Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


LA MÉMOIRE COURTE OU DITES-LE AVEC DES FLEURS

Devinez ce qui me met en colère le jour du premier Mai, c’est son défilé et le "achetez mon joli brin de muguet" !. Bien sur je ne parle pas du vendeur occasionnel qui bat le pavé depuis quelques heures déjà et qui attend ce jour pas comme les autres puisqu’ il est tolérée de faire quelques sous , sans être traqué par l’impôt sur les grandes fortunes. Mais je fais référence aux militants qui aux premières heures de la matinée vendent du muguet pour motiver leur engagement internationaliste va savoir. Mais enfin comment casser le mythe d’une nostalgie qui se réclame du muguet le 1er mai , depuis des années une ambivalence sur le 1er mai avec muguet et défilé ou sa controverse le 1er mai sans muguet et Révolutionnaire à souhait. Anti -capitaliste, /- impérialiste , -/ fasciste. Et ce n’est pas trop en demander quand on pense que les Sarkozi , Berlusconni pourvoyeurs de profit aux bons soins des Barons du grand Capital " prépare notre avenir en semant la pauvreté affaiblissant nos volontés comme nos capacités de révolte . Ce qui fait dire à certain : la nostalgie n’est plus celle qui était , en espérant que celle ci ne deviendra pas celle de la collaboration. Pétain la espéré et il a trouvé. Et bien sûr nous ne nous attendions pas, et loin de la à ce que en 2011, Marine le Pen adopte la stratégie du muguet(que la France des gauches a adopté sans difficultés) avec un opportunisme que j’appellerais la stratégie du vide. Pétain décréta le 1er Mai chômé (non payé) et baptisé « la fête du travail » pour désamorcer les luttes de conscientisation UNIVERSALISTES ET INTERNATIONALISTES . Il invita les travailleurs à flâner en famille dans les bois pour y chercher du muguet. C’est là que Gaston Monmousseau de la cgt dirigeant émérite d’un syndicalisme de combat, eu l’idée Pour casser cet ignoble endoctrinement de s’adresser aux travailleurs en ces thermes poétiques :

« Travailleurs n’allez pas cueillir le muguet blanc le jour du 1er Mai car ce jour il est rouge du sang des ouvriers. »

=======================================

Depuis … Qu’avons nous encore oublié ? tant et tant de choses sur lesquelles nous ne pouvons plus compter qu’il nous faudra à nouveau réinventer, pour cela pas besoin de muguet ni de défilés. Mais de la volonté animée par l’intelligence des luttes .

Lera

URL de cet article 13624
   
Palestine, photographies de Rogério Ferrari
Préface, Dominique Vidal - Texte, Leïla Khaled Rogério Ferrari n’est pas un reporter-photographe. Il ne scrute pas, ne témoigne pas, n’écrit pas d’images. Il s’emploie à rendre au plus grand nombre ce qu’il a reçu en partage : l’humanité tenace de celles et ceux à qui elle est déniée. Existences-Résistances est un alcool fort, dont l’alambic n’a pas de secret ; il lui a suffit de vivre avec celles et ceux qui en composent le bouquet. Au bout de ces images, point d’ivresse. Mais un silence. De ces silences (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Si les gens devaient découvrir ce que nous avons fait, nous serions pourchassés dans les rues et lynchés"

Président George H.W. Bush (père)
cité par Sarah McClendon (reporter à la Maison Blanche) dans sa lettre d’infos datée de Juin 1992.


Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
10 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.