RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le Mexique est réélu à l’unanimité à la présidence de Celac

Les ministres des affaires étrangères d’Amérique latine et de la Caraïbe ont reconnu le rôle que le Mexique a joué au niveau international pour promouvoir de meilleurs outils pour la région afin de faire face à la pandémie de Covid-19.

C’est pourquoi les représentants des nations qui composent la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) ont réélu le Mexique pour occuper la présidence pro tempore de l’organisme, pendant une année supplémentaire.

La 20e réunion des ministres des affaires étrangères du CELAC, dirigée par le ministre mexicain des affaires étrangères, Marcelo Ebrard Casaubón, s’est tenue [le 24 septembre dernier], dans le cadre de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations unies. À l’initiative du Paraguay, avec le soutien de l’Argentine, de l’Équateur, de la République dominicaine et de l’Uruguay, il a été convenu à l’unanimité que le Mexique conserverait la présidence pro tempore pour 2021.

Cette action permettra de donner une continuité aux projets contenus dans le plan de travail actuel et d’établir un nouveau plan pour l’année suivante, a indiqué le Ministère des affaires étrangères mexicain dans un communiqué.

Au cours de la session, qui s’est tenue virtuellement, le rôle que le Mexique a joué à la tête de cet organe – composé des 33 États de la région – pour promouvoir l’intégration de l’Amérique latine et des Caraïbes a également été souligné.

L’un des points importants a été la Déclaration spéciale sur la question des îles Malouines, dans laquelle les nations membres de la Celac ont apporté leur soutien à l’Argentine et ont appelé le Royaume-Uni à reprendre les négociations afin de parvenir à une solution pacifique et définitive au sujet du différend sur ces territoires.

Il a été convenu qu’il appartiendra au Mexique, à la tête de la présidence pro tempore, de demander au Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, de redoubler d’efforts dans l’accomplissement de la mission de bons offices confiée par l’ONU elle-même pour reprendre le dialogue sur la question de la souveraineté des îles Malouines.

En outre, le représentant permanent du Mexique auprès des Nations unies, Juan Ramón de la Fuente, a déclaré que notre pays sera un allié des nations d’Amérique latine et des Caraïbes au sein du Conseil de sécurité de l’ONU, dont le Mexique sera membre l’année prochaine.

Parallèlement, la secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), Alicia Bárcena, a lancé un appel pour avancer vers de nouveaux pactes fiscaux, politiques, sociaux, équitables et inclusifs afin de parvenir à un bien-être plus universel au lendemain de la pandémie de Covid-19.

Source : La Jornada (Mexique) - Traduction : Luis Alberto Reygada (@la_reygada)

»» https://www.les2rives.info/mexique_celac
URL de cet article 36525
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
La Nuit de Tlatelolco, histoires orales d’un massacre d’Etat.
Elena Poniatowska
« Pour le Mexique, 1968 se résume à un seul nom, à une seule date : Tlatelolco, 2 octobre. » Elena Poniatowska Alors que le monde pliait sous la fronde d’une jeunesse rebelle, le Mexique aussi connaissait un imposant mouvement étudiant. Dix jours avant le début des Jeux olympiques de Mexico, sous les yeux de la presse internationale, l’armée assassina plusieurs centaines de manifestants. Cette histoire sociale est racontée oralement par celles et ceux qui avaient l’espoir de changer le Mexique. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"A quoi bon avoir des droits si on nous les retire au moment où on en a le plus besoin ?"

Kyle Kulinski

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube (...)
22 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.