Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Lettre ouverte à Monsieur le Ministre du Redressement productif

Monsieur le Ministre,

L’idée que j’ai l’honneur de venir vous soumettre m’est inspirée par une actualité que je viens de suivre ce soir même à 20 heures sur la chaîne de télévision Paris 1ère.

Un inventeur américain souriant a mis au point un robot non moins souriant qui se montre capable de faire le travail de n’importe quel ouvrier.

Il suffit d’investir quelques dizaines de milliers de dollars une bonne fois pour toutes,et son acquéreur se trouve délivré du souci du coût du travail à chaque fin de mois.

Le journaliste qui menait l’interview opposa à l’inventeur que cet être super-doué, s’il venait à être commercialisé, supprimerait de nombreux emplois.

- Pas du tout ! rétorqua, toujours souriant, l’inventeur américain.

Car, derrière le robot, il faudra bien un ouvrier ! (sic)

Il faut donc aussi, Monsieur le Ministre, que la France acquière en exclusivité ce brevet qui semble être encore disponible sur le marché, et qu’elle se lance dans la fabrication de masse de cet automate.

Si les fonds manquent en ce moment, ce que j’ai cru d’ailleurs comprendre, vous pourriez envisager de lancer un grand emprunt national ouvert et réservé aux bénéficiaires du SMIC, du RMI, et pourquoi pas ? du RSA, catégories qui sont au premier chef concernées par ce vaste plan de réindustrialisation du pays

Sous l’hypothèse d’une mise en route sérieuse de cette restructuration du tissus industriel qui couvrira rapidement tout le territoire national d’un dense réseau de PME, cela créera dans l’immédiat des millions d’emplois qui ne nuiront en rien aux emplois déjà existants puisque, à terme, ce sont précisément les travailleurs actuels qui seront placés derrière les robots dès que ceux-ci seront sortis des chaînes.

Quand la France sera entièrement équipée, on peut penser à une deuxième génération de robots, hilares cette fois, dont la fabrication exigera la présence et d’un robot précédemment fabriqué, donc de l’ouvrier qui se trouve derrière, et d’un autre ouvrier.

Vous voyez, Monsieur le Ministre qu’il suffit d’une invention, celle du robot bourré (d’électronique), à la différence du prolétaire chez Emile Zola, et d’un peu d’initiative politique de votre Ministère pour relancer la production.

Production non polluante de surcroît, car il est établi que la population humaine, au même titre que celle des ruminants contribue naturellement,quoique à un moindre degré, à la production des gaz à effet de serre.

Vous devriez dans cette perspective avoir tout EELV derrière vous, et sans qu’ils aient à faire la fine bouche ou à se boucher le nez !

En espérant trouver chez vous, monsieur le Ministre, l’attention que mérite ce conseil de redressement productif, je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments dévoués et très respectueux.

URL de cet article 18028
   

SALARIÉS, SI VOUS SAVIEZ... DIX IDÉES RECUES SUR LE TRAVAIL EN FRANCE
Gérard FILOCHE
« Le droit du licenciement doit être assoupli », « les 35 heures n’ont pas profité aux salariés », « les charges sociales sont trop lourdes », « les fonctionnaires sont des privilégiés », « à terme, on ne pourra plus financer les retraites », etc. Telles sont quelques-unes des idées reçues qui dominent le débat public sur le travail en France. En dix réponses critiques, chiffres à l’appui, Gérard Filoche bat ici en brèche ces préjugés distillés par la vulgate néolibérale pour tenter de liquider un siècle de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Cette démocratie si parfaite fabrique elle-même son inconcevable ennemi, le terrorisme. Elle veut, en effet, être jugée sur ses ennemis plutôt que sur ses résultats. L’histoire du terrorisme est écrite par l’État ; elle est donc éducative. Les populations spectatrices ne peuvent certes pas tout savoir du terrorisme, mais elles peuvent toujours en savoir assez pour être persuadées que, par rapport à ce terrorisme, tout le reste devra leur sembler plutôt acceptable, en tout cas plus rationnel et plus démocratique.

Guy DEBORD

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube (...)
22 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.