RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les USA préparent des bombardements massifs de l’Iran. Seymour Hersch.



Les plans pour l’ Iran, par Seymour M.Hersh.


Le prochain épisode, par Seymour M. Hersh.


Les intérêts de Washington dans la guerre d’Israel, par Seymour M. Hersh.








RIA Novosti, Washington, 4 juillet 2006.


L’administration George Bush préparerait des plans de bombardements massifs des sites nucléaires iraniens, selon ce qu’a déclaré dimanche devant les caméras de la chaîne de télévision CNN le célèbre journaliste américain Seymour Hersch.

"Il s’agit de plans d’actions à réaliser dans le cas où l’Iran refuserait les négociations", a-t-il indiqué en commentant son nouvel article accusateur publié dans le dernier numéro de l’hebdomadaire New Yorker.

"L’US Air Force a préparé un plan concentré très puissant" de frappes aériennes contre l’Iran, d’après l’auteur.

Citant de nombreuses sources internes et externes à l’administration Bush, Hersch affirme que les principaux apologistes du règlement du problème nucléaire iranien par la force sont le vice-président Richard Cheney et le chef du Pentagone, Donald Rumsfeld, et qu’en cas d’échec des efforts diplomatiques Bush comptera sur Cheney pour les frappes aériennes.

Une des sources interrogées par Hersch prévient que Cheney "en appelle aux partisans des bombardements stratégiques au sein de l’US Air Force qui estiment que les bombardements en tapis sont le meilleur moyen de résoudre tous les problèmes".

"L’US Air Force propose un nouveau plan de frappe prévoyant le recours à des systèmes de guidage perfectionnés pour larguer sur une même cible une série rapide de "destructeurs de bunkers" : bombes classiques de très grande puissance", écrit le journaliste.

Hersch affirme aussi que de l’avis de l’US Air Force, utilisée contre les laboratoires iraniens souterrains profonds de Natanz, une telle frappe aura le même effet qu’une bombe nucléaire tactique mais permettra d’éviter les conséquences politiques négatives de l’emploi militaire de l’arme nucléaire, "le premier depuis Nagasaki".

"Ce plan est soutenu par Rumsfeld et Cheney", affirme une autre source du journaliste, selon laquelle le vice-président et le secrétaire à la Défense des Etats-Unis ont tiré des enseignements de la campagne irakienne et se rendent maintenant compte qu’en Irak il aurait fallu engager des effectifs terrestres beaucoup plus nombreux.

Comme dans le cas de l’Iran les Etats-Unis ne peuvent pas compter sur leurs troupes terrestres, "la guerre aérienne sera conduite en engageant un potentiel écrasant", affirme la source.

Hersch annonce que l’efficacité de ces plans n’est pas évidente pour tout le monde. D’après les services spéciaux, les Iraniens, se préparant depuis ces deux dernières années à des attaques aériennes américaines éventuelles, ont déplacé leurs sites nucléaires les plus importants dont une partie a été installée dans l’enceinte de différentes villes.

Dans son article, Hersch cite des informations selon lesquelles l’administration Bush ne dispose pas d’information exacte sur les progrès nucléaires de l’Iran. Il lui sera donc difficile de persuader l’opinion mondiale de soutenir une opération militaire contre Téhéran.

Le journaliste affirme en l’occurrence que l’administration Bush élabore un plan de parachutage en Iran d’un commando, appuyé par l’aviation, qui aura pour mission de se procurer des preuves de ce que fait l’Iran pour les présenter au monde entier.

D’après la chaîne CNN, la Maison-Blanche et le Pentagone se sont abstenus de tout commentaire sur la nouvelle publication de Hersch.


- Source : RIA Novosti http://fr.rian.ru




Les plans pour l’ Iran, par Seymour M.Hersh.


De Gaza au Liban : une initiative 100% israélienne, par Michel Warschawski.

Iran : Les vrais hommes vont à Téhéran, par M. Shahid Alam.


Les intérêts de Washington dans la guerre d’Israel, par Seymour M. Hersh.




URL de cet article 3835
  

1914-1918 La Grande Guerre des Classes
Jacques R. PAUWELS
Dans l’Europe de 1914, le droit de vote universel n’existait pas. Partout, la noblesse et les grands industriels se partageaient le pouvoir. Mais cette élite, restreinte, craignait les masses populaires et le spectre d’une révolution. L’Europe devait sortir « purifiée » de la guerre, et « grandie » par l’extension territoriale. Et si la Première Guerre mondiale était avant tout la suite meurtrière de la lutte entre ceux d’en haut et ceux d’en bas initiée dès 1789 ? C’est la thèse magistrale du nouveau (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Aucune femme en burka (ou en hijab ou en burkini) ne m’a jamais fait le moindre mal. Mais j’ai été viré (sans explications) par un homme en costume. Un homme en costume m’a vendu abusivement des investissements et une assurance retraite, me faisant perdre des milliers d’euros. Un homme en costume nous a précipités dans une guerre désastreuse et illégale. Des hommes en costume dirigent les banques et ont fait sombrer l’économie mondiale. D’autres hommes en costume en ont profité pour augmenter la misère de millions de personnes par des politiques d’austérité. Si on commence à dire aux gens la façon dont ils doivent s’habiller, alors peut être qu’on devrait commencer par interdire les costumes."

Henry Stewart, Londres

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.