Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


La religion et la république

Si l’on se réfère à la définition de Cicéron, la religion est « le fait de s’occuper d’une nature supérieure que l’on appelle divine et de lui rendre un culte ».

La république est une forme de gouvernement dans laquelle les gouvernants sont désignés par l’élection du peuple ou d’une partie de celui-ci.

Souvent, l’élite dont la devise républicaine est "diviser pour mieux régner" veut nous faire croire que la religion et la république ne sont pas compatibles alors il faut faire un choix, je préfère encore en rire et laisser la parole à Zarathoustra.

Le monde réel est comme une fiction où le dialogue interreligieux est un tabou, chacun préfère camper sur sa position et dénigrer l’autre.
Imaginons une conversation entre Zarathoustra(Z) et trois citoyens : Amir (A), Samuel( S) et Jean (J).

Z : -Bonsoir ! Le monde moderne me répugne, les problèmes se focalisent sur la religion alors que l’échec est politique, qu’en pensez vous ?

J : -Doit-on attendre le Christ pour espérer voir l’amour renaître ?

Z : -A ceux qui répondent à mes questions par une question, le silence d’un arbre est plus digne, il s’élève au dessus des hommes.

S : -Ne soyez pas aussi rude avec notre ami, son amour pour l’au-delà le dépasse, il ne voit que la solution à travers la fraternité or les hommes sont aussi irresponsables.

Z :- Notre ami Amir ne parle pas, son silence est merveilleux.

A :-Merveille comme la création du monde, injuste comme la justice favorable aux hommes riches et répressive envers les plus faibles

J :-La richesse n’empêche pas le salut, l’inégale répartition des richesses est au coeur de l’injustice.

Z :-Un instant les amis, oublions Dieu et la justice, parlons des hommes.

S :-Encore une leçon de notre cher ami Zarathoustra, où veut-il en venir ?

A :-Permettez moi de commencer : à l’heure actuelle les dirigeants de ce monde n’ont qu’une idée en tête : s’approprier le monde, manipuler l’opinion et nous asservir.

Z : - Monsieur, une affirmation sans un argumentaire est réfutable.

J :-Encore un fanatique, un adepte de la théorie du complot et le pouvoir de Dieu dans tout ça ?

Z :-Vous connaissez la règle Jean, Dieu et la justice ne sont pas autorisés dans notre conversation, je vous prie de quitter ce lieu.

S : - Alors, "oeil pour oeil et dent pour dent", que l’opprimé condamne l’oppresseur.

Z :- Samuel ! la parole divine ne parle pas à tous les hommes, vous oubliez ceux qui ne jurent que par eux même et vous avez comme Jean l’habitude de répondre qu’à travers Dieu. Il ne reste qu’un seul élève debout. Alors, qu’en pensez vous ?

A : - Rien, simplement j’espère que la république respectera son engagement, la liberté pour tous, qu’importe nos convictions, notre niveau de vie, Justice pour tous !

Z :-La justice ne peut être partagée par tous, un homme dont le seul but est l’égo ne peut être juste.
Aucun d’entre vous n’a pu se séparer de Dieu ou de la justice pour justifier sa position, pourquoi ?

J :- Notre idéal à tous est l’amour d’un créateur envers ses créatures sans aucune distinction.

Z :- Impossible pour l’homme. Voyons, Jean, soyez un peu plus lucide.

S :- L’amour des êtres ne peut se faire sans justice

Z :- Les injustes ont un coeur et savent rendre justice quand elle est imposée.

A :-Alors, on ne peut détacher l’homme de Dieu et de la justice

Z : Dieu, la justice ou le reste ne sauveront pas à eux seuls un homme.

A,J,S : Pourquoi ? Vous êtes un mécréant !

Z : - Vous n’êtes pas dignes de l’amour de votre seigneur, qu’importe son nom, vous n’acceptez pas l’autre et son ignorance. Soyez plus forts que celui qui veut vous égarer et vous éloigner de la vérité.
Enfin, pour répondre à votre angoisse, la religion et la république ne sont pas des problèmes, la croyance non plus. Seul l’égo peut corrompre et rendre injuste ou encore aveugle.
Vous avez tous un problème, vous pensez que seule la justice et l’amour de l’être suprême peut vous rendre digne, or si votre comportement était assimilé à la justice, à l’amour, à la défense de l’opprimé, au savoir et à l’effort personnel, peu importe l’ ennemi, ce qu’il désigne car un homme animé par l’espoir ne peut être vaincu.
L’échec de la religion et de la république n’est possible que si l’on éradique l’espoir et considérez aussi l’athéisme comme une religion, lui aussi croit que ne pas croire est une croyance.
Ainsi parlait Zarathoustra.

Sayid, un citoyen du monde.

URL de cet article 15705
   
Le Printemps des Sayanim
Jacob COHEN
Interview de l’auteur. Pourquoi ce titre ? J’ai voulu que le terme « sayanim » apparaisse d’emblée et interpelle le lecteur. On se pose la question, et la définition se trouve juste dans les premières lignes de la 4e. La problématique est installée, sans faux-fuyants, et sans réserve. Idéalement, j’aimerais que ce terme entre dans le vocabulaire courant, dans les analyses, et dans les commentaires. Voulez-vous nous la rappeler ? Les sayanim - informateurs en hébreu - sont des juifs de la diaspora (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

There is no French word for entrepreneur.

George Walker Bush

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
18 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
115 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.