RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
2004-06-30

Marché militant : Lait frais, oeufs, fruits et légumes.

Confédération Paysanne, AC !, DAL, Droits Devant !, G10 solidaires

- A l’heure de la revalorisation du SMIC et la baisse des prix du lait à la production.

Marché militant Lait frais, oeufs, fruits et légumes.

- Mercredi 30 juin 2004 10H 30 à 14 H

Rotonde de la Villette Paris 19ème - Métro Jaurès

- Débat public de 15 H à 17 H :

" L’accès à une nourriture de qualité, un droit pour tous et toutes "

Aujourd’hui plus de 10 millions de personnes, travailleurs précaires avec ou sans papiers...en CDD ou en temps partiel imposé, vacataires, intermittents, " emplois aidés " chômeurs indemnisés ou non, RMISTES, ASS, ne disposent pas de revenus suffisants pour vivre dignement.

LE SMIC C’EST RIEN, MOINS QUE LE SMIC, C’EST MOINS QUE RIEN.

Se loger, se déplacer, se soigner, se nourrir correctement est un combat quotidien, une équation impossible à résoudre. La règle commune est la survie avec, le plus souvent, l’obligation de choisir entre régler les factures et charges inamovibles (Loyer, EDF, cantines, mutuelle santé...) et se nourrir correctement. Dans ce contexte, la hausse continue des prix des produits alimentaires menace un des Droits principaux inscrits dans la déclaration des droits de l’Homme et des Citoyens : celui d’accéder à la nourriture.

- La précarité, c’est aussi pour les paysans.

Les paysans constatent, année après année, l’effondrement des prix agricoles (en 10 ans - 44 %, pour les céréales, - 40 % pour la viande de porc, - 26 % pour les oeufs, etc). 40 % d’entre eux dégagent un revenu inférieur au SMIC et 20 % un revenu inférieur au RMI.

LES PAYSANS VEULENT VIVRE DE LEUR METIER.

Ces petits paysans, sans aucune perspective économique, sont de plus en plus nombreux chaque année à abandonner le métier. Les conséquences de cette situation sont multiples : industrialisation de la production, disparition des " ceintures vertes " , situées autour des grandes agglomérations, qui permettaient pourtant d’approvisionner en direct les marchés parisiens avec des produits de qualité à des prix abordables, augmentation du nombre de sans emploi, etc.

La grande distribution n’est pas la solution. Cinq centrales de distribution se partagent l’essentiel du marché de l’alimentation en France. Doté d’un pouvoir économique toujours plus grand, elles exploitent les paysans pour baisser leurs prix d’achat, sans pour autant les répercuter sur le consommateur. Producteurs et consommateurs, y compris les plus pauvres, financent ainsi la croissance internationale de ces grands groupes multinationaux et la rémunération de leurs actionnaires. Le récent " plan Sarkozy " d’encadrement des relations commerciales dans la grande distribution ne réglera en rien cette réalité. En ouvrant la porte à l’extension des hypermarchés, il renforcera au contraire la toute puissance des distributeurs.

Marché militant : Lait frais, oeufs, fruits et légumes, Mercredi 30 juin 2004 10H 30 à 14 H

URL de cet article 1658
  

Les caisses noires du patronat
Gérard FILOCHE
A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat, et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le Medef ? Gérard Filoche dénonce ce scandale du siècle au coeur du patronat français. Il soulève toutes les questions posées par ce trafic d’argent liquide qui circule depuis si longtemps au Medef et montre comment le patronat se servait de cette caisse anti-grève pour briser la fameuse concurrence libre et non faussée. Denis Gautier-Sauvagnac, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.