RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les tortionnaires reprennent du service au Honduras (2)

Appel du Comité des familles de prisonniers disparus au Honduras www.cofadeh.org/

Alerte au peuple du Honduras

La conjoncture nationale actuelle révèle des faits qui, s’ils étaient passés sous silence, pourraient mettre en péril la vie de nombreuses personnes. Des militaires, membres de l’escadron de la mort 3-16 dans les années 80, se déclarent aujourd’hui porte-drapeaux de la Constitution de la République, et lancent des appels pour mettre en pratique leur vieille stratégie de la terreur.

C’est le rôle que joue aujourd’hui, Jackeline Foglia Sandoval, membre de la structure du 3.16 en 1987, nommée chef de la Section d’analyse, par le décret N° 02-81 du 12 janvier 1987. Cette information est disponible dans le rapport « Les faits parlent d’eux-mêmes », présenté en 1993 par Leo Valladares, commissaire national des droits de l’Homme.

La tâche de la Section d’analyse n’était autre que celle de rassembler, dans le cadre de la Doctrine de la sécurité nationale, les profils de civils considérés comme des objectifs militaires, et plus tard de les faire disparaître, de les torturer et de les assassiner.

Le danger est de revoir se mettre en place ces méthodes pour commettre des actes de violation des droits de l’Homme.

Ces dernières heures, Jackeline Foglia Sandoval entrepris son travail en sourdine, par courrier électronique, dans lesquels elle appelle ses collègues militaires à se rallier au camp de « la défense de la patrie ».

Les organismes des droits de l’Homme signalent qu’en 1987, les Honduriens, Luis Antonio Rodrà­guez, Cosme Osorio Murillo, Martà­n Antonio Lazo M., Julio López, Marco Tulio Sosa, José Estanley Castellón y René McClellan Andino ont disparus ; leurs familles attendent toujours que justice soit faite.

Les renseignements sur Foglia Sandoval indiquent qu’elle a commencé ses études à l’académie militaire de West Point, N.Y., aux Etats-Unis et de 1984 à 1995, elle a été officier de l’armée du Honduras, dans plusieurs unités militaires.

Les préoccupations sont sérieuses face à la réapparition de ces violateurs des droits de l’Homme, dont les crimes sont toujours en attente de châtiments ; ils jouissent toujours de la plus complète impunité, grâce à la complicité des instances de l’Etat qui ont le devoir de poursuivre ces criminels.

Nous appelons le peuple du Honduras à ne pas oublier ces événements abominables et à être attentifs à identifier ces personnages qui aujourd’hui ont l’audace de se présenter comme les défenseurs du peuple.

traduction Gloria Gonzalez Justo

URL de cet article 8862
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Auteur
Un nouvel art de militer
DIVERS
Ils sont le visage de la contestation des années 2000. Jeudi Noir, Déboulonneurs, Brigade activiste des clowns, Désobéissants, Anonymous... au-delà des formes traditionnelles que sont la grève ou la manifestation, une nouvelle génération de militants est apparue dans l’espace médiatique et agite régulièrement le cours de l’actualité. Chez eux, pas de chef, pas de violence, pas de longs discours théoriques, mais un goût prononcé pour l’humour et les mises en scènes spectaculaires, et un sens manifeste de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Il est difficile de faire comprendre quelque chose à quelqu’un lorsque son salaire lui impose de ne pas comprendre."

Sinclair Lewis
Prix Nobel de littérature

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.