RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

LACQ, LE DEBUT DE LA FIN ?

Le groupe TOTAL a annoncé son intention d’arrêter l’exploitation du gisement de Lacq fin 2013. La raison est avant tout financière. Il reste du gaz pour de nombreuses années, qui permettrait de poursuivre et développer les activités chimiques actuelles et d’en créer de nouvelles. Mais, compte tenu des taux de rentabilité exigés par les actionnaires, TOTAL se retire. Tous les effets d’annonces et les écrans de fumées qu’il distille dans les médias sur son implication dans l’emploi à Lacq ne peuvent occulter cette évidence. L’entreprise pétrolière, héritière du groupe public Elf privatisé en 1994, qui a tiré une grande partie de sa puissance des profits de notre sous-sol (au moins 25 milliards d’euros) n’aura plus aucune responsabilité industrielle et laissera le complexe de Lacq livré à lui-même.

Militants syndicaux actifs et retraités de cette entreprise, nous ne nous résignons pas à contempler passif ce désastre annoncé. Des milliers d’emplois et l’avenir économique du Béarn seraient ainsi abandonnés par la première entreprise industrielle Française.
Nous avons décidé de réagir pour dénoncer Total qui veut quitter son berceau historique proposer une initiative à la portée de tous : Le manifeste pour Lacq. Il retrace l’histoire industrielle et sociale du complexe de Lacq et fait une proposition simple et mobilisatrice. Création d’un fonds d’investissement de 1 milliard d’euros géré par Total et les acteurs économiques, sociaux et politiques de notre région.

1 milliard pour Lacq, ce ne serait pas cher payé par Total pour maintenir et développer le complexe de Lacq.

Le manifeste pour Lacq peut être signé en ligne sur le site Internet :

http://www.1milliardpourlacq.com/

URL de cet article 9513
  

Frédéric Rousseau. L’Enfant juif de Varsovie. Histoire d’une photographie.
Bernard GENSANE
Paris, Le Seuil, 2009 Nous connaissons tous la photo de ce jeune garçon juif, les mains en l’air, terrorisé parce qu’un soldat allemand pointe sur lui un fusil-mitrailleur. En compagnie de sa mère, qui se retourne par crainte de recevoir une salve de balles dans le dos, et d’un groupe d’enfants et d’adultes, il sort d’un immeuble du ghetto de Varsovie. A noter que ce que l’enfant voit devant lui est peut-être plus terrorisant que ce qui le menace derrière lui. Au fil d’un travail très rigoureux, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"A quoi bon avoir des droits si on nous les retire au moment où on en a le plus besoin ?"

Kyle Kulinski

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.