau et Daniel Hérard nous entraînent au cœur de cette révolution pacifique, à la rencontre de la base, des supporters de Chávez. Ils les écoutent et les photographient, en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Al Qaeda est aux médias ce que Stéphanie de Monaco est à "Questions Pour Un Champion".

Viktor Dedaj


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
117 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
39 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.