RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le Mexique est réélu à l’unanimité à la présidence de Celac

Les ministres des affaires étrangères d’Amérique latine et de la Caraïbe ont reconnu le rôle que le Mexique a joué au niveau international pour promouvoir de meilleurs outils pour la région afin de faire face à la pandémie de Covid-19.

C’est pourquoi les représentants des nations qui composent la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) ont réélu le Mexique pour occuper la présidence pro tempore de l’organisme, pendant une année supplémentaire.

La 20e réunion des ministres des affaires étrangères du CELAC, dirigée par le ministre mexicain des affaires étrangères, Marcelo Ebrard Casaubón, s’est tenue [le 24 septembre dernier], dans le cadre de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations unies. À l’initiative du Paraguay, avec le soutien de l’Argentine, de l’Équateur, de la République dominicaine et de l’Uruguay, il a été convenu à l’unanimité que le Mexique conserverait la présidence pro tempore pour 2021.

Cette action permettra de donner une continuité aux projets contenus dans le plan de travail actuel et d’établir un nouveau plan pour l’année suivante, a indiqué le Ministère des affaires étrangères mexicain dans un communiqué.

Au cours de la session, qui s’est tenue virtuellement, le rôle que le Mexique a joué à la tête de cet organe – composé des 33 États de la région – pour promouvoir l’intégration de l’Amérique latine et des Caraïbes a également été souligné.

L’un des points importants a été la Déclaration spéciale sur la question des îles Malouines, dans laquelle les nations membres de la Celac ont apporté leur soutien à l’Argentine et ont appelé le Royaume-Uni à reprendre les négociations afin de parvenir à une solution pacifique et définitive au sujet du différend sur ces territoires.

Il a été convenu qu’il appartiendra au Mexique, à la tête de la présidence pro tempore, de demander au Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, de redoubler d’efforts dans l’accomplissement de la mission de bons offices confiée par l’ONU elle-même pour reprendre le dialogue sur la question de la souveraineté des îles Malouines.

En outre, le représentant permanent du Mexique auprès des Nations unies, Juan Ramón de la Fuente, a déclaré que notre pays sera un allié des nations d’Amérique latine et des Caraïbes au sein du Conseil de sécurité de l’ONU, dont le Mexique sera membre l’année prochaine.

Parallèlement, la secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), Alicia Bárcena, a lancé un appel pour avancer vers de nouveaux pactes fiscaux, politiques, sociaux, équitables et inclusifs afin de parvenir à un bien-être plus universel au lendemain de la pandémie de Covid-19.

Source : La Jornada (Mexique) - Traduction : Luis Alberto Reygada (@la_reygada)

»» https://www.les2rives.info/mexique_celac
URL de cet article 36525
  

Même Thème
La Nuit de Tlatelolco, histoires orales d’un massacre d’Etat.
Elena Poniatowska
« Pour le Mexique, 1968 se résume à un seul nom, à une seule date : Tlatelolco, 2 octobre. » Elena Poniatowska Alors que le monde pliait sous la fronde d’une jeunesse rebelle, le Mexique aussi connaissait un imposant mouvement étudiant. Dix jours avant le début des Jeux olympiques de Mexico, sous les yeux de la presse internationale, l’armée assassina plusieurs centaines de manifestants. Cette histoire sociale est racontée oralement par celles et ceux qui avaient l’espoir de changer le Mexique. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La seule façon de garder un secret, c’est de ne pas en avoir".

Julian Assange - Wikileaks

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.